For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Mar 12 Juin 2018 15:01

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Mar 12 Juin 2018 15:01 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 10:34
Localisation: Bruxelles
L’Armée belge a achevé l’analyse des offres de remplacement des F-16
http://www.air-cosmos.com/l-armee-belge ... -16-111951

Une éventuelle prise en compte de la proposition française n’interviendra qu’à un stade ultérieur, lors du passage en Conseil des ministres. Si le Conseil tire la conclusion que les deux offres actuellement sur la table ne correspondent pas aux attentes de la Belgique, il pourrait utiliser l’article 5 de l’appel d’offres qui stoppe la procédure et qui permettrait de prendre en compte la proposition française.

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 28 Juin 2018 08:04

 Rafale : Un groupe aérien embarqué franco-belge ?
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 08:04 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Mar 29 Jan 2008 11:51
Mer et Marine a écrit:

Rafale : L’idée d’un groupe aérien embarqué franco-belge

Voir à l’avenir le Charles de Gaulle en opération avec à son bord des Rafale Marine français mais aussi les mêmes avions avec des cocardes belges… C’est l’une des possibilités offertes par le partenariat global proposé par la France à la Belgique dans le cadre du projet de renouvellement des F-16 belges.

En dehors de l’appel d’offres

Ce dernier fait pour mémoire l’objet d’un appel d’offres international, lancé en mars et portant sur l’acquisition de 34 nouveaux avions de combat. Deux appareils sont en lice : le F-35 de l’américain Lockheed-Martin et le Typhoon du consortium européen Eurofighter. Considérant que l’appel d’offres était construit sur mesure pour le F-35, la France a décidé de proposer son Rafale en dehors de cette procédure, via un partenariat plus large, stratégique et économique, d’Etat à Etat. Une solution alternative qui va bien au-delà de la seule livraison des avions et de l’association d’entreprises locales au programme. D’autres volets majeurs y sont associés au travers d’une centaine de projets industriels et technologiques pour lesquels, selon Paris, pas moins de 150 sociétés du royaume peuvent être impliquées. Parmi ces initiatives, il y a par exemple la création par Thales, en Belgique, d’un grand centre dédié à la cyber-sécurité, un projet annoncé lors du salon Eurosatory.

L’idée d’un général belge

Sur le plan opérationnel, la France a également ouvert son offre à l’acquisition éventuelle, si la Belgique le souhaite, de Rafale Marine. L’aéronautique navale française, qui en aligne une quarantaine, les met en œuvre sur le Charles de Gaulle, ces appareils opérant également régulièrement, dans le cadre d’échanges, sur des porte-avions américains. Le Rafale Marine est aussi en compétition pour équiper les nouveaux porte-avions construits par l’Inde, qui a déjà choisi l’appareil de Dassault pour ses forces aériennes, tout comme l’Egypte et le Qatar. Et d’autres pays pourraient rapidement suivre. L’avion français, qui est éprouvé au combat et qui a démontré son efficacité sur de nombreux théâtres d’opération depuis plus d’une décennie (Afghanistan, Libye, Mali, Irak, Syrie) suscite un intérêt de plus en plus fort grâce à ses multiples capacités : 14 points d’emport destinés à des bidons, des bombes GBU et missiles AASM pour l’attaque au sol, les frappes à grande portée avec des missiles de croisière Scalp EG, la lutte antinavire avec l’Exocet AM39, la défense aérienne avec un canon de 30mm, des missiles Mica EM/IR et bientôt des Meteor, le renseignement avec un pod de reconnaissance, la fonction « nounou » de ravitaillement en vol et même la dissuasion nucléaire avec l’ASMPA.

L’idée que la Belgique puisse disposer de Rafale Marine reviendrait en fait, initialement, à un général belge. Ce dernier y voyait logiquement l’opportunité d’accroître le profil d’emploi de l’aviation belge en lui donnant la capacité d’intervenir depuis la mer à partir de porte-avions alliés.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 09:22

 La candidature du Rafale crée des tensions au sein de l'exécutif
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 09:22 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 21:42
Remplacement des F-16 belges : Chef d’un parti de la coalition gouvernementale, Bart De Wever ne veut pas du Rafale

Citation:
Le remplacement des F-16 MLU de la composante « Air » de la Défense belge n’en finit pas de faire des vagues… Après l’épisode de la fuite d’une étude de Lockheed-Martin suggérant que ces avions pourraient être prolongés pour quelques années supplémentaires, la candidature du Rafale au programme ACCap [Air Combat Capability Program], qui vise à acquérir 34 nouveaux chasseurs pour 3,6 milliards d’euros donne lieu à des tensions au sein du gouvernement.

Pour ce programme, Bruxelles a lancé un appel d’offres, auquel seulement deux industriels ont répondu : Lockheed-Martin avec son F-35A et le consortium Eurofighter avec le Typhoon. L’un et l’autre sont soutenus respectivement par les autorités américaines et britanniques. La France a fait le choix de ne pas participer à cette procédure et de proposer à Belgique un partenariat stratégique reposant sur la livraison de 34 Rafale de Dassault Aviation.

Le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, membre du parti « Alliance flamand » [Nieuw-Vlaamse Alliantie ou N-VA], ne cache pas son hostilité à la démarche française, quitte même à la déclarer hors-jeu et nulle et non avenue. Or, le Premier ministre, Charles Michel, membre du Mouvement Réformateur [MR] ne partage pas du tout ce point de vue.

Il y a quelques jours, M. Michel a donc « recadré » son ministre de la Défense en affirmant que toutes les options seraient étudiées, y compris la prolongation éventuelle des F-16 MLU comme l’offre française concernant le Rafale. Offre qui, par ailleurs, propose à la Belgique de participer au programme « SCAF » [Système de combat aérien futur], lancé conjointement avec l’Allemagne.

Seulement, le 24 juin, le chef de la N-VA, Bart de Wever, n’a laissé aucun doute sur les intentions de son parti. Invité dans un débat organisé par la chaîne de télévision VRT, il a dit tout le mal qu’il pensait au sujet du Rafale…

« L’avion de combat français Rafale n’est pas un bon plan, il n’est pas suffisamment performant pour notre défense. La prolongation des F-16 est exclue également », a ainsi déclaré M. de Wever. « 3,4 milliards pour un appareil qui permet de ne rien faire, cela n’a aucun sens », a-t-il ajouté. Comme l’Eurofighter appartient à la même génération que celle du Rafale, on devine l’appareil qui a les faveurs du chef de la N-VA. En clair : le F-35A.

« La France est un pays voisin, un partenaire économique important que nous devons traiter avec respect, et nous lirons bien sûr le dossier lorsqu’il nous sera donné. Je ne l’ai pas encore lu mais en ce qui me concerne, l’option du Rafale est exclue. Si on en vient à cela, alors je pense que nous ferions mieux de ne rien faire, mais c’est à la Défense de juger », a encore affirmé M. de Wever. On peut parier que ce dernier ne se donnera pas la peine de jeter un oeil sur les documents fournis par la partie française… À quoi bon, en effet, quand une opinion est déjà faite?

Quoi qu’il en soit, M. de Wever n’a pas manqué de s’attirer des critiques. Le chef de la N-VA est « devenu, en plus de tout le reste, aviateur, qui a étudié les 3.000 pages de l’offre française », a raillé le député centriste [cdH] Georges Dallemagne, qui a parlé d’une « nouvelle gifle particulièrement cinglante à l’égard du premier ministre Charles Michel, du MR et d’un partenaire de la Belgique tel que la France ».

En outre, le parlementaire a estimé le propos de M. de Wever « choquant pour les intérêts stratégiques de la Belgique. » Chef du groupe parlementaire de la cdH, Catherine Fonck a ironisé sur le fait que le patron de la N-VA considérait le Rafale « trop francophone et trop européen ». Et d’insister : « Ce refus d’examiner ce dossier de manière strictement objective est très dérangeante et de très mauvaise gestion. »


http://www.opex360.com/2018/06/25/rempl ... ut-rafale/

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 09:30

 Re: La candidature du Rafale crée des tensions au sein de l'exécu
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 09:30 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 09 Jan 2011 19:06
Localisation: Dijon
MACS a écrit:
Remplacement des F-16 belges : Chef d’un parti de la coalition gouvernementale, Bart De Wever ne veut pas du Rafale


Il parait vraisemblable que les américains doivent être "plus généreux" que Dassault, ce qui s'explique vue que Dassault a toujours été un "poil à gratter" pour l'industrie US et que leur objectif est de le faire disparaître (au moins sur la partie militaire ...). Le lobbying a commencé chez les voisins et s'étend petit à petit ...

_________________
Les 3 expressions les plus communes en aviation sont : T'as senti ça ? C'est quoi ce bruit ? Oh merde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 12:22

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 12:22 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 13 Sep 2015 15:04
J'ai peur aussi -mais c'est une opinion personelle- que Dassault soit trop francophone pour la N VA...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 21:21

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 21:21 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 13:17
Le sigle NVA -pour moi- a des relents d’une autre signification, du temps de la guerre froide: Nationale VolksArmee..... A croire que ces flamands deviennent parfois nostalgiques et aimeraient relancer une forme de guerre « froide » entre nos deux pays? Ce serait bien dommage..... :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 29 Juin 2018 17:32

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Ven 29 Juin 2018 17:32 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 25 Jan 2008 14:31
Dire que "le Rafale n'est pas suffisament performant pour notre defense", c'est quand meme fort.A la rigueur il aurait pu dire qu'il etait trop performant (et donc sous entendu trop cher).Surtout que le F-35 pour lequel il a un penchant n'est lui reellement pas performant en defense puisque c'est un avion d'attaque.En admettant meme qu'il soit performant en quoi que ce soit, ce qui reste a voir.Et meme s'il l'etait les pays qui vont l'acheter vont avoir une jolie surprise quand il va s'agir de payer la facture des couts d'operation du F-35. :lol:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 29 Juin 2018 18:02

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Ven 29 Juin 2018 18:02 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 09 Jan 2011 19:06
Localisation: Dijon
tripeul-seveun a écrit:
Dire que "le Rafale n'est pas suffisament performant pour notre defense", c'est quand meme fort.A la rigueur il aurait pu dire qu'il etait trop performant (et donc sous entendu trop cher).Surtout que le F-35 pour lequel il a un penchant n'est lui reellement pas performant en defense puisque c'est un avion d'attaque.En admettant meme qu'il soit performant en quoi que ce soit, ce qui reste a voir.Et meme s'il l'etait les pays qui vont l'acheter vont avoir une jolie surprise quand il va s'agir de payer la facture des couts d'operation du F-35. :lol:


Il y a aussi une mauvaise fois certaine (pour ne pas dire une certaine mauvaise fois) a dire que le Rafale n'est pas suffisamment performant quand on voit ses capacités opérationnelles en actions de guerre depuis maintenant quelques années ... On attend toujours de voir un Typhoon faire la guerre ...

Il y a un autre domaine dans lequel les avions de chez Dassault sont performant, c'est sur la fiabilité (grâce aux moteurs, certes moins performant en puissance que ceux des US ou des Russes, et sur l’électronique ...).

_________________
Les 3 expressions les plus communes en aviation sont : T'as senti ça ? C'est quoi ce bruit ? Oh merde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 19 Juil 2018 16:41

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Jeu 19 Juil 2018 16:41 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Mar 29 Jan 2008 11:51
La Libre a écrit:
Le gouvernement belge peut maintenir la consultation en cours avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni pour la sélection d'un nouvel avion de combat - ces deux pays ayant remis une offre proposant respectivement le F-35 de Lockheed Martin et l'Eurofighter du consortium européen éponyme - tout en discutant, en dehors de l'appel d'offres officiel, la proposition de partenariat formulée par la France, indique un avis juridique dont l'agence Belga a pu prendre connaissance jeudi. Cet avis, émis par le cabinet d'avocats Eubelius, va à l'encontre des propos tenus mercredi par le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), en commission de la Chambre.
(...)
"Nous comprenons que le périmètre et la portée de la proposition du gouvernement français vont au-delà du cadre actuellement proposé dans les documents de la consultation entre états. Nous sommes donc d'avis que le gouvernement belge peut maintenir la procédure de consultation tout en discutant simultanément une offre de partenariat avec le gouvernement français", ajoute l'avis de ce cabinet."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Juil 2018 07:42

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Ven 20 Juil 2018 07:42 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 10:34
Localisation: Bruxelles
Laverdure a écrit:
(grâce aux moteurs, certes moins performant en puissance que ceux des US ou des Russes,

Si c'est un fait établi même encore sur Mirage 2000, il semble que ce ne soit plus le cas avec le M88 et le Rafale.

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2018 08:35

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Lun 22 Oct 2018 08:35 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Juil 2011 16:20
Localisation: Rebecq (Belgique)
Le choix serait fait : http://www.dhnet.be/actu/monde/l-avion-de-combat-f-35-va-remplacer-les-f-16-vieillissants-5bccbb82cd708c805c4b6008.

Citation:
Le choix de l’avion de combat américain F-35 pour remplacer les F-16 vieillissants est fait, mais il reste au gouvernement - et en particulier au Premier ministre Charles Michel - à trouver la formule pour expliquer cette décision, de préférence à une solution européenne, ont indiqué dimanche plusieurs sources gouvernementales.

_________________
Si j'apprends quelque chose aujourd'hui, ce sera une bonne journée !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2018 15:16

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Lun 22 Oct 2018 15:16 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 10:34
Localisation: Bruxelles
Air et Cosmos va dans le même sens... :cry:
http://www.air-cosmos.com/remplacement- ... nte-116341

... plusieurs sources confirment que les jeux sont faits et que la décision aurait été prise lors d’un conseil des ministres restreint, le 17 octobre dernier. Mais le gouvernement belge souhaiterait se laisser le temps de soigner sa communication.

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2018 16:10

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Lun 22 Oct 2018 16:10 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Sep 2013 12:37
Localisation: LFBO
Triste Europe....


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2018 20:40

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Lun 22 Oct 2018 20:40 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Juil 2011 16:20
Localisation: Rebecq (Belgique)
Sans compter que la collaboration franco-belge à Cazaux sera elle aussi bientôt terminée.
La Belgique a en effet décidé depuis quelques temps d'emboîter le pas au Danemark, en envoyant leurs futurs pilotes se former aux USA.
Le fait que les Alpha-Jet arrivent en fin de carrière sans qu'un réel remplaçant ait été désigné, n'était que de la fumée sans feu …
Et comme la Belgique veut remplir un rôle (nucléaire non avoué ?!?) au sein de l'OTAN, et sachant que les USA ne veulent pas équiper un avion non US …
Tirez donc les conclusions : les dés étaient pipés depuis quelques temps déjà, quoiqu'en ait dit notre Premier Ministre.
Curieux de savoir ce qu'il racontera à Emmanuel Macron, lors de leur prochaine rencontre ...

_________________
Si j'apprends quelque chose aujourd'hui, ce sera une bonne journée !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2018 21:18

 Re: 34 avions de combat pour la Belgique en 2030
MessagePosté: Lun 22 Oct 2018 21:18 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 21:42
PappyB a écrit:
Sans compter que la collaboration franco-belge à Cazaux sera elle aussi bientôt terminée.


Oui, c'est fait :

Citation:
Clé sous la porte, dans la discrétion, pour l'école franco-belge de formation des pilotes de chasse

J'avais annoncé en février 2017 la décision de l’armée de l'air belge d'abandonner la filière française de formation de ses pilotes de combat. A partir de l'an prochain, les pilotes seront formés à l’Euro-NATO Joint Jet Pilot Training (ENJJPT), une école installée sur la base aérienne de Sheppard, dans le nord du Texas.

C'est ce que précise dans une dépêche de samedi l'agence Belga qui ajoute que le black out médiatique aurait été imposé par le ministère des Armées:

La Belgique et la France ont mis fin en toute discrétion cette semaine à la formation conjointe de pilotes de chasse qu'elles avaient mis sur pied en 2004 et qui leur a permis d'entraîner conjointement 380 aviateurs sur Alpha-Jet, a-t-on appris samedi de source militaire.

Cette école binationale, baptisée "Advanced Jet Training School" (AJeTS), a officiellement fermé ses portes jeudi (11 octobre) lors d'une cérémonie sur la base aérienne BA120 de Cazaux (sud-ouest de la France) à laquelle assistait le "patron" de la composante Air, le général-Major Frederik Vansina - mais en l'absence de la presse, sur instruction du cabinet de la ministre française des Armées, Florence Parly.

Ainsi se termine un projet lancé en 2003 par les ministres de la Défense belge et français de l'époque, André Flahaut et Michèle Alliot-Marie, dans un cadre qui se voulait européen mais qui n'a jamais réussi à attirer durablement d'autres forces aériennes.

La Belgique avait notamment mis une trentaine d'avions d'entraînement Alpha-Jet modernisés à la disposition de l'AJeTS, alors que l'armée de l'Air française avait faire subir la même mise à niveau à une vingtaine de ses propres Alpha-Jet.

Cette coopération a pris fin avec à son actif la formation de 215 pilotes français de chasse et 165 belges, en plus de 50.000 heures de vol effectuées en près de quinze ans, a-t-on précisé de source militaire.

Le ministère belge de la Défense va vendre les 25 Alpha-Jet survivants (sur le 33 exemplaires acquis en 1973). Ces avions seront disponibles à partir de décembre 2019. On peut imaginer que déjà des ESSD américaines, dont Top Aces qui volent déjà sur Alpha Jet, seront intéressées. Un appel d'offres a été lancé et les réponses sont attendues pour le 7 novembre, selon un avis publié par la Direction générale de la Défense et des ressources matérielles (DG-MR).

Les deux autres filières de formation franco-belges, pour les pilotes de transport à Avord (centre) et d'hélicoptères à Dax (sud-ouest), devraient perdurer "quelques années encore", selon Belga citant le ministère belge de la Défense


http://lignesdedefense.blogs.ouest-fran ... 19726.html

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO