For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Jeu 19 Mai 2016 07:11

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Jeu 19 Mai 2016 07:11 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 07:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
Un espion envoyé par le Findel? :mrgreen:

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 19 Mai 2016 08:57

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Jeu 19 Mai 2016 08:57 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
TripleSept a écrit:
Un espion envoyé par le Findel? :mrgreen:


l'aéroport régionale (quoique maintenant il devrait changer de nom, car plus de région lorraine... :mrgreen: ) n'a besoin de personne pour se saboter, il le fait très bien tout seul!!!!

suis :arrow:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 19 Mai 2016 12:03

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Jeu 19 Mai 2016 12:03 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 07:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
Je cours avec toi :lol:

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Jeu 19 Mai 2016 12:42

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Jeu 19 Mai 2016 12:42 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
on a la photo
Image

et des deux cotés SVP
Image

on peut voir que les pneus sont en bon état
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 19 Mai 2016 13:01

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Jeu 19 Mai 2016 13:01 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 14:17
Citation:
on peut voir que les pneus sont en bon état

et que la terre est encore assez grasse et colle bien à la carrosserie! :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Oct 2016 09:20

 Lorraine Airport : 25 ans, et maintenant ?
MessagePosté: Mar 11 Oct 2016 09:20 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
Lorraine Airport fête ce week-end ses 25 années de hauts et de bas. Délaissé par le fret, mis à mal par le TGV et la concurrence, ignoré des low-costs, l’aéroport vivote. La nouvelle Région Grand-Est doit lui inventer un futur.

Le 28 octobre 1991 décollait de Metz-Nancy-Lorraine le premier vol régulier vers Marseille. Ce week-end, cet équipement à quasi équidistance de Metz et de Nancy fête son 25e anniversaire.

Tour d’horizon des pistes de développement.

Un bel outil… déficitaire

Doté de belles infrastructures, de hangars pour le fret, d’une tour de contrôle ouverte de manière quasi continuelle et d’une piste de 3 050 mètres pour gros-porteurs récemment rénovée, l’aéroport régional a tout d’un grand, sauf les résultats. Il perd chaque année entre 1,2 et 2 M€ que la Région, son propriétaire, compense.

A deux reprises, en 2000 et 2005, l’aéroport a franchi le seuil des 350 000 passagers. C’était avant l’avènement du TGV-Est et l’instabilité internationale qui a déstabilisé une de ses forces : les vols-vacances. En 2015, ils n’étaient plus que 258 000.

Sans politique très offensive, l’aéroport est condamné à vivoter.

Une nouvelle gouvernance prudente

En prenant la présidence de l’établissement public gérant l’aéroport lorrain, Philippe Richert a envoyé un signe fort. Mais pour l’heure, le président de Région se garde bien de trop s’avancer sur ce qu’il veut en faire. L’élu dit juste vouloir donner une vocation particulière à chaque aéroport du Grand-Est de façon à les rendre complémentaires. Sauf que pas un n’appartient au même échelon territorial.

Une concurrence féroce

Pas facile d’exister au pays des quatre frontières. Quand on est lorrain, on va facilement prendre l’avion au Luxembourg, à Sarrebruck ou à Strasbourg. Voire à Francfort-Hahn, Bruxelles-Charleroi, Baden-Baden ou Mulhouse-Bâle pour les plus téméraires. Face à ces équipements très actifs, Lorraine Airport devra s’employer à préserver ses locomotives que sont les liaisons vers Lyon et l’Algérie, attaquées par la concurrence luxembourgeoise et strasbourgeoise.

Le flop des low-costs

Cela fonctionne partout, sauf à Lorraine Airport. La structure régionale a fait un flop avec MyAir (2007) et raté le coche en refusant RyanAir (1999), puis avec Volotea. Après un ballon d’essai de trois mois avec une liaison vers Nantes (2012-2013), cette compagnie espagnole en pleine expansion a posé sa base à Strasbourg. Accueillir des low-costs relève d’un choix politique fort car il implique un investissement public important, à la limite de la régularité. En Lorraine, personne ne s’y est encore risqué.

Le retour du fret

C’était une des vocations premières de l’équipement. Mais il ne s’est jamais remis du retrait de DHL en 2004.

Pourtant, les atouts sont là : une situation géographique au cœur de l’Europe, la possibilité de développer autour une zone d’activités, la proximité de la ligne ferroviaire à grande vitesse, des hangars et l’ouverture H 24 de la tour de contrôle. Ne manquent que les entreprises ! L’ex-majorité de gauche n’a jamais pris en main le dossier, trop sensible à gérer avec sa frange écolo pas vraiment adepte des vols de nuit.

En faire le 3e aéroport parisien

L’hypothèse de servir de desserte supplémentaire à Orly et Roissy a souvent été évoquée. Mais dès qu’il le peut, Philippe Richert la balaie d’un revers de main, précisant que les aéroports parisiens sont très loin d’arriver à saturation.

Philippe MARQUE.

http://www.republicain-lorrain.fr/econo ... maintenant

Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Oct 2016 09:22

 PHOTOS. Lorraine Airport de Louvigny : 25 ans en bout de pis
MessagePosté: Mar 11 Oct 2016 09:22 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
Avec son quart de siècle, l’aéroport régional fait encore un peu jeune homme. Il est en réalité bien plus vieux, si l’on considère sa date de conception (lire par ailleurs). Le saviez-vous ? Si vous annoncez que vous allez prendre un avion et que l’on vous demande d’où, ne répondez pas : « Ben, de Louvigny ! » La facilité de langage vous exposerait à une incompréhension parce que l’aéroport régional est installé sur le territoire de cinq communes : Goin, Pagny-lès-Goin, Liéhon, Silly-en-Saulnois et Vigny. Pas un mètre carré sur Louvigny. Vous serez mieux perçu en précisant que vous décollez de Metz-Nancy-Lorraine. Mais MNL fait plus branché. Et Lorraine Airport, c’est carrément hype. Décriée, combattue aujourd’hui, la dénomination était largement utilisée dans les journaux en… 1991. « C’est moderne, professionnel et ça fait international», écrivaient les confrères à l’époque.


Image
Image
Image
Image
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Oct 2016 09:23

 Louvigny : l'histoire d'un aéroport
MessagePosté: Mar 11 Oct 2016 09:23 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
Avec son quart de siècle, l’aéroport régional fait encore un peu jeune homme. Il est en réalité bien plus vieux, si l’on considère sa date de conception.

Son inauguration, le 30 septembre 1991, intervient déjà 28 ans après le lancement, en 1963, des débats sur l’opportunité de regrouper le trafic aéronautique de la région. Une idée proposée à l’époque par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Meurthe-et-Moselle. Le ciel Lorrain était bien très occupé puisque les civils volaient au départ de Nancy-Essey, Mirecourt-Juvaincourt et Metz-Frescaty d’où décollaient aussi les militaires qui prenaient l’air aussi depuis leurs bases de Toul-Rozières (fermée depuis comme les installations de Metz) et de Nancy-Ochey.

Les sites envisagés pour tracer la piste ne retenaient pas de prime abord l’actuelle implantation. On regardait alors du côté de l’aéroport désaffecté de l’OTAN à Grostenquin, avec sa plate-forme ouverte aux moyens et longs courriers, mais également vers Glatigny à l’est de Metz ou encore Louvigny-saint-Jure, à équidistance de Metz et Nancy. Il faudra attendre dix ans pour que soit évoquée, au début de 1973, une installation dans le secteur de Louvigny. Un vent d’opposition se met à souffler des poitrines d’élus locaux, d’écologistes et d’agriculteurs pour refermer un dossier finalement inscrit au VIIe plan pour être opérationnel en… 1980 avec un objectif de développement à 800 000 passagers par an en 1985. De l’eau va couler sous les ponts, emportant au gré des circonstances un dossier qui ressurgit en 1981 une dernière alternative : étendre Frescaty ou construire, pour presque le double du montant, un aéroport tout neuf à Louvigny. On connaît la suite accompagnée de prévisions de trafic minorées à 320 000 passagers par an en 1987, l’année où le ministre des Transports, Jacques Douffiagues, signe l’acte de naissance de Metz-Nancy lorraine (MNL) pour un coût de 378 MF et une mise en service en 1991. Pari tenu non sans conflit autour des voies d’accès au site entre André Rossinot, le maire de Nancy, Jacques Baudot, parlementaire et président du conseil général du 54 et le Messin Jean-Marie Rausch.

Bref tout finit par s’aplanir. Les politiques posent la première pierre le 8 août 1989, et les constructeurs livrent en tout juste deux ans un équipement dont la gestation ramènerait celle de la baleine ou de l’éléphant à un claquement de doigt. Mais bon, équipée tout temps et autorisant des atterrissages dans la purée de pois (30 pieds de visibilité verticale minimum, un peu plus de 10 m) la piste de 2 500 m (3 050 m aujourd’hui) limite les mouvements de gros-porteurs et l’absence de taxiway ralentit les manœuvres le long de la piste. Ça aurait pu se vérifier s’y MNL avait atteint les prévisions de trafic. On est très loin pour ce qui est des passagers et à des années-lumière en ce qui concerne le fret.

Frédéric CLAUSSE.


http://www.republicain-lorrain.fr/editi ... t-de-piste

Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 12 Oct 2016 16:37

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Mer 12 Oct 2016 16:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 14 Juil 2011 16:17
Alors que l'aéroport fête ses 25 ans, une plainte pour harcèlement sexuel à été déposée par 3 personnes anciennes collaboratrices.
L'information est encore assez floue pour le moment, les articles sont bloqués mais je vais essayer de creuser un peu plus tard...

http://www.republicain-lorrain.fr/editi ... ne-airport


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 12 Oct 2016 22:28

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Mer 12 Oct 2016 22:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 24 Juil 2013 15:04
Voilà l'article du Républicain Lorrain de ce jour:

Citation:
Heike Durand – la seule plaignante acceptant de parler à visage découvert – dans le bureau de son avocat M e Mehdi Adjemi . Photo Pascal BROCARD Heike Durand – la seule plaignante acceptant de parler à visage découvert – dans le bureau de son avocat M e Mehdi Adjemi . Photo Pascal BROCARD

Les festivités des vingt-cinq ans tout juste terminées, les tensions sociales rattrapent la direction de Lorraine Airport. Il y a huit mois, des syndicats dressaient déjà un tableau peu reluisant du climat au sein de la structure publique. En réaction, les décideurs et élus de la Région avaient critiqué une forme de « chantage ». Aujourd’hui, il n’est plus question de syndicats. Mais de femmes, anciennes collaboratrices, qui décrivent dans des plaintes détaillées le « calvaire » enduré pendant des mois. Les écrits se trouvent depuis quelques jours sur le bureau du procureur de la République de Metz.

Ces trois plaintes pour harcèlement sont une sorte de délivrance de leurs souffrances. « Les récits de mes clientes font apparaître des propos ou comportements répétés qui ont sérieusement dégradé leurs conditions de travail et porté atteinte à la fois à leur dignité et à leur santé mentale. Elles sont détruites sur le plan psychologique, encore aujourd’hui alors même qu’elles ont quitté cet établissement. Nous venons d’engager plusieurs procédures judiciaires afin de faire reconnaître leurs préjudices », confirme Me Mehdi Adjemi.
Rapport de l’inspection du travail attendu

« Il m’a fallu du temps pour pouvoir lancer cette procédure… », observe une ancienne cadre. Heike Durand – elle est la seule à accepter de parler à visage découvert – a travaillé dix ans à Luxair avant d’atterrir en 2012 à l’aéroport mosellan. Elle en est partie en mai 2015 sous anxiolytiques et en dépression. Incapable même de voir le panneau fléchant l’aéroport sans subir une crise d’angoisse. Entre les deux moments ? « J’ai vécu une dévalorisation quotidienne de mon travail. »

Comme des réunions de service où elle était invitée et où elle fut renvoyée illico presto par la directrice des lieux qui lui aurait lancé : « Cette réunion est destinée aux cadres et donc à des personnes d’un certain niveau. Vous comprendrez que votre place n’est pas ici. » Dur à avaler…

Les plaintes pénales visent l’aéroport et sa directrice, Françoise Herment. Celle-ci découvre la procédure et les faits reprochés. Elle conteste. « Lorsque j’ai découvert, par la presse d’ailleurs, qu’il y aurait du personnel en souffrance, j’ai demandé qu’il se rapproche du CHSCT. Et j’ai également lancé un audit externe. Il devrait être achevé en décembre. Mais à ma connaissance, il n’y a pas eu de remontée de problèmes. »

Un syndicaliste ricane : « Mais c’est normal ! Personne n’a envie de parler à une société payée par la directrice. » Les langues se seraient en revanche déliées devant l’inspection du travail. Son rapport doit tomber dans les prochains jours.
« Plainte contre un système »

La seule concession de la directrice est un « nombre important d’arrêts maladie. Mais j’en ignore les raisons. Je n’ai pas été saisie d’une problématique particulière. Mais là, on parle de plaintes pénales. Cette fois, on ne joue plus… » Devant les mots « humiliations, attaques quotidiennes, dénigrement » lâchés par les trois victimes, exemples à l’appui, Françoise Herment répond « cabale ».

Les trois femmes n’ont à opposer à cette justification que leurs « souffrances. Je n’ai plus confiance en moi. J’ai perdu toute estime, je suis incapable de retravailler », confie une ancienne administrative. La troisième plaignante, qui est « la première à avoir subi les foudres », selon les témoins, confie « sa difficulté à se reconstruire. Si j’ai porté plainte, c’est contre cette personne mais aussi contre un système. »

Kevin GRETHEN.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 14 Nov 2016 15:48

 Re: Aéroport de Metz-Nancy
MessagePosté: Lun 14 Nov 2016 15:48 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
CM / Prof: peut-on renommer le sujet "Lorraine Airport", définition officielle de l'aéroport?

Sinon voici l'actualité de cette plateforme "au milieu de nulle part" qui connecte "pas grande chose"

Citation:
Lorraine Airport ne sera plus ouvert en continu
GRAND EST - L'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine va devoir couper les communications de sa tour de contrôle entre minuit et 6h dès janvier prochain, selon les syndicat

L'ouverture en continu de l'aéroport lorrain devrait être revue le 25 novembre par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Selon les syndicats régionaux cités par le Républicain Lorrain, la révision des horaires d'ouverture de Lorraine Airport devrait amener à la fermeture de la tour de contrôle entre minuit et 6h du matin dès janvier 2017. De quoi faire des économies notamment, puisque trois postes seraient ainsi supprimés.

Selon les syndicats, cette décision qui sera prise à Paris lors du comité de direction des opérations de la DGAC, ne devrait pas beaucoup bouleverser aux vols commerciaux mais pourrait influer sur les vols sanitaires, notamment pour les greffes, qui profitent de cette tranche de nuit... ou encore des clubs de foot lorrains qui reviennent de matches à l'extérieur par avion.

L'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, qui a fêté cette année ses 25 ans, a rénové sa piste après avoir changé son nom pour améliorer son attractivité internationale ces dernières années. L'aéroport avait accusé une baisse de fréquentation de près de 10 000 passagers en dix ans, en concurrence avec le Findel ou les aéroports de Francfort, Strasbourg et Sarrebrück. Sa gestion a été reprise par le conseil régional en 2011 après le refus des CCI de Lorraine de continuer.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 15 Nov 2016 19:16

 Lorraine Airport : la grogne monte
MessagePosté: Mar 15 Nov 2016 19:16 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
La tension à Lorraine Airport est montée d’un cran hier. Les contrôleurs aériens ont déployé une banderole sur leur tour afin de protester contre le projet de la direction générale de l’aviation civile de réduire leurs effectifs.

Le 25 novembre, un comité technique doit décider d’un couvre-feu quotidien sur l’équipement, de minuit à 6 h. Alors qu’il était jusque-là ouvert 24h/24. « Ce serait une très mauvaise nouvelle pour l’aéroport et un signal fâcheux envoyé aux compagnies aériennes », dénonce l’intersyndicale qui s’attarde sur plusieurs conséquences : « Cela rendrait impossible les évacuations sanitaires et transports d’organes, le traitement des vols de clubs sportifs et des appareils privés, les déroutements sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey et le traitement hivernal de la piste pour les premiers vols commerciaux du matin », fustige l’intersyndicale.
Le passage de 14 à 11 contrôleurs aériens pourrait aussi avoir des répercussions sur le fonctionnement diurne craignent les syndicats. Ils espèrent aussi le soutien de la Région, propriétaire de l’équipement.
Le Quotidien


http://www.lequotidien.lu/grande-region ... gne-monte/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 18 Nov 2016 16:16

 Le président de région défend Lorraine Airport
MessagePosté: Ven 18 Nov 2016 16:16 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
On parle encore de ce sympatique et charmant aéroport de campagne (je me suis fait allumer pour l'avoir défini au milieu de nulle part :mrgreen: )

Citation:
GRAND EST - Le président de la région a envoyé un courrier à l'Aviation civile afin de discuter des modalités de fermeture de la tour de contrôle, avant une décision définitive.

Le président de la région Grand Est, Philippe Richert, a interpellé le directeur général de l'Aviation civile (DGAC), dans une lettre envoyée jeudi et publiée par France 3 Lorraine. Après la crainte des syndicats et une manifestation des personnels il y a quelques jours, le président a demandé à la DGAC de revoir ses plans sur la fermeture des opérations de la tour de contrôle de Lorraine Airport entre 00h et 6h. Philippe Richert «ne saurait tolérer que la solution proposée ne soit pas opérationnelle de façon robuste et pérenne, et qu'une situation dégradée puisse se réinstaller sur la plateforme, pénalisant ainsi son attractivité».

Le président de la région demande notamment à ce que les opérations restent possibles durant les heures de nuit en cas d'intempérie afin de ne pas retarder les premiers vols du matin, comme les syndicats le souhaitent. Des opérations qui nécessitent la présence de contrôleurs avant l'ouverture de la tour de contrôle. De plus, il demande à ce que les personnels de l'aéroport soient rapidement mobilisés en cas de nécessité, comme une mise en place de liaison de fret. Philippe Richert a demandé ainsi une rencontre rapide afin de discuter des modalités de cette décision, qui doit être prise le 25 novembre.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Jan 2017 21:31

 Lorraine Airport : le management de la directrice étrillé
MessagePosté: Ven 20 Jan 2017 21:31 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
Le procès-verbal de l’Inspection du travail sur Lorraine Airport est tombé. Le constat, détaillé dans un document que nous nous sommes procuré, est accablant pour la directrice. La Région Grand-Est réfléchit à un changement de gouvernance.

Le document est sans appel. Il ne laisse guère de place au doute sur ce que vivent ou ont vécu plusieurs salariés de Lorraine Airport. Lancés dans une procédure pénale pour harcèlement contre Françoise Herment, la directrice de cet établissement public, certains avaient parlé « de calvaire » en octobre, dans nos colonnes. L’enquête de l’Inspection du travail corrobore leurs témoignages.
Dans un courrier que nos confrères du Républicain Lorrain se sont procuré, daté du 10 janvier et adressé à Françoise Herment, l’Inspection dresse le constat suivant : « Vous avez fait subir à des salariés, au cours de la période allant du 1er mai 2012 au mois d’octobre 2016, des agissements répétés, tels qu’une hausse des tâches et des objectifs, des injonctions paradoxales ou confuses, un dénigrement du travail, des propos désobligeants, dévalorisants ou humiliants, tenus publiquement ou non, des reproches injustifiés, des comportements vexatoires ou humiliants, des menaces et pressions, des propos ou actes (plaisanteries douteuses) à caractère discriminatoire, une surveillance des correspondances électroniques, un isolement et une placardisation ainsi qu’une modification unilatérale des fonctions. »
La liste en dit long sur les méthodes managériales de cette proche de Jean-Pierre Masseret, qui l’a nommée à ce poste en 2012 alors qu’elle dirigeait auparavant le service communication de la Région Lorraine.
« Ces agissements ont contribué à la dégradation des conditions de travail des salariés, qui a porté atteinte à leur santé tant physique que mentale et compromis leur avenir professionnel », estime l’Inspection du travail. Ces faits étant susceptibles de constituer une infraction pénale, le procès-verbal sera transmis au procureur de la République de Metz.
Contactée, Françoise Herment réagit par la voix de son avocat Me Guy Reiss : « Je ne vais pas dire qu’on se trouve face à une cabale mais les conditions dans lesquelles certaines plaintes pour harcèlement ont été déposées m’interpellent. Il faut savoir faire la distinction entre les ordres provenant de la hiérarchie et du harcèlement. Que ma cliente ait un type de management dur, j’en conviens. Pour le reste, je ne peux faire aucun commentaire sur un rapport que je n’ai pas vu. »
« Evolutions en 2017 »
Le courrier a aussi provoqué un certain émoi au siège de la Région Grand Est à Strasbourg. propriétaire de l’aéroport. Philippe Richert en est le président.
« Il avait récemment laissé entendre que des évolutions dans la gouvernance seraient envisagées en 2017. Elles doivent avoir lieu dans le respect des personnes concernées, la légalité et la bonne gestion de l’aéroport », réagit Christophe Kieffer, son directeur de cabinet.
Kevin Grethen et Philippe Marque (Le Républicain lorrain)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Jan 2017 22:54

 Re: Lorraine Airport : la grogne monte
MessagePosté: Ven 20 Jan 2017 22:54 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Jeu 07 Avr 2011 22:24
GuidoCh a écrit:
Citation:
La tension à Lorraine Airport est montée d’un cran hier. Les contrôleurs aériens ont déployé une banderole sur leur tour afin de protester contre le projet de la direction générale de l’aviation civile de réduire leurs effectifs.
...
Le passage de 14 à 11 contrôleurs aériens....


Merci "GuidoCh", fidèle et quasi unique correspondant pour le sujet concernant Lorraine Airport.
Avec le retour prochain aux 39h, la situation ne devrait-elle pas s'améliorer rapidement ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO