For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1526 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85 ... 102  Suivante

Dim 04 Mar 2018 23:24

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Dim 04 Mar 2018 23:24 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 04 Juil 2011 18:34
Bonsoir,

On s'intéresserait de près chez Airbus à un détail qui semble avoir échappé à tout le monde. Ce détail figurait dans le premier rapport publié par le BEA et ensuite n'est pas réapparu... : le copilote qui a mis l'Airbus au tapis (Bonin) et qui suppléait le commandant de bord pendant le repos de ce dernier n'avait semble-t-il pas la licence complète de pilote de ligne. Autrement dit, si c'est avéré, cela signifie qu'il n'avait pas le droit de suppléer le CDB en son absence du cockpit et que seul l'autre copilote (Robert), titulaire, lui, de la licence complète, possédait ce droit. Or on sait qu'il n'était pas PF au moment du drame.

Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 05 Mar 2018 20:30

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Lun 05 Mar 2018 20:30 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
strobe a écrit:
Ce détail figurait dans le premier rapport publié par le BEA et ensuite n'est pas réapparu...


Ce "détail" a été corrigé dans le Rapport Final,page31, puisque Bonin était titulaire de l'ATPL complet, obtenu le 03 août 2007, comme il le confirme au CDB!
Le rapport que vous citez, n'est que le Rapport d'Etape N°1 , par définition non définitif.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 05 Mar 2018 22:39

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Lun 05 Mar 2018 22:39 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 04 Juil 2011 18:34
Oui, corrigé.

Une omission étrange à moins que cela n'en soit pas une... Dans de pareils cas, on apporte des informations précises et vérifiées. On peut donc penser qu'avant le premier rapport, le BEA a vérifié les infos. Vu aussi que pour les deux autres pilotes, l'ATPL complet est bien mentionné sans erreur dès le rapport initial. Alors pourquoi pas pour les trois ? Surtout que le BEA prend soin de précision ATPL théorique pour Bonin. Vu ou plutôt lu aussi, ce "T'as le PL, toi ?" prononcé par un Dubois dubitatif à destination du plus jeune des deux OPL.

À l'approche du procès, on ne va quand même pas reprocher à Airbus, qui n'a pas grand chose à se reprocher dans cet accident, de vouloir investiguer cette zone d'ombre.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Mar 2018 10:24

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mar 06 Mar 2018 10:24 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
strobe a écrit:
Alors pourquoi pas pour les trois ?

Il faudrait poser la question au BEA... La lenteur dans la paperasse administrative, peut-être... Selon vous, la DGAC aurait fait un faux en délivrant à posteriori cette licence? Pour protéger qui?
- Bonin? Ce n'est pas le genre de la maison...
- AF ? Je ne vois pas en quoi la compagnie serait responsable s'il y avait eu désobéissance aux règles de suppléance lors du vol...

strobe a écrit:
Vu ou plutôt lu aussi, ce "T'as le PL, toi ?" prononcé par un Dubois dubitatif à destination du plus jeune des deux OPL.

Dubitatif... ça, c'est vous qui le dites!
Dubois s'assure simplement, que Bonin peut assurer la suppléance CDB... A l'époque quelques copilotes n'étaient pas encore titulaire de l'ATPL complet. Il était demandé aux CDB de s'en être assuré avant de quitter le poste.
Je ne vois pas pourquoi Bonin aurait dit qu'il l'était, s'il ne l'était pas... Aucun intérêt! Et s'il avait menti ( ?) restant ainsi PF , ça ne dégage pas Robert de sa responsabilité de n'être pas plus intervenu... ni Airbus d'équiper des avions avec des sondes notoirement insuffisantes...

strobe a écrit:
l'approche du procès, on ne va quand même pas reprocher à Airbus, qui n'a pas grand chose à se reprocher dans cet accident

Vous avez sûrement mis le doigt là où ça fait mal pour Airbus.
Le problème des sondes THALES P/N C16195-AA était connu depuis 2007 et Airbus sollicité à maintes reprises, ne propose ( pour faire simple, je crois avoir détaillé cela plus haut dans ce fil) QUE les sondes THALES P/N C16195-BA , tout en précisant en octobre 2008 , après 7 incidents en 6 mois ( je cite):

"Le nouveau modèle THALES P/N C16195-BA n'a pas été conçu pour répondre au problème de givrage et donc ne devrait pas apporter d'amélioration significative à ce problème"

Aveu d'impuissance ou négligence? "Pas grand-chose à se reprocher"? Au Tribunal de décider...

strobe a écrit:
cette zone d'ombre.

Facile à éclairer cette zone, à moins que certains veuillent se faire oublier derrière un rideau de fumée !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Mar 2018 10:58

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mar 06 Mar 2018 10:58 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 25 Jan 2008 15:31
strobe a écrit:
Oui, corrigé.

Une omission étrange à moins que cela n'en soit pas une... Dans de pareils cas, on apporte des informations précises et vérifiées. On peut donc penser qu'avant le premier rapport, le BEA a vérifié les infos. Vu aussi que pour les deux autres pilotes, l'ATPL complet est bien mentionné sans erreur dès le rapport initial. Alors pourquoi pas pour les trois ? Surtout que le BEA prend soin de précision ATPL théorique pour Bonin. Vu ou plutôt lu aussi, ce "T'as le PL, toi ?" prononcé par un Dubois dubitatif à destination du plus jeune des deux OPL.

À l'approche du procès, on ne va quand même pas reprocher à Airbus, qui n'a pas grand chose à se reprocher dans cet accident, de vouloir investiguer cette zone d'ombre.


Pour dedouanner Airbus il faudrait etre un peu plus subtil que ça.Car la ce n'est pas tres convaincant.Aurais tu des infos a partager avec le forum au sujet de la certification des tubes pitots, qui givrent uniquement sur Airbus et pas sur d'autres avions?Ca me parait beaucoup plus interessant.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Mar 2018 12:36

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mar 06 Mar 2018 12:36 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 04 Juil 2011 18:34
M092 a écrit:
- AF ? Je ne vois pas en quoi la compagnie serait responsable s'il y avait eu désobéissance aux règles de suppléance lors du vol...


Comme vous y allez... !



Pour reparler de cette histoire de licence. Comment expliquer alors que dans le rapport initial, à la question "t'as le PL" du CDB, Bonin répond "ouais", alors que dans le rapport judiciaire, Bonin... ne répond plus.

Quoi qu'il en soit, les avocats d'Airbus ont demandé à élucider cette histoire de licence. Attendons de voir les réponses qui leur seront données.

M092 a écrit:
strobe a écrit:
l'approche du procès, on ne va quand même pas reprocher à Airbus, qui n'a pas grand chose à se reprocher dans cet accident

Vous avez sûrement mis le doigt là où ça fait mal pour Airbus.
Le problème des sondes THALES P/N C16195-AA était connu depuis 2007 et Airbus sollicité à maintes reprises, ne propose ( pour faire simple, je crois avoir détaillé cela plus haut dans ce fil) QUE les sondes THALES P/N C16195-BA , tout en précisant en octobre 2008 , après 7 incidents en 6 mois ( je cite):

"Le nouveau modèle THALES P/N C16195-BA n'a pas été conçu pour répondre au problème de givrage et donc ne devrait pas apporter d'amélioration significative à ce problème"

Aveu d'impuissance ou négligence? "Pas grand-chose à se reprocher"? Au Tribunal de décider...



L'A330 n'avait-il pas été certifié avec des sondes Goodrich ? La monte des sondes Thalès à l'époque avait été demandée par Air France. Mais surtout, le givrage de la pitot est bien peu en rapport d'un pilote qui a par son incompétence a provoqué la chute de l'aéronef.

Mais bref, pour en revenir aux incohérences dans les différents rapports, la licence "retrouvée" n'est pas la seule... Il y a des ceintures qui s'attachent toutes seules d'un rapport à l'autre, plus d'autres choses également, j'y reviendrai...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Mar 2018 12:48

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mar 06 Mar 2018 12:48 
Hors ligne
Utilisateur surveillé

Inscription: Sam 05 Jan 2013 19:42
tripeul-seveun a écrit:
Pour dedouanner Airbus il faudrait etre un peu plus subtil que ça.Car la ce n'est pas tres convaincant.Aurais tu des infos a partager avec le forum au sujet de la certification des tubes pitots, qui givrent uniquement sur Airbus et pas sur d'autres avions?Ca me parait beaucoup plus interessant.

''Airbus qui n'a rien a se reprocher'' laissez moi rire s'il n'y avait pas eu autant de victimes
Les sondes Pitots c'est un faux problème, les experts ont démontré qu'avec des sondes BA la situation aurait été la même
A charge contre Airbus réarmement des DV, alarme Stall, procédure de sortie de décrochage inadaptée, trim auto, alarme EICAS NAV ADR DISCREPANCY qui arrive l'avion est déjà hors domaine de vol...Il est vrai rien à se reprocher ils n'étaient pas à la place des pilotes


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Mar 2018 14:05

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mar 06 Mar 2018 14:05 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
strobe a écrit:
Quoi qu'il en soit, les avocats d'Airbus ont demandé à élucider cette histoire de licence. Attendons de voir les réponses qui leur seront données.

Les avocats d'Airbus sont payés ( certainement grassement!) pour ça: agiter des chiffons rouges, influencer le Tribunal au bénéfice de leur client ... C'est leur boulot... et ils vont avoir à ferrailler dur avec ceux des proches des victimes!
Même si Bonin avait menti ( pour quelle raison?), comme je l'ai déjà dit, je ne vois pas pourquoi la DGAC aurait fait un faux...Dans quel intérêt? En général, elle aurait plutôt tendance à défendre Airbus ( Cf accidents précédents...). Attendons en effet, mais je doute qu'il y ait une réponse à cette absence dans le rapport d'étape n°1.

strobe a écrit:
La monte des sondes Thalès à l'époque avait été demandée par Air France.

Bel exemple de mauvaise-foi! Parce que vous croyez qu'Air France avait vraiment le choix! Choisir une sonde américaine plutôt que celle de l'entreprise française THALES dont la sonde était sensée être aussi bonne que la Goodrich, pour équiper TOUTE sa flotte d'Airbus , A320 compris!!
Vous auriez été le premier, défenseur d'Airbus comme vous semblez l'être, à le déplorer...
La faute d'Air France, c'est que pendant des mois, alors qu'il y avait des incidents, de suivre Airbus! Mais avait-elle les moyens de faire autrement?

strobe a écrit:
Mais surtout, le givrage de la pitot est bien peu en rapport d'un pilote qui a par son incompétence a provoqué la chute de l'aéronef.

Là encore, vous sous-estimez le risque de la perte des indications de vitesses sur ce type de machine, comme TOUS les protagonistes l'ont fait à l'époque... On pourrait recommencer la discussion sur les incohérences dans les systèmes qui ont conduit Bonin à commettre l'erreur initiale et rendre ensuite incompréhensible la situation pour l'équipage. Je n'y reviens pas , ça a été développé largement sur ce fil même...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Mar 2018 09:55

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mer 07 Mar 2018 09:55 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
strobe a écrit:
M092 a écrit:
- AF ? Je ne vois pas en quoi la compagnie serait responsable s'il y avait eu désobéissance aux règles de suppléance lors du vol...

Comme vous y allez... !

Le GEN-OPS d'Air France: GENERALITES COMPOSITION DE L'EQUIPAGE -01.04.01.00 page 01 du 12 MAR 09 précise :

- Lorsqu'un OPL est le pilote suppléant, il est désigné "OPL1 "
- L'OPL1 est titulaire de l'ATPL ou du PL pratique.


Si Bonin avait menti et n'était pas titulaire de l'ATPL, il contrevenait à une règle écrite qu'il connaissait sûrement; pour moi AF ne serait responsable et coupable, que d'avoir sélectionné et embauché quelqu'un de potentiellement indiscipliné ... C'est pas toujours facile à déterminer ça!


strobe a écrit:
Pour reparler de cette histoire de licence. .

Rapport d'expertise Judiciaire (29.06.2012):

"Le deuxième copilote, Monsieur Pierre BONIN, âgé de 32 ans, était titulaire d'une licence de
Pilote de Ligne (ATPL F-LAA 220628) obtenue le 3 août 2007, et qualification de type A330 valide jusqu'au 31/08/2009.
"

Facile à contrôler! Et il ne pourrait y avoir deux (ATPL F=LAA) 220628, ce qui serait le cas s'il y avait eu un faux après l'accident voire après la récupération des enregistreurs...
Le retranscription du CVR dans ce Rapport Judiciaire , ne donne pas, en effet, la réponse de Bonin à la question du CDB. Mais cette "retranscription", n'est pas une reproduction intégrale, mais seulement un résumé de certains propos sélectionnés par les experts et assortis de leurs commentaires; contrairement à celle du BEA.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 09 Mar 2018 15:48

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Ven 09 Mar 2018 15:48 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 04 Juil 2011 18:34
Quoi qu'il en soit certaines parties civiles n'ont pas ou peut-être devrions-nous dire n'ont plus confiance en le BEA ou la DGAC. Suspectent-ils de la corruption ? C'est possible.
Quoi qu'il en soit, la demande d'investiguer a été adressée au juge qui devrait rendre réponse sous peu désormais. Et on imagine mal un refus qui serait malvenu.
Attendons quelques jours.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 09 Mar 2018 21:08

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Ven 09 Mar 2018 21:08 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Nov 2017 17:15
A propos du futur procès, je me posais une question...

Comment des magistrats, des juges, qui ne sont pas à priori des spécialistes de l'aérien, ni des pilotes, ni des ingénieurs aéronautiques, vont-ils pouvoir apprécier et juger une affaire si technique et complexe ?

Je sais, il y a plein d'"experts" qui donnent leur avis, il y a les rapports écrits (du BEA, le rapport de l'enquête judiciaire, la contre-expertise, etc), mais comment ça se passe en vrai, pour juger une affaire si complexe, au final ?

A moins de connaitre l'affaire sur le bout des doigts, dans tous les aspects techniques notamment et aussi les facteurs humains, comme bon nombre d'entre nous ici qui suivons cette affaire depuis le début, comment un juge qui n'a pas lu toutes les discussions sur Crash-Aérien.com peut-il juger en connaissance de cause ? :lol:

Car, on ne peut pas demander à un juge de lire tous les messages à propos de l'AF447 sur ce forum, quand même ! (14.250 messages !) :mrgreen:

Du coup, ils vont devoir juger sans connaitre le sujet aussi bien que nous nous le connaissons...
Et ça fait bizarre...
:roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 10 Mar 2018 03:10

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Sam 10 Mar 2018 03:10 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Dim 27 Déc 2015 15:56
heureusement qu'ils ont permis à notre expert de rentrer de la république Dominicaine . :arrow:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 10 Mar 2018 04:51

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Sam 10 Mar 2018 04:51 
Hors ligne
Utilisateur surveillé

Inscription: Sam 05 Jan 2013 19:42
Volivole a écrit:
A propos du futur procès, je me posais une question...

Comment des magistrats, des juges, qui ne sont pas à priori des spécialistes de l'aérien, ni des pilotes, ni des ingénieurs aéronautiques, vont-ils pouvoir apprécier et juger une affaire si technique et complexe ?

Je sais, il y a plein d'"experts" qui donnent leur avis, il y a les rapports écrits (du BEA, le rapport de l'enquête judiciaire, la contre-expertise, etc), mais comment ça se passe en vrai, pour juger une affaire si complexe, au final ?

A moins de connaitre l'affaire sur le bout des doigts, dans tous les aspects techniques notamment et aussi les facteurs humains, comme bon nombre d'entre nous ici qui suivons cette affaire depuis le début, comment un juge qui n'a pas lu toutes les discussions sur Crash-Aérien.com peut-il juger en connaissance de cause ?
Car, on ne peut pas demander à un juge de lire tous les messages à propos de l'AF447 sur ce forum, quand même ! (14.250 messages !)
Du coup, ils vont devoir juger sans connaitre le sujet aussi bien que nous nous le connaissons...
Et ça fait bizarre...
:roll:

Ne vous inquiétez pas il y a des parties civiles qui ont de nombreux experts indépendants, les juges pourraient avoir un condensé des 14250 messages sur leur bureau :P


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 10 Mar 2018 09:45

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Sam 10 Mar 2018 09:45 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Volivole a écrit:
Comment des magistrats, des juges (...) vont-ils pouvoir apprécier et juger une affaire si technique et complexe ?


!!!
Comme ils ont "apprécié et jugé" les "responsabilités" dans l'accident du Mont Sainte-Odile ( A320 AIR INTER- 20 janvier 1992 ), tout simplement...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 10 Mar 2018 09:52

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Sam 10 Mar 2018 09:52 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
TAMERL a écrit:
Ne vous inquiétez pas il y a des parties civiles qui ont de nombreux experts indépendants, les juges pourraient avoir un condensé des 14250 messages sur leur bureau :P

J'ai bien compris, c'est de l'humour , n'est-ce pas ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1526 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85 ... 102  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO