For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10760 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 668, 669, 670, 671, 672, 673, 674 ... 718  Suivante

Mer 30 Jan 2019 11:15

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Mer 30 Jan 2019 11:15 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
30 janvier 1948

Disparition entre les Açores et les Bermudes de l'Avro 688 "Tudor" c/n 1349 G-AHNP nommé "Star Tiger" de la BSAA, British South American Airways. L'appareil a passé la nuit à Santa maria en raison d'une part de la météo défavorable sur la parcours au delà des Açores et pour résoudre une panne de compas et de chauffage de la cabine.
Aucune trace des 31 occupants et de l'avion ne sera jamais retrouvée. Parmi les passagers se trouve le Air Marshal de la RAF Sir Arthur "Mary" Coningham -KCB, KBE, DSO, MC, DFC, AFC-, "As" de la WW1 avec 14 victoires aériennes au sein des 32 et 92 Sqns du RFC.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 31 Jan 2019 09:57

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Jeu 31 Jan 2019 09:57 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
31 janvier 1989

Décès aux Bermudes de William Samuel Stephenson, 93 ans, "As" canadien de la WW1, 12 victoires aériennes au sein du 73 Sqn du RFC, toutes obtenues sur Sopwith "Camel".

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 01 Fév 2019 10:38

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 01 Fév 2019 10:38 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
1er février 1944

Décès de la tuberculose à Lower Merion, en Pennsylvanie, de James Alexander Connelly, Jr., 49 ans, "As" américain de la WW1, 7 victoires aériennes confirmées et 2 probables, toutes en collaboration au sein des escadrilles françaises Spa 157 et Spa 163, en qualité de pilote volontaire.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 01 Fév 2019 10:43

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 01 Fév 2019 10:43 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
1er février 1973

Décès à Vancouver, en Colombie Britannique, de George Clapham Dixon, 77 ans, "As" canadien de la WW1, 9 victoires aériennes au sein du 43 Sqn sur Sopwith 1½ "Strutter" en qualité d'observateur-mitrailleur, puis 7 autres dont 1 en collaboration comme pilote sur monoplace S.E.5a aux 85 et 40 Sqns du RFC. Il a été blessé en combat aérien le 16 septembre 1918 et n'a plus piloté en opérations.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 01 Fév 2019 13:43

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 01 Fév 2019 13:43 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
https://twitter.com/MarineNationale/sta ... 4637941760


2015: https://www.ouest-france.fr/bretagne/la ... de-3209183

Le 23 janvier 1973, pour la première, le prototype Concorde 001 y a posé son train. Puis le supersonique est revenu, pour des vols commerciaux spéciaux et pour des exercices de sécurité. Vu sa situation, la base était le premier aéroport à pouvoir l’accueillir en cas d’incident. Ce qui est toujours le cas aujourd’hui, pour les autres vols commerciaux transatlantiques. Ainsi le Boeing 747 de la compagnie jordanienne Alia, détourné dans le Finistère pendant un New York – Vienne. Une escale inédite de 28 heures pour les 201 passagers, après une alerte à la bombe.
Image

Les civils ne sont habituellement pas autorisés à pénétrer sur la base, surtout en ce moment avec le relèvement du plan Vigipirate. Mais au-delà des journées portes ouvertes (ici en juin 1982), les non-militaires ont pu faire des incursions sur la base. L’achèvement de la tour de contrôle, en 1965, permet d’accueillir pendant trois mois, le trafic civil à destination de Brest, l’aérodrome de Brest-Guipavas étant en réfection. La situation s’est répétée quelques mois pendant les années 1980.
Image

Le Rafale est arrivé pour la première fois sur la base en 1987, à l’occasion des célébrations du vingtième anniversaire de l’activité opérationnelle. Une simple démonstration industrielle d’un prototype. Il ne sera attribué à la 12F qu’en 2001, avec certains appareils arrivés à Landivisiau dès décembre 2000, au grand désespoir des riverains qui luttent aujourd’hui pour son départ. Le Rafale étant bien plus bruyant que ses prédécesseurs, Crusaders ou Super Étendard. Sur la photo, le commandant de l’époque pose avec l’avionneur Serge Dassault.
Image

Avant que son nom ne serve à baptiser un porte-avions, Charles de Gaulle est passé plusieurs fois à Landivisiau. Une arrivée en Caravelle présidentielle, d’abord, pour l’inauguration du site en 1965. Ici, une visite en 1969. Philippe de Gaulle, le fils, n’a pas commandé la base mais a été commandant de l’aéronavale de la 2e région, dont dépendait Landivisiau. Et il était sur le site le 9 novembre 1970, au moment de la mort du Général.
Image

2013.
Image

TigerMeet 2017.
Image

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 01 Fév 2019 15:03

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 01 Fév 2019 15:03 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 a écrit:
https://twitter.com/MarineNationale/status/1091269004637941760



J'y suis passé plusieurs fois dans les années 70.
Je faisais partie de la 17ème Flottille de Chasse, (basée à Hyères-Le Palyvestre à l'époque) et les portes-avions (Foch et Clemenceau) étaient à Brest.
Nous prenions le NordAtlas ou le Transall pour Landivisiau, 1 à 2 nuits sur place avant d'embarquer sur le canot à pont d'envol.

image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 01 Fév 2019 17:20

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 01 Fév 2019 17:20 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
On peut dire que les arbres ont bien poussé depuis! :hand: :mrgreen:

Le repas amélioré de la cantine est bon.

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 02 Fév 2019 13:03

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Sam 02 Fév 2019 13:03 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
2 février 1919

Décès en France, de la grippe espagnole, de Leslie Jacob "Rummy" Rummell, 24 ans, "As" américain de la WW1, 7 victoires aériennes, toutes acquises au sein du 93rd Aero Squadron.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 03 Fév 2019 14:41

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Dim 03 Fév 2019 14:41 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
3 février 1920

Hermann Hasselmann, pionnier de l'aviation, et Hugo Schäfer, "As" allemand de la WW1, 11 victoires aériennes au sein de la Jasta 15, décèdent dans le crash d'un Junkers F.13, à Dessau, pendant un vol d'essai.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 03 Fév 2019 14:43

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Dim 03 Fév 2019 14:43 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
3 février 1956

Décès à Bologne, de Guglielmo Fornagiari, "As" italien de la WW1, 6 victoires aériennes homologuées et 3 probables au sein de la 78a Squadriglia.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 03 Fév 2019 14:47

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Dim 03 Fév 2019 14:47 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
3 février 1988

Décès Dans le Queens, New York City, de Kenneth Lee Porter, 91 ans, "As" américain de la WW1, 5 victoires aériennes au sein du 147th Aero Squadron de l'USAS.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 04 Fév 2019 11:09

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Lun 04 Fév 2019 11:09 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
4 février 1919

Premier vol du premier des trois prototypes de l'avion de reconnaissance biplan Bristol F.2C "Badger" matricule #F3495. Ce n'est pas une réussite : L'appareil se crashe à l'atterrissage en raison de la panne de son moteur radial. Le pilote, Cyril Uwins est sauf. L'avion sera reconstruit et revolera.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 04 Fév 2019 16:38

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Lun 04 Fév 2019 16:38 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
4 février 1966

Décès à Rome, de Giorgio Michetti, 77 ans, "As" italien de la WW1, 5 victoires aériennes au sein de la 76a Squadriglia.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 04 Fév 2019 19:27

 The Day the Music Died
MessagePosté: Lun 04 Fév 2019 19:27 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 05:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
Le 3 février 1959, il y a soixante ans, un crash dans l’état de l'Iowa aux USA n'est pas sans
rappeler un récent crash dans la Manche.
Disparition de personnes célèbres, mauvaises conditions climatiques, appareil non adapté au vol
prévu et pilote insuffisamment formé pour le vol et l'appareil, pression sociétale.

Extraits de l'article publié sur Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Day_the_Music_Died

The Day the Music Died est une expression américaine qui fait référence à la journée du 3
février 1959, lors de laquelle les rockeurs Buddy Holly, Ritchie Valens, J. P. « The Big Bopper »
Richardson meurent dans un accident d'avion près de Clear Lake dans l'Iowa, aux États-Unis.
Cette phrase est tirée de la chanson de Don McLean, American Pie.

Lorsque cet accident survient, Buddy Holly et son groupe, composé de Waylon Jennings, Tommy
Allsup et Carl Bunch, jouent depuis une semaine sur la tournée « Winter Dance Party » à travers
le Midwest. Les autres artistes, Valens et Richardson, les accompagnent sur la tournée. Entre
deux dates, les artistes et leurs accompagnateurs doivent supporter de longs trajets, à bord d'un
bus si inconfortable que certains attrapent la grippe et des engelures. Après un spectacle à Clear
Lake, lassé de ces conditions difficiles, Buddy Holly décide d'affréter un avion pour se rendre au
concert suivant, prévu à Moorhead dans le Minnesota. Dans l'avion, Richardson qui a la grippe,
prend la place de Jennings, et Valens prend celle d'Allsup après l'avoir gagnée à pile ou face. Peu
après le décollage, tard dans la nuit et dans des conditions météorologiques hivernales difficiles,
le pilote, Roger Peterson, perd le contrôle de son avion léger, un Beechcraft Bonanza, qui
s'écrase dans un champ de maïs, ne laissant aucun survivant.

Anderson, le gérant de la salle de bal, téléphone à Hubert Dwyer, qui dirige la compagnie Dwyer
Flying Service à Mason City. Il lui demande d’affréter un avion pour l'aéroport international
Hector à Fargo, l'aéroport le plus proche de Moorhead où doit avoir lieu le concert suivant. Le
plan de vol est rédigé par Roger Peterson, un pilote local âgé de 21 ans. Le voyage doit avoir lieu
dans un monomoteur de 1947 à empennage en V, un Beechcraft 35 Bonanza immatriculé «
N3794N », prévu pour recevoir trois passagers et un pilote. La compagnie demande 36 dollars
par passager.
Richardson, grippé, demande à Waylon Jennings de lui céder sa place dans l'avion. Buddy Holly,
apprenant l'absence de Jennings dans l'avion, lance en plaisantant : « Eh bien, j'espère que vous
allez tous vous geler dans votre vieux bus ! ». Jennings répond : « Eh bien, j'espère que vous
allez tous vous écraser dans votre vieil avion ! ». Cette répartie pleine d'humour mais infortunée
le hanta ensuite toute sa vie.

Ritchie Valens, qui avait peur de l'avion quand il était plus jeune, demande à Tommy Allsup de
lui céder sa place dans l'avion. D'un commun accord, ils décident de jouer la réponse à pile ou
face. Bob Hale, un disc jockey qui travaille pour la radio KRIB-AM et qui assiste au concert
ce soir-là, est désigné pour lancer la pièce dans une pièce attenante à la salle de bal avant que
les musiciens ne partent pour l'aéroport. C'est ainsi que Valens gagne son siège dans l'avion. Il
aurait été proposé à Dion DiMucci de prendre cet avion, bien que la façon dont il aurait pu
embarquer avec les autres ne soit pas bien établie ; mais DiMucci répond qu'un billet d'avion de
36 dollars (soit l'équivalent de près de 300 dollars de 2016 en tenant compte de l'inflation
correspond au loyer mensuel que ses parents payaient pour l'appartement de son enfance et
qu'il ne voulait pas se permettre un luxe pareil.

Une fois le spectacle terminé, Anderson conduit Holly, Valens et Richardson à l'aéroport
municipal de Mason City. Au moment du départ, une neige légère est présente, le plafond est à
3 000 pieds (910 m), avec un ciel obscurci, une visibilité de 6 miles (9 700 m) et des vents de 30 à
50 km/h. La détérioration des conditions le long de l'itinéraire est prévue mais le bulletin météo
que reçoit Peterson, le pilote, ne le signale pas.

Le mardi 3 février, à 0 h 55 (heure du Centre), l'avion décolle normalement de la piste 17
(aujourd'hui renumérotée 18). Dwyer, le propriétaire de la compagnie aérienne, observe le
décollage de l'avion depuis une plateforme située à l'extérieur de la tour de contrôle. Il voit
parfaitement la lumière de la queue de l'aéronef pendant le décollage. Ensuite, commence un
virage à gauche avec cap au nord-ouest et une montée à 800 pieds. La lumière arrière descend
ensuite progressivement, jusqu'à ce que Dwyer la perde de vue.

Autour de 1 h, Peterson n'entre pas en contact radio comme prévu. L'opérateur radio, sous
l’insistance de Dwyer, tente à plusieurs reprises d'établir la communication mais aucune
tentative ne réussit. Plus tard dans la matinée, Dwyer, toujours sans réponse de Peterson,
décide de prendre un avion pour retracer le circuit prévu. Après quelques minutes, à environ 9 h
35, il repère l'épave à moins de 10 km au nord-ouest de l'aéroport. Le bureau du shérif, alerté
par Dwyer, envoie l'adjoint du shérif Bill McGill sur le lieu du crash qui se situe dans un champ
de maïs appartenant à Albert Juhl.

Le Bonanza a heurté le sol à grande vitesse, peut-être aux alentours de 270 km/h, et s'est
enfoncé profondément à droite, le nez de l'appareil dans le sol. Le bout de l'aile droite a dû
toucher la terre en premier, tandis que la carlingue a été projetée à travers le champ gelé à 150
m de là, avant de finir sa course contre une clôture de fil de fer à la limite de la propriété de Juhl.

Les corps de Holly et Valens ont été éjectés du fuselage éventré et reposent près de l'épave. Le
corps de Richardson a été projeté par-dessus la clôture, dans le champ de maïs du voisin de Juhl,

Oscar Moffett. Le corps du pilote est resté coincé dans l'épave de l'avion. Comme le restant de
la troupe est alors sur la route pour le Minnesota, c'est Carroll Anderson, le gérant de la salle de
bal qui a conduit les passagers à l'aéroport et assisté au décollage, qui identifie les corps des
victimes. Ralph Smiley, coroner du comté déclare que les quatre victimes sont mortes
instantanément. Le décès des trois artistes est imputé à « des traumatismes crâniens majeurs »
et celui du pilote à des « lésions cérébrales ».

L'enquête officielle est conduite par le Bureau de l'aviation civile, prédécesseur du Conseil
national de la sécurité des transports.

Conditions météorologiques
image
Distances de visibilité et obstacles à contourner.
Résumé des conditions de visibilité et distance minimale aux nuages dans le vol à vue en France.

La température est négative cette nuit-là (−10 °C au sol), avec un fort vent du sud précédant
l'arrivée d'un nouveau front froid. Quelques heures avant le décollage, la base des nuages est
relativement élevée (de l'ordre de 2 000 mètres) et la visibilité est bonne. Les conditions VMC
(vol à vue) sont alors réunies.
Peu avant minuit, le temps se dégrade progressivement : un nimbostratus se forme entre 1000
et 4 000 m d'altitude (entre 3000 et 12 000 pieds) et des averses de neige réduisent la visibilité.
Les prévisions indiquent donc des conditions de vol IMC, c'est-à-dire « aux instruments », mais
cette dégradation météorologique n'est pas portée à la connaissance du pilote. Par ailleurs, des
bourrasques de 85 km/h sont observées au sol.
Vue complètement bouchée par des nuages
Exemple de conditions dans lesquelles le vol à vue est impossible.

Lorsque l'appareil décolle à 0 h 55, la visibilité à l'horizon est faible et les nuages bas cachent les
étoiles. La zone dans laquelle il évolue est faiblement peuplée, et ne contient donc presque
aucun repère lumineux. Le pilote se trouve rapidement dans le noir le plus complet, coincé
entre le sol, noir, et la base du nimbostratus, noire elle aussi.
Le pilote
Roger Peterson, le pilote, n'est pas qualifié pour voler aux instruments. Il avait réussi l'examen
écrit mais, ayant échoué à un test neuf mois avant l'accident, il n'a jamais été déclaré apte au
vol aux instruments. Ce pilote, tout comme la compagnie Dwyer Flying Service, n'était autorisé
qu'au vol à vue ; c'est-à-dire uniquement en conditions de bonne visibilité.

En outre, Peterson avait été formé sur des avions équipés d'un horizon artificiel conventionnel,
alors que le N3794N était équipé d'un indicateur d'attitude Sperry F3. Cet instrument
rudimentaire avait la particularité d'afficher l'information d'assiette longitudinale à l'envers : le
sol, coloré en noir, figurait en haut ; le ciel, coloré en jaune, figurait en bas.

Haut : Ciel en bleu ciel. Bas : sol en noir.
image
Horizon artificiel conventionnel.

Haut : Sol en noir. Bas : Ciel en jaune.
image

Indicateur d'attitude Sperry F3.

D'après les conclusions de l'enquête, l'accident a trois causes distinctes.
La première réside dans la « décision imprudente du pilote de s'engager dans un vol » pour
lequel il faut utiliser des instruments dont il ne sait pas se servir.
La deuxième est l'inexpérience du pilote à l'utilisation du modèle d'indicateur d'attitude installé
à bord. Cet ancien modèle a pu faire croire au pilote qu'il montait alors qu'il descendait, le
plaçant ainsi en situation de désorientation spatiale.
La troisième et dernière cause de l'accident est la « sérieuse insuffisance »du rapport météo
communiqué au pilote, qui « ne fait pas mention des conditions de vol défavorables qui auraient
dû être mises en évidence ».

Nouvelle autopsie de J.P. Richardson
Le 6 mars 2007, le corps de J.P. Richardson est exhumé pour être déplacé dans un endroit mieux
adapté du cimetière local de Beaumont, dans le Texas. Son fils Jay Perry saisit cette occasion
pour commander une nouvelle autopsie à un anthropologue judiciaire, William Bass. Ce second
examen a pour objectif de vérifier certaines rumeurs, car plusieurs théories se répandent après
l'accident.
La première théorie évoque la possibilité d'un tir accidentel d'arme à feu à bord de l'avion. Cette
idée naît deux mois après les événements, un fermier ayant trouvé sur les lieux du crash un
pistolet de calibre .22 qui appartenait à Buddy Holly.

La deuxième suggère que Richardson aurait survécu à l'impact, et aurait rampé en dehors de
l'avion pour chercher de l'aide. Le corps du musicien est effectivement retrouvé plus loin de
l'épave que les trois autres.
Le docteur Bass et son équipe réalisent donc plusieurs radiographies du corps de Richardson. Ils
en concluent que le musicien, dont presque tous les os sont brisés, est bien mort
instantanément ; ils ne trouvent pas non plus la moindre trace de plomb qui aurait pu signaler la
présence d'une balle d'arme à feu. Le rapport initial du coroner Smiley est donc confirmé.
Refus de relancer l'enquête
Le 3 mars 2015, il est annoncé que le NTSB (l'organisme qui succède au Civil Aeronautics Board)
est saisi d'une demande de réouverture de l'enquête concernant l'accident.
La nouvelle enquête est demandée par L. J. Coon, un pilote retraité en Nouvelle-Angleterre, qui
pense que la conclusion de l'enquête de 1959 est incorrecte. Coon suspecte une défaillance du
palonnier droit et demande aussi un réexamen des quantités de carburant. Il suspecte
également que le centrage de l'aéronef était incorrect. Coon estime par ailleurs que Peterson a
peut-être tenté de poser l'avion dans un champ et il aimerait que la tentative du pilote de
sauver l'aéronef soit reconnue.
Coon contacte le département des affaires classées du NTSB à la suite de son enquête privée car
il pense que les conclusions auxquelles le bureau est parvenu jusqu'alors sont injustes envers la
mémoire de Roger Peterson.
Habituellement, le NTSB répond définitivement aux demandes de réouverture d'enquête dans
un délai maximal d'un an mais en l'occurrence le conseil émet très vite une réponse négative :
moins de deux mois après la demande initiale, le 21 avril 2015, le NTSB déclare qu'il refuse de
relancer l'enquête.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 06 Fév 2019 10:55

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Mer 06 Fév 2019 10:55 
En ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
6 février 1916

La compagnie "Deutsche Luft Reederei" effectue son premier vol commercial, entre Berlin et Weimar. Il n'accepte pas de passagers et ne transporte que du cargo.

Et 7 ans plus tard, jour pour jour...

6 février 1923

La compagnie "Deutsche Luft-Reederei" cesse ses opérations.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Publicité
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10760 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 668, 669, 670, 671, 672, 673, 674 ... 718  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: VALMY et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO