For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante

Lun 20 Mai 2019 11:58

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Lun 20 Mai 2019 11:58 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Trouvé dans une nuée de tweets... Il s'agit, je pense, du même document que Kalinka a posté un peu plus haut mais en anglais.

Si cela peut aider dans la traduction, surtout en ce qui concerne les termes techniques...

Citation:
On May 17th 2019 the MAK reported that the read out and analysis of the data off the flight data recorder has been completed.

On May 18th 2019 Rosaviatsia reported the captain (43, ATPL, 6,844 hours total, 1,570 hours on type) was assisted by a first officer (36, CPL, 773 hours total, 623 hours on type). About 30-40km (16-21nm) west of Sheremetyevo Airport there was rain in clouds, the clouds extended to a height of 8000 to 9000 meters (FL262-295) and contained a thunderstorm.

The aircraft was climbing through 7900 feet at 15:08Z when an electrical failure occurred, the flight control system (FCS) degraded to "DIRECT MODE", the autopilot automaticaly disconnected, the aircraft was in the middle of thunderstorm activity. The captain assumed manual control of the aircraft until the end of the flight.

Radio communication, that had taken place on VHF #1 radio so far, became unavailable, the crew was able to partially restore communication via VHF #2 on the emergency frequency only. The crew set the squawk for loss of communication. The crew decided to return to Sheremetyevo and performed a manual ILS approach to runway 24L. At the time the aircraft intercepted the glideslope the aircraft's mass was 42,600kg, which was 1600kg above the maximum landing weight.

The crew deployed the flaps to 25 degrees in accordance with the flight crew operating manual for flight with minimum mode (DIRECT MODE) of the FCS as well as landing above MLW. At 15:26Z the crew set the emergency transponder code. Vapp was determined to be 155 KIAS, the descent on the glideslope was stabilized and without any deviation from Vapp. Winds during the approach came from 190 degrees at 30 knots, descending between 1100 and 900 feet the crew received 5 cycles of predictive windshear warnings "Wind Shear ahead, go around!". Descending through 260 feet AGL the aircraft began to deviate below the glide slope, a "GLIDESLOPE" warning occurred, descending between 180 to 40 feet the engine thrust was increased causing the aircraft to accelerate to 164 knots, at 16 feet AGL the speed was 170 KIAS.
A Terrain Awareness Warning System aural signal "Retard" occurred, the engine thrust was reduced to idle. At that point the captain began to apply oscillating pitch inputs with increasing amplitude which changed the pitch angle up to +6 and -2 degrees. The aircraft made a "three point" touchdown 900 meters past the runway threshold at 158 KIAS and a vertical load of +2.55G and bounced up to 6 feet AGL.
The spoilers did not deploy, in DIRECT MODE they are not permitted to operate automatically and need to be extended manually, however, the spoilers were not manually extended by the crew. 2 seconds after the first touch down the aircraft touched down a second time with the nose gear first at 155 KIAS and +5.85G, the aircraft bounced off again to 18 feet AGL.
A third touchdown occurred at 140 KIAS in excess of +5G resulting in the destruction of the construction, a fuel spill and fire. While the aircraft was skidding along the runway at 100 KIAS a first fire alarm triggered in the aft cargo compartment, 16 seconds later in the tail section of the aircraft, the aircraft came to a stop 20 seconds after the first fire alarm. 40 seconds after the first fire alarm the fire extinguisher in the tail section was activated. The engines continued to run until end (at 15:31:04Z) of the FDR recording 47 seconds after the first fire alarm. The MAK is conducting the investigation which focusses also on the predicitive wind shear alerts and the reaction to them.

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui (Bernard Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 20 Mai 2019 13:40

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Lun 20 Mai 2019 13:40 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Sep 2013 13:37
Localisation: LFBO
tibo m Image a écrit:
Trouvé dans une nuée de tweets... Il s'agit, je pense, du même document que Kalinka a posté un peu plus haut mais en anglais.

Si cela peut aider dans la traduction, surtout en ce qui concerne les termes techniques...

Citation:
On May 17th 2019 the MAK reported that the read out and analysis of the data off the flight data recorder has been completed.

On May 18th 2019 Rosaviatsia reported the captain (43, ATPL, 6,844 hours total, 1,570 hours on type) was assisted by a first officer (36, CPL, 773 hours total, 623 hours on type). About 30-40km (16-21nm) west of Sheremetyevo Airport there was rain in clouds, the clouds extended to a height of 8000 to 9000 meters (FL262-295) and contained a thunderstorm.



The aircraft was climbing through 7900 feet at 15:08Z when an electrical failure occurred, the flight control system (FCS) degraded to "DIRECT MODE", the autopilot automaticaly disconnected, the aircraft was in the middle of thunderstorm activity. The captain assumed manual control of the aircraft until the end of the flight.

Radio communication, that had taken place on VHF #1 radio so far, became unavailable, the crew was able to partially restore communication via VHF #2 on the emergency frequency only. The crew set the squawk for loss of communication. The crew decided to return to Sheremetyevo and performed a manual ILS approach to runway 24L. At the time the aircraft intercepted the glideslope the aircraft's mass was 42,600kg, which was 1600kg above the maximum landing weight.

The crew deployed the flaps to 25 degrees in accordance with the flight crew operating manual for flight with minimum mode (DIRECT MODE) of the FCS as well as landing above MLW. At 15:26Z the crew set the emergency transponder code. Vapp was determined to be 155 KIAS, the descent on the glideslope was stabilized and without any deviation from Vapp. Winds during the approach came from 190 degrees at 30 knots, descending between 1100 and 900 feet the crew received 5 cycles of predictive windshear warnings "Wind Shear ahead, go around!". Descending through 260 feet AGL the aircraft began to deviate below the glide slope, a "GLIDESLOPE" warning occurred, descending between 180 to 40 feet the engine thrust was increased causing the aircraft to accelerate to 164 knots, at 16 feet AGL the speed was 170 KIAS.
A Terrain Awareness Warning System aural signal "Retard" occurred, the engine thrust was reduced to idle. At that point the captain began to apply oscillating pitch inputs with increasing amplitude which changed the pitch angle up to +6 and -2 degrees. The aircraft made a "three point" touchdown 900 meters past the runway threshold at 158 KIAS and a vertical load of +2.55G and bounced up to 6 feet AGL.
The spoilers did not deploy, in DIRECT MODE they are not permitted to operate automatically and need to be extended manually, however, the spoilers were not manually extended by the crew. 2 seconds after the first touch down the aircraft touched down a second time with the nose gear first at 155 KIAS and +5.85G, the aircraft bounced off again to 18 feet AGL.
A third touchdown occurred at 140 KIAS in excess of +5G resulting in the destruction of the construction, a fuel spill and fire. While the aircraft was skidding along the runway at 100 KIAS a first fire alarm triggered in the aft cargo compartment, 16 seconds later in the tail section of the aircraft, the aircraft came to a stop 20 seconds after the first fire alarm. 40 seconds after the first fire alarm the fire extinguisher in the tail section was activated. The engines continued to run until end (at 15:31:04Z) of the FDR recording 47 seconds after the first fire alarm. The MAK is conducting the investigation which focusses also on the predicitive wind shear alerts and the reaction to them.


Merci oui ça aide bien.
Ce ne sont pas les volets qui ne sont pas sortis automatiquement mais les spoilers (aerofreins).
Ce qui est plus logique.

Les spoilers sont très importants à l'atterrissage, ils permettent de casser la portance et de réduire la vitesse, ce qui empêche les rebonds.

A voir si c'était écrit dans les manuels qu'en Direct Law les spoilers n'allaient pas se déployer automatiquement. Si ce n'est pas le cas, ça n'a vraiment pas aidé le pilote.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 20 Mai 2019 13:44

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Lun 20 Mai 2019 13:44 
En ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Merci à tous pour les articles.

Des rebonds à +5g, c'est du brutal...

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 20 Mai 2019 19:10

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Lun 20 Mai 2019 19:10 
Hors ligne

Inscription: Ven 15 Mar 2019 00:09
Localisation: LFPN
MCR boy Image a écrit:
Merci à tous pour les articles.

Des rebonds à +5g, c'est du brutal...


C’est ce qu’a du penser le train, surtout que c’était la troisième fois qu’il se faisait taper dessus. Pourquoi pas de remise de gaz au deuxième, ça reste un mystère pour moi.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 16:15

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 16:15 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 17 Aoû 2013 13:27
Tinos Image a écrit:
Pourquoi pas de remise de gaz au deuxième, ça reste un mystère pour moi.

On est au moins deux à le penser..

_________________
Critique Low-Cost


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 17:09

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 17:09 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Jeu 26 Jan 2017 15:01
Localisation: proche de LF(BP, BZ, BY et BM)
MCR boy Image a écrit:
Merci à tous pour les articles.

Des rebonds à +5g, c'est du brutal...

Je n'avais aucune idée de ce à quoi un corps humain pouvait résister en la matière: dans le livre des records, il est inscrit que le pilote automobile anglais David Purley a survécu en 1977 à ...
''une décélération de 179,8 g en passant de 173 km/h à 0 km/h sur seulement 66 cm ; il est le seul homme au monde avoir survécu à une telle décélération et à ce titre figure dans le Livre Guinness des records''
https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Purley
http://www.automag.be/David-Purley-prof ... aventurier


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 19:02

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 19:02 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 18:08
Localisation: En vue de PB408 (finale 07 LBG)
Skywalker Image a écrit:
Tinos Image a écrit:
Pourquoi pas de remise de gaz au deuxième, ça reste un mystère pour moi.

On est au moins deux à le penser..

Certes. Mais le temps de réactivité d’un turboréacteur permettrait-il de ne pas relaisser tomber l’avion ?
J’ignore la réponse.

_________________
Vends tarière et tape de base. Faire offre.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 19:12

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 19:12 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 06 Juin 2018 17:52
niuniu Image a écrit:
MCR boy Image a écrit:
Merci à tous pour les articles.

Des rebonds à +5g, c'est du brutal...

Je n'avais aucune idée de ce à quoi un corps humain pouvait résister en la matière: dans le livre des records, il est inscrit que le pilote automobile anglais David Purley a survécu en 1977 à ...
''une décélération de 179,8 g en passant de 173 km/h à 0 km/h sur seulement 66 cm ; il est le seul homme au monde avoir survécu à une telle décélération et à ce titre figure dans le Livre Guinness des records''
https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Purley
http://www.automag.be/David-Purley-prof ... aventurier


le 173 km/h à 0 en 66 centimètres j'y crois moyennement : mesuré comment ?

records mesurés scientifiquement
https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Paul_Stapp

Citation:
Plus précisément, John Stapp détint le record expérimental de résistance à une « force g » (accélération d'inertie) de 46,2 g, pendant une durée de 0,9 s en position « sur le dos » et à une accélération de 25 g pendant une durée de 1,1 s, en position « sur le ventre ». Après ce record, il survécut 45 ans jusqu'à l'âge de 89 ans ; cependant, il a souffert toute sa vie de troubles de la vision liés à cette dernière expérience.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 20:08

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 20:08 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Jeu 26 Jan 2017 15:01
Localisation: proche de LF(BP, BZ, BY et BM)
Biscione Image a écrit:
niuniu Image a écrit:
Des rebonds à +5g, c'est du brutal...

Citation:
...dans le livre des records, il est inscrit que le pilote automobile anglais David Purley a survécu en 1977 à ...''une décélération de 179,8 g en passant de 173 km/h à 0 km/h sur seulement 66 cm ...''
http://www.automag.be/David-Purley-prof ... aventurier

le 173 km/h à 0 en 66 centimètres j'y crois moyennement : mesuré comment ?

Vous avez sans doute raison, je cite ce commentaire trouvé par ailleurs : ''"180 G ? Ca me semble ENORME, au point que c'est tres improbable. Ca voudrait dire que le choc est équivalent a la réception d'un objet de 13tonnes ... (j'ai calculé dans l'hypothese que l'accidenté fasse 75kilos). Et ses organes vitaux auraient du se detacher lors d'un tel choc ! Par contre le pic max de l'accélération peut survenir sur un centième de seconde. Le pic Epeche par exemple se prend dans les 1000G à chaque coup de bec. Mais c'est en instantané.''
nota : Purley, pilote de F1 mort à 40 ans dans un accident de voltige..aérienne.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Mai 2019 23:27

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Mer 22 Mai 2019 23:27 
Hors ligne

Inscription: Ven 15 Mar 2019 00:09
Localisation: LFPN
Certes. Mais le temps de réactivité d’un turboréacteur permettrait-il de ne pas relaisser tomber l’avion ?
J’ignore la réponse.[/quote]

Effectivement. En regardant la vidéo, il se passe au moins 4 secondes entre le 2e touchdown et le 3e, fatal à l’avion. En supposant que le pilote, prévenu du problème après le premier rebond, ait remis les gazs dans la seconde, 3 secondes suffisent ils à relancer la poussée ?
On peut supposer que la réponse sera donnée dans l'enquête, sûrement faite dans un souci exigeant d’objectivité et de transparence, et précisera si l’enregistrement des données de vol démontre une tentative de remise de gaz après le deuxième rebond.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Mai 2019 00:30

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Jeu 23 Mai 2019 00:30 
En ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Skywalker Image a écrit:
Tinos Image a écrit:
Pourquoi pas de remise de gaz au deuxième, ça reste un mystère pour moi.

On est au moins deux à le penser..


Des fois les pilotes n'ont qu'une idée en tête : mettre le truc par terre...


_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Mai 2019 09:24

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Jeu 23 Mai 2019 09:24 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Citation:
Des fois les pilotes n'ont qu'une idée en tête : mettre le truc par terre...

C'est réussi. Sort du pilote ?

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Mai 2019 10:16

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Jeu 23 Mai 2019 10:16 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 06 Juin 2018 17:52
VALMY Image a écrit:
Citation:
Des fois les pilotes n'ont qu'une idée en tête : mettre le truc par terre...

C'est réussi. Sort du pilote ?


je suppose que c’est cet accident => pilote éjecté vivant mais gravement blessé

j'ai un doute sur "The aircraft is under repair"

Citation:
June 2015
On 10 June 2015, a single-seater JAS 39C number 30 from the Hungarian Air Force performed a belly landing at Kecskemét Air Base, Hungary. The pilot, Major Sándor Kádár, ejected successfully, but suffered spinal injuries. The aircraft is under repair


citation du jour
Citation:
Un atterrissage réussi est celui auquel vous survivez. Un bon atterrissage est celui où vous pouvez réutiliser l'avion.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Mai 2019 13:17

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Jeu 23 Mai 2019 13:17 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
t'ai sur qu'il s'est éjecté ?

je ne vois aucun départ de siège; ou alors après qu'l est passé la tranche et donc éjection sans parachute, ça du être dur pour le mec ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Mai 2019 13:26

 Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
MessagePosté: Jeu 23 Mai 2019 13:26 
En ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
VALMY Image a écrit:
Citation:
Des fois les pilotes n'ont qu'une idée en tête : mettre le truc par terre...

C'est réussi. Sort du pilote ?




"From an early flight when the flight control software had a few problems. The pilot walked away from this little prang"

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO