For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Lun 24 Sep 2018 01:56

 Cisaillement vent en croisière- vol Joon 21 septembre
MessagePosté: Lun 24 Sep 2018 01:56 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 09 Jan 2017 11:38
Bonjour à tous

J'avais dit que c'était le mois des avions, et c'est pas vraiment de chance entre le EasyJet fumée cockpit et ce qu'il s'est passé dans mon vol joon Paris Berlin de ce vendredi 21 septembre au soir. Évidemment, j'ai des questions !

Les faits : pour la majorité d'entre vous, c'est un non évènement, mais pour moi c'était la fin du monde. Turbulences PNC assis attachés (c'est pas un mythe, ils sasseoient vraiment ou ils se trouvent, même si c'est sur les genoux d'un pax !!). Bon, j'ai cru qu'on était finis, mais pour ça je vous pas pas un dessin vous savez tous ce que sont des turbulences fortes et elles ne vous font pas peur :)

La question 1 : quelqu'un arriverait à me retrouver les écarts d'altitude qu'on a fait réellement ? J'ai eu l'impression qu'on tombait beaucoup à chaque fois que çà secouait, et mon application sky guru me dit que notre perception est bcp plus aggravée que la réalité des mouvements de l'avion lors de turbulences... Seulement je n' arrive pas à voir sur flightradar24 ce moment précis des turbulences.

Ensuite, Le cbd a pris la parole après les turbulences pour dire qu'on avait pris un courant jet latéral de 280km/h d'altitude !! Ça me semble enormissime, c'est possible ? Me demande si j'ai pas mal entendu tellement ça me semble gros. En fait il a dit que sur la descente a Berlin ça risquait de rearriver mais ça n'a pas été le cas donc je me demande si 1) ces turbulences (CAT?) sont visibles sur les radars des n'avions ou si c'est juste des courant d'air marqués sur les cartes et des metar des autres vols, et surtout si 2. Elles requièrent une action appropriée du pilote pour qu'on s'écrase pas ou si l'avion fait ca tout seul, trop facile (ça me rassure car enlève le facteur erreur humaine si avion peut les gérer seul).

J'ai lu que les cisaillement de vents pouvaient être dangereux pour la structure de l'avion ou sa portance dans les phases de décollage et d' atterrissage, mais aussi en croisière. Je savais pour les étapes atteri et décollage, mais je me pensais à peu près saine et sauve en croisière par rapport aux turbulences (gros travail sur moi et aide inestimable de ce forum qui commencent à porter ses fruits)

Merci d'avance !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 24 Sep 2018 08:26

 Re: Cisaillement vent en croisière- vol Joon 21 septembre
MessagePosté: Lun 24 Sep 2018 08:26 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 02 Mar 2014 15:56
Localisation: Toulouse
Bonjour Shine

shine81 a écrit:
quelqu'un arriverait à me retrouver les écarts d'altitude qu'on a fait réellement ?

Tu aurais un n° de vol et/ou un horaire de départ stp? L'heure approximative de la survenue de "l'évènement"?

shine81 a écrit:
je n' arrive pas à voir sur flightradar24 ce moment précis des turbulences.

C'est que tes variations d'altitudes n'étaient probablement vraiment pas significatives

shine81 a écrit:
on avait pris un courant jet latéral de 280km/h d'altitude

Tu peux expliquer ce que signifie "une vitesse d'altitude"?
Ca peut souffler encore plus fort, jusqu'à 400km/h
Citation:
Le 8 janvier, le vol 114 de British Airways a ainsi effectué la liaison New York-Londres en seulement 5 h 16, contre près de 6 h 50 normalement.

Pas trouvé de post sur le forum (ce qui me surprend, j'ai pas du bien chercher) https://www.ladepeche.fr/article/2015/02/13/2048846-l-impact-du-jet-stream-sur-les-avions.html

shine81 a écrit:
Elles requièrent une action appropriée du pilote pour qu'on s'écrase pas ou si l'avion fait ca tout seul, trop facile (ça me rassure car enlève le facteur erreur humaine si avion peut les gérer seul).

Aucune idée mais sache que derrière "l'avion qui fait ça tout seul" il y a des humains qui ont programmé les algorithmes de traitement des signaux et les actions à mener par les calculateurs.

shine81 a écrit:
J'ai lu que les cisaillement de vents pouvaient être dangereux pour la structure de l'avion ou sa portance dans les phases de décollage et d' atterrissage, mais aussi en croisière.

Rien n'est dangereux pour la structure. Les avions sont certifiés pour résister à des turbulences qu'ils ne rencontreront JAMAIS en exploitation
Ci dessous un exemple sur l'A350: l'objectif était d'aller jusqu'à la rupture de l'aile... ils n'y sont jamais arrivés...
http://www.aeronewstv.com/fr/industrie/aviation-commerciale/4159-quand-les-ailes-dun-avion-vont-jusqua-la-rupture.html

_________________
C'est pas plus mal que si c'était pire...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 25 Sep 2018 08:00

 Re: Cisaillement vent en croisière- vol Joon 21 septembre
MessagePosté: Mar 25 Sep 2018 08:00 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 09 Jan 2017 11:38
Bonjour Sharklet et merci de ta réponse!

Sharklet a écrit:
Tu aurais un n° de vol et/ou un horaire de départ stp? L'heure approximative de la survenue de "l'évènement"?


le numéro de vol c'est AF1134, on est partis avec du retard à 21h46 et je dirais que ca s'est passé en premiere partie de vol, avant que les boissons ne soient servies...

Sharklet a écrit:
C'est que tes variations d'altitudes n'étaient probablement vraiment pas significatives


Pourtant je t'assure que ca a balancé sec... mais c'est intéressant de voir qu'en effet malgré le ressenti en cabine on n'a pas bougé tant que ça.

Sharklet a écrit:
Ca peut souffler encore plus fort, jusqu'à 400km/h
Citation:
Le 8 janvier, le vol 114 de British Airways a ainsi effectué la liaison New York-Londres en seulement 5 h 16, contre près de 6 h 50 normalement.


:shock:

Sharklet a écrit:
Aucune idée mais sache que derrière "l'avion qui fait ça tout seul" il y a des humains qui ont programmé les algorithmes de traitement des signaux et les actions à mener par les calculateurs.


Oui, je sais bien. Mais je me demande ce qui se passe, dans le cockpit qd ce genre de turbulence arriver... est ce que les pilotes sont en mode "mayday, il faut garder notre vitesse et atitude à tout prix" ou est ce qu'ils sont en mode "on checke juste que le pilote automatique fasse bien son job, y'a rien à faire et c'est pas dangereux du tout"...

Demain je revole vers Bordeaux depuis Berlin, j'espère que y'aura pas les mêmes vents :oops: :oops:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO