For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4046 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270  Suivante

Ven 11 Aoû 2023 08:20

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Ven 11 Aoû 2023 08:20 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Dim 24 Mai 2020 21:12
Localisation: Port-Aviation (Viry-Châtillon (91))
Citation:
Lego et Airbus s’associent pour reconstruire le mythique Concorde

Disponible à l'achat dès le 7 septembre au prix de 199,99 euros, le set de construction de 2083 pièces est réservé aux adultes. Lego
Image
La maquette miniature de 2083 pièces sera disponible à la vente début septembre, au prix de 199,99 euros.

Avis aux collectionneurs, aviateurs en herbe et autres passionnés de constructions miniatures, le Concorde revient sur le devant de la scène. Le célèbre groupe danois Lego s’associe au constructeur aérien Airbus pour ressusciter l’avion de ligne supersonique le plus célèbre au monde. Disponible à l’achat dès le 7 septembre au prix de 199,99 euros, le set de construction de 2083 pièces est réservé aux adultes.

À l'instar du véritable Concorde, ce modèle réduit détaillé est «doté d'un nez inclinable, d'un train d'atterrissage fonctionnel, d'une roulette de queue rétractable, d'ailes delta avec élevons mobiles et de gouvernes de direction supérieure et inférieure à charnières», claironne Lego. L’avion supersonique, né à Toulouse et conçu conjointement par Sud-Aviation et British Aircraft Corporation, fête cette année les 20 ans de son dernier vol.

Une fois construite, cette reproduction quasi fidèle - d’apparence seulement - pourra être exposée grâce à son support de présentation de sorte à rappeler son décollage ou atterrissage. Cette miniature Concorde, long de 105 centimètres, rejoindra le Titanic, la Porsche 911 et le Colisée dans la longue liste des Icons, ces «monuments emblématiques, des bâtiments modulaires, des véhicules classiques et des références cultes à la culture pop» auxquels Lego ne cessent de s’associer ingénieusement.

https://www.lefigaro.fr/conso/lego-et-a ... e-20230810


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 23 Aoû 2023 14:47

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 14:47 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Repas supersonique sur Dinan le 31 Mai 2023.
Quelques photos de votre humble serviteur sur le lien qui suit.
François

Cliquez ici : https://simulateurconcorde.net/actualite269.html

Image

Image

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 23 Aoû 2023 15:28

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 15:28 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 13 Sep 2015 15:04
Bonjour,

Petite questions probablement pas futées, mais bon:
- Est-ce qu'il y avait des flaps sur le concorde?
- Est-ce qu'il y avait une APU?
- Comment faisaient les pilotes à l'atterrissage pour connaitre l'assiette (?) qu'ils devaient prendre ? Il y avait des valeurs en fonction de la vitesse?
Merci!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 23 Aoû 2023 16:32

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 16:32 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 09:02
Localisation: autour de BSN
Courtial Image a écrit:
Bonjour,

Petite questions probablement pas futées, mais bon:
- Est-ce qu'il y avait des flaps sur le concorde?
- Est-ce qu'il y avait une APU?
- Comment faisaient les pilotes à l'atterrissage pour connaitre l'assiette (?) qu'ils devaient prendre ? Il y avait des valeurs en fonction de la vitesse?
Merci!

- Pas de volets sur Concorde. Le dessin de l'aile ("Gothique") était créateur de "vortex" hypersustentateurs permettant de réduire la vitesse à l'atterrissage. Se rappeler son assiette fortement cabrée, et la nécessité d'avoir un nez basculant.
- Pas d'APU non plus. Concorde était dépendant des GPU, ASU et autres ACU...
- Et pour la 3ème question, joker en ce qui me concerne. Je n'ai jamais piloté de Concorde (Et il valait mieux...) :mrgreen:

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 23 Aoû 2023 17:03

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 17:03 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
- Est-ce qu'il y avait des flaps sur le Concorde?
Non, c’est volontaire.
Les profils de Concorde de l’aile sont optimisés pour chaque domaine du vol, fonction de l’incidence et de la vitesse.
Comparativement à une aile de Mirage IV (référence de l’époque) l’effet de sol et les vortex à grande incidence sur un Concorde génèrent quasi 30% de portance en plus.
Il ne faut pas se trouver derrière !!!

- Est-ce qu'il y avait une APU?
Oui mais non, ça été expérimenté seulement sur un proto mais non retenu.
Comme il y a un réservoir de centrage (Kéro dedans) dans la queue de Concorde pour la certification ça aurait posé problème.

- Comment faisaient les pilotes à l'atterrissage pour connaitre l'assiette (?) qu'ils devaient prendre ? Il y avait des valeurs en fonction de la vitesse ?
La référence pour poser correctement un delta c’est l’incidence.
On pose généralement un Concorde en se fiant à l’incidence-mètre et le radio sonde sur les derniers pieds. voir ici pour voir des photos de l'instrument cité : https://simulateurconcorde.net/instrument8.html
Comme toujours en aviation, une approche improvisée se solde généralement par un mauvais atterrissage.
Sur un delta si tu cabres avec les élevons, l’ordre à cabrer pour l’avion arrive avec un léger temps de retard, par contre le fait de lever les élevons instantanément te fait perdre un peu de portance.
Idem dans l’autre sens.
Tu vois le problème ? ça va à l'inverse de ce que tu veux corriger si tu penses très court terme et sur de l'instantané, à savoir les tous derniers mètres.
Donc on pose un delta en touchant le moins possible aux élevons, tu fixes l’incidence qui va bien et tu augmentes plutôt la portance en jouant sur la puissance réacteurs.
Ne pas oublier, point n°1 que l’effet de sol est très conséquent sur un Concorde.
L’avion, avec l’incidence qui va bien donc, donne la fausse impression qu’il va percuter la planète mais dans les derniers pieds l’effet de sol attendu arrive et quand c’est bien fait, ça se pose comme une fleur.
Forcément pour les pilotes fallait du simu et pas mal d’entrainement.
Idem pour les pilotes militaires volant sur delta, sauf que Concorde est un avion à forte masse où la notion d'inertie prend tout son sens.
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


Modifié en dernier par Francois le Mer 23 Aoû 2023 18:09, modifié 5 fois.

  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 23 Aoû 2023 17:10

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 17:10 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Excellent article de Pierre Grange sur le sujet :
https://www.concordereference.fr/latter ... nd-moment/
Je conseille également le livre de Mike Riley cité sur l'article du lien précédent, sur toutes les subtilités d'un Concorde.
Un des meilleurs livres techniques sur le sujet, il était instructeur il faut dire.
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 23 Aoû 2023 21:37

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mer 23 Aoû 2023 21:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 06 Juin 2009 17:03
Localisation: sous les pommiers pres des vaches
Merci François pour la docte sagesse de ta connaissance de ce bel avion.
Et surtout de le partager avec nous.
:P :P

_________________
"Avion : Moyen de transport le plus sur qui me fait le plus peur" Laurent Baffie


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 24 Aoû 2023 11:04

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Jeu 24 Aoû 2023 11:04 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Avec plaisir, mais corrigez mes âneries, j'en dis aussi beaucoup ! :P
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Jeu 24 Aoû 2023 11:48

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Jeu 24 Aoû 2023 11:48 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 13 Sep 2015 15:04
Effectivement un grand merci François & Valmy pour vos réponses complètes!
En voyant la photo de l'incidencemetre et l'échelle d'incidence : Plage de -5° à +25°: ça devait être rare que le concorde ait une incidence négative, non?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 24 Aoû 2023 12:14

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Jeu 24 Aoû 2023 12:14 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Courtial Image a écrit:
Effectivement un grand merci François & Valmy pour vos réponses complètes!
En voyant la photo de l'incidencemetre et l'échelle d'incidence : Plage de -5° à +25°: ça devait être rare que le concorde ait une incidence négative, non?

Absolument tu as tout à fait raison.
Même en descente le Concorde est toujours en incidence positive, même si l'assiette peut passer en négatif.
Visuellement dans le cockpit ça se résume à :
L'horizon artificiel secours ou les 2 ADI peuvent éventuellement afficher une assiette négative en vol, mais les 2 incidencemètres qui renseignent directement sur l'angle des filets d'air avec le profil d'aile eux seront en positif.
L'approche de l'incidence négative a été testée, forcément, aux essais en vol, mais une partie du flux d'air ne va plus vers les entrées d'air et ne va plus alimenter les réacteurs, pas très bon, risque de pompage.
Et un pompage sur un Olympus593, c'est puissant et ça ne passe pas inaperçu.
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Jeu 24 Aoû 2023 14:03

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Jeu 24 Aoû 2023 14:03 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 09 Jan 2011 19:06
Localisation: Dijon
Bon, en tant que "vieux" fan de Légo et surtout de Concorde, j'ai été dans mon magasin Légo qui se trouve tout près de chez moi la semaine dernière pensant pouvoir me faire un ptit cadeau.

J'aurais dû demander à mon fiston car il savait que la boite ne sort que le 7 septembre ... :lol:

_________________
Les 3 expressions les plus communes en aviation sont : T'as senti ça ? C'est quoi ce bruit ? Oh merde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 25 Aoû 2023 17:40

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Ven 25 Aoû 2023 17:40 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Courtial Image a écrit:
Bonjour,
- Comment faisaient les pilotes à l'atterrissage pour connaitre l'assiette (?) qu'ils devaient prendre ? Il y avait des valeurs en fonction de la vitesse?
Merci!

En fait je n’ai pas totalement répondu à l'une de tes questions initiales.
Je complète.
En fonction de la masse, la vitesse d’approche est imposée par abaque.
La masse maxi aussi à l’atterrissage, mais comme sur tous les avions.
Chaque pilote savait en approche standard, quel taux de descente en finale appliquer, quelle vitesse et quelle incidence il devait suivre aussi.
Avec cette méthode appliquée n’importe quel autre avion classique (comprendre sans aile delta) aurait touché plutôt durement, car le taux de descente en très courte finale est supérieur à n’importe quel autre liner.
Sauf que, l’effet de sol attendu et propre à Concorde apparaissait toujours dans les tous derniers mètres.
La cadence de lecture des deniers pieds annoncés par le mécanicien navigant dictait assez logiquement la manière dont ça allait toucher ensuite.
A savoir une cadence anormalement rapide = un touché dur.
Une cadence anormalement lente = variation d’assiette de dernières secondes sur un refus du sol, conduisant généralement à une perte de vitesse rapide, perte de portance, avec impossibilité de remettre de la puissance à temps = touché dur aussi.
Cadence habituelle = touché ferme ou souple selon le degré d’aisance du pilote et surtout selon les conditions météo du jour.
Cette phase était une belle démonstration du savoir-faire pour tout pilote Concorde, une reproduction très complexe à modéliser sur un simulateur Concorde.
Si vous regardez attentivement les vidéos des 3 Concorde en Angleterre du 24 octobre 2003 qui se posent à la queue leu-leu, rien que dans l’approche vous avez l’illustration parfaite des fluctuations ou non qui conduisent à de superbes atterrissages ou d’autres, un peu plus virils…
Et si vous voulez un petit aperçu de l’effet de sol d’un Concorde et des effets tourbillonnaires de son aile delta regardez plutôt au temps 2 minutes et 05 secondes…
https://www.youtube.com/watch?v=jlxc6e956lU
Regardez un peu avant le temps indiqué, pour mieux en profiter aussi !
Ça date, mais c’est intéressant.
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mar 29 Aoû 2023 08:01

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mar 29 Aoû 2023 08:01 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Couverture du dernier "Fana de l'Aviation" en date, N°646.
Long article sur Concorde dedans.
François

Image

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mar 29 Aoû 2023 14:24

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mar 29 Aoû 2023 14:24 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 13 Sep 2015 15:04
Merci pour votre complément de reponse!
Question bete: il n’y avait pas d’atterrissage automatique (je veux dire jusqu’au toucher des roues) sur Concorde?
Comme il n’y avait pas d’Apu, comment étaient démarrés les moteurs? Aves un système au sol (Gpu?) après le repoussage?
Merci!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 29 Aoû 2023 16:10

 Re: CONCORDE, tu nous manques...
MessagePosté: Mar 29 Aoû 2023 16:10 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Mer 10 Juil 2013 10:50
Localisation: Nantes
Courtial Image a écrit:
Merci pour votre complément de reponse!
Question bete: il n’y avait pas d’atterrissage automatique (je veux dire jusqu’au toucher des roues) sur Concorde?
Comme il n’y avait pas d’Apu, comment étaient démarrés les moteurs? Aves un système au sol (Gpu?) après le repoussage?
Merci!

Déjà il faut me tutoyer !
Concorde est précurseur dans de nombreux domaines, à commencer par les commandes de vol électriques, d'une très grande précision.
Même encore aujourd'hui le degré de précision en bout de chaine fait que certains autres liners, dits modernes, ne lui arrivent pas à la cheville.
La raison première voulue est logique, Concorde était supersonique donc il fallait que cela soit d'autant plus précis pour ne pas emplafonner le domaine de vol (comprendre les G) tout en assurant un grand confort en croisière pour les passagers.
L'avion se dilatant en vol, des commandes plus classiques n'étaient plus envisageables.
Concorde était capable de se poser en tout automatique, et il existe aussi sur le pilote automatique des fonctions propres au supersonique et développées rien que pour lui.
Concorde n'était pas autonome pour le démarrage (gain de masse et systèmes en moins à gérer) de ses réacteurs et il n'y avait pas d'interconnexion entre les 2 ailes en air pulsé.
Il fallait donc un GPU depuis le sol pour démarrer au moins 1 réacteur de chaque côté du fuselage via la Air Starter (démarreur pneumatique), donc 2 réacteurs à lancer.
Voir ici où se trouve le Air Starter sur un Olympus 593, légende 41 : https://simulateurconcorde.net/actualite97.html
Ensuite pendant le push les 2 derniers réacteurs étaient démarrés.

Si tu veux un grand nombre de domaines où Concorde a été précurseur, j'en parle ici au chapitre 1 :
https://simulateurconcorde.net/40ans.html

Après ce fut un flop commercial, sur ça aussi on sera d'accord.
François

_________________
Mon simulateur Concorde :
https://simulateurconcorde.net/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4046 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO