For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Mer 02 Nov 2005 02:19

 Crash aérien d'un Boeing 727 à Kindu (Congo)
MessagePosté: Mer 02 Nov 2005 02:19 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 09:39
Localisation: Hauts-de-Seine
Un Boeing 727 de la compagnie Miba (la Minière de Bakwanga) s’est écrasé ce lundi 31 octobre à l’aéroport national de Kindu, dans la province du Maniema en République du Congo. Aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée dans cet accident, mais l’appareil a été endommagé.

D’après Robert Ndaye, attaché de presse du président-administrateur-délégué de la Miba, les moyens de freinage n’ont pas permis à l’avion de s’arrêter dans les limites de la piste. Le pilote dit avoir atterri dans des conditions normales. Mais il a été surpris par une couche d’eau qui était sur la piste.

M. Ndaye affirme qu’il n’y a pas eu de perte en vies humaines. Le rapport de l’aéronautique civil fixera l’opinion et les autorités de la Miba sur les dégâts de l’appareil.

L’avion, avec un équipage de 3 personnes, transportait du matériel pour la commission nationale de désarmement, démobilisation et réinsertion, Conader/Maniema ainsi que les marchandises de la compagnie Malu Aviation.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de ce crash. Pour rappel, le Boeing 727 de la Miba atterrissait pendant qu’une forte pluie s’abattait à Kindu.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 02 Nov 2005 18:06

 
MessagePosté: Mer 02 Nov 2005 18:06 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 09:39
Localisation: Hauts-de-Seine
Transports aériens : le désordre est entretenu

Qui a autorisé les avions considérés comme une menace pour la sécurité aérienne à reprendre des vols, et surtout avec des passagers à bord ?

Au Building Onatra, sur le boulevard du 30 juin, on maudissait mardi les ancêtres pour avoir rappelé, à la suite du crash de l’avion de la Miba à Kindzi, à toute la nation que le ciel congolais reste dangereux et qu’en l’absence de mesures correctives conformément aux résolutions et recommandations issues de la session ordinaire du Conseil supérieur de l’aviation civile de septembre 2005, la RDC va connaître de nouvelles catastrophes et de nouveaux deuils.
Depuis deux semaines, un désordre indescriptible règne dans le secteur des transports aériens où les avions interdits ont tous repris du service et ou les compagnies laxistes ont retrouvé le droit de naviguer sans que, parallélisme de forme oblige, une décision révoquant celle les suspendant ait été à la fois prise et rendue publique.

Comment en est-on arrivé là ? Peut-on parler de simple laxisme là ou toute la crédibilité d’un gouvernement est engagée ? En tout cas, lors de l’annonce des mesures visant à remettre de l’ordre dans le secteur, on a entendu Heva Muakasa souligner qu’il agissait au nom du gouvernement pour sécuriser le ciel congolais. Et de la parole, il était immédiatement passé à l’acte en sus pendant une série de compagnies et en annonçant la mise en place rapide d’une Commission spéciale chargée de recevoir les recours éventuels, de les examiner dans la plus grande transparence et de prendre ses décisions conformément aux dispositions arrêtées par le Conseil Supérieur de l’Aviation Civile qu’il avait par ailleurs entérinées.

Mais voilà ! La Commission annoncée n’a jamais vu le jour. D’où cette question lancinante : qui a autorisé les avions considérés comme une menace pour la sécurité aérienne à reprendre des vols, et surtout, avec des passagers à bord ?

Dans Kinshasa la « balobienne », les rumeurs vont dans tous les sens. Les unes évoquent la traditionnelle faiblesse humaine et d’autres parlent d’un passage en force bien connu dans des milieux mafieux.

En attendant d’être fixé sur les tenants et les aboutissants de ces versions, force est de constater que des avions places sous la responsabilité d’une autre commission, celle chargée de la réception des appareils destinés à opérer dans notre pays, effectuent en ce moment des vols commerciaux sans en avoir qualité. Bien plus, des Antonov 26 version cargo transportent des passagers en violation flagrante de nouvelles dispositions arrêtées par le CSAC et le ministère des Transports et Communications. A l’immeuble de l’Onatra, c’est le silence total. Faut-il croire que le syndrome de la grève qui frappe en ce moment le pays d’anémie serait passé par là ? On ne va pas tarder à le savoir.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO