For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Mer 24 Aoû 2005 08:22

 Crash d'un MD82 de la West Caribbean avec 152 français
MessagePosté: Mer 24 Aoû 2005 08:22 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
Machiques (Vénézuéla) - Un avion de la compagnie aérienne colombienne West Caribbean Airways s'est écrasé dans une zone montagneuse entre la Colombie et le Vénézuéla, près de la ville de Machiques (Vénézuéla) avec 160 personnes à bord.

L'avion, un Boeing McDonnell Douglas MD82, immatriculé HK-4374X, vol YH708, qui effectuait la liaison entre l'aéroport international Tocumen de Panama City (Panama) et l'aéroport international Le Lamentin de Fort-de-France (Martinique) avec 152 passagers, tous de nationalité française, et 8 membres d'équipage à bord, était en vol, vers 3h00 du matin, heure locale, lorsque les pilotes ont annoncé avoir perdu le contrôle de l'appareil. Celui-ci s'est écrasé dans une zone marécageuse à la frontière entre la Colombie et le Vénézuéla.

image

Il n'y a pas eu de survivants. Les secours sont arrivés sur place et ont découvert l'épave réduite en pièce. Le choc avec le sol a dû se produire alors que l'appareil avait un taux de descente de l'ordre de 7.000 pieds/minute. D'après les premiers éléments, l'appareil aurait décroché pour des raisons encore inconnues.

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 25 Aoû 2005 20:26

 La West Caribbean montrée du doigt
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:26 
Hors ligne
Grand Reporter

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 20:25
Médias colombiens, association de pilotes, anciens employés : les témoignages sur les possibles lacunes de la compagnie West Caribbean en matière de sécurité affluent depuis le crash d'un de ses appareils au Venezuela, dont aucun occupant (152 Français de la Martinique et huit membres d'équipage colombiens) n'a survécu. De plus en plus soupçonnée, la compagnie colombienne a annoncé mercredi la suspension de ses vols jusqu'à nouvel ordre. Ce qui n'empêche pas la multiplication des questions.

Première question : l'utilisation de l'appareil. Le biréacteur McDonnell Douglas MD-82 qui est tombé mardi près de Maracaïbo avait été loué il y a quatre mois au Panama. L'appareil avait eu au moins trois problèmes ces derniers mois et le jour de l'accident, il avait effectué 11 rotations pendant 20 heures. Cependant, un porte-parole de Boeing a jugé peu probable que cette utilisation intensive soit à l'origine de l'accident. Selon lui, "à partir du moment où l'entretien est effectué correctement, un cycle élevé de décollages et atterrissages en une seule journée ne devrait pas être un problème", et les appareils de la série MD-80 (comme le MD-82) sont prévus pour des liaisons "court et moyen-courrier à forte fréquence".

14 infractions à la sécurité

La deuxième question est donc de savoir si l'entretien était correct. Selon le colonel Eduardo Montealegre, de l'Aviation civile colombienne (DAC), l'avion avait été examiné de fond en comble la veille du crash, en Colombie, par des experts, sans que rien d'anormal ne soit à signaler. De même, à Paris, le ministre français des Transports, Dominique Perben, a déclaré que le MD-82 avait "été contrôlé deux fois" ces derniers mois par les autorités françaises en Martinique, qui n'avaient fait "aucune observation particulière". Pourtant, selon les médias colombiens, West Caribbean avait été dénoncée pour plus de 14 infractions à la sécurité. Elle avait écopé d'une amende de 46.000 dollars en janvier dernier pour plusieurs violations des règles de sécurité, selon la DAC, citant notamment l'insuffisance de la formation donnée aux équipages, un usage incorrect des livres de bord ainsi que des problèmes de maintenance.

L'association des pilotes colombiens a indiqué avoir "à plusieurs reprises" alerté les autorités aéronautiques à propos de la compagnie. Le capitaine Alberto Padilla, président de l'association, a déclaré qu'un grave accident survenu en mars sur un petit appareil Let 410 de West Caribbean lui avait "ouvert les yeux sur le non-respect des normes de sécurité" par la compagnie. Selon lui, "il n'y avait pas d'issues de secours (dans l'avion), et beaucoup de gens sont morts pour cette raison". Le 26 mars, ce Let 410, de fabrication tchèque, s'était écrasé au décollage suite à une panne de moteur et l'accident avait fait 8 morts parmi les 20 occupants de l'appareil. En juillet, la compagnie avait été contrainte de suspendre ses vols, sur injonction des autorités aéronautiques, à la suite de l'enquête sur cet accident.

6 millions de dollars de dette

Troisième question : l'état général de la compagnie. Selon les médias colombiens, West Caribbean, créée en 1998, était au bord de la faillite avec 6 millions de dollars de dette. Le journal colombien El Tiempo, citant d'anciens employés, a indiqué que la compagnie ne payait pas ses pilotes depuis plusieurs mois et les contraignait à des heures supplémentaires en infraction avec la législation colombienne. "Les pilotes travaillaient sans s'arrêter et sous pression", a affirmé El Tiempo, qui a souligné que la compagnie avait payé plusieurs amendes cette année pour avoir dépassé le temps de vol prévu pour ses pilotes.

Fernando Sanclemente, directeur de la DAC, a promis "une enquête exhaustive" tout en assurant que ses services effectuaient des contrôles stricts sur toutes les compagnies colombiennes. Il a tout de même été convoqué d'urgence pour s'expliquer devant le président colombien Alvaro Uribe.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 25 Aoû 2005 20:31

 
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:31 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 24 Aoû 2005 23:32
Localisation: Tout à l'Ouest de l'Europe
Les Airbus A320 d'Air france font tous les jours 8 rotations, leur domaine d'emploi étant le court et moyen courrier. Du temps d'Air Inter les avions étaient entretenus toutes les nuits entre 0 heures et 5h30 le matin, dans le cadre d'une maintennace organisée pour le travail de nuit. Le nombre de rotations dépend essentiellement de la durée de ces rotations bien évidemment, et n'est donc pas significatif


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 25 Aoû 2005 20:33

 
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:33 
Hors ligne
Grand Reporter

Inscription: Mer 24 Aoû 2005 23:36
Je suis sous le choc car viens d'apprendre la disparition d'un couple d'amis dans ce 4éme crash.Les autorités vont devoir agir au plus vite, car nous ne mettrons pas nos vies en péril, les vols sont de plus en plus onéreux, les taxes d'aéroports ont quasiment triplées en quelques années pour quoi faire??? et à quel titre sûrement pas notre sécurité à bord, ce qui se passe aujourd'hui c'est du "remplissage d'avion"! Refusez d'emprunter des compagnies "bidon" elles ne respectent pas les horaires et mettent vos vies en danger sans que vous ayez le moindre doute. Je voyage beaucoup et je ne prends que des vols réguliers sur des compagnies fiables (il y en a) même si le coût est plus élévé. Les deux enfants de mes amis ne reverront plus jamais leurs parents à cause de négligence de maintenance et de profit. Je vous en prie ne prenez plus ce genre de vol à prix soldé. Pensez à cet été meutrier et à toutes ces familles endeuillées à travers le monde.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 25 Aoû 2005 20:34

 
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:34 
Hors ligne

Inscription: Mer 24 Aoû 2005 23:39
Messages: 10
A vouloir toujours acheter tout moins cher, les conséquences peuvent parfois être dramatique... les entreprises étant obligées de réduire leurs couts pour survivre à cette escalade du \"qui fera le moins cher\", ne s'en prendront jamais aux actionnaires, mais aux salariés et aux postes comptables immédiatement rentables, dont la sécurité et la qualité par exemple. A qui la faute, les entreprises, ou nous les consommateurs qui en demandons toujours plus pour moins cher ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 25 Aoû 2005 20:38

 Re:
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:38 
Hors ligne

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 20:36
Boktar a écrit:
Je suis sous le choc car viens d'apprendre la disparition d'un couple d'amis dans ce 4éme crash.Les autorités vont devoir agir au plus vite, car nous ne mettrons pas nos vies en péril, les vols sont de plus en plus onéreux, les taxes d'aéroports ont quasiment triplées en quelques années pour quoi faire???


Dans tous les cas je pense qu il y a maintes et maintes choses qui restent encore cachées au grand public. Comme d 'habitude car c'est actuellement dans la nature de l'hommme de faire passer l' argent avant tout. Je ne me fais pas d illusion! Il nous reste plus qu a se serrer les coudes et prier pour ceux qui nous quittés. Proche ou Inconnu : chaque disparu laisse un grand vide dans le coeur d'au moins une personne sur Terre. Paix à leurs âmes.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 25 Aoû 2005 20:40

 
MessagePosté: Jeu 25 Aoû 2005 20:40 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 20:38
Localisation: Uccle
Je pense qu'il est facile de tomber sur l'accusation des petites compagnies, ou pire des pays concernés sosu pretexte qu'ils sont du tiers monde ou à faibles revenus, c'est trop arrogant de notre part surtout qq semaines après qu'un crash d'AIR FRANCE au CANADA avec + de 300 persones a eu lieu! Certes sans victime (gros coup de bol!) mais cela ne doit pas faire oublier que s'est qd meme un CRASH d'un avion et d'une compagnie \"réputée\" avec tous les controles normes européenes et tout le tralala qu'on adore citer pour avoir plus de confiance en nous mêmes. Autre indice: ds le crash de l'avion de Tunis air c'est la qualité du carburant acheté à l'aéroport ITALIEN qui semble etre en cause, alors oui vive l'EUROPE on y vit tellement SURS n'est ce pas


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 26 Aoû 2005 12:43

 
MessagePosté: Ven 26 Aoû 2005 12:43 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Ven 26 Aoû 2005 12:01
Localisation: Chez moi...
Cela n'a pas vraiment grand rapport ! A priori, l'avion d'AF s'est crashé suite à une faute de pilotage et pas de mauvais entretien..

American Airlines n'est pas devenue une compagnie à risque parce que deux de ses avions ont tapé les tours du World Trade Center.. Si j'en crois ce qui a été dit, ce n'est pas un souci de maintenance qui a provoqué cet accident aérien !! On m'aurait menti ??

Quand à celui de Tunis Air, personne n'a remis en cause la compagnie non plus suite à cet accident.. Je crois qu'il ne faut pas confondre les causes.. Ni entamer une nouvelle discussion sur le OUI ou NON à la Constitution européenne à ce propos.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 29 Aoû 2005 20:06

 
MessagePosté: Lun 29 Aoû 2005 20:06 
Hors ligne
Grand Reporter

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 10:49
Localisation: Nice-Cote d'Azur
Les dernières minutes du MD-82 colombien

CARACAS - "Flame out, sur les deux réacteurs. Eteints", s'est exclamé le pilote de l'avion de la compagnie colombienne West Caribbean Airways avant que l'appareil ne s'écrase au Venezuela avec 160 personnes, selon le transcript d'une des boîtes noires.

L'enregistrement, reproduit par le quotidien vénézuélien "El Nacional", retrace les dernières minutes de l'avion, un biréacteur McDonnell Douglas MD-82, avant qu'il ne s'écrase au sol en tuant tous ses passagers, 152 Français de Martinique, et les huit membres de l'équipage colombien. L'appareil assurait une liaison entre le Panama et la Martinique.

Le transcript décrit les échanges entre la tour de contrôle de l'aéroport vénézuélien de Maiquetia et le pilote colombien, Omar Espina, dans les minutes qui précèdent la catastrophe.

"Qui appelle la tour de contrôle ?", demande le contrôleur aérien vénézuélien. Le pilote vient d'annoncer subitement, sans s'identifier, une descente brutale de son appareil. "708, je descends à 24 000 pieds".

"Je comprends, vous descendez vers 24 000 pieds. Avez-vous un problème avec l'avion ?. "Oui, les deux réacteurs éteints". "Confirmez". "Flame out, sur les deux réacteurs. Eteints". "Confirmé, compris. Descendez comme vous voulez, capitaine".

Le pilote demande alors des indications sur la localisation des aéroports les plus proches. La tour de contrôle demande ensuite si l'avion a atteint l'altitude de 24 000 pieds, et le pilote répond qu'il est déjà à 14 000 pieds. "Nous n'avons pas de contrôle sur l'avion", s'écrie le pilote.

Alors que la catastrophe paraît inévitable, vers 03h00 heure locale, la tour de contrôle demande au pilote d'indiquer le nombre des passagers. "152 âmes à bord. L'avion est incontrôlable". Trois minutes plus tard, le MD-82 s'écrase


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 04 Sep 2005 14:55

 
MessagePosté: Dim 04 Sep 2005 14:55 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 07:23
Localisation: Paris
Les trois premiers corps de passagers français décédés dans l'accident aérien survenu le 16 août au Venezuela sont arrivés vendredi à Fort-de-France.

Un avion militaire français a rapatrié vendredi 2 septembre les trois premiers corps de passagers français décédés dans l'accident aérien survenu le 16 août au Venezuela, a affirmé la préfecture de Martinique.
Le préfet de Région, Yves Lamentin, a déclaré que les dépouilles ont été restituées aux familles sur la base militaire du Lamentin "dans la plus stricte intimité ". Mais les familles n'ont pas pu voir les corps, les cercueils étant scellés.

Sur les 152 passagers morts lors du crash, seuls douze corps ont été identifiés. Seuls trois ont été rapatriés car les familles des neuf autres victimes identifiées souhaitent attendre l'identification d'autres de leurs proches afin que les corps soient tous rapatriés en même temps.

_________________
Retrouvez toutes les informations sur le flash-info du site et l'application pour iPhone
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 16 Sep 2005 00:47

 
MessagePosté: Ven 16 Sep 2005 00:47 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 14:39
Pour ceux qui reconnaitrait des ami(e)s ou des relations, voici la liste nominative des 152 français ayant trouvé la mort dans l'accident.

1. Mme AMANT Chantale
2. M. ANTISTE Bernard
3. Melle ANTISTE Clara
4. M. ARMEDE Claude
5. Mme BAHLIT Noa
6. Mme BAPTE Christiane
7. Mme BAPTE Mireille
8. M. BAPTE Sylvain
9. M. BAPTE Thomas
10. M. BARAY Lucien
11. Mme BARAY Minette
12. Mme BELAY Marie-Josée
13. M. BERISSON George
14. M. BERISSON Paul
15. M. BERMONT Hector
16. M. BERTON Francis
17. Mme BOURA Liliane
18. Mme BOUTON Marie-Andrée
19. Mme BURNET VERIN Ghislaine
20. Mme BERTON Marie
21. Mme CABARE Marie-Pierre
22. Mme CABRERA Catherine Marie
23. M. CABRERA José
24. Mme CATORC Mailys
25. M. CHASSOL Eugène
26. Mme CHASSOL Georgette
27. Mme COLONETTE Esther
28. M. COLORAS Alex
29. M. COLORAS Monique
30. Mme COSSOU Eliane
31. M. COSSOU Luc Bernard
32. Mme COUFFE Raphaëlle
33. M. COUFFE Robert
34. Mme CROISY Danielle
35. M. CROISY Victor
36. M. DELAHAYE Guy
37. M. DESIR Alex
38. M. DIJON Raymond
39. M. DRUZE Maurice
40. Mme DURANVILLE Marie Josèphe
41. Mme ENSFELDER Eugénie
42. Mme ESTHER Jeannine
43. Mme ETIFIER Emilie
44. Mme EUDARIC Evelyne
45. Mme FABIEN Thérèse
46. Mme FELICITE Carmen
47. M. FELICITE Raoul
48. M. FILIN Christian
49. Mme FLORINE Myrlene
50. M. GALBERT Joseph
51. Mme GALBERT Marie-Eugénie
52. M. GERMANY André
53. M. GERMANY Delphin
54. Mme GERMANY Nelly
55. Mme GERMANY Rosemonde
56. Mme GOMBE Gerty
57. Mme HIERSO Gisèle
58. M. HIERSO Maurice
59. Mme HIERSO Mirette Fanny
60. M. HIERSO Vernier
61. M. HOSPICE Alex
62. Mme HOSPICE Liliane
63. M. IPHAINE Max
64. Mme JABERT Antoinette
65. Mme JACQUI Ketty
66. M. JACQUI Patrick
67. Enft JAQUI Camille
68. Mme JEAN-FRANCOIS Veliane
69. M. JEREMIE George
70. Mme JOACHIM Johanne
71. Mme JOACHIM Marie Elisabeth
72. Mme JOACHIM ARNAUD Jimmy
73. Mme JOSEPH BONIFACE Marie Josephe
74. M. KELBAN Lucien
75. Mme KELBAN Mauricette
76. Mme KIMPER Arsene
77. M. LACRAMPE Clément
78. Mme LAGIER Renée
79. Mme LAGIER Yolaine
80. M. LANOIR Freddy
81. M. LAURENT Germany
82. M. LAURENT Yohan
83. M. LEGENDART Christian
84. Mme LENOGUE Séverine
85. Mme LUCE Céline
86. Mme LUCE Lucienne
87. M. MAGLOIRE Raphael
88. Melle MAINGE Benedicte
89. M. MAINGE Hubert
90. Mme MAINGE Jocelyne
91. M. MAINGE Max
92. Mme MAINGE Viviane
93. Mme MAQUIABA Elodie
94. Mme MARIE ANTOINETTE Laure
95. M. MARIE-LUCE Bertin
96. M. MARIE-LUCE Marcel
97. Mme MASSAL Maëva
98. Mme MASSAL Max
99. Mme MASSAL Murielle
100. Enft MASSAL Nicolas
101. M. MAUCONDUIT Angelo
102. Mme MAUCONDUIT Lisette
103. M. MONTLOUIS FELICITE Christian
104. Mme MONTLOUIS FELICITE Marie Odile
105. M. MOUTAI Mireille
106. M. NAL Serge
107. M. NANCY Gabriel
108. Mme NANCY Huguette
109. M. NOLEO André
110. Mme PAQUET Claudine
111. Mme PAVILLA Sylviane
112. Mme PELAGE Lydie
113. M. PEPINTER Henry
114. Mme PEPINTER Rose
115. Mme PETERS Alix
116. Mme PETERS Marie-Claude
117. M. PIERRE-LOUIS Abdon Joseph
118. Mme PIERRE-LOUIS Laurence
119. Mme PORRO Evelyne
120. M. RAINETTE Erick
121. Mme RAINETTE Maguy
122. M. RAMIN Denis-Marc
123. Mme RAMIN Marie-Louise
124. M. RAPHOSE Thérèse
125. Mme RAPHOSE Valère-Urbain
126. Mme REGIS Juanita
127. Mme ROBIN/GALBERT Huguette
128. Mme ROCH Berthe
129. M. ROSAMON Jean Michel
130. Mme SAFFACHE Jocelyne
131. Mme SAINTE-ROSE Luce
132. M. SAXEMARD Marcel
133. M. SCAGLIONI Davide
134. Mme SEBASTIEN Georgette
135. Mme SERALINE Ginette
136. Mme SURIN Gislaine
137. Mme TAUPIN Marie-Annick
138. M. TOULON Anthony
139. Mme TOULON Gabrielle
140. Mme VALENCE Aimée
141. M. VALQUIN André DBL
142. Mme VELAYOUDON Viviane
143. Mlle VENKATAPEN Sohan
144. M. VENKATAPEN Michel
145. Mme VENKATAPEN Nadine
146. M. VICTORIN Anicet
147. Mme VIGILANT Raymonde
148. M.VIOLTON Lucien
149. Mme VOISIN Marie Louise
150. Mme VOYER Christiane
151. Mme ZONGO Karine
152. M. VOYER Félix

Source: RCI, 18 août 2005
NB: A ce chiffre, s'ajoute la liste des 8 (huit) membres d'équipage.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 22 Sep 2005 15:49

 
MessagePosté: Jeu 22 Sep 2005 15:49 
Hors ligne
Grand Reporter

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 10:49
Localisation: Nice-Cote d'Azur
Le Figaro a écrit:
La West Caribbean adepte du marché noir ?

Un trafic mortel. Selon Le Figaro, la West Caribbean, la compagnie aérienne colombienne dont un avion MD-82 s’est écrasé il y a trois semaines au Venezuela faisant 160 morts parmi lesquels 152 Martiniquais, se fournissait en pièces détachées au marché noir. En Colombie, le marché noir de pièces d’avion d’occasion serait en plein développement.

A Bogota, un homme affirme au Figaro en avoir vendu à la West Carribean « deux ou trois mois avant l’accident ». « Ils ont demandé une pompe hydraulique, des démarreurs, de la quincaillerie », se souvient-il. Les compagnies se fournissant sur ce marché parallèle sont attirées par le prix et l’absence de contrôle et de paperasserie. « Une pompe hydraulique d’une valeur de 10 000 dollars peut s’acheter 1 000 dollars au marché noir », explique un vendeur. Les pièces sont généralement volées sur les appareils au sol par des employés des compagnies pour être revendus.


C'est marrant que dès que l'on gratte un peu on découvre toujours des choses pas très claires.. Enfin, quand je dis "marrant"..


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Oct 2005 22:43

 
MessagePosté: Mar 04 Oct 2005 22:43 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 14:39
\"JAMAIS À L'HEURE\"

Cet accident relance le débat sur la sécurité des petites compagnies. Le ministre des transports, Dominique Perben, a précisé à Paris que l'avion accidenté avait été contrôlé à deux reprises depuis le printemps par les antennes locales de la direction générale de l'aviation civile et n'avait fait l'objet \"d'aucune observation particulière\". La compagnie West Caribbean (qui couvre des routes intérieures en Colombie et quelques trajets dans les Caraïbes) ne possédait que cinq avions (trois à réaction et deux à hélices). Elle avait été rachetée en 2001 par des hommes d'affaires colombiens. Son siège est à Medellin. La compagnie avait déjà perdu un appareil le 26 mars, où un bi-turbohélice L410, s'était écrasé peu après avoir décollé. Les deux membres de l'équipage et six des douze passagers avaient trouvé la mort. La compagnie avait alors dû suspendre ses vols durant une semaine.

A l'aéroport de Bogota, la compagnie n'a pas bonne réputation. Marie Elena, salariée d'une compagnie privée de surveillance à l'aéroport, dit ne pas comprendre que \"les gens qui ont les moyens prennent de tels risques\". Derrière le desk des compagnies internationales, les hôtesses alimentent à voix basse la rumeur : "Leurs avions ne partent jamais à l'heure. Ils sont toujours en réparation, là-bas sous le hangar. Depuis l'accident de mars, il paraît que les employés n'étaient même plus payés." Le copilote n'avait que 21 ans.

A Bogota, le colonel Carlos Eduardo Montealegre, directeur de l'Aéronautique civile colombienne (DIA), a indiqué que la compagnie traversait des difficultés financières et techniques et qu'elle faisait l'objet d'une surveillance particulière. Dans un audit, la DIA avait cité l'insuffisance de la formation donnée aux équipages, un usage incorrect des livres de bord ainsi que des problèmes de maintenance. La compagnie omettait ainsi de vérifier suffisamment les itinéraires de vol ou d'enregistrer les heures de vol et ceux des équipages, ce qui conduisait à des durées de vol excessives.

"Nous avons sanctionné des membres d'équipage, des directeurs d'opération ainsi que la compagnie elle-même", a précisé le colonel. Selon la presse colombienne, les dirigeants de West Caribbean avaient déposé début juillet un plan de redressement.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Oct 2005 18:11

 De Sharm el-Cheickh à Maracaïbo
MessagePosté: Mer 05 Oct 2005 18:11 
Hors ligne

Inscription: Mer 05 Oct 2005 17:35
Localisation: Causses du Larzac
Après l’accident de Sharm el-Cheikh qui a fait 148 victimes, le ministre des transports de l’époque, Gilles de Robien, a clamé haut et fort : « vous allez voir, on va créer un label bleu pour les compagnies aériennes et tout va s’arranger ».

Non seulement on a rien vu, mais le drame du 3 janvier 2004 au dessus de la Mer Rouge s’est répété dans des conditions similaires le 16 août 2005 près de Maracaïbo : deux compagnies poubelles, Flash Airlines et West Carribeans dans une situation financière extrêmement dégradée, exploitant des avions dans un état technique lamentable mais pourtant autorisées à transporter des passagers et donc utilisées sans modération par les Tours Operators.

Après le crash de Maracaïbo, c’est une liste noire qui est sensée résoudre tous les problèmes et éviter de nouveaux drames.

Derrière ce label bleu ou ces listes noires que l’on nous propose, il n’y a pas la volonté politique nécessaire pour que cela change.

HMC


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Jeu 06 Oct 2005 22:46

 
MessagePosté: Jeu 06 Oct 2005 22:46 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 14:39
L'équipage de l'avion de la West Caribbean n'était pas payé depuis sept mois

Les huit membres d'équipage de l'avion de la West Caribbean qui s'est écrasé le 16 août dans le nord-ouest du Venezuela, faisant 160 morts dont 152 Français de Martinique, n'avait pas été payés depuis sept mois et demi avant l'accident, ont dénoncé jeudi les veuves des victimes.

Sonia Urbano, l'épouse du commandant de bord Omar Ospina, a déclaré sur la radio colombienne Caracol que les familles de l'équipage ont à plusieurs reprises entrepris des démarches auprès de West Caribbean pour obtenir les versements de ces salaires mais en vain.
Mme Urbano a ajouté qu'elle vivait dans \"la précarité\" et ne disposait que de l'aide de ses enfants.

L'état colombien a par ailleurs annoncé que la compagnie disposait d'encore une semaine pour présenter un plan de redressement si elle ne voulait pas être déclarée en faillite.

Récemment Le Figaro publiait les déclarations d'un technicien au chômage selon lesquelles il aurait vendu au marché noir à West Caribbean des pièces détachées volées pour un bi-réacteur McDonnell Douglas 82, le dernier avion de ce type qu'opérait cette compagnie avant le crash.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO