For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Mar 04 Nov 2014 13:35

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 13:35 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
La colère de Richard Branson contre les médias dans une interview à Sky News :

Richard Branson, directeur de Virgin Galactic, a exprimé sa consternation suite à la manière dont une partie de la presse a couvert l'accident au Royaume-Uni.

"Il était tout à fait déplorable pour les 400 ingénieurs de Virgin Galactic que tant d'experts auto-proclamés se soient évertués à décrire les causes de l'explosion du moteur et à expliquer dans le détail pourquoi cette explosion était inévitable, alors qu'en réalité il n'y a pas eu d'explosion. Je n'ai jamais vu une telle quantité de sous-entendus et de propos irresponsables, et je suis très reconnaissant envers le NTSB pour avoir réagi aussi rapidement en déclarant que moteur et réservoirs avaient été retrouvés intacts"

"Tout cela était réellement insultant. La presse parlait d'explosions massives, de pilotes s'éjectant de l'appareil, alors que celui-ci ne comporte pas de sièges éjectables. Nous avons pu contempler la pire facette de la presse britannique, et certains journalistes devraient rougir de honte".

Il ajoute encore que des passagers payants ne seraient pas admis à voler dans son appareil avant qu'il ne soit entièrement sécurisé, et que lui-même et sa famille aient réellement volé à bord.

http://news.sky.com/video/1365842/branson-on-irresponsible-innuendo

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 04 Nov 2014 14:01

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 14:01 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Sep 2013 14:37
Localisation: LFBO
L'avion se plie en 2 en phase de descente donc sans qu'il y ait de la propulsion.
Là l'avion s'est plié en phase d'accéleration, avec le moteur fusée allumé, il n'a donc pas été conçu pour cela.
En plus du fait qu'il ne devait pas être la bonne altitude, comme dit Quid c'est à son apogée qu'il doit se déplier, quelque secondes après l'allumage, il ne devait pas encore avoir bcp grimper.
La densité de l'air devait etre très importante.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 15:10

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 15:10 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
+1

Si les deux dérives se sont orientée en position de phase descente et que la propulsion était toujours en service à pleine puissance, l'appareil a peu faire "un salto" arrière (Ce qui semble être le cas sur les photos, on voit le moteur fusée allumé mais à l'opposé de la course) un peu comme un avion de voltige et c'est retrouvé le nez en direction opposé à la trajectoire, les plans mobiles n'ont pas résister à ce genre de traitement à cette vitesse, quand ils se sont retrouvés perpendiculaires à la trajectoire, le couple devait être énorme.

Le tout va être de savoir si les plans mobiles se sont orientés suite à un défaut du système après le déverrouillage par un des pilotes ou si c'est un des pilotes qui a commandé leur orientation par inadvertance après déverrouillage?
Je suppose que les taches sont réparties, mais qu'ils annoncent entre eux leur actions comme dans la vidéo plus bas.

Il est possible qu'il y est des films ou photos plus précises extérieures que les photos diffusées sur le net, dans les mains du NTSB. Les paramètres de télémétries + vidéo indiquant déjà un problème à ce niveau.

On entend bien deux sons indiquant le re-verrouillage du système sur cette vidéo.

"Feather flight", voler comme une plume, ça explique bien le concept.


_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 15:37

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 15:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Déc 2007 19:17
On n'a aucun détail sur les conditions de survie d'un des pilotes.
C'est absolument incroyable, comment a-t-il pu survivre ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 15:54

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 15:54 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
http://www.virgingalactic.com/statement ... -galactic/

Traduction Google:
Citation:
DÉCLARATION DE VIRGIN GALACTIC

04/11/14

Au cours des derniers jours, nous avons reçu de nouvelles informations sur l'incident tragique qui a entraîné la mort de co-pilote de Scaled Composites Michael Alsbury et blessures pour piloter Peter Siebold. Nos pensées et nos prières accompagnent les familles et amis de ces braves. Le tableau suivant résume ce qui a été appris à partir de l'enquête officielle.

Le 31 Octobre 2014, le SpaceShipTwo a effectué un vol d'essai alimenté et a connu une grave anomalie qui a abouti à l'échec de véhicule. Le National Transportation Safety Board ( NTSB ) est en charge de l'enquête et nous coopérons pleinement avec leur travail. Bien que nous ne pouvons pas spéculer sur les causes de l'incident, le NTSB a fourni des informations importantes sur les faits entourant cette affaire et dans leur dernière conférence de presse sur place ils décrit une chronologie des événements sur la base des données de télémétrie en leur possession. L'enquête va maintenant poursuivre l'extérieur.

Basé sur les informations qu'ils ont publié sur leur enquête à ce jour, le NTSB a récupéré les réservoirs de carburant de propulsion moteur et roquettes intactes avec aucun signe de brûlure par explosion ou mi-air. Cette rejette définitivement la spéculation prématurée et inexacte que le problème était lié au moteur ou le carburant.

Le NTSB a également évalué mécanisme drapeau du véhicule, qui est la technologie unique qui transforme les barrages de l'aile en position de rentrée. Le NTSB a indiqué que le levier de verrouillage / déverrouillage a été retiré prématurément fonction de la vitesse enregistrée à l'époque, et ils ont suggéré que les forces aérodynamiques ultérieurs ont alors déployé le mécanisme de mise en drapeau, qui a abouti à la séparation en vol des ailes et véhicule. A cette époque, le NTSB enquête est toujours en cours et aucune cause n'a encore été déterminée - ce sont purement des faits fondés sur les conclusions initiales. Nous sommes tous déterminés à comprendre la cause de l'accident et d'apprendre tout ce que nous pouvons.

Au Virgin Galactic, la sécurité est notre principe directeur et l'étoile du Nord pour toutes les décisions programmatiques. Notre culture est l'une des priorités de sécurité comme le facteur le plus important dans chaque élément de notre travail, et des suggestions à l'effet contraire sont fausses. Nous nous engageons à apprendre de cet incident et de veiller à quelque chose comme cela ne se reproduise. À cette fin, nous travaillerons en étroite collaboration avec le NTSB et allons nous focaliser effort intense sur ses conclusions et les orientations.

Pour Virgin Galactic, tout repose sur notre vision de créer un espace accessible et démocratisé qui profitera à l'humanité de multiples façons pour les générations à venir. Comme les technologies maritimes et aériens début, le développement est pas facile et est livré avec de grands risques, mais notre équipe de plus de 400 ingénieurs et techniciens sont dédiés à la réalisation du potentiel de cette entreprise. De la recherche, de Voyage, à l'innovation, nous croyons que la technologie de notre industrie est le pionnier est essentielle à l'avancement de l'humanité.

Au cours des derniers jours, nous avons été très reconnaissants de la vague de soutien et d'inspiration partagée par d'innombrables futurs astronautes (clients), les membres de la communauté spatiale et le grand public. Les programmes de tests, qui remonte à début de l'aviation, ont des risques différents, et nos clients savent que nous ne serons pas aller de l'avant avec Voyage espace commercialisé jusqu'à ce que nos ingénieurs experts et les pilotes jugent le programme pour être sûr. Ceux-ci sont parmi les professionnels les plus brillants et les plus expérimentés de l'industrie et notre succès a été et continuera d'être assurée par leur expertise.

Bien que cela ait été un échec tragique, nous allons de l'avant et nous le ferons volontairement et avec détermination. Nous continuons à construire la deuxième SpaceShipTwo (numéro de série de deux), qui est actuellement d'environ 65% complet et nous allons continuer à faire progresser notre mission au cours des semaines et mois à venir. Avec l'aide de la NTSB et l'assurance d'un chemin sûr vers l'avant, nous avons l'intention d'aller de l'avant avec notre programme d'essais et n'a pas perdu de vue notre mission de faire de la place accessible pour tous. Nous le devons à tous ceux qui ont risqué et donné tant de maintenir le cap et tenir la promesse de la création de la première compagnie spatiale commerciale.

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 16:25

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 16:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 a écrit:
+1

Si les deux dérives se sont orientée en position de phase descente et que la propulsion était toujours en service à pleine puissance, l'appareil a peu faire "un salto" arrière (Ce qui semble être le cas sur les photos, on voit le moteur fusée allumé mais à l'opposé de la course) un peu comme un avion de voltige et c'est retrouvé le nez en direction opposé à la trajectoire, les plans mobiles n'ont pas résister à ce genre de traitement à cette vitesse, quand ils se sont retrouvés perpendiculaires à la trajectoire, le couple devait être énorme.

Le tout va être de savoir si les plans mobiles se sont orientés suite à un défaut du système après le déverrouillage par un des pilotes ou si c'est un des pilotes qui a commandé leur orientation par inadvertance après déverrouillage?
Je suppose que les taches sont réparties, mais qu'ils annoncent entre eux leur actions comme dans la vidéo plus bas.

Il est possible qu'il y est des films ou photos plus précises extérieures que les photos diffusées sur le net, dans les mains du NTSB. Les paramètres de télémétries + vidéo indiquant déjà un problème à ce niveau.

On entend bien deux sons indiquant le re-verrouillage du système sur cette vidéo.

"Feather flight", voler comme une plume, ça explique bien le concept.


Selon les résultats de l'enquête en cours, le réservoir de comburant et le bloc de propergol solide n'ont pas été perforés et ont été retrouvés intacts au sol.

A 09h30 locales, l'avion porteur WhiteKnightTwo "Eve" décollait, emportant le vaisseau SpaceShipTwo "Enterprise" sous son empennage. A 10h10, l'ensemble parvenait à l'altitude de largage, soit 14.000 mètres. Les deux appareils se séparaient alors, tandis que le moteur de SpaceShipTwo était mis en route.

C'est alors que plusieurs incidents allaient précipiter les évènements. Selon Doug Messier, rédacteur en chef du magazine Parabolic Arc et témoin de l'événement, le moteur s'est mis à "tousser" dès que l'appareil s'est séparé de son avion porteur. Il lui a semblé que le moteur fonctionnait de manière anormale. Théoriquement, il devait brûler son carburant en continu pendant un certain temps, mais il semblerait qu'il se soit immédiatement coupé puis qu'il ait redémarré.

S'agissant d'un vol d'essai, l'appareil était bardé, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, de caméras et d'enregistreurs. Il restait en outre en liaison télémétrique constante avec le sol. Sur les enregistrements vidéo pris à l'intérieur de la cabine, on voit que le copilote Michael Alsbury déverrouille le système de basculement des ailes 9 secondes après la mise à feu du moteur, alors que la vitesse atteint Mach 1. Or, il n'était censé effectuer cette action que plus tard, à Mach 1,4. Toutefois ce déverrouillage n'entraine pas automatiquement le pivotement de la partie mobile de l'aile : celui-ci est déclenché par une deuxième manœuvre effectuée par les pilotes, lorsque l'appareil, parvenu au sommet de sa trajectoire, commence à retomber vers le sol.

Or, les données disponibles, ainsi que les images prises depuis le sol, montrent que l'aile a basculé 2 secondes exactement après le déverrouillage. Perdant brutalement son aérodynamisme en pleine accélération, l'appareil s'est alors désintégré.
La deuxième manoeuvre qui a fait pivoter l'aile est peut-être due aux vibrations importantes du moteur qui apparemment ne fonctionnait pas de façon nominale.

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 16:52

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 16:52 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Merci CTYONE, ça semble logique, un enchaînement d'événement.

Citation:
La deuxième manœuvre qui a fait pivoter l'aile est peut-être due aux vibrations importantes du moteur qui apparemment ne fonctionnait pas de façon nominale.


Par contre là, ça me semble un peu tiré par les cheveux ou pas assez argumenté.. Mais c'est écrit "peut être", donc..

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 17:04

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 17:04 
Citation:
Selon les résultats de l'enquête en cours, le réservoir de comburant et le bloc de propergol solide n'ont pas été perforés et ont été retrouvés intacts au sol.

Effectivement, sur la video du NTSB montrant les morceaux d'épave, on voit un cylindre vert en bon état: lequel des 2 réservoirs ?

Citation:
Est-ce qu'il n'y a pas de rapport aussi avec le fait que l'aile est censé être déployée dans une atmosphère très haute, là où l'air ne crée pas une très forte résistance ... alors qu'elle l'aurait été dans une atmosphère beaucoup trop dense lors de l'accident ?

Simple question ... :!:

Oui ce peut -être une raison; sur la vidéo d'un vol du SS2 que je republie, on entend vers 1'07" /1'09" 2 valeurs annoncées : sixty five = 65 puis avec humour "sixty six"=66. Certes on lit dans qq documents techniques que leurs vitesses sont de l'ordre de 40/60 kts exprimés en EAS= équivalent air speed, vitesse utilisée aussi par les navettes spatiales, mais en comparant avec d'autres documents, je pense que ces 2 valeurs (65/66) sont plutôt des altitudes= 65.000 et 66.000 ft, ce qui expliquer comme tu les dis que l'air y est encore trop dense.



Sur la même vidéo, on aperçoit à 0'55" l'endroit où se fait la manœuvre de "feathring" des dérives.

Cela correspond à cet endroit de la région , près de Cantil : lac et "hippodrome", vue aux environs du cap 060 depuis le véhicule spatial de la vidéo.

Image

Mojave est un peu au nord ouest d'Edwards AFB, lieu mythique des essais en vol militaires:

Image

C'est un endroit idéal car protégé du trafic civil et illimité verticalement dans qq zones de la zone R 2508 (zones roses de la 2 ème vue avec Mojave positionné par une étoile noire en bas) espace géré par l'ATC d'Edwards :

Image
USAF

Image
USAF et à jour.


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 17:11

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 17:11 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 a écrit:
Merci CTYONE, ça semble logique, un enchaînement d'événement.

Citation:
La deuxième manœuvre qui a fait pivoter l'aile est peut-être due aux vibrations importantes du moteur qui apparemment ne fonctionnait pas de façon nominale.


Par contre là, ça me semble un peu tiré par les cheveux ou pas assez argumenté.. Mais c'est écrit "peut être", donc..

Voici un article de Futura -sciences paru en mai 2014, ou les problèmes des vibrations importantes du moteur étaient déja connus.
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-virgin-galactic-whiteknighttwo-spaceshiptwo-difficulte-53768/

Le basculement de l'aile ne doit se faire qu'une fois le moteur coupé et le SS2 à son apogée.
Je ne comprends pas pourquoi, le copilote a déverrouillé le système alors que le moteur fonctionnait apparament. Les vibrations ont sans doute jouées un rôle dans la suite des évènements.
Le pilote pourra indiquer ce qu'il s'est vraiment passé.

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 17:30

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 17:30 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Ce qui a été rapporté plus haut, c'est que le moteur a stoppé, puis a redémarré tout seul. Le déverrouillage a peut être été réalisé entre ces deux événements.

Pour les vibrations, effectivement, très intéressant, personne n'en a vraiment parlé pour le moment.. Je mets l'article du lien que tu as mis plus haut:


Citation:
Le 21/05/2014 à 17:35 - Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Virgin Galactic : le WhiteKnightTwo et le SpaceShipTwo en difficulté

Et si Richard Branson perdait son pari de transporter en toute sécurité des touristes à la frontière de l’espace ? Cette éventualité, qui faisait sourire il y a dix ans lorsqu’il remportait l’Ansari X Prize en atteignant 100 kilomètres d’altitude avec le SpaceShipOne, est pourtant devenue une réalité aujourd’hui.

Empêtré dans la mise au point du moteur du SpaceShipTwo, l’avion spatial de Virgin Galactic qui doit transporter six passagers à une centaine de kilomètres d’altitude, Richard Bronson a été contraint d’admettre que l’engin pourrait ne pas atteindre l’altitude voulue. Une information que nous vous révélions dès le mois de juin 2013. Au mieux, le SpaceShipTwo pourrait voler à quelque 80 kilomètres d’altitude. C’est néanmoins un beau promontoire, d’où il sera possible de voir la rotondité de la Terre et le noir de l’espace. Seul hic : la période d’apesanteur sera beaucoup plus courte.

En cause, le moteur du SpaceShipTwo qui, s’il devait fonctionner pendant la durée requise, créerait des vibrations si fortes que la structure de l’appareil pourrait ne pas résister. Pour atténuer ces vibrations, les ingénieurs de Sierra Nevada, le constructeur du moteur, et ceux de Virgin Galactic envisageraient d'ajouter des réservoirs d’hélium afin de les amortir. Cependant, ce surplus de masse ajouté à la structure de l’appareil obligerait à réduire le nombre de passagers à quatre au lieu de six.


À cela s’ajoute la découverte de fissures sur une des ailes du WhiteKnightTwo (le long des longerons), l’avion porteur du SpaceShipTwo. Scaled Composites, qui construit l’avion, a beau jeu de les minimiser, mais dans le domaine aéronautique, les fissures sont un sujet de préoccupation, car elles sont considérées comme des points de rupture. Il est d’autant plus préoccupant que personne ne soit en mesure d’expliquer l’origine de leur formation.

Mauvaise nouvelle pour le tourisme spatial.

Ces problèmes illustrent bien la difficulté d’extrapoler à des véhicules de grande taille, ce qu'on sait faire à petite échelle. Dix ans après avoir remporté l’Ansari X Prize en atteignant les 100 kilomètres d’altitude avec le SpaceShipOne, Richard Branson est cloué au sol. Année après année, son pari de faire voyager des humains à la frontière de l’espace s’apparente à un yo-yo. Alors qu'il croit toucher au but, des problèmes surgissent qui rallongent d’autant les délais.

Virgin Galactic, qui prévoyait un premier vol habité avant la fin de l’année 2014, devrait revoir ses plans. C’est une très mauvaise nouvelle pour les 500 à 700 heureux possesseurs d’un billet, dont une vingtaine de Français, qui devront prendre leur mal en patience. Finalement, avant même le tourisme suborbital, dans le créneau du vol « grand public » à haute altitude, on n'est pas près de dépasser cette belle réalisation franco-britannique qu'a été le Concorde, qui pouvait voler à Mach 2,2 à 20 kilomètres d’altitude…

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 18:53

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 18:53 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 16:05
Jovial a écrit:
On n'a aucun détail sur les conditions de survie d'un des pilotes.

Si quand même un peu ici et là...
Les pilotes semblent être habillés d'une combinaison lourde mais non pressurisée, casque et masque.
J'imagine que le parachute s'est ouvert automatiquement à une altitude donnée (on cite 14000 pieds), et que la combi comporte un apport d'oxygène.

On a beaucoup discuté de l'hypoxie dans le sujet du MH370.

La question est de savoir comment le pilote est sorti. Simplement par hasard lorsque l'appareil s'est disloqué? Apparament, le pilote n'a qu'une blessure au bras.

Je n'ai pu obtenir d'autre information que le parachute du copilote n'a pas été déployé.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 18:54

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 18:54 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Déc 2007 19:17
Merci j'avais pas vu les conditions dans lesquelles étaient les pilotes (combinaison, parachute, etc.)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 18:56

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 18:56 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 16:05
CTYONE a écrit:
Voici un article de Futura -sciences paru en mai 2014, ou les problèmes des vibrations importantes du moteur étaient déja connus.
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-virgin-galactic-whiteknighttwo-spaceshiptwo-difficulte-53768/

C'est pour cette raison que ce vol utilisait un autre carburant. Ce qui a attisé les discours à propos d'une explosion.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 19:00

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 19:00 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 16:05
Iceman 29 a écrit:
Le tout va être de savoir si les plans mobiles se sont orientés suite à un défaut du système après le déverrouillage par un des pilotes ou si c'est un des pilotes qui a commandé leur orientation par inadvertance après déverrouillage?

Je n'ai pas accès ici, mais il me semble que durant la conférence de presse de la NTSB il était clairement expliqué que la commande des feathers(?) était double: une manipulation pour autoriser l'action, et un autre interrupteur pour l'effectuer.
La commande d'autorisation a été activée, et à ce moment le vaisseau a changé de configuration, sans que la commande d'activation ait été modifiée.

Edit: effectivement assez aproximatif. J'aurais du reprendre ceci:
Citation:
But while the co-pilot unlocked the system before planned, that action alone should not have been enough to change the craft's configuration. Activating the feathering system requires the pulling of a lever, not unlike a gun fires only when the trigger is pulled, not just because the safety has been disengaged.

A la comparaison vous aurez compris que cet extrait venait de http://www.foxnews.com/us/2014/11/04/wreckage-from-virgin-galactic-spaceshiptwo-found-35-miles-from-crash-site-ntsb/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Nov 2014 19:17

 Re: Crash de Virgin Galactic's SpaceShip Two
MessagePosté: Mar 04 Nov 2014 19:17 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 16:05
Jovial a écrit:
Merci j'avais pas vu les conditions dans lesquelles étaient les pilotes (combinaison, parachute, etc.)

Image
Cette photo de cockpit est celle de Whiteknighttwo, mais je suppose que tous portent le même uniforme, comme nous le voyons ici Image
Quant au parachute, cela fait partie de l'equipement standard du pilote d'essai. Mais bon, on trouvera (très facilement) quelqu'un de plus compétent que moi


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO