For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 184 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante

Mer 03 Déc 2008 11:13

 
MessagePosté: Mer 03 Déc 2008 11:13 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 06 Déc 2007 21:24
Localisation: Un peu absent en rédaction ces derniers temps, mais Big Brother vous regarde ...
Quelques news sur ce crash.

Un topic parallèle avait été ouvert par HMC, le lien pour mémoire.
http://www.crash-aerien.com/forum/aout-2007-un-an-deja-crash-twin-otter-air-moorea-vt8342.html.

Sinon les conclusions du rapport définitif du BEA seront présentées demain, et le procès au civil est prévu en début d'année prochaine.

Source : http://www.lnc.nc/articles/article_70638_234278.htm
Citation:
Un rapport et un procès
Nouvelle et importante étape pour les 20 familles des victimes du crash d’Air Moorea du 9 août 2007. Mercredi (jeudi à Nouméa), les conclusions du rapport définitif du BEA, le bureau d’enquêtes et d’analyses, leur seront présentées. Le procès civil devrait avoir lieu en début d’année prochaine, ainsi que les premières mises en examen, dans le cadre de l’enquête pénale cette fois.

Mercredi sera une journée clé dans le long et difficile combat entamé par les familles des 20 victimes du crash d’Air Moorea pour connaître la vérité sur la catastrophe aérienne du 9 août 2007, pour savoir pourquoi le DHC-6 immatriculé F-OIQI d’Air Moorea s’est abimé en mer après son décollage de Moorea, à un mille nautique du bout de la piste, non loin de la côte de Temae. En effet, le directeur du BEA, le bureau d’enquêtes et d’analyses, organisme officiel chargé des études techniques sur les accidents et incidents d’aviation civile, leur présentera, au haut-commissariat, les conclusions du rapport définitif qui tombe au terme d’une enquête d’un an et demi.
Le 5 décembre 2007, les familles des victimes apprenaient grâce à la publication d’un rapport d’étape que la rupture des câbles de gouverne était à l’origine de l’accident : « Les câbles de commande de la gouverne de profondeur présentaient des zones d’usure importante et une rupture, en partie arrière, au niveau d’une de ces zones. » La rupture du câble à cabrer de cette gouverne au moment de la rentrée des volets, cause directe de l’accident, était confirmée en août, un an presque jour pour jour après le drame. Ce câble avait été changé en novembre 2006 et contrôlé en février 2007, le règlement était donc appliqué. Mais comment expliquer cette usure précoce ? Pourquoi le contrôle visuel lors des entretiens réguliers de l’appareil n’a-t-il pas permis
de se rendre compte de l’anomalie ?
Les conclusions de ce rapport définitif devraient lever certaines zones d’ombre. Qu’attendent les familles de cette présentation de mercredi ? Nicolas Fourreau, le président de l’association 9/8/7, association qui regroupe une partie des familles de victimes, reste extrêmement prudent : « Les conclusions du bureau d’enquêtes entrent dans le cadre de l’enquête administrative qui a pour but de mettre en place des mesures pour éviter qu’un nouvel accident de ce type se reproduise. Des mesures qui s’imposent à l’ensemble des compagnies disposant de Twin Otter. Ce type d’enquête est souvent attaqué par la suite par les personnes mises en examen dans le cadre de l’enquête pénale. C’est à ce moment qu’elles mettent généralement en avant des arguments, par rapport à ce qu’a conclu le BEA. »

Ce n’est pas la fin d’une enquête, mais bien le début d’un long processus devant la justice

En somme, ce n’est pas la fin d’une enquête, mais bien le début d’un long processus devant la justice. Car parallèlement, l’instruction se poursuit. « C’est le juge d’instruction Redonnet qui suit le dossier », explique Nicolas Fourreau. « Il attend un certain nombre de pièces et retours d’informations suite à ses visites aux États-Unis et au Canada (où se trouve le constructeur, NDLR). Dans l’état actuel des choses, je ne sais pas vraiment où cela en est, mais je sais que cela dépend beaucoup de son passage au Canada. Il y a des intentions que ça se clôture le plus rapidement possible. Pour le moment en tout cas, il n’y a pas eu encore de mises en examen, mais les intentions du juge montrent qu’il est efficace. Il travaille rapidement et sereinement pour éviter les erreurs. »
Les premières mises en examen pourraient être signifiées dès le début de l’année prochaine. C’est en tout cas ce qu’espère un des huit avocats de l’association, Me Antz.
« Vraisemblablement, en début d’année devrait avoir lieu le procès civil », indique par ailleurs l’avocat. « Je n’en sais pas plus. Je n’ai pas d’informations à donner. C’est assez particulier. Cela reste des négociations ou des procédures civiles », poursuit, toujours très prudent, Nicolas Fourreau.
Une prudence compréhensible quand on sait que dans le cadre de catastrophes aériennes, les procédures s’étalent le plus souvent sur plusieurs années.

La rupture du câble confirmée par le BEA
« Le rapport d’étape publié le 5 décembre 2007 établissait que les câbles de commande de la gouverne de profondeur présentaient des zones d’usure importante. Les travaux ont continué et ont confirmé que c’est la rupture, au moment de la rentrée des volets, du câble à cabrer de cette gouverne qui est la cause directe de l’accident. Les recherches et essais entrepris ont permis de reconstituer le processus complexe
qui a conduit à la rupture de ce câble. » Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) confirmait au mois d’août la cause de l’accident. C’est ce constat qui avait poussé le BEA à recommander le 9 octobre dernier l’inspection des câbles de commande installés sur certains appareils de l’ensemble des Twin Otter dans le monde. Sur ce Twin Otter d’Air Moorea, le câble de gouverne était en acier inoxydable et avait une durée de vie d’un an en atmosphère saline.

:hand:

_________________
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 04 Déc 2008 02:00

 
MessagePosté: Jeu 04 Déc 2008 02:00 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Fév 2008 22:14
Localisation: SQY
Small NC a écrit:
Sinon les conclusions du rapport définitif du BEA seront présentées demain, et le procès au civil est prévu en début d'année prochaine.

http://www.bea.aero/docspa/2007/f-qi070809/pdf/f-qi070809.pdf

_________________
Je ne suis pas un numéro ! (de siège)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 04 Déc 2008 18:00

 AMEN
MessagePosté: Jeu 04 Déc 2008 18:00 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 19:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
http://www.bea.aero/fr/enquetes/moorea/com04dec2008.php

image

image

image

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 04 Déc 2008 18:14

 ITE MISSA est?
MessagePosté: Jeu 04 Déc 2008 18:14 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 19:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
BEA: \"En complément des deux recommandations émises le 9 octobre 2007, le rapport contient six recommandations de sécurité, en particulier l'interdiction des câbles de commande en acier inoxydable sur les DHC6 et la sensibilisation des exploitants d'aérodrome et d'aéronefs aux effets liés au souffle des réacteurs des avions.\"

http://www.tahitipresse.pf/
voir Société : 03/12/2008 à 18:19
Crash d'Air Moorea: une cascade de causes \" contributives \"
le diaporama en bas et la suite civile bientôt

\"Avant d'en informer la presse, le haut-commissaire Adolphe Colrat avait tenu à \"donner la primeure\" de ces informations aux représentants des familles des victimes, réunies en association.
Les familles attendent l'enquête judiciaire\"
probables 'jet blast(S)' sur les gouvernes en cables acier ...PLUS déficiences
http://www.tahitipresse.pf/photo/med/08 ... 190625.jpg

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Déc 2008 07:22

 
MessagePosté: Ven 05 Déc 2008 07:22 
je dirais plutôt \"une cascade de causes latentes\"


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Sam 18 Avr 2009 09:24

 
MessagePosté: Sam 18 Avr 2009 09:24 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 06 Déc 2007 21:24
Localisation: Un peu absent en rédaction ces derniers temps, mais Big Brother vous regarde ...
Small NC a écrit:
Ce n’est pas la fin d’une enquête, mais bien le début d’un long processus devant la justice.

En somme, ce n’est pas la fin d’une enquête, mais bien le début d’un long processus devant la justice. Car parallèlement, l’instruction se poursuit. « C’est le juge d’instruction Redonnet qui suit le dossier », explique Nicolas Fourreau.


Des auditions ont eu lieu cette semaine à Papeete en présence de spécialistes du la Gendarmerie des Transports Aériens de Paris CDG, entraînant la mise en examen de dirigeants de la compagnie pour homicide involontaire.

Citation:
Crash d'Air Moorea : sept dirigeants de la compagnie mis en examen

http://www.tahitipresse.pf/index.cfm?snav=see&presse=27281

:hand:

_________________
L'informatique n'est pas une science exacte, on n'est jamais à l'abri d'un succès...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Avr 2009 07:30

 
MessagePosté: Mer 22 Avr 2009 07:30 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Fév 2008 02:02
Localisation: Nouméa
Et maintenant il faut attendre ce que vont donner ces auditions, en espérant que ce soit les vrais coupables qui ramassent et non des fusibles :chut: :chut: :chut:

_________________
Sitépacontentakametunpull


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Juin 2009 04:10

 
MessagePosté: Lun 15 Juin 2009 04:10 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Nov 2006 16:52
Localisation: Yvelines
Les causes contributives sont quand même difficilement imputables aux dirigeants de la compagnie, je trouve, quand on voit les recommandations, ça dit grosso modo de ne plus utiliser certaines pièces (donc c'était autorisé), de revoir le manuel d'utilisation de l'avion, de faire attention aux jet blast (du jamais vu, non ?), bref.

_________________
fly or die


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Juin 2009 19:48

 
MessagePosté: Lun 15 Juin 2009 19:48 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Fév 2009 20:29
Localisation: Martinique
Je trouve que le plus intéressant dans ce rapport du BEA, ce sont les dernières pages où ils reproduisent les remarques de Transport Canada et du constructeur, c'est là qu'on comprend mieux pourquoi les dirigeants sont mis en cause.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 27 Aoû 2009 12:56

 
MessagePosté: Jeu 27 Aoû 2009 12:56 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 02 Oct 2006 09:45
Localisation: Belgium
Copie d'un texte paru dans Tahiti Presse
Jeudi 27 Août 2009 - Tahiti
00h47

http://www.tahitipresse.pf/2009/08/cras ... ie-civile/


Crash d'Air Moorea: un dossier \"accablant\" pour la partie civile
le 26 août 2009 à 19:39 | source: Tahitipresse | 2 commentaires
Les proches des vingt victimes du crash du Twin Otter d'Air Moorea, survenu le 9 aout 2007, ont participé mercredi à une réunion d'informations au palais de Justice de Papeete. L'enquête, qui a avancé à grands pas, met en avant la responsabilité des cadres de la compagnie.

Reçus durant plus de deux heures par les membres du parquet de Papeete et les enquêteurs chargés des investigations sur le crash du Twin Otter, les proches des vingt victimes ont exprimé leur colère au sortir de ce point de situation, à l'image de Nicolas Fourreau, le président de l'association \"9-8-7\" qui regroupe les familles de victimes: \"Il y a des rapports définitifs d'experts qui ont été ajoutés au dossier. Ils ont révélé des dysfonctionnements majeurs et montré que les cadres dirigeants étaient incompétents. Qu'ils ignoraient certaines bases essentielles à l'exploitation du Twin Otter \", s'est offusqué celui-ci.

Pour l'avocat de l'une des familles, Me Cazeres, les investigations ont en effet permis \"des avancées significatives qui vont bien au delà de ce qui avait été analysé par le Bureau Enquêtes et Analyses -BEA-\". Selon le conseil, \"il apparaît que la compagnie Air Moorea est très très impliquée\", la catastrophe étant la résultante \"d'un ensemble de négligences et d'incompétences \" attribué aux cadres de la compagnie.

\"Défauts d'entretien et inimitiés\"

Un avis partagé par une source proche du dossier : \"Les experts ont examiné toutes les hypothèses même les plus extrêmes (…) Ils sont tous absolument catégoriques pour dire que c'est le câble de gouverne qui s'est cassé. Il y a eu des défauts d'entretien, une mauvaise organisation mais aussi des inimitiés entre certains salariés qui ont fait que l'un donnait des instructions qui n'étaient pas suivies par l'autre\".

L'ensemble de ces éléments poussent les proches des victimes à s'interroger sur \"l'état actuel de la compagnie\". \" Certains des cadres sont toujours en place aujourd'hui. On peut donc légitimement s'inquiéter sur la sécurité à bord. Il va falloir que l'on intervienne auprès du BEA pour qu'il prenne les mesures nécessaires pour savoir si oui ou non la compagnie peut toujours voler\", a ainsi expliqué Nicolas Fourreau.

Six personnes mises en examen

A l'heure actuelle, 6 personnes sont mises en examen dont plusieurs membres de la direction de la compagnie mais aussi l'ancien responsable de l'Aviation Civile en Polynésie. D'autres nouvelles mises en examen pourraient suivre selon un proche de l'enquête.

Le Twin Otter d'Air Moorea s'était abimé en mer le 9 aout 2007 quelques secondes à peine après son décollage de l'île de Moorea. Il s'apprêtait à regagner Tahiti, distante de quelques kilomètres, avec vingt personnes à son bord.

_________________
Salutations aéronautiques


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Ven 28 Aoû 2009 06:14

 
MessagePosté: Ven 28 Aoû 2009 06:14 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Avr 2007 15:27
Localisation: papara
ia ora,
ils ont ete jusqu a faire croire que c etait les 340 d AIR TAHITI NUI qui generés des effets de turbulences lors des points fixes et ainsi fragilisé les cables des gouvernes de profondeus, trop fort les guignols!!! :laugh: :laugh: :laugh:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Fév 2014 09:55

 Re: Crash en mer d'un Twin Otter de Air Moorea
MessagePosté: Mar 04 Fév 2014 09:55 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air

Inscription: Sam 01 Déc 2007 00:54
Localisation: N44.07.24.07 E01.14.47.37
Publiė par National Geographic ( émission : Air crash investigation )
C'est, hélas, en grand breton.



  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Fév 2016 05:21

 Crash Air Moorea
MessagePosté: Dim 07 Fév 2016 05:21 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 05:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
Le 29 août 2007_un Twin Otter d'Air Moorea s'écrasait en mer peu après le décollage de l'île soeur faisant 19 morts plus le pilote.

L'enquête à conclu à la rupture du câble de commande de gouverne de profondeur.
Le rupture du câble est intervenue à l'arrière d'une poulie de renvoi située à l'arrière de l'appareil près de la gouverne.
L'enquête conclut clairement à un défaut de maintenance et met en cause la compagnie, l'atelier de maintenance et différents personnes.
Alors que le procès doit s'ouvrir, l'avocat de la compagnie, Me Quinquis (également avocat de Gaston Flosse) remet en cause toute l'enquête et présente à la justice et à la presse un rapport établi par Bernard Dubucq, un expert aéronautique ( remplace t-il Naudin?).
Il affirmé que ce câble n'a pas pu se rompre en vol mais au moment du Crash ou lors de la remontée de l'épave.
Il ne donne pas d'explication quand aux causes possibles du Crash mais laisse entendre que le pilote aurait pu faire un malaise.

Toutefois et c'est un avis personnel, cette hypothèse ne me semble pas valable. Le pilote s'est clairement écrié "oh merde" et ce furent ses dernières paroles connues.
Ce ne sont pas des paroles que l'on prononce en faisant un malaise cardiaque mais plutôt quand quelque chose pète.

http://m.polynesie.la1ere.fr/2016/02/05 ... ebook.com/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Fév 2016 10:49

 Re: Crash en mer d'un Twin Otter de Air Moorea
MessagePosté: Dim 07 Fév 2016 10:49 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Dans la langue de Molière:

http://youtu.be/zQDuOO6zw5Y

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 16 Sep 2016 08:23

 Re: Crash en mer d'un Twin Otter de Air Moorea
MessagePosté: Ven 16 Sep 2016 08:23 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Citation:
Jeudi 14 sep 2016.

Air Moorea : trois salariés et la compagnie accusés de mise en danger.

Le procès aurait dû se tenir mardi, mais la convocation n’étant pas parvenue à l’un des mis en cause, il a été renvoyé au 21 février 2017.

Deux mécaniciens d’Air Moorea, un pilote et la compagnie en tant que personne morale comparaîtront ce jour-là devant le tribunal correctionnel pour “mise en danger par manquement délibéré d’une obligation de prudence et de sécurité” et “mise en circulation d’un aéronef non conforme à la navigation”.

En cause, selon nos informations, un présumé défaut de maintenance d’une poulie et d’un câble d’aileron de l’un des Twin Otter de la compagnie qui effectuait des rotations dans l’archipel des Marquises.

En substance, des vols commerciaux auraient continué à être programmés alors que l’appareil ne remplissait pas toutes les garanties de sécurité pour prendre les airs.

Ce qui aurait été le cas, selon les chefs de prévention, les 2 et 7 novembre 2007, et les 14 et 16 décembre de la même année… Soit trois et quatre mois après le tragique crash de Moorea qui a coûté la vie à 20 personnes.

La suite ici: http://www.ladepeche.pf/doutes-lentreti ... aout-2007/

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 184 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO