For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 184 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 13  Suivante

Lun 13 Aoû 2007 12:13

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 12:13 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 18 Mar 2006 09:02
Localisation: Mulhouse
Le Twin Otter ne dispose pas de FDR ni de CVR qui sont des enregistreurs avec un boitier interne à haute résistance aux chocs, au feu et à l'eau.
L'enregistreur dont on parle pour Air Moorea n'est qu'un magnétophone de base, non résistant aux chocs et installé à l'avant et non à l'arrière de l'avion, d'où l'inquiétude de ne pas le trouver dans un état exploitable.
La DGAC, suite à l'accident de St Barth en 2001 d'un même DHC-6 réfléchit toujours à l'heure actuelle à l'intérêt d'équiper tous les avions de transport public au dessus de 9 passagers de CVR et FDR.

_________________
Toute vérité est-elle bonne à dire ?


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 13 Aoû 2007 14:29

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 14:29 
Hors ligne

Inscription: Lun 23 Juil 2007 11:41
Salut à tous,

étant nouveau rédacteur sur le forum, mais lecteur assidu depuis longtemps, je souhaite juste féliciter les modérateurs et les contributeurs les plus prolixes sur la qualité générale du forum qui permet à de vrais passionnés de s'informer et d'entretenir la petite flamme qui sommeille au fond de chaque coeur de passionné. J'en suis un et suis plutôt du côté voyageur (très) fréquent que du côté du manche, à mon grand regret. Des ailes me pousseront peut-être bientôt comme pilote amateur.

Concernant l'accident regrettable du \"twin\" d'air moorea, je tenais juste à dire, qu'ayant résidé en polynésie quelques paires de mois, j'ai été un habitué de cette liaison pratique car peu chère et permettant d'économiser la traversée en bateau d'une durée d'une heure trente environ, les lagons de tahiti et moorea n'ayant pas de passe face à face l'une de l'autre (les passes sont des ouvertures dans la barriere de corail qui permet d'entrer / sortir des lagons).
Par ailleurs, l'absence d'un second pilote, même pour un vol très court (mois de 10 min), m'a toujours paru une idée assez peu rassurante. PAs étonnant que la santé du pilote ait été mise en cause en premier lieu en attendant d'autres éléments.

Quoi qu'il en soit, en Dornier (îles marquises), Twin Otter, ou ATR42/72 avec AIr Tahiti, les vols en polynesie française restent des vols d'exception par les paysages traversés, les terrains d'envol / atterissage. Il s'agit d'un must pour les touristes ou les passionnés. Quant au personnel très sympatique d'air tahiti, n'hésitez pas à leur demander de faire un petit tour en poste pour un atterissage. C'est inoubliable.

Regrettons donc cet accident pour ses conséquences et souhaitons à non amis polynesiens de faire la lumière rapidement sur les circonstances du drame.

Longue vie au forum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 14:43

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 14:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 23 Aoû 2005 08:23
Localisation: Paris
jazzamat a écrit:
Par ailleurs, l'absence d'un second pilote, même pour un vol très court (mois de 10 min), m'a toujours paru une idée assez peu rassurante. PAs étonnant que la santé du pilote ait été mise en cause en premier lieu en attendant d'autres éléments.


A ce sujet du pilote unique, un intéressant message glané sur un forum aviation

Citation:
Tout dépend de l'équipement de bord prévu pour un ou deux pilotes sur les twins originaux (normes anglo saxonnes !). Les twins des régions Océan Indien ont un poste prévu pour 2 pilotes dont les "fonctions" sont ainsi séparées : le CdB ou le pilote ne peuvent avoir accès à certains contrôles dont la responsabilité est laissée à l'autre !

Pour l'accident de Polynésie, je pencherai par expérience pour uen panne de ce que l'on nomme système "beta back up" ! Ceci induit une panne de détection ou de commande de retour automatique de pales lors d'évolution plein petit pas pleine puissance en zone de possible turbulences. Ce système contrôle donc les pales afin qu'elles ne viennent pas en pas négatif avec un micro switch activé par une came et des bielettes qui repoussent automatiquement l'hélice en pas positif ...

J'ai personnellement eu la panne (cassure de languette de détection !) sur un DHC 6 300 en vol de nuit au décollage de Gillot dans un temps pré cyclonique avec retour pour la nuit à Réunion (tour de piste à vue sur un moteur !). Les "experts" de DHC et de Pratt sont venus voir comment on avait pu s'en "sortir" sans se crasher... mais on a simplement et très
vite appliqué la "procédure" lorsque la lampe warning beta s'est allumée sur la console moteur: coupure moteur standard !

Notre panne n'était pas sur la partie trop dangereuse (panne du circuit de détection de mode Beta: switches collés par les intempéries !) aussi comme ce fut le cas pour d'autres ! Le problème était connu et le pilote expert commis par DHC (livreur et expérimentateur !) était un survivant d'une de ces pannes (mais brulé sur la moitié du visage au moins !). Il était aussi pilote sur le Dash 7 lorsque DHC était venu le présenter dans la zone Océan Indien !

Lorsque le système est en panne, on peut donc avoir un moteur en pleine puissance mais dont les pales partent en mode "reverse" donc provoquant une poussée inverse sur un des moteurs ! Cet effet est violent et cause donc un piqué ... mortel puisque par principe en phase de décollage et proche du sol ou autres surfaces ! Le fait qu'un des moteurs pousse fort et l'autre veut faire l'inverse provoque un changement de cap (effet de lacet important !) et une mise en piqué avec un éventuel décrochage (faible vitesse en montée et forte charge aident alors le coup de frein de l'hélice en cause !).

Ce genre de problème sera dur à prouver s'il est la cause du crash ! Il faudrait trouver le cone d'hélice et le moteur en cause, analyser les positions des pales au moment de l'impact ...

Ayant fait plus de 5000 h de twin, je ne connais pas d'autres raisons physiques ou défaillances pouvant provoquer un tel accident hors la perte du pilote (s'il est seul !) pour cause de malaise ou autres accidents vasculaires (acrqiuaque ou cérébral !) rapides et brutaux ! Dans ce temps de vol, je n'ai eu ce problème qu'une seule fois, en turbulences fortes (Réunion est comme Mooréa: départ sur une cote puis sur la mer mais des
vents plus violents et instables ce jour là d'alerte cyclone !), fortes pluies ... mais nos avions étaient parfaitement entretenus !

Dommage ... le twin est un bon avion ...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 14:53

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 14:53 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 18 Mar 2006 09:02
Localisation: Mulhouse
Document et témoignage très intéressant d'autant qu'il rejoint indirectement la cause du crash d'un Twin à St Barth en 2001. Mais là c'était le pilote qui avait agit intentionnellement en mettant les reverses en vol pour mieux ralentir son appareil selon le BEA.
http://www.bea-fr.org/docspa/2001/f-es0 ... 010324.pdf

_________________
Toute vérité est-elle bonne à dire ?


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 15:39

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 15:39 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 18 Mar 2006 09:02
Localisation: Mulhouse
Encore une précision toujours liée au crash de st Barth, mais préconisant d'installer des boites noires a bord des twin otter.
La suite est intéressante à lire

http://www.regis-dgac.net/html/actu_gd/ ... 003_03.htm

_________________
Toute vérité est-elle bonne à dire ?


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 15:52

 témoignage
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 15:52 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Aoû 2007 15:44
Localisation: au sud de l'équateur
bonjour ,

Chapeau au pilote \"radar\" qui a pu ramener son avion dans ces conditions .
D'autres ont eu moins de chance à la Réunion il y a peu au départ de Pierrefond sur un Beechcraft . L'avion pour une raison inconnue est tombé comme une pierre dans l'océan aprés le décollage ( certains témoignages ont fait état d'un arrêt des moteurs ) .


Le problême pour en revenir à Moorea , c'est le témoignage de ce baigneur ( apparemment il y a des contradictions dans les témoignages entre ceux qui étaient proches et ceux qui ont vu l'avion depuis l'aéroport ) :

un témoin qui se baignait dans le lagon de Moorea à quelques centaines de mètres du lieu de l'accident, a expliqué à Tahitipresse, que les deux moteurs de l'appareil s'étaient subitement arrêtés: \"Le Twin Otter a décollé. Il n'était pas très haut. Le temps était magnifique, mais, d'un seul coup, les moteurs ont fait un drôle de bruit puis se sont carrément coupés alors que l'avion était encore en phase de décollage\", explique Bernard, qui réside à proximité de l'aéroport de Moorea.
\"Puis l'avion est tombé, pas comme une pierre mais en suivant sa trajectoire. L'impact n'a pas été fort. J'ai vu la queue flotter à la verticale quelques instants puis il s'est enfoncé (...) Des bateaux de pêche ont alors foncé vers l'impact. J'étais complètement hébété\"


Moteurs coupés = plus d'essence ? eau dans l'essence ( est-ce possible ou la maintenance interdit-elle ce genre d'accident ? )


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 19:51

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 19:51 
Il s'agit d'une hypothèse très intéréssante qui pourrait expliquer la chute de l'avion.

Une panne simultanée des deux moteurs ne peut pas expliquer la chute brutale de l'avion.

Par contre une inversion du pas sur l'une des hélice a faible altitude ...

Si c'est le cas ça va pas être facile de le prouver. Peut-être avec le CVR on pourra entendre le bruit des moteurs. Mais c'est pas gagné.


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2007 23:45

 
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2007 23:45 
Hors ligne

Inscription: Lun 13 Aoû 2007 23:35
Messages: 4
Bonjour,

sur les hypothéses :

de l'eau dans le gaz, toujours envisageable, mais touchant les deux prop en même temps ?

inversion un moteur, sacré croc en jambe . sachant que chute 45 secondes après décollage, altitude pas suffisante pour vrille ? car avec un moteur qui s'inverse à pleine puissance et un avion chargé ( il ne lui restait que 400 kgs de \"libres\") drevait faire un cheval de bois sur l'aile ou pivot avec décrochage ... donc vrille ... me tromp-je ? :?:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 02:16

 TwinO
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 02:16 
Hors ligne

Inscription: Lun 13 Aoû 2007 23:35
Messages: 4
Précision complémentaire concernant le pilote et les affirmations de la presse écrite, radio et télévisée locale : en réalité les premiers résultats d'autopsie et d'analyses anguines écartent certaines hypothéses de malaise (pas de drogue, pas d'alcool, pas de psychotropes, pas de diabéte, pas d'insuffisance physique relevée) . Quant au décès lui même serait du à l'effet de la violence de l'impact sur les organes (la théorie de celui qui aurait entendu les moteurs cafouiller et estimé que l'avion se serait posé \"en douceur\" avant de sombrer est ainsi battue en brêche)
Enfin, une partie du coeur et du cerveau du pilote ont été prélevés pour examens complémentaires, destinés à un labo USA.
Donc en réalité et contrairement à ce qu'ont affirmé précipitemment les journalistes on ne peut toujours pas exclure totalement la défaillance physique du pilote. :hand:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 20:46

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 20:46 
Hors ligne

Inscription: Lun 13 Aoû 2007 23:35
Messages: 4
Nouvelle précision, pour pouvoir garantir aux familles des victimes la totale objectivité (sic) de l'enquête, M.Le Procureur de la République de Papeete, a demandé une contre-expertise médicale du corps du pilote, qui sera réalisé par l'Institut Médico-Légal à Paris.
Là on blinde le dossier :!:
La présence à bord de 2 hauts fonctionnaires européens motiverait-elle ces précautions :?:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 21:32

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 21:32 
Hors ligne

Inscription: Ven 29 Sep 2006 11:18
Messages: 8
bonjour tous,
J'en avais déjà parlé il y a un moment de çà... :
Pour ma part je m'intéresse aux biorythmes depuis plus de vingt ans.
Si les données que j'ai trouvées et mes calculs sont justes, la situation biorythmique du pilote au moment de l'accident indique qu'il est dans un jour critique du cycle physique, çàd \"jour à risque de malaise\". (Nous avons un tel jour tous les six jours)
http://biorythm.free.fr/bb/viewtopic.ph ... c016a976a4
(voir le dernier post du 12 août)
alors bien sûr ce n'est pas une certitude mais si malaise il y a, ce peut être une confirmation de plus s'il coïncide avec ce jour là...


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 21:56

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 21:56 
geispe a écrit:
bonjour tous,
J'en avais déjà parlé il y a un moment de çà... :
Pour ma part je m'intéresse aux biorythmes depuis plus de vingt ans.
Si les données que j'ai trouvées et mes calculs sont justes, la situation biorythmique du pilote au moment de l'accident indique qu'il est dans un jour critique du cycle physique, çàd "jour à risque de malaise". (Nous avons un tel jour tous les six jours)
http://biorythm.free.fr/bb/viewtopic.ph ... c016a976a4
(voir le dernier post du 12 août)
alors bien sûr ce n'est pas une certitude mais si malaise il y a, ce peut être une confirmation de plus s'il coïncide avec ce jour là...

Dis, euh, je suis peut-être le seul à me le demander mais c'est quoi cette histoire de biorythme, qui arrive tous les 6 jours etc... J'y perds un peu mon latin, je ne pige rien...


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 22:27

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 22:27 
Hors ligne

Inscription: Ven 29 Sep 2006 11:18
Messages: 8
je ne voulais pas m'étendre dans du HS ; il y a des explications dans le forum de mon lien avec plein d'applications et d'exemples.
en abrégé : trois cycles qui démarrent à la naissance avec des pulsations qui sont des \"jours de moindre efficacité voire de faiblesse ou de défaillance\". çà se calcule simplement avec un logiciel : cycle de l'état physique avec un \"coup de pompe\" ts ls 6 jours, moral avec possible coup de déprime ts ls 7 jours (typique cycle de la déprime voire du suicide) et cycle intellectuel (faculté de réaction de la pensée) un jour de \"moindre efficacité\" ts ls 8 jours.
Si p.ex. il y a une faiblesse physique elle risque fort d'arriver un \"jour critique physique\" ou s'il y a malaise on peut vérifier si çà correspond à ce jour là et mieux l'expliquer.
Notre pilote se trouvait dans un jour comme çà : donc jour à risque d'incident cardiaque ou cérébral. Bien sûr cela ne veut pas dire que c'est le cas... mais c'est un jour à risque.
Certains pays et entreprises avaient commencé à se servir des biorythmes pour réduire les accidents mais çà n'a pas été suffisament concluant. Cela est dû au fait que l'interprétation d'origine n'était pas tout à fait juste et donc que trop de cas échappaient à la règle.
D'ailleurs si certains connaissent les coordonnées de cas où il y a eu ou il aurait pu y avoir erreur ou défaillance humaine, çà m'intéresse de les vérifier mais il me faut date de l'incident et date de naissance de la personne impliquée.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 22:35

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 22:35 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 25 Aoû 2005 00:32
Localisation: Tout à l'Ouest de l'Europe
Commandant L. Dacier a écrit:
Dis, euh, je suis peut-être le seul à me le demander ...


Non non
:pray:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2007 22:39

 
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2007 22:39 
Si, si, justement, je suis passé sur le site pour essayer de comprendre et c'est ça qui m'a poussé à te poser la question... J'en ai d'ailleurs une toute petite dernière (c'est pas du HS vu que malgré tout, tu relieras ça peut-être à l'accident de Tahiti); est-ce que cette histoire de biorythme est prouvé scientifiquement ? J'en avais déjà entendu parler, vaguement pour être honnête, mais sans plus. Alors que d'après ce que j'ai lu sur ton site, c'est quelque chose qui influerai notre vie très souvent... Y a-t-il des preuves scientifiques de l'existence de tels cycles ? (attention hein, je ne cherche pas à dénigrer les gens qui \"suivent\" leur biorythme, bien au contraire ! Je m'interroge pour pouvoir me faire ma propre opinion comme on dit :wink: )


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 184 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO