For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Lun 10 Juin 2019 21:00

 Création d'un nouveau géant US de l'aéronautique et de la défense
MessagePosté: Lun 10 Juin 2019 21:00 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
Le conglomérat United Technologies va fusionner avec l'entreprise de défense Raytheon, créant un nouveau géant de l'aéronautique et de la défense qui pèsera à terme plus de 100 milliards de dollars.

Citation:
Voilà un mariage qui devrait occuper les conversations au Salon du Bourget, qui s'ouvre dans quelques jours. La création d'un nouveau géant américain de l'aéronautique et de la défense, éventée par la presse ce week-end , a été officialisée dimanche soir. Le conglomérat industriel United Technologies (UTC) et l'entreprise de défense Raytheon ont annoncé leur rapprochement, qui doit donner naissance à un groupe qui pèsera à terme plus de 100 milliards de dollars.
Baptisée « Raytheon Technologies » et basée à Boston, la nouvelle entité devrait s'imposer comme un nouveau poids lourd de l'aérospatial et de la défense, avec 74 milliards de dollars de revenus, derrière Boeing et Airbus, mais devant Lockheed Martin .

Les deux entreprises ne sont quasiment pas concurrentes sur leurs métiers : UTC fabrique des moteurs d'avions Pratt & Whitney, civils ou militaires (notamment pour le F-35), des trains d'atterrissage, des sièges ou des cockpits, tandis que Raytheon produit des missiles de croisière comme les Tomahawk, des missiles antimissile Patriot, ainsi que des radars et autres équipements électroniques militaires. Après le rapprochement, les revenus seront équitablement répartis entre l'aéronautique et la défense.

Ce mariage va aussi achever la transformation d'UTC, l'un des derniers conglomérats industriels américains, en un spécialiste de l'aéronautique. Ces groupes industriels présents dans une multitude de métiers distincts comme General Electric ou Honeywell n'ont en effet plus la cote auprès des investisseurs, et UTC a été la cible de fonds activistes. Sous la houlette de son patron Greg Hayes, UTC a subi une profonde transformation : après avoir vendu les hélicoptères Sikorsky à Lockheed Martin en 2015, le groupe a racheté l'avionneur Rockwell Collins l'an dernier, et se défait d'actifs non stratégiques, comme les ascenseurs Otis ou sa division Carrier, qui fabrique des chauffages et climatiseurs . Ces spins-off seront achevés l'an prochain.

L'opération est présentée comme une fusion entre égaux, mais les actionnaires d'UTC détiendront 57 % des actions du nouveau groupe, et UTC choisira 8 des 15 administrateurs. C'est, en outre, l'actuel dirigeant d'UTC, Greg Hayes, qui dirigera l'ensemble. Celui de Raytheon, Tom Kennedy, sera président exécutif pendant deux ans, avant de céder le titre à Greg Hayes.

Raytheon, dont le cours a reculé de 10 % depuis un an, vaut 52 milliards de dollars en Bourse, contre 114 milliards pour UTC, qui porte toutefois une dette de 44 milliards de dollars. Avec les cessions en cours de Carrier et d'Otis, la capitalisation boursière d'UTC devrait être ramenée à moins de 60 milliards, ce qui permet d'afficher ce projet de fusion « équilibrée ».

Les dirigeants ont indiqué que le rapprochement leur permettrait de renforcer leurs dépenses de recherche, et de dégager un milliard de dollars de synergies. Bien qu'ils aient assuré que le mariage ne poserait pas de problème de concurrence du fait de la complémentarité des métiers, Donald Trump s'est dit « un peu inquiet » quant au futur pouvoir de négociation du Pentagone, l'un des gros clients du groupe. « Est-ce que ça réduit la concurrence ? a-t-il interrogé lundi sur CNBC. C'est dur de négocier quand vous avez en face deux entreprises, et parfois même une seule qui répond aux appels d'offres ».

L'opération, que les groupes espèrent finaliser au premier semestre 2020, doit aussi leur permettre de mieux résister à un ralentissement annoncé à la fois dans l'aéronautique civile et militaire. Après avoir augmenté rapidement depuis deux ans pour aller jusqu'à un pic l'an prochain, les dépenses militaires du Pentagone devraient à nouveau décélérer. Et l'industrie prédit un ralentissement du transport aérien du fait des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

En Bourse, le nouveau géant va en tout cas rejoindre le club des trois grands constructeurs aéronautiques mondiaux aux côtés de Boeing, qui valait 199 milliards de dollars à la clôture du titre le 8 juin, Lockheed-Martin qui en valait 100 milliards et Airbus qui pesait 94 milliards d'euros, soit plus de 104 milliards de dollars.

Image


https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... se-1027778

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO