For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Ven 12 Jan 2018 07:27

 Effacement de train d'un Embraer EMB-110P de Pineapple Air
MessagePosté: Ven 12 Jan 2018 07:27 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Date: 9 janvier 2018
Heure: 20:00 LT

Type: Embraer EMB-110P1 Bandeirante
Compagnie: Pineapple Air
Immatriculation: C6-MIC
Numéro de série: 110407
Année de Fabrication: 1982

Equipage: victimes: 0 / à bord: 2
Passagers: victimes: 0 / à bord: 15
Total: victimes: 0 / à bord: 17

Lieu: Governor's Harbour Airport (GHB) (Bahamas)
Phase de vol: A l'atterrissage
Nature: Passagers

Aéroport de départ: Nassau-Lynden Pindling International Airport (NAS/MYNN), Bahamas
Aéroport de destination:

Image

L'avion a subi un effacement du train d'atterrissage à l'atterrissage et a ensuite dévié du côté gauche de la piste. Un occupant a subi des blessures mineures.

http://bahamaspress.com/2018/01/10/pine ... s+Today%29

Image

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 17 Oct 2018 13:28

 Re: Effacement de train d'un Embraer EMB-110P de Pineapple Air
MessagePosté: Mer 17 Oct 2018 13:28 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 09 Mar 2013 14:25
Localisation: Carcassonne (France)
Aéroport de Governor's Harbour (GHB / MYEM) , Bahamas
Numéro de vol: 978
Rapport d’enquête...
Un EMB-110P1 Bandeirante d'Embraer a été victime d'un effondrement d'équipement et d'une sortie de piste à l'aéroport de Governor's Harbour, aux Bahamas.
L’avion a décollé de l’aéroport de Nassau à 19 h 00, heure locale, sur un plan de vol aux instruments. Au départ, un vol Beech 1900 était prévu pour ce vol, mais la compagnie aérienne a décidé d'utiliser à la place le C6-MIC, un EMB-110 Bandeirante. Un plan de vol révisé n'a pas été soumis à l'ATC.
Les conditions météorologiques à la destination, l’aéroport de Governor's Harbour, étaient mauvaises en raison des fortes précipitations. Le pilote commandant de l'aéronef a d'abord tenté d'atterrir sur la piste 15 de l'aéroport de Governor's Harbour, mais a ensuite effectué une remise des gaz en cas de perte de contact visuel en raison de fortes pluies. Lors de la deuxième tentative d'atterrissage, il a été décidé de passer à la piste 33 et, lors de l'approche finale de la piste 33, le contact visuel a été perdu à nouveau et une deuxième remise des gaz a été effectuée. Lors de la troisième tentative, le pilote s'est posé sur la piste 33, mais quelques secondes après le toucher des roues, le train d'atterrissage principal gauche s'est effondré, ce qui a ensuite conduit à une sortie de piste.

Les enquêteurs ont constaté que le sélecteur de train d’atterrissage était en position «UP». Des consultations avec le personnel de maintenance de l'exploitant et le constructeur de l'aéronef ont permis de déterminer, en fonction du fonctionnement du système, que si le commutateur de train d'atterrissage est placé en position "UP" et que le micro-contacteur de train de l'un des trains est contaminé par de la saleté ou d'autres contaminants, ou si l'interrupteur est en court-circuit pour une raison quelconque, il est possible que l'engrenage ne se rétracte pas lorsqu'il est commandé par la sélection de l'interrupteur d'engrenage. Dans ce cas, il est possible que les feux de position du train indiquent toujours "3 feux verts" (qui indiquent normalement que le rapport est en position "bloqué") bien que la manette du sélecteur de vitesse ait été sélectionnée à la position "UP". cependant, une fois que vous avez atterri ou que le contaminant est éliminé ou que le «système en court-circuit» est corrigé ou n'existe plus, il est possible que l'engrenage s'écroule (si le sélecteur de vitesse est en position «HAUT», comme c'était le cas) . L'AAID estime que tel est le cas, aucune irrégularité mécanique n'ayant été constatée ou ne pouvant être reproduite, ce qui expliquerait par ailleurs la raison pour laquelle l'engrenage s'est effondré.
L'AAID a également enquêté sur les licences et la tenue des dossiers concernant l'équipage de conduite. Il est apparu que le commandant de bord avait initialement une licence de la US FAA. Au cours de son séjour aux États-Unis, il a été condamné et incarcéré pour violation de substances réglementées. En conséquence, sa licence de pilote professionnel de la FAA a été révoquée à vie le 11 août 2009.
Après son retour aux Bahamas, il a demandé une validation de licence Airman basée sur une licence étrangère (révoquée!) En juin 2011. Il n'est pas clair s'il l'a reçue. validation à ce moment.
Il avait obtenu une licence de pilote professionnel en mai 2013, renouvelée en 2015 et valable jusqu'en août 2020. L'AAID a constaté qu'aucune heure de service, de temps de vol ou de secteur n'avait été enregistrée pour le commandant de bord entre un contrôle de compétence effectué en mars 2013 et en janvier. 9 2018 (date de l'accident).
Il est également apparu que l'aéroport international de Nassau-Lynden Pindling avait refusé de délivrer un badge d'identification au commandant de bord pour lui permettre d'accéder sans escorte au passager restreint, invoquant son casier judiciaire américain. Néanmoins, il obtint par la suite un badge d’identité délivré par la Grand Bahama Airport Company à Freeport, Grand Bahama. Ce n'était pas valable pour l'aéroport de Nassau, pourtant il a réussi à gagner le côté air à Nassau sans aucun problème.
Cause probable:

L'AAID attribue cet accident à une "erreur de pilotage". La mauvaise prise de décision de l'équipage lors de plusieurs atterrissages par mauvais temps a été déterminée comme cause probable de l'accident.
Les actes de l’équipage ont également contribué à cet accident: après deux tentatives d’atterrissage infructueuses et deux manœuvres de contournement, ils n’ont pas réalisé que la manette du sélecteur de train d’atterrissage avait été sélectionnée en position «UP» lors de la configuration de l’avion. atterrissage. La situation a été exacerbée par d’autres erreurs liées aux facteurs humains, telles que travailler dans des périodes de stress intense, partir après de si longs retards, par mauvais temps et voler de nuit - tous les facteurs subis par l’équipage, qui ont contribué à cet accident.
La formation, la qualification et l’autorisation de l’équipage ont fait l’objet d’une enquête et ont été jugées douteuses et ont peut-être contribué à l’accident.
Investigation d'accident:
couverture
Agence d'enquête: AAID Bahamas
Statut: Enquête terminée
Durée: 249 jours (8 mois)
Numéro d'accident: AO-18-000002
Télécharger le rapport: Rapport final https://reports.aviation-safety.net/201 ... C6-MIC.pdf

_________________
Le ciel est bien le lieu du paradis , la preuve, c'est de là que viennent toutes les cigognes qui emmène les enfants dans leur bec avec le petit baluchon...
Mais c'est quand même de là qu'arrive la pluie, la foudre, la grêle, les bombes et les extraterrestres...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO