For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1321 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 89  Suivante

Sam 02 Mar 2013 09:27

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Sam 02 Mar 2013 09:27 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Avant : Le vapeur "Seeandbee".
Image
Après : Le porte-avion d'eau douce USS Wolverine IX-64.
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Sam 02 Mar 2013 10:14

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Sam 02 Mar 2013 10:14 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
VALMY a écrit:
Avant : Le vapeur "Seeandbee".
Image
Après : Le porte-avion d'eau douce USS Wolverine IX-64.
Image



Est-ce à dire qu'il ne navigait que sur des lacs ? Les "Grands lacs" américains ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 02 Mar 2013 10:37

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Sam 02 Mar 2013 10:37 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air

Inscription: Sam 01 Déc 2007 00:54
Localisation: N44.07.24.07 E01.14.47.37
Ben oui...
Deux porte-avions, le Wolverine et le Sable dans le port de Chicago!

Image

Explications là:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Porte-avio ... _l'US_Navy

L'appontage a toujours été la manœuvre la plus périlleuse pour les pilotes de l'aéronavale. Le retour au porte-avions, parfois par une météo très difficile, est la hantise des jeunes élèves pilotes inexpérimentés. Logiquement, le seul moyen d'apponter en toute sécurité est d’effectuer un entraînement poussé. En 1942, alors que la Deuxième Guerre mondiale fait rage, l'US Navy est confrontée à une pénurie de pilotes. Elle décide alors de transformer en porte-avions deux bateaux à vapeur des Grands Lacs, permettant ainsi à ses élèves pilotes de s'entraîner au décollage, et surtout à l'appontage, sans employer un porte-avions « opérationnel » bien plus utile ailleurs. Après avoir été rachetés par la Navy, les vapeurs Seeandbee et Greater Buffalo deviennent les porte-avions d'entraînement USS Wolverine (IX-64) et USS Sable (IX-81), et sont classés dans la catégorie navires auxiliaires divers (IX).


L'USS Sable (IX-81)
Basés à Chicago, les deux navires effectuent leurs sorties sur le lac Michigan, faisant d'eux les deux seuls porte-avions d’eau douce au monde. Ces « ponts plats », bien à l'abri du conflit, sont dépourvus de tout équipement inutile : ils ne comportent par exemple aucun armement pour la défense anti-aérienne. Les avions d'entraînement sont basés à terre, à la Naval Air Station Glenview dans l'Illinois, et n'utilisent les navires que pour apponter et décoller, rendant également inutile un hangar inférieur. Le pont de ces porte-avions est très bas sur l'eau, ce qui leur donne une silhouette très particulière.


Il y a aussi:
Image
Désolé... Pas trouvé plus grand!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 08 Mar 2013 10:11

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 08 Mar 2013 10:11 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Martin XB-907.
Connu sous la désignation de type 123, ou XB-907, il vole en février 1932. Avec ses mitrailleuses en tourelle et sa charge de bombes de 907kg (D'où : XB-907...) en soute, il apparaît alors comme moderne vis à vis des autres bombardiers moyens.
Cet avion ne sucite aucun intérêt de la part des militaires américains. Les équipes de Martin doivent apporter plusieurs modifications notables, et c’est ainsi que ce prototype débouche plus tard sur le Martin B-10.

Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 08 Mar 2013 10:20

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 08 Mar 2013 10:20 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air

Inscription: Sam 01 Déc 2007 00:54
Localisation: N44.07.24.07 E01.14.47.37
La dérive semble bizarrement positionnée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 08 Mar 2013 10:33

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 08 Mar 2013 10:33 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
bougainville98 a écrit:
La dérive semble bizarrement positionnée...

C'était un proto... A ma connaissance, un seul exemplaires a été construit, puis profondément modifiés pour donner naissance au type "139" qui deviendra le B-10. Comme on peut le voir, la dérive sur le B-10 est positionnéee bien différemment.

Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 09 Mar 2013 09:15

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Sam 09 Mar 2013 09:15 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Le Renard R-36.
Un petit air de "Hurricane"...
Chasseur de la deuxième moitié des années 30 utilisant les solutions techniques les plus modernes de l'époque. Le pilote Georges Van Damme lui fit faire son 1er vol le 5 novembre 1937 (G. Van Damme disparaît tragiquement en 1938 lorsqu'il s'écrase lors du premier décollage du prototype du trimoteur Renard R-35 dit "Renard Stratosphérique".
Le R-36 était un monoplan à aile basse cantilever, construit en alliage léger, motorisé par un Hispano-Suiza 12Ycrs 21 de 910 Cv et doté d'une aérodynamique très pure, disposant d'une verrière coulissante.
Quelques mois après ce premier vol, 6 exemplaires de pré-série furent commandés mais leur montage fut stoppé après le crash du prototype le 17 janvier.
Plusieurs versions furent développées à partir des cellules de R-36 capturées par les allemands mais sans développement.

Image
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 09 Mar 2013 23:59

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Sam 09 Mar 2013 23:59 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Le porte-avions "Béarn" (Certainement an 1937 après sa troisième refonte). Un Gourdou-Leseurre GL-22 quitte le pont d'envol (Celui de la photo du bas est finnois).

Image
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 10 Mar 2013 09:49

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Dim 10 Mar 2013 09:49 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Prototype -Et seul exemplaire- du Grumman XF5F-1 "Skyrocket". Cet avion devait être proposé à l'US Navy. Perclus de problèmes, le projet sera abandonné lorsque le F7F "Tigercat" sera mis à l'étude.

Image
Image
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 10 Mar 2013 10:35

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Dim 10 Mar 2013 10:35 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air

Inscription: Sam 01 Déc 2007 00:54
Localisation: N44.07.24.07 E01.14.47.37
Amusant de constater que cet avion, construit à un seul exemplaire, a généré plusieurs maquettes chez les spécialistes; et qu'il en reste à (re)vendre sur E-bay!

Effectivement... Étrangement "foutu" cet avion...
Et avec ses petites dérives presque dans l'axe des deux moteurs (qui semblent disproportionnés), il devait y avoir risque de problèmes de stabilité.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 13 Mar 2013 17:58

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Mer 13 Mar 2013 17:58 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Le chasseur bimoteur Sud-Est SE-100

En 1934, la France lance le premier programme de bimoteurs d'interception chargés d'escorter les bombardiers. Le programme est engagé en 1936. Le cahier des charges demande la mise au point d'un bimoteur triplace d'escorte et de pénétration, d'un rayon d'action de 1200 kilomètres, d'une endurance de trois heures à plus de 90% de sa vitesse demandée à 550 km/h minimum.

Les services officiels s'intéressent au projet du bureau d'étude Lioré et Olivier. Les premiers dessins présentés en 1936 révèlent un appareil de pointe, baptisé LeO-50. A la nationalisation de l'entreprise en 1936, cet avion est redésigné SE-100. Malgré une aérodynamique nouvelle, l'impossibilité d'utiliser des matériaux stratégiques aboutit à l'étude paradoxale d'une aile en bois, à recouvrement de contreplaqué. Le fuselage métallique est constitué d'un treillis de tubes soudés.
Doté d'un équipement PSV, armé de 4 canons HS-404 de vingt millimètres, ou 2 canons et plusieurs mitrailleuses à l'avant, de chaque côté du poste de pilotage, plus une arme disposée au poste de tir arrière, le SE-100 semble la réponse au réarmement aérien allemand.
Le 1er vol a lieu le 29 mars 1939. Les essais, globalement satisfaisants soulèvent pourtant des problèmes. Le 4 avril 1940, le prototype n°1 s'écrase, causant la mort du pilote et du mécanicien de bord. La réalisation de nouveaux prototypes ne peut être menée à bien avant la débâcle de juin 1940 qui offre aux Allemands l'ébauche du SE-100.02.
Caractéristiques :
Motorisation : 2 Gnome-Rhône 14 N 20/21 de 1050 Cv.
Vitesse max : 580 km/h
Distance franchissable : 1300 km
Masse à vide : 5 520 kg. Masse totale : 7 500 kg, ce qui ne laissait que moins de 2 tonnes pour l'équipage et le carburant.

ImageImage

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 15 Mar 2013 09:15

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 15 Mar 2013 09:15 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Il ne s'agit pas de l'essai d'un nouveau type d'aérofreins...
L'avion est un Martin T4M-1 de la Navy, BuAer #A7599, utilisé pour les parachutages au dessus de la NAS Pensacola, en Floride en 1926.

Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 15 Mar 2013 09:50

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 15 Mar 2013 09:50 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Le porte-avions USS Langley (CV-1) ancré à la NAS Pensacola en 1923.

Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 15 Mar 2013 19:15

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 15 Mar 2013 19:15 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Handley Page HP.21 Type S-2, en 1924 à Martlesham, dans le Suffolk, pendant des essais en faveur de l'US Navy.

Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 22 Mar 2013 00:46

 Re: L'aviation militaire de 1919 à 1939
MessagePosté: Ven 22 Mar 2013 00:46 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Juil 2011 17:20
Localisation: Rebecq (Belgique)
Samolyot Zveno - Les avions composites (ou parasites) des projets Zveno

Les Soviétiques sont certainement des pionniers dans le domaine des avions composites.
Dès 1931, Vladimir Sergueïevitch Vakhmistrov a commencé à travailler sur des combinaisons de bombardiers lourds et d'avions de combat.
Le système imaginé, que l'on peut qualifier d'avion porte-avions, poursuivait plusieurs buts, notamment le transport des avions de combat au-delà de leur théâtre opérationnel habituel et la défense rapprochée des bombardiers lourds.
Les chasseurs devaient maintenir leur moteur en marche durant toute la mission afin de pouvoir intervenir rapidement.
Leur autonomie étant moindre, ils étaient alimentés en carburant par leur porteur, et ce jusqu'à l'éventuelle séparation.

Le Zveno-1 effectua ses premiers essais en décembre 1931.
Il était composé d'un bimoteur Tupolev TB-1 et de deux chasseurs Tupolev I-4 modifiés (les ailes inférieures en avaient été démontées) et installés sur les ailes du porteur.

Tupolev TB-1
Image

Tupolev I-4
Image

Zveno-1
Image

Jugé trop court en carburant, le TB-1 fut remplacé par un quadrimoteur Tupolev TB-3.
Surmonté par trois Polikarpov I-5, deux sur les ailes et un sur le fuselage, le Zveno-2 effectua son premier vol en août 1934.

Tupolev TB-3
Image

Image

Polikarpov I-5
Image

Zveno-2
Image

Toujours en 1934, le Zveno-3 vit le jour : deux Grigorovich I-Z monoplans étaient suspendus sous les ailes du TB-3 par des trapèzes dépliables.
Le premier essai se solda par une catastrophe entraînant la mort du pilote d'essai.

Grigorovich I-Z (sans capuchonnage moteur)
Image

Zveno-4 semble ne jamais avoir existé.

En mars 1935 (ou en avril, selon la source), le développement du projet Zveno-5 fut l'occasion d'une première mondiale : à 1000 mètres d'altitude, le pilote Stepanchenok vint accrocher son monoplan I-Z à un trapèze déployé sous le fuselage d'un TB-3, réalisant ainsi le premier "rendez-vous" de l'histoire de l'aviation.

Image

Compte tenu de la configuration retenue, il était impossible au TB-3 de se poser en mode composite ; le I-Z devait se décrocher à nouveau avant l'atterrissage.
C'était une première approche de la délicate question de la récupération du chasseur parasite ...
On peut imaginer que c'est cette question qui amena les VVS (Forces Aériennes Militaires) à ne pas retenir la solution pourtant apparemment séduisante du Zveno-6, composé d'un TB-3 et de deux Polikarpov I-16 type 5 suspendus sous les ailes, mais non récupérables en vol.

Image

Vakhmistrov, victime des purges staliniennes, put néanmoins continuer à travailler sur ses projets et finit par résoudre en 1939 la délicate question du retour des chasseurs avec le Zveno-7, où les chasseurs pouvaient venir se suspendre à l'avion-mère.
L'opération Barbarossa http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Barbarossa et la rapide avancée allemande mirent un terme à ce projet.

Indépendamment des Zveno d'escorte, Vakhmistrov trouva d'autres applications à son système :
- la défense de zones sensibles
- les missions offensives

Pour assurer une veille efficace, la seule solution efficace au milieu des années trente consistait à maintenir en permanence en vol une importante flotte de chasseurs se relayant sans cesse. Le composite développé à cet effet, l'Aviamatka PVO, était une combinaison de pas moins de six appareils.
Il fut testé avec succès en novembre 1935, dans cette configuration : le TB-3 "mère" emportait dès le décollage deux I-5 sur ses ailes et deux I-16 par dessous. Une fois en vol, il déployait un trapèze auquel venait se suspendre un I-Z.

Image

Vakhmistrov, qui n'était pas à court d'idées, avait aussi proposé en 1936 une combinaison consistant à utiliser des Polikarpov I-16 munis de deux bombes de 250 kg.

Image

Cette version Zveno-SPB fut la seule à être opérationnelle, remportant quelques succès significatifs contre des ports, des oléoducs, des ponts et divers objectifs terrestres.

Fin octobre 1941, l'arrivée de la Wehrmacht à l'usine d'Evpatoria où étaient assemblés les Zveno mit un terme à ces missions.

On peut penser que les Zveno furent un avatar.
Ils démontrent en tout cas que le Tupolev TB-3 fut mis à toutes les sauces, servant même de bombe volante chargée de 3500 kg d'explosifs, radioguidé par un appareil volant à ses côtés ... dans l'esprit des Mistel allemands ! (*)

(*) http://www.crash-aerien.aero/forum/post351036.html?hilit=mistel#p351036

Merci à hydra pour l'idée qui m'a vraiment donné envie de faire cette bafouille 8) :hand:

_________________
Si j'apprends quelque chose aujourd'hui, ce sera une bonne journée !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1321 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 89  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO