For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1621 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106 ... 109  Suivante

Ven 05 Mar 2021 10:08

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 05 Mar 2021 10:08 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
Un webinar à venir sur ce thème.

payant et plutôt indiqué pour les professionnels du domaine donc (ou pour ceux qui ont 150 euros à investir dans la compréhension de ces sujets...)

https://academieairespace.com/colloque/programme/


11 / 12 mars

un extrait rapide du programme, accessible en détail au lien ci dessus.

Session 1 : Enjeux climatiques

– Le constat des scientifiques sur les changements climatiques, le rôle des activités humaines, les travaux du GIEC, les politiques en cours ; quelle part doit-on attribuer au transport aérien ? Quelle évolution peut-on attendre ?

– La transition énergétique pour le transport aérien : élargissement du débat à toutes les évolutions qui pourraient impacter le transport aérien dans le futur.

Par Jean-Marc Jancovici, ingénieur X-Télécom, spécialiste de l’énergie et du climat, enseignant et conférencier

Table ronde


Session 2. Energies nouvelles et apports de la technologie

1ère partie : L’énergie.
Jusqu’où les nouveaux carburants aéronautiques durables contribueront ils à la diminution des émissions ? Quelle(s) source(s) d’énergie propulseront les avions en 2030, 2040, 2050 ?
– Les énergies envisageables pour décarboner le transport aérien, les énergies primaires nécessaires et leur disponibilité
Par Philippe Novelli, directeur des programmes Propulsion & Environnement ONERA, ancien expert OACI des carburants alternatifs
– Production et distribution d’hydrogène et/ou de PTL, état des lieux, obstacles à surmonter, aspects économiques

Par Prof. Dr-Ing Manfred Aigner, président Science and Research, Aviation Initiative for Renewable Energy in Germany aireg e.v., directeur de l’Institut de technologie de la combustion, DLR


2ème partie : Les avions et les moteurs, progrès généraux et utilisation des énergies décarbonées
– Progrès escomptés des avions et de leur motorisation d’ici à 2050, avionnabilité des nouveaux carburants.

Par Axel Krein, directeur exécutif de Cleansky, ancien vice-président Recherche et technologie Airbus
– Table ronde

Session 3. Evolutions des stratégies du transport aérien et interactions internationales
– Vision mondiale du transport aérien Alexandre de Juniac, directeur Général IATA

– Présentation de l’étude « Aviation – Vers la neutralité carbone » : les émissions de CO2 du puits à l’aile; où agir et quelles coalitions constituer avec de nouveaux écosystèmes industriels pour tendre vers la neutralité carbone ? Par Mathieu Blondel, associé d’Arthur D. Little, responsable du centre de compétences Aviation

Table ronde


Session 4. Mobilité du futur à l’échelle mondiale

– Politiques publiques pour une mobilité durable. Quels sont les paramètres qui régissent la mobilité, et sur quels leviers les politiques publiques pourront-elles agir pour faire évoluer les mobilités (notamment aériennes) dans le sens d’une décarbonation globale ?



si après ça on y voit pas plus clair ! ... :-)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Ven 05 Mar 2021 10:49

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 05 Mar 2021 10:49 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
vinss789 Image a écrit:
si après ça on y voit pas plus clair ! ... :-)

:| Je crains bien que non...
On est plus dans le Politique ou le Religieux que dans le Scientifique... :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Mar 2021 11:47

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 05 Mar 2021 11:47 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Avr 2011 22:40
Salut,

Citation:
Par Jean-Marc Jancovici, ingénieur X-Télécom, spécialiste de l’énergie et du climat, enseignant et conférencier

J'aime bien Jancovici .... et son dada c'est surtout l'énergie plutôt que le climat (le climat étant un prétexte pour)
Et l'énergie qu'il préfère est le nucléaire et étant donné que celle-ci produit peu de CO2 ... la lutte contre le réchauffement climatique (dont on dit que le CO2 en est le responsable) le conforte dans la défense du nucléaire ... et donc c'est avec intelligence qu'il profite de cette opportunité
Il faisait aussi partie des "guides" ou "sachant" de la convention citoyenne pour le climat

A+


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Mar 2021 11:59

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 05 Mar 2021 11:59 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
Jancovici a souvent été raillé comme étant le "VRP du nucléaire français" par les écologistes qui ne veulent pas entendre parler du nucléaire, mais c'est bien-sûr, très réducteur.

Dans le cadre du "Shift Project" son action est résolument orientée "climat" même si le thème de l'énergie est un point central et que quand on parle d'énergie décarbonée, le nucléaire pointe toujours un peu son nez.

https://theshiftproject.org/

J'en profite pour mettre le lien vers la page du nouveau rapport du "Shift" sur le secteur aérien "Quelle aviation en 2050?":

https://theshiftproject.org/article/quelle-aviation-dans-un-monde-contraint-nouveau-rapport-du-shift/

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


Modifié en dernier par Delrieu le Ven 05 Mar 2021 12:31, modifié 1 fois.

  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 05 Mar 2021 12:03

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 05 Mar 2021 12:03 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
M092 Image a écrit:
:| Je crains bien que non...
On est plus dans le Politique ou le Religieux que dans le Scientifique... :roll:

Il y a en effet plusieurs axes d'approche, le religieux sera par définition toujours opaque, le politique toujours soumis à des turbulences et des conditions variables...
Mais sur l'axe scientifique, c'est CAVOK, on sait très bien aujourd'hui à quoi on à affaire.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 06 Mar 2021 11:29

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 06 Mar 2021 11:29 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Delrieu Image a écrit:
Mais sur l'axe scientifique, c'est CAVOK, ...

:| Je n'ai pas l'impression que le ciel soit tellement dégagé; ça dépend des relevés et des prévisionnistes...
S'il y a un semblant de consensus en ce qui concerne le METAR, c'est loin d'être le cas pour les TAF... :P


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 06 Mar 2021 11:38

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 06 Mar 2021 11:38 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Delrieu Image a écrit:
Jancovici a souvent été raillé comme étant le "VRP du nucléaire français" par les écologistes qui ne veulent pas entendre parler du nucléaire, mais c'est bien-sûr, très réducteur.

Dans le cadre du "Shift Project" son action est résolument orientée "climat" même si le thème de l'énergie est un point central et que quand on parle d'énergie décarbonée, le nucléaire pointe toujours un peu son nez.

https://theshiftproject.org/

J'en profite pour mettre le lien vers la page du nouveau rapport du "Shift" sur le secteur aérien "Quelle aviation en 2050?":

https://theshiftproject.org/article/quelle-aviation-dans-un-monde-contraint-nouveau-rapport-du-shift/

La dernière interview de Jancovici par Natacha Polony de Marianne le 4 mars 2021:


_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 06 Mar 2021 12:15

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 06 Mar 2021 12:15 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
Interview déjà postée à la page précédente, mais avec l'encart youtube, ça attire bien mieux l'oeil. Abondance de biens ne nuit pas, donc merci CTYONE pour ce nouveau lien. A regarder absolument !

M092 Image a écrit:
:| Je n'ai pas l'impression que le ciel soit tellement dégagé; ça dépend des relevés et des prévisionnistes...
S'il y a un semblant de consensus en ce qui concerne le METAR, c'est loin d'être le cas pour les TAF... :P

Pour le coup, je ne suis pas trop d'accord, d'un point de vue scientifique, le problème climatique est réellement bien compris, même s'il reste toujours des détails à peaufiner. Ceux qui alimentent une soit-disant "controverse" scientifique ne font, en fait, pas de science mais bien de la politique, ou du chamanisme, comme on le voit dans les arguments moult fois répétés sur ce fil.

S'inquiéter du fait que des méchants lobbies se serviraient du climat pour nous vider les poches, est légitime certes (en effet, ils le font!), mais c'est faire de la politique et ça ne prouve pas qu'il n'y a pas de problème climatique. Dans le cas d'une guerre, il y a bien des "profiteurs de guerre"... ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de guerre pour autant, ou pas de raisons de la faire.

Répéter, comme le fait RWMAN, que les températures baissent, alors que n'importe qui peut voir quotidiennement que c'est faux. Là, on est dans le chamanisme, ou comme dit plus tôt, sur l'axe religieux. Aucun argument contraire ne sera écouté ou encore moins étudié. Toute parole contraire est simplement blasphématoire et son auteur conspué (stalinoïde et Cie). Chaque affirmation est parole divine et donc crue sans questionnement, même si elle va à l'encontre des lois de la physique.

Les derniers modèles climatiques, plusieurs fois raillés ici, font leurs preuves chaque jour. La hausse actuelle des températures est bien dans les fourchettes datant d'il y a 10 ans et publiées dans le 5ème rapport du GIEC en 2014. De même que pour la hausse du niveau des eaux, discutée récemment sur ce fil. ça peut toujours changer bien-sûr, mais pour l'instant, il n'y a pas la moindre brume ou précipitation sur l'axe scientifique.

Le seul problème c'est que l'atterrissage va faire mal quand même.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 06 Mar 2021 22:51

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 06 Mar 2021 22:51 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 09:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Répéter, comme le fait RWMAN, que les températures baissent,

Dans le document posté hier je rends compte d’une augmentation des T° de 0,47°C par siècle sur une période de 300 ans.ce que tu appelles toi une diminution des T°.
Contrairement à ce qu'on va voir par la suite, là on est simplement dans le domaine de la mauvaise foi.
Citation:
alors que n'importe qui peut voir quotidiennement que c'est faux.

Quotidiennement ce n’est pas le climat. Et dans l’étude ci dessous tu verras que, contrairement à ce que tu crois la T° n’a pas augmenté au cours des 5 dernières années. Tu connais le proverbe : quand on pense au loup on en voit la queue.
https://www.climato-realistes.fr/aucun- ... uis-5-ans/
Citation:
Là, on est dans le chamanisme, ou comme dit plus tôt, sur l'axe religieux.

En psychanalyse attribuer aux autres ses propres problèmes signe l’apparition d’un mécanisme de défense du moi celui ci s’appelle la projection.
Citation:
Aucun argument contraire ne sera écouté ou encore moins étudié.

J’ai passé en revue tous les arguments du Giec et les ai tous réfutés les uns après les autres mais je n’ai rien étudié. Toujours en psychanalyse le mécanisme que tu mets en jeu ici cela s’appelle : la négation.
Citation:
Toute parole contraire est simplement blasphématoire et son auteur conspué (stalinoïde et Cie).

Tu confonds blasphématoire et irrationnelle, pour ta gouverne sache qu’il y a une différence entre les deux.
Quant à ta « vision » politique elle s’inspire notamment de ces deux là :
Barrau (astrophysicien) qui a déclaré ;  » Il faut par conséquent  « des mesures politiques concrètes, coercitives, impopulaires, s’opposant à nos libertés individuelles ».
Ou
Bréon : (auteur du Giec) « Les mesures qu’il faudrait prendre seront difficilement acceptées. On peut dire que la lutte contre le changement climatique est contraire aux libertés individuelles et donc sans doute avec la démocratie. « 
https://www.liberation.fr/planete/2018/ ... s_1669641/
Au moment donc où on entend Bréon dire qu’il faut en finir avec la démocratie et éradiquer les libertés individuelles on te voit brusquement lever les bras au ciel et t’exclamer : « Stalinoïde notre projet ? Mais, grand Dieu, qu’est ce qui leur permet d’affirmer une chose pareille ? »
Toi et ta petite clique d’irresponsables publics sont habitués à dire et à faire n’importe quoi tout en continuant à toucher un salaire à la fin du mois. C’est une anomalie à laquelle il va falloir remédier.
J’ai comme dans l’idée que la disparition du salaire de Bréon va être une mesure qui sera difficilement acceptée. Pour quel motif ? Incitation publique, de la part d’un agent de l’État, à la destruction des institutions républicaines et des valeurs qui la constituent.
Je sais bien que vous êtes fâchés avec la réalité les p’tit gars, mais ne vous inquiétez pas, on va vous faire reprendre contact avec elle !
Citation:
Chaque affirmation est parole divine et donc crue sans questionnement, même si elle va à l'encontre des lois de la physique.

Ton auto analyse progresse !Tu dois faire allusion aux croyances que le Giec essayent de faire passer pour des phénomènes physiques comme :
Le CO² peut émettre un rayonnement dans les couches denses de l’atmosphère.
Qu’il existe un effet et serre et un forçage radiatif du CO²
Qu’un gaz dans un environnement froid à le pouvoir de réchauffer une surface plus chaude que lui.
Que les océans font la distinction entre deux types de CO² aux mêmes propriétés chimiques.
Que le CO² est à l’origine d’une chaleur qui apparaît avant lui.
Que le CO² d’origine anthropique et seulement celui là réchauffe la planète alors qu’il ne représente que 6 % du total, le reste ne réchauffant rien du tout. Il est d’ailleurs le seul à rester 20,50,100, (au choix) éternellement dans l’atmosphère.
Que les périodes historiquement chaudes n’ont jamais existé de par le passé car il n’existait pas de CO² anthropique pour réchauffer la planète à l’époque.
J’arrête avec cette liste.
Pour faire coexister ces fadaises avec tes connaissances physiques tu est obligé de recourir à un mécanisme différent. Là on n’est plus dans les mécanismes précédents (projection et négation) dans les cas extrêmes apparaît un véritable dédoublement de la personnalité. Comme chez un astrophysicien qui n’arrive pas à concilier ce qu’il sait de l’espace et de ce que lui dit la Bible. Il en va de même pour toi. Il y a deux personnalités chez toi le physicien et le réchauffiste qui coexistent sans pouvoir communiquer car elles sont inconciliables.

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 01:25

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 01:25 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 17 Mar 2014 10:47
Localisation: Reims
Je ne suis pas souvent d'accord avec RWMAN, pour autant que je comprenne la totalité de son argumentation, que ses passes d'arme avec Delrieu rendent de plus en plus obscure.

Moi, j'aurais plutôt tendance à faire confiance à mon jardin pour me dire si la température monte, ou pas. Et sur la trentaine d'années qui viennent de passer, mon jardin est formel: il a de plus en plus chaud le cul.

Mais il y a un point sur lequel je rejoins RWMAN: La lutte contre le réchauffement climatique débouchera sur une société totalement facho où les libertés individuelles ne seront plus qu'un beau souvenir.

Si pour éviter une catastrophe inévitable il va nous falloir brouter de l'herbe au pied de quelques dizaines de milliers d'éoliennes et marcher à pieds sur nos ex-routes dont on aura ôté le revêtement pour lutter contre l'imperméabilisation des sols, quelque chose me dit que le soulèvement que ça va engendrer fera passer la révolte des gilets jaunes pour une agréable activité de colonie de vacances.

En fait, la vraie question est: Qu'est ce qui fera disparaitre l'espèce humaine en premier? Le réchauffement climatique ou une guerre apocalyptique que je verrais bien démarrer quelque part du côté de la mer de Chine...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 09:48

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 09:48 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
MikeLima Image a écrit:
La lutte contre le réchauffement climatique débouchera sur une société totalement facho où les libertés individuelles ne seront plus qu'un beau souvenir.
..

" Il n'y a pas de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des Lois et avec les couleurs de la Justice." (Montesquieu)
Et Kant disait: " Vouloir le bien d'autrui est la pire des tyrannies."

Que de beaux jours en perspective...



:P PS: Mon jardin dit la même chose, mais, hélas, ne me dit pas pourquoi... Dommage, lui, je lui ferais confiance... :|


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 12:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 12:05 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Séquence "Contrition" :

- Si je pollue la Terre,
- C'est la faute à Ader!
- A voyager comme un oiseau,
- C'est la faute à Hulot!

( Air connu )


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 15:59

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 15:59 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
Ah, voilà le retour de @RWMAN, le chevalier défenseur des libertés... Qui semble oublier toutefois que quand on vit en société (c’est le but il me semble), les libertés individuelles doivent tenir compte du respect des autres.

Qu’est-ce qu’il dit Bréon ? Que la crise climatique va provoquer un recul de nos libertés et notre confort ? Mon Dieu quelle horreur ! Pourtant dans le genre Lapalissade on ne fait pas mieux. N’importe quelle crise qu’elle soit économique, politique, financière, sanitaire ou climatique réduit inévitablement notre confort, nos droits, nos libertés. C’est bien pour ça qu’on appelle ça une crise.

Si demain, il y a moins d’énergie et moins de nourriture, il y aura en conséquence moins de travail, moins de richesses et un net recul de notre confort de vie, donc de nos libertés. Il faut être sacrément naïf pour croire le contraire. Et croire que n’importe quel gouvernement qu’il soit rouge, vert, brun ou bleu marine va te protéger contre ça, ce n’est même plus de la naïveté mais bien pire.

Et quand ceux qui ne pourront plus vivre dans leur pays viendront frapper à ta porte pour venir s’installer chez toi, tu les accueilleras à bras ouverts au nom des libertés de tous ? Je vois d’ici le tableau. C’est là qu’on se rend compte que la noble croisade de notre preux @RWMAN pour nos libertés cache en fait plutôt un combat pour son confort personnel au détriment de celui des autres. Nettement moins glamour finalement notre chevalier Bayard !

RWMAN Image a écrit:
je rends compte d’une augmentation des T° de 0,47°C par siècle
Un peu avant tu nous disais :
RWMAN a écrit:
le refroidissement amorcé par la baisse de l’activité solaire en 2010 
Précédemment encore, tu nous vantais les mesures de températures de l’UAH, les seules crédibles à tes yeux, or celles-ci nous donnent une hausse des températures de plus de 0,5°C pour les 40 dernières années (0,13°C par décade entre 1979 et 2019) ! Tu en es où en fait avec les températures ? parce que c'est dur de te suivre là.
Mais en même temps c’est logique car tu nous a répété X fois que les données des stations terrestres n’étaient pas fiables, qu’on ne savait pas les interpoler, jusqu’à ce que tu nous sortes cette étude allemande... à base de stations terrestres! Bon finalement, on les prend ou on les prend pas les stations terrestres ?

Enfin bref comme d’habitude, tu es prêt à relayer n’importe quoi tant que ça va dans ton sens sans chercher à avoir la moindre cohérence. On est bien dans le délire mythologique et pas dans le domaine scientifique.

Tu nous ressasses une fois de plus ta liste de sottises :
Citation:

    Le CO² peut émettre un rayonnement dans les couches denses de l’atmosphère. Non, personne ne dit cela à part les voix dans ta tête !
    Qu’il existe un effet et serre et un forçage radiatif du CO² Oui, c’est le seul truc vrai de ta liste, c’est même démontré.
    Qu’un gaz dans un environnement froid à le pouvoir de réchauffer une surface plus chaude que lui.
    Essaie de t’enrouler dans une couverture de survie un jour. Tu verras qu’un bout de plastique froid peut réchauffer un corps plus chaud que lui. Et tu feras l’expérience directe de ce qu’est un forçage radiatif.

    Que les océans font la distinction entre deux types de CO² aux mêmes propriétés chimiques. Ça ce sont encore les voix dans ta tête.
    Que le CO² est à l’origine d’une chaleur qui apparaît avant lui. Ça ce sont encore les voix dans ta tête. Les températures actuelles ont commencé à monter après qu’on ait rejeté du CO2 fossile.
    Que le CO² d’origine anthropique et seulement celui là réchauffe la planète alors qu’il ne représente que 6 % du total, le reste ne réchauffant rien du tout. Il est d’ailleurs le seul à rester 20,50,100, (au choix) éternellement dans l’atmosphère. Toujours les voix dans ta tête. Et par ailleurs passer de 283 ppm en 1840 à 418 ppm en 2020 ça fait +48 % et non pas 6 % comme tu dis !
    Que les périodes historiquement chaudes n’ont jamais existé de par le passé car il n’existait pas de CO² anthropique pour réchauffer la planète à l’époque. Encore les voix dans ta tête. Faut vraiment que tu songes à consulter


J’ai gardé le meilleur pour la fin :
RWMAN a écrit:
J’ai passé en revue tous les arguments du Giec et les ai tous réfutés les uns après les autres...
Quand on voit que tu n’as même pas le niveau lycée en physique car tu confonds les notions de force et d’énergie, que tu ne sais pas définir un « système isolé », que tu crois à l’énergie infinie fournie par la gravitation, que tu refuses de comprendre ce qu’est un forçage radiatif etc etc.. ah oui et que tu confonds les valeurs et leur marge d’erreur… Le GIEC est bien barré avec un relecteur de ton niveau ! Après avoir relu tout le GIEC tu n’y as rien compris… Mais qu’est-ce que ce serait si tu n’avais rien lu ??? :lol:

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 16:16

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 16:16 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
MikeLima Image a écrit:
Mais il y a un point sur lequel je rejoins RWMAN: La lutte contre le réchauffement climatique débouchera sur une société totalement facho où les libertés individuelles ne seront plus qu'un beau souvenir.

Si pour éviter une catastrophe inévitable il va nous falloir brouter de l'herbe au pied de quelques dizaines de milliers d'éoliennes et marcher à pieds sur nos ex-routes dont on aura ôté le revêtement pour lutter contre l'imperméabilisation des sols, quelque chose me dit que le soulèvement que ça va engendrer fera passer la révolte des gilets jaunes pour une agréable activité de colonie de vacances.
Ce qui est difficile à admettre c'est qu'en effet, la lutte contre le changement climatique va nous imposer des efforts majeurs, mais ne pas lutter nous imposera des efforts encore pire.

Pense à ceux qui ont vu les flots emporter leur maison dans les crues d'Octobre. Si l'état les avait expropriés avant la catastrophe à cause des risques, beaucoup auraient manifesté contre cette atteinte aux droits et aux libertés! Finalement c'est la nature qui s'est chargée du boulot, et de manière bien plus violente (RIP à ceux qui ont été emportés avec leur maison). Voila, ce à quoi nous devrons faire face de plus en plus souvent. Devancer les problèmes en nous imposants des contraintes fortes, ou subir des contraintes encore plus terribles.

Citation:
En fait, la vraie question est: Qu'est ce qui fera disparaitre l'espèce humaine en premier? Le réchauffement climatique ou une guerre apocalyptique que je verrais bien démarrer quelque part du côté de la mer de Chine...
L'un n'empêche pas l'autre, le réchauffement engendrera inévitablement des guerres. La réduction massive des surfaces habitables et des ressources en nourriture a systématiquement engendré des guerres dans toute l'histoire de l'humanité. Et parfois même la fin de certaines civilisations. Pas de raisons qu'on y échappe ce coup-ci.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 17:06

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 17:06 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Avr 2011 22:40
Salut,

Je sais pas exactement pourquoi mais crise sanitaire (Covid) et crise climatique = même combat = même stratégie
Avancée de pléthore de chiffres .. de courbes .. de tableaux .. de prédictions (dont dans tous les cas certains sont faux) et bataille de scientifiques de tous bords et battages médiatiques avec pour résultat ou but ? instiller la peur
Et quand l'être humain a peur .. n'importe quoi peut se passer !!

A+


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1621 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106 ... 109  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO