For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1960 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 123, 124, 125, 126, 127, 128, 129 ... 131  Suivante

Mer 22 Sep 2021 22:09

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 22 Sep 2021 22:09 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 09:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Manifestement tu n'as pas lu la page wikipedia du PRG à laquelle tu sembles pourtant te référer. Elle dit pourtant clairement que faire ce genre de comparaisons sommaires conduit inévitablement à dire de grosses bêtises, les actions de ces gaz étant non linéaires, leurs raies d’absorption se recouvrant partiellement entre elles et leurs durées de vie dans l'atmosphère étant différentes.

Je crois que tu ne m’as pas compris là. Quand j’écris que le méthane c’est « 28 fois le pouvoir réchauffant du CO² », cela ne signifie pas que j’y crois une seule seconde. Ce que je veux dire c’est que quand on écrit cela il faut nécessairement ajouter qu’il y en a 230 fois moins dans l’air que du CO². C’est tout. Idem pour le protoxyde d’azote.
Sur le fond, comme le pouvoir réchauffant du CO² est égal à 0. Cette histoire de PRG avec un CO² à 1, ne présente aucun intérêt à mes yeux. Elle n’a été inventée que pour faire passer les gaz traces pour des menaces. C’est pour ça que j’ai dit que c’est une notion bidon.
Mais, par ailleurs, cet escamotage des proportions permet aussi de dissimuler l’insanité d’un certain nombre d’affirmations et de préconisations.
En 270 ans on est passé de 3 à 4 molécules de CO² sur 10 000 ! Cette molécule supplémentaire a abouti, selon toi, à une rupture d’équilibre. A 3 le climat était équilibré à 4 il ne l’est plus. La planète est en danger. Rétrécissement de la banquise arctique, recul des glaciers, disparition des îles sous les flots, multiplication des incendies et des tornades, fin des ours blancs ... Il faut clouer au sol les avions, multiplier les éoliennes etc... Bref, toutes les imbécilités ressassées sur tous les tons par les médias depuis des années.
Avec le méthane : même cirque ! Mais là c’est encore plus grotesque !
Wikipédia nous dit « les apports anthropiques ont plus que doublé sa concentration depuis la révolution industrielle. « 
En 170 ans on est donc passé de 1 à 2 molécules de CH4 sur 1 000 000 !!! Catastrophe ! Allons nous survivre ? Vite ! Mettons les éleveurs hors d’état de nuire, bannissons la viande de nos assiettes, des repas végétariens dans les cantines scolaires tout de suite !

Passons maintenant aux erreurs de Jancovici. Erreurs inévitables de la part de quelqu’un qui recommande chaudement la lecture des œuvres du Giec.
Son article est effectivement plus détaillé sans être pour autant très rigoureux.
Le seul point où je sois d’accord avec lui c’est, comme je l’ai écrit, sur le temps de résidence dans l’atmosphère du méthane : 10 ans !
Mais pour le reste son article comporte au moins 3 erreurs.
La première est facile à identifier il s’agit du temps de résidence du CO² dans l’atmosphère celui ci est de 5 ans et non de 100 ans comme il le prétend. Il faudrait donc qu’il recalcule tous ses tableaux en conséquence en mentionnant à chaque fois la proportion exacte des gaz dans l’atmosphère.
Les deux autres erreurs sont le produit de sa vision radiative des choses qui amène à supposer que l’atmosphère ne fait jamais obstacle à la propagation des ondes électromagnétiques. C’est vrai la plupart du temps pour le visible, mais pas pour l’infra rouge thermique ou lointain.
Quand il écrit  par exemple:
" le forçage radiatif » (c’est à dire la puissance radiative que le gaz à effet de serre renvoie vers le sol) » Cela ne veut rien dire car on sait, avec Genskens, que quand il s’agit d’une molécule de CO², l’atmosphère interdit purement et simplement à celle ci toute émission d’un rayonnement dans ses couches denses.
Ou encore quand il écrit :
« Il est toutefois déjà établi que c’est l’effet de serre qui l’emporte sur l’effet de réflexion pour les nuages hauts (cirrus), lesquels sont suffisamment translucides pour laisser passer la lumière en quantités significatives, mais sont déjà relativement opaques aux infrarouges émis par la terre »
C’est bien évidemment faux ! Car le rayonnement IR émis par la Terre n’atteint pas l’altitude ou se situe les cirrus (sauf peut être dans la fenêtre atmosphérique). Il est arrêté bien avant par l’opacité (aux IR) de l’atmosphère, c’est à dire par la vapeur d’eau.
Et il en va de même, bien entendu, pour les traînées de condensation ! Ni les rejets de CO² ni les traînées de condensation des avions ne contribuent en quoi que ce soit à un quelconque réchauffement.

Le problème des adeptes de la théorie radiative c’est qu’on les voit toujours raisonner comme si l’action de la vapeur d’eau dans l’atmosphère n’existait pas.

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 23 Sep 2021 00:59

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 00:59 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
J'ai déjà répondu 1000 fois à tes délires de QAnon fanatique; pas la peine donc que je le refasse. Mais laissons Roy Spencer le faire. Tu sais, Roy Spencer, célèbre scientifique climato-sceptique dont tu nous vantais les mérites ici: http://www.crash-aerien.news/forum/post648202.html#p648202.

Il se trouve que Spencer, en ayant marre de se chopper la honte en étant assimilé aux climato-négationnistes comme toi qui racontent des absurdités qui vont à l'encontre des lois de la physique, s'est fendu d'une page sur son site web pour vous demander d'arrêter de vous ridiculiser avec ce genre d'inepties.

Sa page s'appelle: "Skeptical arguments that don't hold water" soit "Les arguments sceptiques (sic) qui ne tiennent pas la route" ! Il en cite 10:

1) L'effet de serre n'existe pas.
2) L'effet de serre viole le 2ème principe de la thermodynamique.
3) Le CO2 ne peut pas causer de réchauffement car il réémet l'IR aussi vite qu'il l'absorbe.
4) Le CO2 ne réchauffe pas, mais refroidit l'atmosphère.
5) Rajouter du CO2 dans l'atmosphère n'a aucun effet car la bande d'absorption du CO2 est déjà saturée.
6) La chaleur de la basse atmosphère est due au "gradient thermique gravitationnel".
7) C'est le réchauffement qui fait monter le taux de CO2 et pas le contraire.
8 ) Les modèles du GIEC sont fait pour une "Terre plate".
9) Le concept de "Température Globale Moyenne" n'existe pas.
10) La Terre ne peut être assimilée à un "corps noir'.

Si je ne m'abuse, tu nous a servi au moins 8 de ces 10 arguments, ce qui est un assez beau score. Je t'invite à aller voir sa page: http://www.drroyspencer.com/2014/04/skeptical-arguments-that-dont-hold-water/

Tu y verras les réponses simples qu'il donne à ces arguments bidons, et qu'elles sont tout à fait similaires à celles que j'énonce ici depuis 2 ans.

Tu y verras de même ce qu'est le vrai climato-scepticisme et en quoi il se distingue du militantisme conspirationniste paranoïaque et délirant dont tu nous abreuves en permanence.

Voilà, en une petite page, Spencer dit clairement que tes copains Moranne Veyres Geuskens Gervais Bonamy sont des menteurs, ou pire, des idiots, mais certainement pas des scientifiques crédibles quand ils parlent de climat.

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 07:57

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 07:57 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Un grand merci aux écolos grâce à qui le meeting aérien de La Rochelle n'aura pas lieu en 2022 :cry:

https://www.sudouest.fr/economie/aerona ... 102732.php

_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 09:08

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 09:08 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 17 Déc 2007 22:33
Localisation: L'Isle sur la Sorgue
Je ne suis pas spécialiste ni polémique, mai :

Extrait

Les défenseurs de l'environnement avaient instillé la honte de prendre l'avion (flygskam, en suédois). Faudra-t-il bientôt parler de la honte de surfer sur Internet ou de regarder un film sur Netflix ? Selon une étude publiée dans la revue Patterns, les téléphones, ordinateurs, télévisions et autres centres de données génèrent entre 2,1 % et 3,9 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), contre 2,5 % pour l'aviation civile.

La fabrication d’un téléviseur de 11,4 kg émet la même quantité de gaz à effet de serre (GES) qu’un aller-retour en avion Paris-Nice, et mobilise 2,6 tonnes de matière (minerais, pétrole, charbon, eau…).


https://www.futura-sciences.com/planete ... ncx8GD4w_6

_________________
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 09:46

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 09:46 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
DOMI77 Image a écrit:
Les défenseurs de l'environnement avaient instillé la honte de prendre l'avion (flygskam, en suédois). Faudra-t-il bientôt parler de la honte de surfer sur Internet ou de regarder un film sur Netflix ?

La réponse est donnée dans l'article ... Le secteur du numérique va devoir faire d'énormes progrès comme tous les autres secteurs.

Les appareils doivent consommer moins et surtout durer plus longtemps. Si sur le premier point on a avancé ces dernières années, sur le deuxième on a plutôt reculé. Et bien sur, on doit alimenter ces appareils avec une énergie de plus en plus dé-carbonée.

Transport, chauffage, industrie, numérique, agriculture etc... Tous ces secteurs doivent faire leur transition vers un mode de fonctionnement compatible avec un réchauffement climatique maîtrisé. Ça ne se fera pas sans renoncement à certaines de nos habitudes, il ne faut pas rêver.

Les coûts de l'énergie ont explosé cette année. Certains vont avoir du mal à se chauffer cet hiver. Pour ceux-là, la question de l'achat d'une nouvelle télé ou d'un nouveau smartphone est déjà réglée!

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 09:53

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 09:53 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 19 Jan 2018 16:23
Localisation: Nantes Atlantique
Allez, je vais remettre une pièce dans la machine! :lol:

https://drive.google.com/drive/folders/ ... HBVZdPwIRG
https://www.amazon.fr/dp/B08QRZTF3N/ref ... 51_TE_M1DP

_________________
Les prévisions sont difficiles surtout lorsqu'elles concernent l'avenir. Pierre Dac


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 10:46

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 10:46 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 17 Déc 2007 22:33
Localisation: L'Isle sur la Sorgue
jeansebach Image a écrit:


Pour le moment la tête de turc des écolos c'est plutôt l'avion que leurs précieux smartphone, pc, etc...C'est sur que si il n'y avait pas eu de progrès (médical, loisir, confort de vie, développement culturel, etc) certains écologistes extrémistes, voir beaucoup; n'auraient jamais existé.

_________________
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 11:47

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 11:47 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
DOMI77 Image a écrit:
Pour le moment la tête de turc des écolos c'est plutôt l'avion que leurs précieux smartphone, pc, etc...C'est sur que si il n'y avait pas eu de progrès (médical, loisir, confort de vie, développement culturel, etc) certains écologistes extrémistes, voir beaucoup; n'auraient jamais existé.

Ce forum réunit des fans d'aviation et cette focalisation fait naître la fausse idée que les écolos ne s'en prendraient qu'à l'aviation.
Sur un forum d'automobiles, on aurait le même genre de remarque pour se plaindre du malus écologique et des zones à faibles émissions, sur un forum d'agriculture, ce serait contre les interdictions de pesticides etc... Bref chacun voit midi à sa porte. Il y a, certes, chez les écolos des obsédés des avions, mais d'autres sont obsédés des voitures, d'autres ce sont les plastiques, la chimie, le nucléaire etc...
Quelles qu'elles soient, il me semble que les questions posées sont bonnes. Ce sont les réponses qui quand elles sont trop "radicales" ou dogmatiques sont mauvaises.

La technologie et la science nous ont apporté des progrès incontestables et il serait fou de revenir en arrière là-dessus. Mais beaucoup de problèmes sont aussi venus avec. Jusqu'au début du 21ème siècle, chaque nouvelle génération était en "meilleure santé" et avait une plus grande espérance de vie que la précédente. Or il s'avère que ce n'est plus le cas aujourd'hui. Nos progrès techniques buttent contre un mur qui est celui de la raréfaction des ressources et la dégradation de l'environnement. L'âge d'or du progrès continu est révolu et nous devons modifier nos usages si nous voulons nous adapter aux nouvelles contraintes qui se présentent.

Dans un monde qui change, celui qui ne s'adapte pas disparaît. Ce n'est pas nouveau, c'est le moteur de l'évolution depuis 4 milliards d'années sur cette planète.

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 12:50

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 12:50 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Delrieu Image a écrit:
Ce forum réunit des fans d'aviation et cette focalisation fait naître la fausse idée que les écolos ne s'en prendraient qu'à l'aviation.

C'est pas faux, mais quel autre domaine avec un impact en GES,équivalent, quelques %, déchaîne autant d'hostilité?

C'est quand-même "Haro sur le baudet", non?

( "Les Animaux Malades de la Peste" - La Fontaine)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 13:07

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 13:07 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
M092 Image a écrit:
C'est pas faux, mais quel autre domaine avec un impact en GES,équivalent, quelques %, déchaîne autant d'hostilité?

C'est quand-même "Haro sur le baudet", non?

( "Les Animaux Malades de la Peste" - La Fontaine)

Ben... le nucléaire ? Alors qu'il est justement un atout de taille pour lutter contre les GES, il est conspué par quasiment tous les écologistes (du moins tous les responsables de mouvements écologistes).

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 14:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 14:05 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Delrieu Image a écrit:
Ben... le nucléaire...

Allons! Allons! :P Je parlais des émetteurs de GES.
Le nucléaire est un tout autre problème... Les déchets radioactifs, et les risques, surtout depuis Tchernobyl et Fukushima, tu le sais bien...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 14:24

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 14:24 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
C'est bien ça le pire. Il m'arrive assez souvent de "ferrailler" contre quelques écolos-neuneus sur le sujet du nucléaire, et ils sont tous persuadés que le nucléaire rejette encore plus de CO2 que le pétrole et qu'il a fait des millions de morts à Tchernobyl et Fukushima...

Nous sommes à l'époque des "vérités alternatives", chacun se forge son propre univers dans lequel ses croyances sont reines.

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 14:41

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 14:41 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 17 Déc 2007 22:33
Localisation: L'Isle sur la Sorgue
Je cite Delrieux
"Dans un monde qui change, celui qui ne s'adapte pas disparaît. Ce n'est pas nouveau, c'est le moteur de l'évolution depuis 4 milliards d'années sur cette planète."

C'est vrais, mais en ce moment la mode écolo est plus à sanctionner, interdire voir agresser ceux qui ne pense pas comme eux. C'est peut être une minorité, mais elle a l'attention des médias et de certain de nos politiques....Voir les récentes décisions concernant l'interdiction des vols publicitaires, des meetings aériens, d'évènements sportifs à cause de la retransmission via relai aérien, liste non limitative...

_________________
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 23 Sep 2021 15:18

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Jeu 23 Sep 2021 15:18 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
DOMI77 Image a écrit:
Je cite Delrieux
"Dans un monde qui change, celui qui ne s'adapte pas disparaît. Ce n'est pas nouveau, c'est le moteur de l'évolution depuis 4 milliards d'années sur cette planète."

C'est vrais, mais en ce moment la mode écolo est plus à sanctionner, interdire voir agresser ceux qui ne pense pas comme eux. C'est peut être une minorité, mais elle a l'attention des médias et de certain de nos politiques....Voir les récentes décisions concernant l'interdiction des vols publicitaires, des meetings aériens, d'évènements sportifs à cause de la retransmission via relai aérien, liste non limitative...


Je ne sais pas si c'est une "mode" mais oui, les contraintes écologiques se traduisent à chaque fois par une nouvelle taxe et/ou une interdiction. C'est toujours perçu comme un système punitif et donc extrêmement impopulaire par la majorité d'entre-nous.

Mais la question est: "Comment induire un changement rapide et profond des comportements en démocratie ?" On voit bien tous les jours que simplement demander à des gens de se vacciner contre un virus lève une vague de protestation. Alors de laisser sa voiture au garage pour prendre le bus ou le vélo, c'est encore pire.

Comme tout le monde, ça m'emmerde qu'on m'interdise d'entrer dans Paris avec ma voiture, et je préférerais qu'il y ait soudain une offre de transports en commun qui me prenne devant chez moi et me dépose juste devant l'opéra rapidement confortablement pas cher etc... Du coup je laisserais tomber la voiture de mon propre chef sans qu'on m'y oblige. Mais ne rêvons pas ! ça ne pourra jamais se passer comme çà.

L'énergie abondante et pas chère... c'est fini. Il faudra bien s'y faire et ça va nécessiter de renoncer à pas mal de nos habitudes et notre confort. Si ce n'est pas les écolos ce sera la nature elle-même qui nous y obligera.

On force des gens à quitter leur maison parce qu'elles sont dans des zones devenues dangereuses. Que vaut il mieux? les obliger à partir par un arrêté préfectoral, ou attendre que ce soit une crue ou un glissement de terrain qui les emporte ?

Le problème est là aujourd'hui, les contraintes arrivent. Et si elles ne sont pas politiques, elles seront physiques. Les compagnies de ré-assurances ont commencé à prévenir: "Dans un monde à +2°C, il sera impossible de couvrir les dégâts des catastrophes naturelles". Si ta maison est emportée par une tempête, une crue ou un incendie... ce sera tant pis pour toi. Pas d'indemnisation! Et 2°C, on y va à grands pas, c'est même un minimum qui sera probablement dépassé. Et largement si chacun s'accroche à ses petites habitudes tellement agréables.

Une vieille vidéo mais toujours d'actualité:

_________________
Il faut que la modération s'exprime de façon immodérée ! (Etienne Klein)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 24 Sep 2021 03:56

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 24 Sep 2021 03:56 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 09:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
J'ai déjà répondu 1000 fois à tes délires de QAnon fanatique; pas la peine donc que je le refasse.

Refasse quoi ? La seule chose que tu saches faire c’est de broder, à la mode Giec, sur les thèmes suivants : La terre entière est d’accord avec nous ! Nous sommes nombreux à avoir tort ce qui prouve bien que nous avons raison. Ca a d’ailleurs été démontré à de nombreuses reprises par tous ceux qui pensent comme nous.
Citation:
Mais laissons Roy Spencer le faire. Tu sais, Roy Spencer, célèbre scientifique climato-sceptique dont tu nous vantais les mérites ici: post648202.html#p648202.
Il se trouve que Spencer, en ayant marre de se chopper la honte en étant assimilé aux climato-négationnistes comme toi qui racontent des absurdités qui vont à l'encontre des lois de la physique, s'est fendu d'une page sur son site web pour vous demander d'arrêter de vous ridiculiser avec ce genre d'inepties.

Ha ! Ha ! Ha ! J’ai comme dans l’idée que la citation de Spencer, que je mets en conclusion, va sérieusement doucher ton enthousiasme pour lui !
Mais examinons ses critiques :
1) L'effet de serre n'existe pas.
« Despite the fact that downwelling IR from the sky can be measured. » Ben oui le soleil émet des IR, quel scoop ! la sensation de chaleur qu’on ressent quand il nous éclaire vient d’eux. Ce n’est pas pour autant la preuve qu’il existe un effet de serre.
Plus intéressant est la remarque suivante : « and would lead to VERY cold nights if it didn’t exist »
Mais c’est exactement ce qu’on observe dans les déserts la nuit ou une bouteille d’eau isolée du sol peut parfaitement geler, alors qu’il fait 45 ou 50 °C la journée. Pourquoi pas partout ? A Singapour par exemple ? Et bien tout simplement parce que au sahara il n’y a pratiquement pas de vapeur d’eau tandis qu’ à Singapour il y en a beaucoup.
Encore un qui oublie le rôle de la vapeur d’eau !
Quant à l’effet de serre lui même on ne peut que suivre J. E. Postma lorsqu’il écrit :
« L'effet-de-serre n’est qu’une phrase qui exprime la différence entre la température de rayonnement de l'air vers le cosmos et la température cinétique des molécules de gaz proches de la surface; ça n'implique nullement un mécanisme physique de chauffage ou d'amplification des températures ou de piégeage de chaleur; ce n'est qu'une comparaison sans intérêt entre des métriques distinctes d'effets différents, la température représentative de l'énergie cinétique de molécules (spatially-specific kinetic temperature) et la température effective rayonnée (effective radiation temperature). Ce concept..n'a donc pas de sens physique. »
Citation:
2) L'effet de serre viole le 2ème principe de la thermodynamique.

« So, yes, a cooler body can make a warm body even warmer still…as evidenced by putting your clothes on ». Exemple particulièrement déficient ! Il n’y a pas un « body » qui se réchauffe lui même mais deux qui échangent des photons ou des rayonnements de niveaux d’énergie différents. Seul le solde compte. La terre étant plus chaude que le rayonnement d’un prétendu effet de serre il ne peut pas y avoir réchauffement de celle ci. Voilà pour un rayonnement thermique.
Un rayonnement de fluorescence ne viole pas le second principe de la thermodynamique et peut rayonner d’un corps froid vers un corps chaud puisque ce n’est pas de la chaleur.
Pas sûr qu’il fasse la distinction !
3) Le CO2 ne peut pas causer de réchauffement car il réémet l'IR aussi vite qu'il l'absorbe.
Le CO² ne ré-émet pas d’IR aussi vite qu’il l’absorbe puisqu’il ne peut rien émettre dans les couches denses de l’atmosphère.
4) Le CO2 ne réchauffe pas, mais refroidit l'atmosphère.
« Since any IR absorber is also an IR emitter » : Quasiment la même chose que précédemment le CO² absorbe des IR mais ne peut pas en émettre !
5) Rajouter du CO2 dans l'atmosphère n'a aucun effet car la bande d'absorption du CO2 est déjà saturée.
Le problème est mal formulé ! La formulation correcte est la suivante :
En admettant que la Terre se comporte comme un corps noir à la température de 288 K (15 ° C) et en intégrant l’équation de Planck dans le domaine  d’absorption du CO2 de 14 à 16 µm on trouve que 10 % seulement de l’énergie du rayonnement thermique de la Terre est émis dans cet intervalle de longueurs d’onde.  Le CO2, quelle que soit son abondance, ne pourra donc absorber plus que cette fraction.
6) La chaleur de la basse atmosphère est due au "gradient thermique gravitationnel".
« So, it can explain how the temperature changes during convective overturning, but not what the absolute temperature is ».
Pour celle ci je me réfère à la relation température/pression de Gay Lussac. C’est la gravitation, à l’origine des 10 tonnes de pression sur chaque m² de la surface du globe, qui « réchauffe la planète » et non un « effet de serre » dépourvu de toute réalité physique. Jacques Marie Moranne a cru bon de réviser son texte, très bien ! J’attends donc sa nouvelle version.
7) C'est le réchauffement qui fait monter le taux de CO2 et pas le contraire.
Ca c’est parfaitement bien établi ! Pour reprendre la formulation de Veyre :
Les incréments sur 12 mois de la quantité de CO² dans l’air, partie « anthropique » défalquée, sont très exactement superposables à une fonction linéaire de la température de la zone intertropicale où a lieu le gros du dégazage. Les incréments au Mauna Loa et au pôle sud sont synchronisés et presque de même valeur ce qui pointe vers un dégazage intertropical.
8 ) Les modèles du GIEC sont fait pour une "Terre plate".
Réflexion sans intérêt.
9) Le concept de "Température Globale Moyenne" n'existe pas.
Concept sans réalité climatologique. Permet de formuler des inepties politiques impossibles à atteindre du style : Il faut faire en sorte que la T° globale ne dépasse pas 2°C d’augmentation.
10) La Terre ne peut être assimilée à un "corps noir'.
Voir réponse 5.

Tout ce qui précède fait référence a un article de 2014. A t il changé d’avis depuis ? Toujours est il
qu’on peut lire dans la partie « Global warming. Natural or Man made ? »  de son site :

« This website describes evidence from my group’s government-funded research that suggests global warming is mostly natural, and that the climate system is quite insensitive to humanity’s greenhouse gas emissions and aerosol pollution. »

C’est à dire en Français :

Ce site Web décrit des preuves que la recherche de mon groupe,financé par le gouvernement,suggère que le réchauffement climatique est principalement naturel et que le système climatique est assez insensible aux émissions de gaz à effet de serre ainsi qu’à la pollution par les aérosols imputables aux activités humaines.

En clair, il ne croit pas un mot de ce que raconte le Giec ! Comme tu ressens beaucoup d’affinités intellectuelles avec lui cela doit être aussi ton avis, non ?

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1960 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 123, 124, 125, 126, 127, 128, 129 ... 131  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO