For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1978 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 128, 129, 130, 131, 132

Mer 10 Nov 2021 19:26

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 10 Nov 2021 19:26 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 07 Nov 2012 13:17
Localisation: Courçon (17)
Et comme bien souvent, l'homme n'a rien inventé mais simplement copié la nature !! :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Dim 14 Nov 2021 11:18

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021 11:18 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 18 Avr 2006 23:02
Localisation: Salon-de-Provence
enolagay Image a écrit:
Et comme bien souvent, l'homme n'a rien inventé mais simplement copié la nature !!


Ça existe aussi en cyclisme. Comme la partie la plus en arrière d'un vélo c'est la roue, on appelle ça "sucer la roue".
Et pour les avions, comment s'appelle cette technique ?

:arrow: :arrow: :mrgreen:

_________________
Un jour, un jour viendra où le jour ne viendra pas !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Nov 2021 12:48

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2021 12:48 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
rwy32r Image a écrit:
enolagay Image a écrit:
Et comme bien souvent, l'homme n'a rien inventé mais simplement copié la nature !!


Ça existe aussi en cyclisme. Comme la partie la plus en arrière d'un vélo c'est la roue, on appelle ça "sucer la roue".
Et pour les avions, comment s'appelle cette technique ?

Sauf que pour le vélo, c'est le sillage qui génère une aspiration du cycliste qui suit, du moins une moindre résistance de l'air, alors que les oiseaux migrateurs profitent d'une ondulation de l'air pour surfer du bon côté d'une des vagues produites par le chef de file, l'animal le plus puissant et donc le plus respecté du groupe.
Et de proche en proche sur la branche du V, chaque oiseau profite de la vague générée par son prédécesseur.
La vague est produite non pas par le corps, mais par le battement de l'aile, d'où un décalage et la formation d'un V.

C'est le même principe que les canetons explorent sur l'eau quand ils suivent leur père ou leur mère. Mais là, c'est sur une seule ligne.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 00:42

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 00:42 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 07 Nov 2012 13:17
Localisation: Courçon (17)
rwy32r Image a écrit:
enolagay Image a écrit:
Et comme bien souvent, l'homme n'a rien inventé mais simplement copié la nature !!


Ça existe aussi en cyclisme. Comme la partie la plus en arrière d'un vélo c'est la roue, on appelle ça "sucer la roue".
Et pour les avions, comment s'appelle cette technique ?



Pour la paix des races, je tairai la réponse ! :lol:
Les routiers font ça aussi, mais c'est dangereux !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 09:41

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 09:41 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
:| Quand je vois les difficultés pour faire partir un avion LC à l'heure... Alors, 2, 3 ou plus ... :roll:
On peut imaginer de les regrouper à un point d'entrée océanique, par groupe de 2 ou 3, peu importe la compagnie... Il est fréquent de se retrouver à plusieurs sur le même track, et à quelques nautiques les uns des autres ( mais à des niveaux de vol différents...)
Mais ce n'est pas gagné non-plus, même si ça semble plus facile...

_________________
" L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance " (Platon)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 13:43

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 13:43 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Citation:
Vols des avions en escadrille : les leçons du test grandeur nature mené par Airbus

ÉNERGIE - L'avionneur européen a développé la technique du vol en V, inspiré des oies sauvages, pour l'adapter à ses appareils avec, pour objectif, de faire des économies significatives de carburant.

C'est une technique inspirée... des oies sauvages. Et, plus précisément, de leur vol en escadrille, ou en V. Ce mardi, pour la première fois, deux A350 de l'avionneur européen Airbus ont volé en formation pendant plus de sept heures, au-dessus de l'Atlantique, pour un vol entre Toulouse et Montréal. Car il y a une raison très simple pour laquelle les oies volent de cette manière : économiser de l'énergie.

"Un oiseau peut sentir et donc surfer sur l'air qui est déplacé par l'oiseau devant. Et ça permet, si on se positionne dans cet air, d'avoir une portance gratuite", détaille Nick Macdonald, responsable du projet "Fello'fly" chez Airbus, au micro de TF1.

Impact positif

Même si on ne l'appliquait que sur une partie de ces vols, on économiserait des millions de tonnes de CO2 chaque année dans le monde.

L'avionneur a ainsi transposé cette technique à ses appareils commerciaux, avec pour objectif de réaliser des économies substantielles de carburant. Pour que cela fonctionne, le premier avion génère un sillage dans lequel vient se placer un second appareil, avec un léger écart latéral. Lors de ce vol d'essai, l'appareil suiveur, séparé du premier de trois kilomètres pour éviter toute collision, volait 300 mètres plus bas que le premier.

Ainsi, grâce à ce sillage, le deuxième appareil profite d'une meilleure pénétration dans l'air grâce à un courant ascendant. Baptisé, "Fello'Fly", ce projet permet d'économiser du carburant et des tonnes d'émissions de CO2. Lors du vol de mardi, 5% de carburant ont ainsi été économisés.

Si cette technique paraît compliquée, voire impossible, à mettre en place pour les vols courts, il peut être bénéfique pour les vols longue distance. "Il est limité à des vols long-courriers, par exemple des vols transatlantiques. Mais comme on peut avoir cinq à sept tonnes de carburant qui vont être économisées par exemple sur un vol Paris-New York, c'est très intéressant. Même si on ne l'appliquait que sur une partie de ces vols, on économiserait des millions de tonnes de CO2 chaque année dans le monde", précise ainsi Xavier Tytelman, expert en aéronautique.

Des accords nécessaires

Pour mettre à bien son projet, l'avionneur a signé un accord avec plusieurs compagnies aériennes, ainsi qu'avec des organismes de trafic aérien pour étudier ces vols. Airbus estime d'ores et déjà que ce système pourrait être généralisé d'ici 2025.

Reste un détail de taille : pour entrer en service, le vol en escadrille pour les appareils commerciaux doit obtenir les accords des compagnies, du contrôle aérien, mais également des régulateurs. Actuellement, les avions de ligne doivent en effet conserver une distance supérieure aux trois kilomètres testés par Airbus.

https://www.lci.fr/environnement-ecolog ... 01652.html


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 13:46

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 13:46 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 11 Juin 2009 18:12
Localisation: verticale point d'eau
Et pour les avions, comment s'appelle cette technique ?

de mon temps on disait "voler à l'enc..tte" mais c'était de mon temps!! :oops:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 13:59

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 13:59 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Pour l'instant c'est "Fello'fly", le nom du projet.
Moi j'aurais plutôt dit "Follo'fly".


Modifié en dernier par Glagny le Lun 15 Nov 2021 14:13, modifié 1 fois.

  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Nov 2021 14:00

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2021 14:00 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
saint cyr Image a écrit:
Et pour les avions, comment s'appelle cette technique ?

de mon temps on disait "voler à l'enc..tte" mais c'était de mon temps!! :oops:

Cette expression n'a pas fait des petits ! :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 17 Nov 2021 09:51

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 17 Nov 2021 09:51 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Un comparatif rail/air intéressant, hélas en anglais:
https://www.greenairnews.com/

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 17 Nov 2021 12:47

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 17 Nov 2021 12:47 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
" Give a dog a bad name (and hang him) ..." 8)

_________________
" L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance " (Platon)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 03 Déc 2021 09:53

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 03 Déc 2021 09:53 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Le modèle actuel de l'aviation civile remis en question:
https://www.greenairnews.com/?p=2169

C'est en anglais, traduction par l'ami go... transl:

Il a également remis en question les détails fournis par les compagnies aériennes sur les compensations de carbone, qui, selon lui, étaient insuffisants pour faire une évaluation significative de leur source, de leur emplacement et de leur validité, en observant : « Au cours des trois à cinq prochaines années, les compensations de carbone pour les compagnies aériennes deviendront probablement non rentables, indisponible ou inacceptable, avec des prix de compensation augmentant avec une demande plus large de décarbonation et des critères plus stricts pour les compensations légitimes.

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 06 Déc 2021 09:12

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 06 Déc 2021 09:12 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Comme d'habitude, il faut que les écolos se démarquent en critiquant une nouvelle fois un succès de l'aviation française...

https://www.francetvinfo.fr/economie/ae ... 68137.html

_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1978 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 128, 129, 130, 131, 132

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO