For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 744 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50  Suivante

Dim 02 Aoû 2020 09:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 09:05 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons
En effet, pour prétendre que les températures baissent ou y croire, il faut s'être installé dans un réfrigérateur....

Je n'ai pas les connaissances de Delrieu mais, fréquentant plusieurs forums, mes statistiques personnelles me démontrent que les préoccupations par rapport au climat sont très majoritairement inversement proportionnelles à l'âge des participants.

Ma génération, celle d'après moi le déluge, a une responsabilité énorme mais ne paiera pas les pots cassés.

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Dim 02 Aoû 2020 09:20

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 09:20 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Pour fixer , grossièrement, les idées....
- 30% des émissions CO2 en France sont liées au Transport dont une moitié ( 15%) est due aux voitures individuelles et l'autre moitié comprend le transport aérien intérieur à hauteur de 1% ...
8) Supprimons totalement les vols intérieurs et nous passerons de 30 à 29%...

(Mais ne touchez pas à ma bagnole où je ressort mon gilet jaune! :mrgreen: )


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 09:57

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 09:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
M092 Image a écrit:
Pour fixer , grossièrement, les idées....
- 30% des émissions CO2 en France sont liées au Transport dont une moitié ( 15%) est due aux voitures individuelles et l'autre moitié comprend le transport aérien intérieur à hauteur de 1% ...
8) Supprimons totalement les vols intérieurs et nous passerons de 30 à 29%...

(Mais ne touchez pas à ma bagnole où je ressort mon gilet jaune! :mrgreen: )

je ne conteste pas les chiffres émis par toi ou les défenseurs du retour en arrière,
je prends pour exemple les chiffres que tu donnes, c'est comme la covid, il manque une référence
la covid on nous dit pour parler d'un pays faut rapporter à la population, 10 mort sur 100 habitants c'est moins "grave" que 100 sur 1 millard
pour les émission co2, faut rapporter au taux d'émission naturelle de la terre par le principe même des arbres qui poussent , qui meurent, de l'érosion des falaise de calcaire de l'activité volcanique etc etc

ce qui me gêne c'est que l'être humain tellement imbue de sa personne , ce considère tellement balaise qu'il considère qu'en 150 ans d'industrialisation il est capable de déstabiliser un système aussi complexe et immense qui à mis 4 ou 5 milliard d'année à se former,

ces personnes ferraient bien de faire un peu de géologie et essayer de comprendre ce qui s'est passé , période glacière, période très chaude se succèdent, juste l'épaisseur des strates de sédiment en disent énormément

ce qui me gêne c'est que beaucoup de personne sont cultivées mais ne veulent pas entendre parler du cycle de la terre, comme du soleil, etc etc

alors une personne comme moi qui l'évoque , je suis mis au banc de la société et paria épinglée comme climato septique,

je ne conteste pas que le temps évolue , juste que l'impact de l'homme n'est pas forcément déterminant, sauf dans les bureaux de paris intramuros,

par contre mon coté écolo est plus d'essayer de faire le moins de dégâts possible, respecter les choses, revenir en arrière n'est pas concevable, il faut évoluer, mais tout supprimer, les avions, suv, climatiseurs etc etc n'est pas une attitude constructive,

faire un peu d'astronomie permet aussi d'apprendre que la mort de la terre est programmée, au plus loin dans 4 milliard d'année, mais peut être demain, une super nova et hop plus personne sur terre

bon dimanche ;-)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 10:47

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 10:47 
Hors ligne
Petit Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 02 Avr 2019 14:05
Messages: 5
M092 Image a écrit:
Pour fixer , grossièrement, les idées....
- 30% des émissions CO2 en France sont liées au Transport dont une moitié ( 15%) est due aux voitures individuelles et l'autre moitié comprend le transport aérien intérieur à hauteur de 1% ...
8) Supprimons totalement les vols intérieurs et nous passerons de 30 à 29%...

(Mais ne touchez pas à ma bagnole où je ressort mon gilet jaune! :mrgreen: )


Selon les chiffres de la DGAC https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/emissions-gazeuses-liees-au-trafic-aerien
je cite : "avec 5,0 Mt, le trafic aérien intérieur (y compris Outre-Mer et non-commercial) représentait 2,8% des émissions de CO2 du secteur des transports en 2017 et 1,4 % des émissions totales de la France selon l’inventaire national des émissions (chiffres CITEPA)"

Mais ces chiffres ne comptent que les vols intérieurs et que le CO2 en vol (pas l'amont).

Si on ajoute le trafic international (la majorité), on arrive (je cite encore) à "en 2018, les émissions de CO2 pour le transport aérien en France se sont élevées à 22,7 Mt (millions de tonnes), dont 17,9 Mt (79,1%) pour le transport aérien international (estimation Tarmaac) et 4,8 Mt (20,9%) pour le transport intérieur (y compris Outre-mer) ;"

22,7 Mt CO2 pour la moitié des vols internationaux (l'autre moitié pour le pays destination/source) et que le CO2 en vol, pas l'amont, ni le forçage radiatif complet (trainées, NOx...).

Les émissions nationales françaises en CO2 c'est 460 Mt CO2, soit au moins 5%.

Image

Donc le trafic aérien ce n'est pas rien dans le poids français selon ce qu'on compte.

Et à l'échelle individuelle selon cette étude https://www.cambridge.org/core/services/aop-cambridge-core/content/view/F1ED4F705AF1C6C1FCAD477398353DC2/S2059479820000125a.pdf/unequal_distribution_of_household_carbon_footprints_in_europe_and_its_link_to_sustainability.pdf

Image

C'est énorme. (tout comme la voiture qu'il faudra aussi revoir en profondeur)

Pour rappel, on est à 11,2 tonnes CO2e /an/fr. et on doit atteindre moins de 2 tonnes CO2e dans les prochaines décennies pour atteindre la neutralité carbone et respecter l'accord de Paris (COP21)... compliqué non ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 10:51

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 10:51 
Hors ligne

Inscription: Lun 27 Juil 2020 15:50
fouvolant a écrit:
ce qui me gêne c'est que l'être humain tellement imbue de sa personne , ce considère tellement balaise qu'il considère qu'en 150 ans d'industrialisation il est capable de déstabiliser un système aussi complexe et immense qui à mis 4 ou 5 milliard d'année à se former

Penses-tu qu'il y a un rapport entre le temps que met telle ou telle chose pour se former et sa robustesse ou sa fragilité ? Quand tu prends ta voiture, en consommant du carburant du détruit du pétrole en une fraction de seconde qui à mis des centaines de millions d'années à se former. Il n'y a pas de lien entre le temps de formation de quoi que ce soit et la possibilité que nous avons ou non de le détruire. Tu devrais regarder la chaine yt de Jean Marc Jancovici


fouvolant a écrit:
ces personnes ferraient bien de faire un peu de géologie et essayer de comprendre ce qui s'est passé , période glacière, période très chaude se succèdent, juste l'épaisseur des strates de sédiment en disent énormément

ce qui me gêne c'est que beaucoup de personne sont cultivées mais ne veulent pas entendre parler du cycle de la terre, comme du soleil, etc etc

pour les émission co2, faut rapporter au taux d'émission naturelle de la terre par le principe même des arbres qui poussent , qui meurent, de l'érosion des falaise de calcaire de l'activité volcanique etc etc

Juste une question : sérieusement, nous avons aujourd'hui des centaines de scientifiques de par le monde, tous ultra pointus dans leur spécialité et en relation souvent les uns avec les autres dont certains sont nobelisés, qui disent tous à peu près la même chose sur notre impact sur l'environnement et ses futures conséquences. Quelle est la probabilité pour que tous ces gens particulièrement intelligents, au cœur de leur domaine de compétence, aient complètement oublié de prendre en compte tout ce que tu cites et auquel n'importe quel gars pas trop con a pensé en discutant autour d'un apéro avec ses potes alors même que tous les climato-sceptiques le leur répète en boucle ? Sérieusement ?
"Ils" ne s’en seraient même pas rendu compte, ils n'y auraient pas pensé ?

Il est évident que toutes ses objection triviales et basiques ont été, en premier lieux étudiées, passées à la moulinette avant tout et que tous ces scientifiques qui déclarent que notre impact est prépondérant, ne le disent pas au hasard.

Mais je pense que c'est le citoyen moyen qui pense que toutes ses grosses pointures n'ont même pas été effleurées par ces "objections et prennent les scientifiques pour des ânes bâtés qui sont totalement imbues de leur personnes, sans malice et sans vouloir t'offenser toi mais on a tous ce penchant qui consiste à croire que nos intuitions, pseudos connaissances et autres "trucs entendus" ont la même valeurs que des avis dûment établis par des spécialistes surtout si leur conclusions nous dérange! :mrgreen:

Je ne sais pas mais personnellement, quand une chié d'avis hautement qualifié ne pense pas comme moi dans un domaine où je n'y connais rien, mon premier réflexe est de me dire que quelque chose m'échappe à moi ! Pas à eux !

Et quand bien même les experts se tromperaient, cela ne donne pas à mon "intuition", moi qui n'y connais rien, la moindre valeur supplémentaire.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 11:43

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 11:43 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
Freevole Image a écrit:
fouvolant a écrit:
...

alors il y a une chose qui ne faut pas oublier,
ce n'est pas parce qu'une majoritée crie fort quelque chose que c'est la vérité,

maintenant je t'invites à te pencher sur le système de fonctionnement du monde scientifique, les financements, les publications (qui permettent avancement de carrière) , enfin tous ce système de pensée qui doit survivre au moment où les budgets se réduisent partout,
il faut exister , certains par vanité, d'autre par nécessité,
regarde d'où sort ces penseurs incontestable à tes yeux et qui les a formé, comme on dit "un chien fait que des chiots"

au sein de la communauté scientifique il y a autant de dissidence, de classe, de caste j'oserai dire

comment pouvoir publier, financer son labo, bin en parlant et enfoncer des portes ouverte portant dans un monde saturé d'infos invérifiées

penche toi sur ce monde tu verras que ce n'est pas si beau que ça ni incontestable
à coté de ça il y a des personnes exceptionnelle mais reste dans l'ombre ils ne sont pas dans l'effet de mode

la vox populi, le hurlement avec la meute, tout ça n'est pas bien rigoureux scientifiquement...

aller tiens va voir le statut de maitre de conf, :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 13:16

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 13:16 
Hors ligne

Inscription: Lun 27 Juil 2020 15:50
fouvolant a écrit:
ce n'est pas parce qu'une majoritée crie fort quelque chose que c'est la vérité

Une très importante majorité des terriens (90%) crie fort que la terre est ronde. Selon la phrase que tu cite ce n'est donc peut être pas la vérité. Qu'en penses tu et pourquoi?

Citation:
la vox populi, le hurlement avec la meute, tout ça n'est pas bien rigoureux scientifiquement...

Aujourd'hui la meute et le vox populi pensent comme toi. Face à la remise en cause du quotidien qu'impliquerait l'acceptation des avertissements de la communauté scientifique, il est naturel de se tourner vers les voix rassurantes qui expliquent que ce n'est pas si grave que ça, qu'on exagère, qu'on nous ment même si tout semble quand même montrer que ce sont au mieux de doux optimistes.
Il est tout aussi naturel de remettre en cause donc systématiquement là probité et la compétence de ceux qui prêchent ce qui nous dérange tout en partageant à l'envie sans la moindre vérification tout ce qui nous rassure.

Dans cette affaire, je ne suis pas certain que balayer d'un revers de la main des centaines de voix scientifiques unanime et gênantes en expliquant qu'ils sont soit stupides soit malhonnêtes soit très pertinent.


Modifié en dernier par Freevole le Dim 02 Aoû 2020 13:32, modifié 2 fois.

  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 13:25

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 13:25 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
fouvolant Image a écrit:

je prends pour exemple les chiffres que tu donnes, c'est comme la covid, il manque une référence
la covid on nous dit pour parler d'un pays faut rapporter à la population, 10 mort sur 100 habitants c'est moins "grave" que 100 sur 1 milliard

Comment dois-je comprendre?
Que ceux qui prennent l'avion, sur des vols intérieurs, sont peu nombreux et que proportionnellement, ils émettent plus de CO2 que ceux qui se contentent de leur voiture...
:| Une personne qui fait 500 km, seul, dans sa voiture produit autant de CO2 qu'une personne qui effectue la même distance avec un A320 rempli à 60%, à peu de choses près...
Et quand je vois la circulation routière aux heures de pointe matin et soir ( une grande partie des 15%), je me dis, qu'en effet, il est impératif de réduire drastiquement et coûte que coûte, le 1% de l'avion avant toute chose...
Et comme ça ne provoquera pas le blocage des rond-points, et fera même peut-être gagner les futures élections... 8)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 15:04

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 15:04 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
fouvolant Image a écrit:
ce qui me gêne c'est que l'être humain tellement imbue de sa personne , ce considère tellement balaise qu'il considère qu'en 150 ans d'industrialisation il est capable de déstabiliser un système aussi complexe et immense qui à mis 4 ou 5 milliard d'année à se former,

Je ne sais pas qui est le plus imbu de sa personne, celui qui constate qu'en 150 ans de révolution industrielle il a fait passer le taux de CO2 dans l'atmosphère de 280 à 410 ppm et qui calcule l'impact que ceci a sur l'effet de serre, ou celui qui croit qu'il est un tel "être de lumière" qu'il peut faire caca dans sa niche pendant aussi longtemps sans que ça finisse par sentir mauvais ? On l'a dit déjà dans ces lignes, la "machine climatique" repose sur des milliers d'équilibres instables physiques, chimiques ou biologiques. Les boucles de rétroactions sont nombreuses et puissantes. Il suffit d'ouvrir les yeux pour voir que l'homme peut changer la "nature", il le fait à chaque instant.

Citation:
ces personnes ferraient bien de faire un peu de géologie et essayer de comprendre ce qui s'est passé , période glacière, période très chaude se succèdent, juste l'épaisseur des strates de sédiment en disent énormément

Ben justement, ils le font. Je t'invite à lire un rapport du GIEC, tu verras que tout ce que tu cites est bien pris en compte et bien d'autres choses encore.

Citation:
ce qui me gêne c'est que beaucoup de personne sont cultivées mais ne veulent pas entendre parler du cycle de la terre, comme du soleil, etc etc

Ils en entendent parler, et en plus ils en parlent... Tous les cycles de variation de l'activité solaire, de l’inclinaison de l'axe de rotation de la Terre par rapport à l'écliptique, ou par rapport au grand axe de l'ellipse de l'orbite terrestre. Mais aussi les cycles de transfert d'énergie entre l'atmosphère et les océans, entre les eaux de surfaces et celles de profondeurs, les cycles chimiques et biologiques du carbone et tellement d'autres cycles encore... Tous ceux-ci sont étudiés, analysés,modélisés et publiés. Il suffit de lire les études pour s'en convaincre. Donc je crois qu'ici, c'est plutôt toi "celui qui ne veut pas entendre".
Est-ce que pour autant que les scientifiques connaissent tout du climat ? Bien-sûr que non. Ils sont même les premiers à le dire.
En connaissent-ils assez pour dire qu'il y a réchauffement et qu'il est d'origine anthropique ? C'est oui à 99%. On attend les travaux qui feront baisser ce chiffre.
Tu es volontaire ? il y a un Nobel à prendre, ça vaut le coup.

Citation:
alors une personne comme moi qui l'évoque , je suis mis au banc de la société et paria épinglée comme climato septique,

Ouh laaa, pas de parano à la petite semaine. Personne ne t'en veux. Il n'y a pas de honte à être climato-sceptique. C'est juste que quand on affirme qu'un mec qui a bossé dur sur un sujet, présente des résultats chiffrés, démontrés par l'expérience, validés par la théorie... se trompe, il faut pouvoir aligner des arguments qui tiennent la route. Si tout ce que tu peux mettre en face ce sont des soupçons de corruption sans preuves, alors forcément il y a des gens qui vont sourire.

Citation:
je ne conteste pas que le temps évolue , juste que l'impact de l'homme n'est pas forcément déterminant, sauf dans les bureaux de paris intramuros,

Comme dit plus haut, tu es libre de penser ce que tu veux. Mais à un moment il faudra apporter des preuves pour aller plus loin.

Citation:
par contre mon coté écolo est plus d'essayer de faire le moins de dégâts possible, respecter les choses, revenir en arrière n'est pas concevable, il faut évoluer, mais tout supprimer, les avions, suv, climatiseurs etc etc n'est pas une attitude constructive,

Là on est d'accord. Je me méfie autant que toi des écolo-neuneus qui pensent qu'on peut tout arrêter du jour au lendemain, pour se mettre à faire pousser des légumes dans nos jardins et s'éclairer à la bougie. Ce sont des fous dangereux. C'est une voie intermédiaire qu'il faut trouver. Décarboner massivement nos activités, tout en proposant un avenir crédible à la population mondiale.

Citation:
faire un peu d'astronomie permet aussi d'apprendre que la mort de la terre est programmée, au plus loin dans 4 milliard d'année, mais peut être demain, une super nova et hop plus personne sur terre

C'est vrai, mais d'ici 4 milliards d'années, on a le temps de faire beaucoup de conneries encore.

Mais il y a un truc que je ne comprends pas. Pourquoi crois-tu les astro-physiciens qui te disent que dans 4 milliards d'années notre soleil aura épuisé son carburant, ou que d'ici-là une super-nova pourrait nous griller avec son flash gamma, mais ne crois-tu pas ceux qui disent que rejeter dans l'atmosphère en 150 ans le carbone que la Terre avait stocké en 150 millions d'années est une mauvaise idée?

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 16:08

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 16:08 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
fouvolant Image a écrit:
alors il y a une chose qui ne faut pas oublier,
ce n'est pas parce qu'une majoritée crie fort quelque chose que c'est la vérité,

En effet, et une minorité non plus... les majorités et minorités se font et se défont sans cesse. La véracité des propos, elle, reste.
Quand Copernic présente son héliocentrisme, il est une infime minorité. Plus tard, grâce à leurs observations vérifiables et leurs calculs démontrables lui et ses suivants, Galilée et consorts prouveront qu'ils ont raison et deviendront une majorité.
La vérité vient des travaux qu'on réalise et des preuves qu'on apporte. Et si dans le cadre du climat, il y avait encore débat il y a 30 ou 40 ans, force est de constater qu'aujourd'hui ce n'est plus le cas. Les preuves de l'impact de nos rejets de CO2 sont là. Et ceux qui le nient n'apportent rien pour prouver leurs dires (comme on l'a vu dans la vidéo de RWMAN un peu plus tôt).

Citation:
maintenant je t'invites à te pencher sur le système de fonctionnement du monde scientifique, les financements, les publications (qui permettent avancement de carrière) , enfin tous ce système de pensée qui doit survivre au moment où les budgets se réduisent partout,
il faut exister , certains par vanité, d'autre par nécessité,
regarde d'où sort ces penseurs incontestable à tes yeux et qui les a formé, comme on dit "un chien fait que des chiots"

Alors là le coup des financements et du grand lobby vert qui musellerait la recherche scientifique, c'est un vieux classique, mais qui repose encore et toujours sur du sable.
L'idée qu'un chercheur qui voudrait prouver que le CO2 est sans impact sur le climat ne pourrait jamais faire financer son labo est une blague monumentale. Je vous invite à regarder ceci:
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_largest_companies_by_revenue
La liste des plus riches entreprises mondiales et leur secteur d'activité !
Pouvez-vous croire sérieusement qu'il est impossible de se faire financer des travaux qui blanchiraient l'extraction de gaz et de pétrole? Et pareil pour des financements gouvernementaux, en ces temps de Trump, Poutine, Bolsonaro, Xi JinPing , Modi et autres... vous trouvez vraiment que le vert est à la mode ? Sérieusement ?

Citation:
comment pouvoir publier, financer son labo, bin en parlant et enfoncer des portes ouverte portant dans un monde saturé d'infos invérifiées

penche toi sur ce monde tu verras que ce n'est pas si beau que ça ni incontestable
à coté de ça il y a des personnes exceptionnelle mais reste dans l'ombre ils ne sont pas dans l'effet de mode

Si justement vous vous intéressez à ceux qui œuvrent pour orienter la recherche scientifique et maintenir des contre-feux pour discréditer les résultats des chercheurs, je vous invite à lire le livre "Merchants of Doubt". Voici le petit article wikipedia qui lui est relatif:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Marchands_de_doute

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 16:20

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 16:20 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
pit Image a écrit:
Delrieu, tu es bien courageux. Ce n'est plus de courage, c'est de l'abnégation!
Si il est inutile d'essayer de convaincre ceux qui ne veulent pas voir, ton temps passé pour cette rubrique servira au moins à lever le doute. Pour ceux qui doutaient encore.
Merci pour les infos scientifiques et documentées.
Moi je n'ai pas vos connaissances, mais je trouve quand même étonnant que nous ayons eu du 42° à Bruxelles et qu'il fasse 38° en Sibérie.
Bon dimanche à tous :P

Personnellement, je ne sais pas si j'ai vraiment les vertus que tu me prêtes, mais merci quand même pour le compliment.
Je ne cherche à convaincre personne, pas plus RWMAN, que n'importe quel lecteur de ce forum. Je pense juste que quand des propos mensongers ou vides de sens tels que ceux de cette vidéo tournent en boucle trop longtemps, il faut faire entendre un peu les "cloches de la raison" pour éviter de contribuer à la folie générale.
Quant aux températures, il est encore trop tôt pour le dire, mais j'ai peur qu'en effet cette année 2020 soit une année noire pour le climat.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 16:40

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 16:40 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
M092 Image a écrit:
Pour fixer , grossièrement, les idées....
- 30% des émissions CO2 en France sont liées au Transport dont une moitié ( 15%) est due aux voitures individuelles et l'autre moitié comprend le transport aérien intérieur à hauteur de 1% ...
8) Supprimons totalement les vols intérieurs et nous passerons de 30 à 29%...

(Mais ne touchez pas à ma bagnole où je ressort mon gilet jaune! :mrgreen: )

C'est tout à fait vrai. Le transport aérien n'est qu'une toute petite partie des rejets de CO2 au niveau mondial. Il faudra néanmoins qu'il fasse sa part dans la réduction nécessaire de production de gaz à effet de serre. Et il y aura forcément des arbitrages à faire.

Entre le gilet jaune de Vesoul qui prend sa clio diesel pour aller bosser à l'usine à 40 bornes de chez lui et les troupeaux avinés qui prennent leur 737 low-cost pour aller s'aviner encore plus à Ibiza pendant 3 jours... Quel arbitrage devra t-on faire?
Oui j'ai pris un exemple volontairement caricatural, mais néanmoins c'est à ce genre de dilemme qu'on a à faire.

Si l'on rajoute qu'il est beaucoup plus facile d'électrifier la clio du gilet jaune que le 737 du fêtard, on comprend que le tourisme aérien de masse n'est plus un secteur d'avenir. Et avec lui disparaîtra le concept même de low-cost, ce qui rendra encore plus cher tout futur transport aérien et réduira donc encore son activité.

il va falloir s'habituer à prendre le train le métro et le tramway, mais encore faudra t-il produire leur électricité de manière décarbonée... et là il y a encore beaucoup de travail, même si certains s'y mettent très fort:
https://www.channelnewsasia.com/news/asia/china-build-nuclear-reactors-12916756

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 17:54

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 17:54 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Delrieu Image a écrit:
Entre le gilet jaune de Vesoul qui prend sa clio diesel pour aller bosser à l'usine à 40 bornes de chez lui et les troupeaux avinés qui prennent leur 737 low-cost pour aller s'aviner encore plus à Ibiza pendant 3 jours... Quel arbitrage devra t-on faire?
Oui j'ai pris un exemple volontairement caricatural, mais néanmoins c'est à ce genre de dilemme qu'on a à faire.

Mais nous sommes d'accord... sur cette caricature...
Il est plus urgent et efficace , à mon avis , "d'électrifier la clio du gilet jaune" (de façon décarbonnée comme tu dis), plutôt que d'interdire les vols intérieurs qui n'auront que peu d'effet et ne font pas que transporter des "troupeaux avinés"...
Entre parenthèse, il y a quand même quelques pays qui vivent essentiellement de ce tourisme de masse...

Il y a déjà longtemps que je ne vais plus en ville qu'en tram... Et j'ai la chance de pouvoir éviter le plus souvent les heures d'affluence....Parce que là-aussi, c'est bondé!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 18:04

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 18:04 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
M092 Image a écrit:
fouvolant Image a écrit:

je prends pour exemple les chiffres que tu donnes, c'est comme la covid, il manque une référence
la covid on nous dit pour parler d'un pays faut rapporter à la population, 10 mort sur 100 habitants c'est moins "grave" que 100 sur 1 milliard

Comment dois-je comprendre?
Que ceux qui prennent l'avion, sur des vols intérieurs, sont peu nombreux et que proportionnellement, ils émettent plus de CO2 que ceux qui se contentent de leur voiture...
:| Une personne qui fait 500 km, seul, dans sa voiture produit autant de CO2 qu'une personne qui effectue la même distance avec un A320 rempli à 60%, à peu de choses près...
Et quand je vois la circulation routière aux heures de pointe matin et soir ( une grande partie des 15%), je me dis, qu'en effet, il est impératif de réduire drastiquement et coûte que coûte, le 1% de l'avion avant toute chose...
Et comme ça ne provoquera pas le blocage des rond-points, et fera même peut-être gagner les futures élections... 8)

tu ne m'as pas compris,
ce que je veux dire, c'est que représente la part de co2 rejeté de façon ignoble représente pas la production naturelle de co 2 par l'ensemble des mécanisme de la terre


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 18:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 18:05 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
Freevole Image a écrit:
fouvolant a écrit:
ce n'est pas parce qu'une majoritée crie fort quelque chose que c'est la vérité

Une très importante majorité des terriens (90%) crie fort que la terre est ronde. Selon la phrase que tu cite ce n'est donc peut être pas la vérité. Qu'en penses tu et pourquoi?


voilà le cas typique qui fait avancer le débat,
mais je m'incline devant autant de connaissance,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 744 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO