For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8383 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 536, 537, 538, 539, 540, 541, 542 ... 559  Suivante

Jeu 10 Fév 2022 16:06

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 16:06 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
Transit lunaire ISS

Hier, 9 février à 16h46m41s, j'ai enregistré le passage de l'ISS devant la Lune avec un appareil Nikon Coolpix P900 depuis Lectoure dans le Gers 32.
Distance de l'ISS : 568,27 km
Altitude de l'ISS : 417,6 km
Vitesse de l'ISS : 27 604 km/h
Durée du transit : 0,84 seconde
Taille angulaire ISS : 49,57"
C'est tout petit, petit, l'ISS étant loin !!!

https://www.youtube.com/watch?v=f-rB9EZPpko

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 10 Fév 2022 18:33

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 18:33 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 Image a écrit:
Assemblage du booster 4 et Sn20 cette nuit:

..................

Ça a de la gueule !

Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 18:42

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 18:42 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Une autre petite:

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 18:54

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 18:54 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
SpaceX et la NASA enquêtent sur le "retard" du parachute lors de la dernière récupération de Dragon.

Image

Le 2 février, des responsables de la NASA ont signalé qu'un vaisseau spatial SpaceX Cargo Dragon avait subi une légère anomalie de parachute lors de sa dernière rentrée, de sa descente et de son amerrissage.

Le 23 janvier, le véhicule CRS-24 Cargo Dragon 2 de SpaceX a quitté la Station spatiale internationale pour la deuxième fois en moins de six mois avec à son bord environ 2,2 tonnes (~5000 lb) d'expériences scientifiques, d'équipements et de déchets. Le 24 janvier, le Dragon s'est désorbité avec succès, est revenu dans l'atmosphère terrestre, a déployé ses parachutes et s'est écrasé au large de la côte du Golfe de Floride, où une équipe de SpaceX a rapidement récupéré le vaisseau spatial et chargé la cargaison urgente sur un hélicoptère en attente. Curieusement, dans le but d'économiser peut-être un quart de pour cent du coût total de la mission, la NASA n'a offert aucune couverture en direct et n'a même pas publié de photos ou de vidéos de la récupération de Dragon prises après coup.

Les contribuables qui ont payé pour la mission n'ont donc eu droit qu'à des messages sur les réseaux sociaux pour vivre l'expérience en direct. En fin de compte, bien que ces messages aient simplement déclaré que la récupération de Dragon CRS-24 était un succès, ils n'étaient pas tout à fait exacts.

On parle beaucoup d'un problème de retardement du parachute lors de l'atterrissage de Crew-2 et de la mission suivante de Cargo Dragon (CRS-24), rapporté en premier lieu par @jeff_foust. La NASA et SpaceX étudient le problème, mais pensent qu'il est gérable. Voici l'histoire de Jeff :

À l'instar du comportement observé lors de la récupération de Crew Dragon en novembre 2021, la NASA et SpaceX ont attendu plus d'une semaine après les faits pour signaler que l'un des quatre parachutes principaux de Cargo Dragon ne s'est pas non plus entièrement gonflé, exactement comme prévu. Toutefois, si la rétention d'informations par la NASA et SpaceX est pour le moins douteuse, le problème était une fois de plus mineur.

Comme pour Crew-2, le parachute de CRS-24 a mis environ une minute de plus que ses frères et sœurs à se gonfler complètement, mais il l'a fait bien avant l'amerrissage. Plus important encore, le retard du parachute de CRS-24 n'a pas non plus été enregistré dans les données télémétriques ou récupérées, ce qui signifie qu'il n'a pas eu d'impact significatif sur la vitesse de descente de la capsule ou sur la force de l'impact lors de l'amerrissage. Selon Bill Gerstenmaier, ingénieur principal de SpaceX chargé de la fiabilité des vols, "si vous regardez [uniquement] les données, vous ne détecterez même pas le fait que les parachutes [de Crew-2 ou de CRS-24] étaient décalés".

En d'autres termes, le retard de gonflage des parachutes a été totalement inoffensif et sans conséquence. En outre, comme Crew Dragon et Cargo Dragon 2 utilisent quatre parachutes principaux, ils peuvent revenir sur Terre en toute sécurité même si l'un de ces parachutes se rompt complètement. Le fait que la télémétrie actuelle ne montre aucun problème avec trois - au lieu de quatre - parachutes entièrement déployés le confirme, bien que SpaceX ait également effectué plus d'une centaine de tests de largage de parachutes différents avant le premier vol de Dragon 2.

Cependant, dans les vols spatiaux habités, le dicton "parfois un cigare n'est qu'un cigare" ne pourrait être plus éloigné de la réalité. Tout écart par rapport au comportement attendu - aussi anodin soit-il - doit faire l'objet d'une enquête minutieuse, car un manque de compréhension dans un domaine peut être le symptôme d'une erreur organisationnelle plus importante ou le signe d'autres problèmes inconnus. Même si c'est rarement le cas, la NASA - où Gerstenmaier a été cadre pendant 17 ans - connaît le coût de la complaisance systémique mieux que toute autre entreprise ou agence spatiale sur Terre. Il n'y a pas de place pour cela.

Ainsi, même si la communication de l'événement a fait défaut, il est tout à fait clair que la NASA et SpaceX font ce qu'il faut pour rester vigilants et assurer la sécurité de Dragon et de ses parachutes.

https://www.teslarati.com/spacex-nasa-c ... stigation/

Un problème de parachute était déjà survenu lors du retour de Thomas Pesquet.

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 20:27

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 20:27 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 19:35
Localisation: HKG/CDG
[quote="CTYONE [url=http://www.crash-aerien.news/forum/viewtopic.php?p=662172#p662172]

..................[/quote]
Ça a de la gueule !

[/quote]

Oh que oui!



Image

Image

Il semblerait qu'il y ait une conférence de presse "spéciale" ce soir de présentation par E.Musk mais pas trop d'infos pour le moment...

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 22:52

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 22:52 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 19:35
Localisation: HKG/CDG
Une fusée Rocket 3 effectuera dans 20min (après 3 reports) un lancement de démonstration de 5 satellites pour la NASA dans le cadre de l'initiative de lancement CubeSat :



Lien: https://youtu.be/JgDLQvagUas

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 23:12

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 23:12 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 19:35
Localisation: HKG/CDG
:shock: Oups...




_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 10 Fév 2022 23:25

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Jeu 10 Fév 2022 23:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
tibo m Image a écrit:
:shock: Oups...


Confirmation de l'échec :



5ème mission Rocket 3
4ème échec après ceux de septembre 2020, décembre 2020 et août 2021 !

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 01:57

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 01:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 19:35
Localisation: HKG/CDG
tibo m a écrit:
Il semblerait qu'il y ait une conférence de presse "spéciale" ce soir de présentation par E.Musk mais pas trop d'infos pour le moment...




Lien : https://youtu.be/3N7L8Xhkzqo

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 11:01

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 11:01 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
https://youtu.be/3N7L8Xhkzqo

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 11:17

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 11:17 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Impressionnant ce moteur Raptor 2. Et devrait être encore simplifié.




_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 11:36

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 11:36 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Une fusée SpaceX vieillissante est sur une trajectoire de collision avec la Lune – et un passionné de l'espace l'a capturée en vidéo.

Gianluca Masi, le fondateur italien du projet de télescope virtuel et fier propriétaire de plusieurs télescopes de grande puissance, a capturé à la fois une vidéo et une photo de la fusée Falcon 9, âgée de près de sept ans, " tournant rapidement " dans le ciel alors qu'elle fonce vers la lune.

Dans un article sur la vidéo de quatre secondes qu'il a capturée avec son télescope PlaneWave de 17 pouces, surnommé "Elena" d'après sa mère, Masi a admis qu'en raison des interférences lumineuses de la Lune, "attraper [la vidéo] était assez difficile".

Malgré sa résolution relativement faible, ces images sont toutefois époustouflantes, d'autant plus qu'elles ont été capturées par un amateur.


_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 12:05

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 12:05 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Elon Musk de SpaceX a déclaré jeudi que le premier vol orbital de son imposant Starship – la fusée la plus puissante au monde jamais construite – pourrait avoir lieu dans un mois ou deux.

Image

Bien qu'il anticipe des échecs, il est convaincu que Starship atteindra l'orbite d'ici la fin de cette année.

Musk a fourni sa première mise à jour majeure de Starship en plus de deux ans alors qu'il se tenait aux côtés de la fusée de 390 pieds au port spatial de SpaceX au Texas. Il a exhorté la foule nocturne: "Faisons en sorte que cela devienne réel!"

"C'est vraiment quelque chose de sauvage ici", a-t-il déclaré. "En fait, difficile de croire que c'est réel."

La NASA prévoit d'utiliser le Starship entièrement réutilisable pour faire atterrir des astronautes sur la Lune dès 2025. Musk, quant à lui, espère déployer une flotte de Starships pour créer une ville sur Mars, transportant du matériel et des personnes là-bas.

US-SPACE-SPACEX-STARSHIP
Le premier Starship orbital SN20 de SpaceX empilé au sommet de son énorme Super Heavy Booster 4 dans les installations Starbase de la société.Jim Watson / AFP - Getty Images
Pour l'instant, les vols initiaux transporteraient les satellites Internet de Musk, appelés Starlinks, en orbite.
Image

"Il y aura probablement quelques bosses sur la route, mais nous voulons les aplanir avec des missions satellites et des missions de test" avant d'embarquer des gens, a-t-il déclaré.

Le booster de premier étage Super Heavy de SpaceX n'a ​​pas encore décollé. Mais le vaisseau futuriste en acier en forme de balle - perché sur le dessus et servant d'étage supérieur - a réussi à se lancer et à atterrir tout seul en mai dernier, à la suite d'une série d'explosions spectaculaires. La fusée a grimpé de plus de 6 milles.

SpaceX attend l'approbation de la Federal Aviation Administration avant de passer à la phase suivante de Starship : la mise en orbite. Musk a déclaré qu'il s'attend à ce que le feu vert soit donné en mars et que la fusée devrait également être prête à voler d'ici là. Cela mettrait le lancement dans les deux prochains mois, a-t-il ajouté.

la FAA demande plus d'informations sur les impacts environnementaux potentiels ou si des poursuites judiciaires émergent, Musk a déclaré que les lancements de Starship pourraient se déplacer vers le Kennedy Space Center de la NASA en Floride. Mais cela retarderait le premier lancement orbital de plus de six mois, a-t-il noté.

Les vaisseaux spatiaux pleine grandeur sont massifs – plus hauts que les fusées lunaires passées et présentes de la NASA, avec environ le double de la poussée au décollage.

Outre Cap Canaveral en Floride et la pointe sud du Texas près de Boca Chica, les vaisseaux stellaires pourraient finalement être lancés à partir de plates-formes océaniques flottantes partout dans le monde, a déclaré Musk. Il envisage des vaisseaux spatiaux lancés trois fois par jour – «réutilisabilité rapidement» – avec des stations de remplissage dans l'espace pour les destinations plus longues comme Mars. Le premier test de remplissage pourrait avoir lieu d'ici la fin de l'année prochaine, a-t-il déclaré.

Musk estime qu'un lancement de Starship pourrait coûter moins de 10 millions de dollars, peut-être même quelques millions de dollars avec un taux de vol élevé, ce qui ferait baisser les prix. Il l'a qualifié de "ridiculement bas" et de "ridiculement bon" selon les normes spatiales actuelles.

Starship a déjà un client privé : un entrepreneur japonais qui s'est acheté un vol autour de la lune et envisage d'emmener une dizaine d'artistes avec lui. Musk a laissé entendre qu'il y avait d'autres personnes intéressées à acheter des voyages, affirmant que de futures annonces seraient à venir.

Jusqu'à présent, SpaceX s'est appuyé sur ses fusées Falcon beaucoup plus petites pour lancer des satellites, ainsi que des astronautes et du fret vers la Station spatiale internationale pour la NASA. Son premier vol privé, acheté par un milliardaire, remonte à septembre dernier. Un autre arrive fin mars, celui-ci vers la station spatiale avec trois hommes d'affaires qui paient 55 millions de dollars chacun.

https://www.nbcnews.com/news/us-news/el ... -rcna15845

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 11 Fév 2022 13:06

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Ven 11 Fév 2022 13:06 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 18:16
Localisation: Proche LFDH
Iceman 29 Image a écrit:
Elon Musk de SpaceX a déclaré jeudi que le premier vol orbital de son imposant Starship – la fusée la plus puissante au monde jamais construite – pourrait avoir lieu dans un mois ou deux.

............................
............................

Un mois ou deux .......
J'ai peur pour ce calendrier.
La FAA, qui délivre les licences d'exploitation, n'a toujours pas donné son accord.
L'enquête environnementale autour du site de Boca Chica au Texas a pris du retard en raison de près de 18 000 commentaires publics de citoyens.
La FAA qui devait remettre son rapport le 31 décembre dernier a annoncé qu’elle avait besoin d’encore un peu de temps pour mener son enquête. La FAA prévoit maintenant de publier le rapport final le 28 février 2022.

SpaceX, semble anticiper une décision négative de la part de la FAA et c'est pourquoi elle a entamé la construction d'une rampe de lancement Starship sur le pad LC-39A à Cap Canaveral ou SpaceX lance ses Falcon.
SpaceX a également fait l'acquisition de deux anciennes plateforme pétrolière, qu'elle a baptisé "Deimos" et "Phobos", du nom des satellites naturel de Mars et qu'elle pourrait exploiter pour effectuer les lancements des Starship.

Image

Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 12 Fév 2022 10:25

 Re: La tête dans les étoiles
MessagePosté: Sam 12 Fév 2022 10:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 16:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Une synthèse de la conférence:

MOUNTAIN VIEW, Californie – SpaceX est prêt à déplacer les tests de son lanceur de nouvelle génération Starship du Texas vers la Floride en cas de retards prolongés dans un examen environnemental en cours, a déclaré le 10 février le fondateur et directeur général de la société, Elon Musk.

Dans une mise à jour tant attendue et longtemps retardée sur le développement de Starship sur le site d'essai de la société à Boca Chica, au Texas, Musk a déclaré qu'il pensait que la Federal Aviation Administration effectuerait un examen environnemental et attribuerait à SpaceX une licence de lancement pour les lancements de Starship en tant que dès mars.

"Nous n'avons pas une tonne d'informations sur l'état des choses avec la FAA", a-t-il déclaré. "Nous avons reçu une sorte d'indication approximative qu'il pourrait y avoir une approbation en mars, mais c'est tout ce que nous savons."

La FAA a déclaré l'automne dernier qu'elle prévoyait d'achever une évaluation environnementale des lancements orbitaux de Starship depuis Boca Chica d'ici la fin de 2021. Cependant, fin décembre, l'agence a repoussé cette date limite au 28 février , citant le grand nombre de commentaires publics . et des discussions en cours avec d'autres organismes fédéraux.

Un résultat potentiel de cet examen, cependant, est de réaliser une étude d'impact environnemental (EIE) plus rigoureuse, ce que certains individus et organisations ont demandé lors de la période de commentaires publics sur l'ébauche d'évaluation environnementale (EE) l'automne dernier . Un EIS prendrait des mois, et potentiellement plus d'un an, pour terminer, mettant toute activité de lancement de Boca Chica en attente pendant ce processus.

"Cela nous ferait évidemment reculer pendant un certain temps car un EIS prend beaucoup plus de temps qu'un EA, nous devrions donc déplacer nos priorités vers Cape Kennedy", a-t-il déclaré, faisant référence au Kennedy Space Center de la NASA à Cap Canaveral, en Floride. .

SpaceX a précédemment obtenu les approbations environnementales pour les lancements de Starship auprès de KSC, et la société a redémarré les travaux sur un site de lancement pour Starship au Launch Complex 39A, à côté du pad existant maintenant utilisé par Falcon 9 et Falcon Heavy.

"Je suppose que notre pire scénario est que nous serions retardés de six à huit mois pour construire la tour de lancement du Cap et lancer à partir de là", a-t-il déclaré.

Il n'est pas clair, cependant, si l'examen environnemental antérieur pour Starship au KSC devrait être mis à jour pour prendre en compte la configuration actuelle du véhicule, qui a considérablement évolué depuis l'achèvement de cet examen. Tout lancement de vaisseau spatial à partir du complexe de lancement 39A devrait également contourner les lancements de Falcon là-bas et nécessiter une coordination avec la NASA.

À long terme, cependant, Musk a déclaré que SpaceX prévoyait d'utiliser KSC comme site de lancement majeur pour Starship et y construisait une usine pour produire ces véhicules. Les plates-formes offshore serviraient également de sites de lancement, SpaceX convertissant actuellement deux plates-formes pétrolières en de telles plates-formes qui pourraient être déplacées selon les besoins.

Lors de l'événement, Musk a remercié les habitants de Brownsville et du sud du Texas pour leur soutien à l'installation SpaceX de Boca Chica, appelée Starbase, mais a suggéré qu'il ne s'agirait peut-être pas d'un port spatial opérationnel actif. "C'est bien adapté pour être notre site de R&D avancé, où nous essaierions de nouvelles conceptions et de nouvelles versions de la fusée", a-t-il déclaré. KSC serait le "site de lancement opérationnel principal" avec les plates-formes offshore.

Développement des rapaces

L'événement, annoncé avec un préavis d'une semaine seulement, a été présenté comme la première mise à jour majeure par Musk sur le développement de Starship depuis un événement similaire à Boca Chica en septembre 2019. Un véhicule entièrement empilé, avec l'étage supérieur du Starship au-dessus d'un Super Heavy rappel, a servi de toile de fond à la présentation de 75 minutes.

Musk a déclaré que le véhicule devrait être prêt à être lancé si la FAA accorde une licence en mars. "Nous cherchons à obtenir l'approbation réglementaire et la préparation du matériel à peu près au même moment", a-t-il déclaré. "En gros, quelques mois pour les deux." Il n'est pas entré dans les détails, cependant, sur ce qu'il reste à faire sur le véhicule pour qu'il soit prêt pour le lancement.

Il y a eu peu de mises à jour majeures sur Starship pendant l'événement. Musk a utilisé une grande partie de la présentation pour donner un aperçu général du véhicule et réitérer son désir de longue date de l'utiliser pour rendre l'humanité multiplanétaire en établissant une colonie autonome sur Mars. La présentation comprenait une nouvelle vidéo avec une animation par ordinateur d'une mission Starship vers Mars.

Un sujet sur lequel Musk a fourni de nouveaux détails concernait le développement du moteur Raptor qui propulse Starship. Le booster Super Heavy initial dispose de 29 moteurs Raptor, les futurs boosters en hébergeant 33, a-t-il déclaré. Le véhicule Starship a six Raptors mais pourrait en avoir neuf plus tard.

SpaceX teste actuellement une conception révisée appelée Raptor 2, qu'il a décrite comme une "refonte presque complète" du moteur. La nouvelle version peut produire au moins 230 tonnes métriques de poussée, contre 185 tonnes métriques du modèle initial, et pourrait ensuite augmenter jusqu'à 250 tonnes métriques.

La nouvelle version est également "grandement simplifiée" dans sa conception, a-t-il dit, et moins chère. "Le Raptor 2 coûte environ la moitié du prix du Raptor 1, bien qu'il ait beaucoup plus de poussée et qu'il soit généralement un moteur beaucoup plus facile à construire et un moteur plus robuste."

La production de moteurs Raptor avait été une préoccupation pour Musk. En novembre, il a mis en garde contre une «crise de production» en raison de problèmes de développement de moteurs qui étaient «très franchement, un désastre». Il a suggéré que les problèmes menaçaient même la société de faillite s'ils n'étaient pas corrigés.

Musk avait l'air beaucoup plus optimiste à propos de Raptor lors de l'événement Boca Chica. "Le système de production a beaucoup d'élan", a-t-il déclaré, s'attendant à produire au moins sept moteurs par semaine d'ici mars. "Ce sont des chiffres fous pour les moteurs de fusée."

Travail HLS

Musk a parlé d'utiliser Starship pour les lancements des satellites Starlink de la société ainsi que la mission circumlunaire dearMoon que le milliardaire japonais Yusaku Maezawa a annoncée en 2018. "Il y a des annonces futures dont je pense que les gens seront très excités", a-t-il déclaré.

La mission la plus médiatisée de Starship, cependant, est d'atterrir des astronautes de la NASA sur la lune pour la première fois depuis 1972. La NASA a sélectionné Starship en avril dernier pour le programme Human Landing System (HLS), soutenant le développement d'une version atterrisseur de Starship qui amènera les astronautes à la surface de la lune et de retour sur la mission Artemis 3, actuellement prévue au plus tôt en 2025.

Musk n'est pas entré dans les détails sur les progrès de la version atterrisseur de Starship, mais a fait valoir que cela ne devrait pas interférer avec le développement de Starship par la société en tant que lanceur. "Je ne pense pas qu'il y ait vraiment un conflit là-bas", a-t-il déclaré. "Nous allons fabriquer beaucoup de vaisseaux, beaucoup de boosters."

"Ajouter des jambes pour atterrir sur la lune, cela peut être fait assez rapidement", a-t-il affirmé. "Un taux de production élevé résout de nombreux maux."

https://spacenews.com/spacex-considers- ... o-florida/

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8383 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 536, 537, 538, 539, 540, 541, 542 ... 559  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO