For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Mar 26 Juin 2018 13:44

 Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mar 26 Juin 2018 13:44 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
Citation:
Selon une étude publiée ce mardi, les agents de bord des compagnies aériennes ont des taux plus élevés de cancers que la population générale aux États-Unis.

Cette fréquence plus élevée de cancers pourrait être liée au nombre d'années passées à travailler à bord, d'après l'étude parue dans le journal Environmental Health. Selon les chercheurs de l'école de santé publique américaine Harvard T. H. Chan, sur les 5 366 agents de bord ayant participé à cette étude, un peu plus de 15% ont déclaré avoir déjà eu un diagnostic de cancer.

En tenant compte de l'âge, les auteurs ont constaté une fréquence plus élevée chez les membres d'équipage de tous les cancers pris en compte dans cette étude par rapport à la population générale, incluant le cancer du sein (3,4% parmi les membres d'équipage contre 2,3% dans la population générale), le cancer de l'utérus (0,15% contre 0,13%), du col (1,0% contre 0,70%) ou encore les cancers gastro-intestinaux (0,47% contre 0,27%) et de la thyroïde (0,67% contre 0,56%).

Privation de sommeil
L'étude montre une association entre chaque augmentation de cinq années passées à travailler comme hôtesse de l'air et le cancer de la peau, autre que le mélanome, chez les femmes. En revanche, la durée du travail en vol ne semblait pas associée au cancer du sein, de la thyroïde ou au mélanome, mais était associée à un risque plus élevé de cancer du sein chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfants (nullipares) et chez celles qui ont eu trois enfants ou plus.

Ne jamais avoir eu d'enfant est un facteur de risque connu de cancer du sein, rappelle la Dr Irina Mordukhovich, coauteur de l'étude. «Mais nous avons été surpris de reproduire une découverte récente selon laquelle l'exposition au travail en tant qu'hôtesse de l'air était exclusivement liée au cancer du sein chez les femmes de trois enfants ou plus».

L'influence du tabagisme passif
«Ceci peut être dû à une combinaison de sources de perturbation du rythme circadien (rythme biologique sur 24h) - comme la privation de sommeil et des horaires irréguliers - à la fois à la maison et au travail», souligne-t-elle auprès de la revue.

Les stewards présentaient des taux plus élevés de mélanome et d'autres cancers de la peau (1,2% et 3,2% chez les membres d'équipage comparativement à 0,69% et 2,9% dans la population générale, respectivement), surtout s'ils avaient été exposés au tabagisme passif avant l'interdiction de fumer à bord en 1998. Plus de 80% des équipages dont les données ont été analysées dans l'étude étaient des femmes dans la profession depuis un peu plus de 20 ans.



http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/ ... t-16456215


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 26 Juin 2018 16:16

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mar 26 Juin 2018 16:16 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Dim 04 Déc 2011 19:07
Localisation: Dans les montagnes
GuidoCh a écrit:
Citation:
Selon une étude publiée ce mardi, les agents de bord des compagnies aériennes ont des taux plus élevés de cancers que la population générale aux États-Unis.

Cette fréquence plus élevée de cancers pourrait être liée au nombre d'années passées à travailler à bord, d'après l'étude parue dans le journal Environmental Health. Selon les chercheurs de l'école de santé publique américaine Harvard T. H. Chan, sur les 5 366 agents de bord ayant participé à cette étude, un peu plus de 15% ont déclaré avoir déjà eu un diagnostic de cancer.

En tenant compte de l'âge, les auteurs ont constaté une fréquence plus élevée chez les membres d'équipage de tous les cancers pris en compte dans cette étude par rapport à la population générale, incluant le cancer du sein (3,4% parmi les membres d'équipage contre 2,3% dans la population générale), le cancer de l'utérus (0,15% contre 0,13%), du col (1,0% contre 0,70%) ou encore les cancers gastro-intestinaux (0,47% contre 0,27%) et de la thyroïde (0,67% contre 0,56%).

Privation de sommeil
L'étude montre une association entre chaque augmentation de cinq années passées à travailler comme hôtesse de l'air et le cancer de la peau, autre que le mélanome, chez les femmes. En revanche, la durée du travail en vol ne semblait pas associée au cancer du sein, de la thyroïde ou au mélanome, mais était associée à un risque plus élevé de cancer du sein chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfants (nullipares) et chez celles qui ont eu trois enfants ou plus.

Ne jamais avoir eu d'enfant est un facteur de risque connu de cancer du sein, rappelle la Dr Irina Mordukhovich, coauteur de l'étude. «Mais nous avons été surpris de reproduire une découverte récente selon laquelle l'exposition au travail en tant qu'hôtesse de l'air était exclusivement liée au cancer du sein chez les femmes de trois enfants ou plus».

L'influence du tabagisme passif
«Ceci peut être dû à une combinaison de sources de perturbation du rythme circadien (rythme biologique sur 24h) - comme la privation de sommeil et des horaires irréguliers - à la fois à la maison et au travail», souligne-t-elle auprès de la revue.

Les stewards présentaient des taux plus élevés de mélanome et d'autres cancers de la peau (1,2% et 3,2% chez les membres d'équipage comparativement à 0,69% et 2,9% dans la population générale, respectivement), surtout s'ils avaient été exposés au tabagisme passif avant l'interdiction de fumer à bord en 1998. Plus de 80% des équipages dont les données ont été analysées dans l'étude étaient des femmes dans la profession depuis un peu plus de 20 ans.



http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/ ... t-16456215


Bonjour, ceci est connu depuis longtemps, en tout cas des spécialistes du sommeil.
Le rythme circadien est modifié dans les voyages trans longitudes avec de fréquents décalages horaires, et a pour conséquence une augmentation du cancer de prostate chez les hommes et du sein chez les femmes ; ceci n'est plus vrai lorsque les PN ne font que du trans latitude.
Il semble que le cancer du sein chez les hôtesses de l'air scandinaves soit en passe de devenir une maladie professionnelle.

_________________
N'écoutez pas les médecins, faites comme eux, buvez du vin.
http://enrouteverslesommet.wix.com/sommet


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Juin 2018 08:39

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mer 27 Juin 2018 08:39 
En ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Dim 08 Juil 2012 15:38
Pas d'allusion à la toxicité possible de la climatisation dont on a parlé par ailleurs ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Juin 2018 10:41

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mer 27 Juin 2018 10:41 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Sep 2014 22:01
Localisation: Proche LFPO
Et aussi au rayonnement :?:

_________________
Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire la semaine prochaine


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Juin 2018 14:44

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mer 27 Juin 2018 14:44 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 07 Juil 2013 10:28
Oui, je pensais que passer beaucoup de temps à l'altitude de croisière, donc avec une épaisseur d'atmosphère très réduite exposait les personnels navigants beaucoup plus aux rayonnements ionisants, notamment solaires (l'épaisseur de l'enveloppe d'un avion est trop minime pour les arrêter notablement).
Cf les études pour les astronautes et autres cosmonautes en vue de voyages de longues durée (vers Mars notamment) ou des séjours prolongés sur la Lune (qui n'a pas d'atmosphère protectrice)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Juin 2018 15:30

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mer 27 Juin 2018 15:30 
En ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
Pour le rayonnement et autre, voir cet article :

http://www.businessinsider.fr/voler-en- ... -au-cancer

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Juin 2018 18:21

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Mer 27 Juin 2018 18:21 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Lun 18 Juin 2018 00:24
lessentiel.lu a écrit:
En tenant compte de l'âge, les auteurs ont constaté une fréquence plus élevée chez les membres d'équipage de tous les cancers pris en compte dans cette étude par rapport à la population générale, incluant le cancer du sein (3,4% parmi les membres d'équipage contre 2,3% dans la population générale), le cancer de l'utérus (0,15% contre 0,13%), du col (1,0% contre 0,70%) ou encore les cancers gastro-intestinaux (0,47% contre 0,27%) et de la thyroïde (0,67% contre 0,56%).

http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/ ... -navigant-


Bon ok, mais d'un côté, les différences de pourcentages ne sont pas si flagrants non plus...

Il faudrait connaitre le nombre de cas étudiés dans la "population générale"...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 14:25

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 14:25 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
michael a écrit:
Pas d'allusion à la toxicité possible de la climatisation dont on a parlé par ailleurs ?


C’est bien là à mon sens tout l’intérêt de cette étude scientifique. (merci d’ailleurs de me l’avoir fait découvrir sur ce site) :
Il y a beaucoup d’environnement psychologique autour du sujet de la toxicité de la climatisation / pressu cabine. Et les spécialistes (physiologistes comme ingénieurs) qui démontrent qu’à part pour un ou 2 vieux modèles (dont le BAE 146 de mémoire ?) il n’y avait objectivement pas de risque : ils prêchent un peu dans le désert. Désert médiatique du moins car le « y’a pas de problème » n’intéresse personne.
Seuls les évènements dans lesquels des occupants ont eu des symptômes suite à des fumées ou odeurs cabine sont reportés par les médiats. Sans qu’on puisse pour autant prouver que ces évènements engendreraient des cancers. Mais cette activité médiatique récurrente sous cet angle seulement fini par donner l’illusion qu’il y aurait bien un lien entre ces évènements et des cancers. Il n’en est rien, et là, cette étude ne fait que démontrer par le retour d’expérience et les statistiques ce que l’analyse technique disait : pas de risque avec les systèmes de prélèvements d’air moteur tels qu’ils sont conçus.

SDUC a écrit:
Et aussi au rayonnement :?:

C’est connu et géré depuis bien longtemps, c’est donc normal qu’il n’y ait pas de cancer lié à cela. Comme rappelé en fin d’article sité dans le poste précédent, ou par exemple dans cet article assez didactique.
http://www.irsn.fr/FR/IRSN/Publications/Magazine-Reperes/archives/Documents/IRSN_magazine-reperes34-201707.pdf
salutations


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 14:53

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 14:53 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 20 Oct 2009 19:47
vinss789 a écrit:
Et les spécialistes (physiologistes comme ingénieurs) qui démontrent qu’à part pour un ou 2 vieux modèles (dont le BAE 146 de mémoire ?) il n’y avait objectivement pas de risque : ils prêchent un peu dans le désert.


Est-ce que les "spécialistes" accepteraient de respirer à pleins poumons l'air contaminé ? Puisqu'il n'y a aucun risque...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 16:26

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 16:26 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mar 15 Mar 2016 16:28
MCT a écrit:
vinss789 a écrit:
Et les spécialistes (physiologistes comme ingénieurs) qui démontrent qu’à part pour un ou 2 vieux modèles (dont le BAE 146 de mémoire ?) il n’y avait objectivement pas de risque : ils prêchent un peu dans le désert.


Est-ce que les "spécialistes" accepteraient de respirer à pleins poumons l'air contaminé ? Puisqu'il n'y a aucun risque...


En tous cas pour ceux que je connais ils sont dans la catégorie "grands voyageurs" et sont donc soumis exactement aux même environnements, sans les craindre.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 28 Juin 2018 21:38

 Re: Le cancer sévit parmi le personnel navigant
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2018 21:38 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 20 Oct 2009 19:47
vinss789 a écrit:
En tous cas pour ceux que je connais ils sont dans la catégorie "grands voyageurs" et sont donc soumis exactement aux même environnements, sans les craindre.


Ils ne prendront jamais l'avion aussi longtemps qu'un personnel navigant à la moitié de sa carrière.

Récemment je me suis pris, dans un environnement non ventilé, le flux de 2 CFM56 au démarrage, à ne plus pouvoir respirer. Mais OK c'est "sans crainte". Je ne suis pas sûr qu'ils soient eux aussi soumis à cet environnement....


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO