For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 294 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante

Jeu 08 Avr 2021 21:40

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Jeu 08 Avr 2021 21:40 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Pas grave! ;)

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 08 Avr 2021 21:45

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Jeu 08 Avr 2021 21:45 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
https://twitter.com/GrumpyLars/status/1 ... 7779002381


https://youtu.be/KgnM_aUDJjI

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 22 Avr 2021 23:38

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Jeu 22 Avr 2021 23:38 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
Indonésie : mobilisation aéronavale pour retrouver le sous-marin Kri Nanggala

Image
Boeing 737 2X9 Surveiller - Indonesian Air Force

Citation:
Chaque minute compte désormais afin de retrouver d’éventuels survivants. L’Indonésie a enclenché une vaste opération aérienne et navale afin de localiser son sous-marin KRI Nanggala disparu ce mercredi 21 avril 2021 lors d’un exercice. Des moyens civils et militaires ont été déployés par plusieurs pays de la région, mais pour l’instant le bâtiment de guerre reste introuvable. Cinquante-trois personnes se trouvent à bord.

On sait juste que l’Indonésie avait lancé depuis le début de la semaine une campagne de manœuvres à la mer sur le thème de la guerre anti-sous-marine. Sur les eaux corvettes et frégates tentaient de repérer deux submersibles ennemis, parmi lesquels le KRI Nanggala. Les navires étaient appuyés par deux avions Casa CN-235MP et trois hélicoptères Eurocopter AS.565MBe Panther. Au milieu de la nuit tout contact a été perdu avec le pacha du sous-marin. L’exercice est alors devenu une réalité, sauf qu’il n’était plus question de simuler sa destruction mais de le retrouver et de sauver son équipage.

À son bord se trouve quarante-neuf sous-mariniers, de tous grades, et quatre observateurs civils du ministère indonésien de la défense. Selon l’état-major de la marine indonésienne s’il s’agit d’une simple avarie les survivants peuvent disposer d’une réserve d’air pour une semaine. Tous les espoirs sont donc encore permis.

Aux cinq aéronefs engagés dans l’exercice se sont ajoutés d’autres appareils. Au moins deux Nurtanio NC-212MPA Aviocar, un GAF N-24 Nomad, et un Eurocopter AS.332F Super Puma ont été repérés sur zone, ce type d’hélicoptère étant aménagé pour le déploiement de forces spéciales et de plongeurs opérationnels.
La force aérienne indonésienne a de son côté sorti deux de ses trois Boeing 737 Surveiller, des avions de ligne 737-200, modifiés dans les années 1980 pour la patrouille maritime. Un Airbus DS C-295 MPA est lui aussi présent ainsi que deux avions de transport tactique dont l’identité n’a pas été révélée.

Ce jeudi 22 avril 2021 des renforts internationaux sont arrivés dans la zone de recherches établie à une centaine de kilomètres au nord de Bali. Le secteur représente une superficie grande comme la Bretagne. Trois navires civils spécialisés dans la recherche et le sauvetage en haute mer sont présents. Les MV Mega Bakti et MV Swift Rescue, armés respectivement par la Malaisie et Singapour ont rejoint les recherches. De son côté l’Inde est en train de déployer son MV Sabarmati avec à bord un sous-marins de sauvetage en grande profondeur, ou DSRV. L’Inde doit également envoyé sur place un destroyer de classe Kolkata spécialisé dans la guerre anti-sous-marine.

Un Boeing P-8I Poseidon indien est présent également dans la région tandis que deux Lockhed-Martin C-130J-30 Super Hercules équipés de chaines SAR ont été envoyés par l’Australie. L’un d’entre-eux a repéré ce jeudi 22 avril 2021 au matin une trainée de carburant en surface à l’endroit supposée de la perte du KRI Nanggala.

Dans le même temps le gouvernement indonésien a annoncé avoir demandé l’aide de plusieurs pays de l’Union Européenne ainsi qu’aux États-Unis. On ignore actuellement quels ont été les réponses. La France dispose de moyens militaires dans la région, nous saurons dans les heures prochaines si elle a répondu favorablement ou non.

https://www.avionslegendaires.net/2021/ ... -nanggala/

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 24 Avr 2021 12:12

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Sam 24 Avr 2021 12:12 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
24 avril 2021.

Jakarta, Indonésie (CNN)Des débris présumés provenir du sous-marin de la marine indonésienne disparu ont été retrouvés, a déclaré samedi le chef d'état-major de la marine indonésienne, Yudo Margono, lors d'une conférence de presse.

Six morceaux de débris supposés provenir du sous-marin, qui a été perdu dans la mer de Bali mercredi, ont été présentés aux journalistes.

Les dernières nouvelles sont arrivées alors que les espoirs s'amenuisaient pour les 53 membres de l'équipage qui auraient manqué d'oxygène tôt samedi.

Les États-Unis déploient un avion de chasse sous-marin P-8 Poseidon pour participer à l'opération de recherche et de sauvetage du sous-marin.

La marine indonésienne a déclaré qu'elle envoyait des hélicoptères et des navires de recherche dans la zone où le contact a été perdu avec le sous-marin KRI Nanggala-402, âgé de 44 ans, mercredi, alors qu'elle se préparait à effectuer un exercice de torpillage.

L'Australie a également déployé une frégate équipée d'un sonar et un hélicoptère pour aider à la chasse au sous-marin, tandis qu'un navire de sauvetage en eaux profondes est en route depuis l'Inde, alors que les inquiétudes grandissent quant à la possibilité que le sous-marin ait été écrasé par la pression de l'eau.

Image

"La possibilité qu'il soit tombé en dessous de sa profondeur maximale de plongée, entraînant ainsi l'implosion du sous-marin, devra être envisagée", a déclaré Collin Koh, chargé de recherche à l'Institute of Defense and Strategic Studies.

Si le sous-marin est encore intact, les responsables indonésiens ont déclaré vendredi qu'il n'aurait assez d'air que pour tenir jusqu'à l'aube de samedi, si les équipements fonctionnent correctement.

"Jusqu'à présent, nous ne l'avons pas trouvé... mais avec l'équipement disponible, nous devrions être en mesure de trouver l'emplacement", a déclaré Achmad Riad, un porte-parole de l'armée indonésienne, lors d'une conférence de presse.

Koh a déclaré que l'hypothèse selon laquelle le sous-marin disposait de 72 heures d'oxygène était optimiste étant donné la capacité limitée du sous-marin à générer de l'oxygène en raison de sa production d'énergie conventionnelle.
"Il y a donc une possibilité que l'oxygène soit déjà épuisé", a déclaré M. Koh.

La marine indonésienne a déclaré qu'elle cherchait à savoir si le sous-marin avait perdu de l'énergie au cours de sa plongée et s'il n'avait pas pu exécuter les procédures d'urgence alors qu'il descendait à une profondeur de 600 à 700 mètres (1 968 à 2 296 pieds), bien au-delà de ses limites de survie.

Le chef d'état-major de la marine indonésienne, Yudo Margono, a déclaré vendredi qu'un objet ayant une "force magnétique élevée" avait été repéré "flottant" à une profondeur de 50 à 100 mètres (164 à 328 pieds), et une recherche aérienne avait auparavant repéré une marée noire près de la dernière position du sous-marin.

Un officier militaire indonésien place des photos de l'équipage disparu à la base aérienne militaire Ngurah Rai à Kuta, Bali, Indonésie, le 23 avril.

Le sous-marin à propulsion diesel-électrique pouvait résister à une profondeur de 500 mètres (1 640 pieds), mais une profondeur supérieure pouvait être fatale, a déclaré le porte-parole de la marine, Julius Widjojono.

Des experts comme Koh affirment que l'Indonésie devra à nouveau étendre la zone de recherche s'il s'avère que l'anomalie magnétique n'est pas le navire et préviennent que si le sous-marin est perdu à une "profondeur extrême", il pourrait être possible de le récupérer.

La mer de Bali peut atteindre des profondeurs de plus de 1 500 mètres (4 921 pieds).

L'une des personnes à bord était le commandant de la flotte sous-marine indonésienne, Harry Setiawan.
Tard dans la journée de vendredi, le Pentagone a déclaré que le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, s'était entretenu avec son homologue indonésien, Prabowo Subianto, et avait proposé un soutien supplémentaire, qui pourrait inclure des moyens de recherche sous-marine.


https://edition.cnn.com/2021/04/23/asia ... index.html

On se rappelle le drame du sous-marin argentin San Juan il y a quelques années maintenant, un scenario semblable.

https://youtu.be/VHlrrJRBYy0

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 24 Avr 2021 18:41

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Sam 24 Avr 2021 18:41 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Le sous-marin en question:

Image

Image

Image

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 25 Avr 2021 16:19

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Dim 25 Avr 2021 16:19 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Photos du sous-marin qui se serait disloqué en 3 morceaux et qui repose à 839 mètres :

Image

Image

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 25 Avr 2021 21:30

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Dim 25 Avr 2021 21:30 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Le KRI Nanggala-402 a été retrouvé séparé en trois morceaux, les 53 membres d'équipage du navire sont décédés.

L'épave a été découvertes à une profondeur de 838 mètres.

Le commandant du TNI, le maréchal Hadi Tjahjanto a déclaré que les photos visuelles prises par un véhicule sous-marin sans pilote appartenant à Singapour montraient l'épave du KRI Nanggala-402 à une profondeur de 838 mètres et confirmaient que le sous-marin s'était cassé en raison d'une pression sous-marine extrêmement forte à une profondeur dépassant sa limite de profondeur maximale pour la plongée.

"Nous avons obtenu des photos qui ont été confirmées les faits, y compris le gouvernail vertical arrière, les ancres, l'extérieur du corps de pression et d'autres parties du bâtiment, y compris les vêtements de sécurité de l'équipage", a déclaré Hadi lors d'une conférence de presse à la Base aérienne Gusti Ngurah Rai à Bali.

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 25 Avr 2021 21:34

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Dim 25 Avr 2021 21:34 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Pour ceux qui ne voit pas les images. On voit ici le massif cassé en deux.

tibo m Image a écrit:
Photos du sous-marin qui se serait disloqué en 3 morceaux et qui repose à 839 mètres :

Image

Image


Image

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Mai 2021 11:37

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Dim 02 Mai 2021 11:37 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Ca existe en aérologie également, le crash du JU-52 de JUAIR on est probablement un exemple récent.

Qu'est-ce qu'une «onde interne»? Cela pourrait expliquer la perte d'un sous-marin indonésien.


Image
Une image prise par le satellite Aqua de la NASA alors qu'il passe au-dessus de l'Indonésie, capture la preuve d'une onde interne dans la même zone générale où le sous-marin KRI Nanggala a disparu plus tôt ce mois-ci.

Jeff Schmaltz /, Équipe d'intervention rapide MODIS Land, NASA GSFC.

Aucune cause officielle n'a encore été établie pour la destruction d'un sous-marin indonésien avec 53 personnes à bord au début du mois, mais certaines spéculations se sont concentrées sur un phénomène sous-marin qui a été noté par les sous-mariniers depuis au moins la Seconde Guerre mondiale, même s'il s'est amélioré. compris seulement au cours des dernières décennies.

Un haut responsable de la marine indonésienne a suggéré plus tôt cette semaine qu'une "vague interne" aurait pu pousser le KRI Nanggala 402 en dessous de sa profondeur d'écrasement, causant la perte du navire et de tout le monde à bord. Il a cité des images satellites montrant la présence d'une telle onde dans la région à peu près au moment où le sous-marin a disparu.


De telles vagues - bien que rarement remarquées par les observateurs à la surface - peuvent atteindre des hauteurs sous-marines vertigineuses et donc inquiéter les sous-marins, selon les scientifiques. Ils sont générés par l'interaction des fortes marées, des couches océaniques plus chaudes et plus froides et de la géographie sous-marine.

Les ondes internes se produisent dans des régions océaniques spécifiques du monde entier - des endroits tels que le détroit de Gibraltar qui relie la Méditerranée à l'océan Atlantique, certaines parties du Pacifique occidental et la mer de Chine méridionale. Ils sont également connus pour exister dans la région du détroit de Lombok en Indonésie, où le Nanggala a été perdu.

Matthew Alford, directeur associé du laboratoire de physique marine de la Scripps Institution of Oceanography de San Diego, affirme que les États-Unis, la Chine et la Russie "ont dépensé beaucoup d'argent" pour étudier les ondes internes dans la mer de Chine méridionale en raison de leur impact potentiel sur les opérations navales dans la voie navigable stratégique.

«Les vagues internes sont très fortes et représentent un danger car elles balaient les couches océaniques (et potentiellement tout ce qu'elles contiennent, y compris les plongeurs ou les sous-marins) vers le bas sur des centaines de mètres en quelques minutes», déclare Alford dans un e-mail à NPR.

«Le détroit de Lombok est également une région connue de fortes ondes internes», explique Alford, qui étudie le phénomène.

Bien qu'il n'ait jamais entendu parler d'une vague interne coulant un sous-marin, c'est un scénario «plausible», dit Alford.

Une étude de 1966 de l'US Navy notait que «le passage d'ondes internes de grande amplitude pourrait rendre difficile le contrôle de la profondeur du sous-marin, en particulier lorsque le sous-marin roule tranquillement à faible vitesse». Le rapport , intitulé Vagues internes: leur influence sur les opérations navales , a ajouté que de telles vagues «pourraient déclencher le naufrage incontrôlable d'un sous-marin».

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les sous-mariniers ont évité le détroit de Gibraltar en partie parce qu'ils étaient conscients de sa réputation de propager des vagues sous-marines inhabituelles qui étaient considérées comme dangereuses, a déclaré David Farmer, océanographe physique à l'Université de Rhode Island, à USA Today en 2014.

Au plus fort de la guerre froide en 1984, un sous-marin soviétique qui passait apparemment sous un pétrolier pour masquer sa sortie du détroit s'est brusquement écrasé contre la coque du pétrolier, causant des dommages aux deux navires et forçant le sous-marin à la surface . On pense que la collision a été causée par une onde interne qui a projeté de manière inattendue le sous-marin vers la surface.

Maarten Buijsman, un scientifique marin à l'Université du Mississippi du Sud, convient qu'il est possible qu'une vague interne ait pu causer le naufrage du Nanggala. «Certaines ondes internes peuvent avoir de grandes amplitudes et déplacer des sous-marins», dit-il.

Les vagues "sont générées sur une topographie abrupte en raison des marées de surface", explique-t-il à NPR. "Dans la mer de Chine méridionale, les amplitudes des ondes internes peuvent être d'environ 100 mètres (330 pieds)."

Dans le cas du Nanggala, ce qui s'est passé a peut-être été exactement le contraire de ce qui s'est passé avec le sous-marin soviétique dans le détroit de Gibraltar dans les années 1980 - au lieu d'une vague interne faisant dévaler le sous-marin vers la surface, le navire indonésien peut avoir a été poussé beaucoup plus profondément qu'il n'a été conçu pour fonctionner en toute sécurité.

La disparition du Nanggala est toujours sous enquête. Selon l'amiral indonésien Yudo Margono, le navire a été localisé en au moins trois morceaux sur le fond de l'océan à une profondeur de près de 840 mètres (2750 pieds) - bien plus que la "profondeur d'effondrement" du submersible de 200 mètres (655 pieds).

Une vague interne n'est qu'une des explications possibles de la destruction du sous-marin diesel de construction allemande. Bien qu'il ait subi un radoub en Corée du Sud qui a été achevé en 2012, c'était un vieux bateau - entré en service avec la marine indonésienne au début des années 1980.

Nanggala se préparait également à un exercice de torpilles au moment où le contact radio a été perdu - et les accidents de torpilles ont été la cause de certaines pertes de sous-marins très médiatisées dans le passé. En août 2000, une explosion d'une torpille dans un tube à bord du sous-marin russe Koursk a déclenché les autres torpilles, provoquant la chute du sous-marin dans la mer de Barents, avec les 118 membres de son équipage, selon une enquête officielle.

Des décennies plus tôt, en 1968, l'USS Scorpion à propulsion nucléaire était perdu avec ses 99 membres d'équipage. La cause du naufrage du Scorpion n'a jamais été prouvée de manière concluante, mais une théorie suggère que le sous-marin a succombé à une torpille «à chaud» qui est devenue inopinément active alors qu'elle était encore dans son tube.

Lors d'un point de presse à Jakarta plus tôt cette semaine, le contre-amiral Iwan Isnurwanto, lui-même ancien sous-marinier, a brossé un tableau sombre des derniers moments de KRI Nanggala.

S'il s'agissait d'une vague interne, a-t-il dit, «ce serait la nature contre laquelle nous nous opposerons».

"Nous serions entraînés par les vagues, nous envoyant vers une descente rapide", a-t-il dit, ajoutant: "Personne ne peut combattre la nature."

https://www.npr.org/2021/04/30/99249677 ... -submarine

https://www.youtube.com/watch?v=U2lq8TpLqR4

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Mai 2021 23:14

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Mer 05 Mai 2021 23:14 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Au large des côtes de la Manche, le remorquage de la coque de pétrolier inquiète.

La vétusté du remorqueur Christos XXIV de la coque de pétrolier, en attente au large de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) ce mercredi « en zone d'abri », inquiète.

Par Rédaction La Presse de la Manche
Publié le 5 Mai 21 à 20:17 mis à jour le 5 Mai 21 à 20:18

Image


La coque de pétrolier de 160 mètres de long à destination d’un chantier de déconstruction en Méditerranée et remorquée mardi était, ce mercredi, en attente « en zone d’abri » à environ 13 km au large de Saint-Vaast-la-Hougue, selon la préfecture de la Manche et de la mer du Nord.

Le remorqueur Abeille Liberté, affrété par la Marine nationale française, était allé chercher la coque du pétrolier à 40 nautiques (75 km environ) au large de Cherbourg mardi matin alors que celle-ci était à la dérive depuis lundi soir après une rupture avec son remorqueur d’origine le Christos XXIV, selon la préfecture maritime.

Un danger à la navigation

La coque représentait alors un « danger à la navigation […] dans une zone où transite près de 25 % du trafic commercial mondial », précisent les autorités maritimes françaises. Son transfert de l’Abeille Liberté vers le Christos XXIV était en cours mercredi vers 17 heures et la fin de l’opération était envisagée pour la fin de journée. Le convoi pourrait alors reprendre sa route vers la Méditerranée « peut-être cette nuit ou jeudi » selon la même source…..

La suite ici:
https://actu.fr/societe/au-large-des-co ... ssion=true

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 26 Mai 2021 11:35

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Mer 26 Mai 2021 11:35 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
Bayonne. Hélitreuillage d'un marin au large du littoral Basque

Citation:
L'hélicoptère ECU64 est intervenu au large de Bayonne mardi 25 mai 2021 vers 22h pour l'évacuation médicale d'un marin qui était à bord d'un cargo néerlandais.

Le CROSS Étel, qui s’occupe de la coordination du sauvetage en mer, avait été appelé dans la soirée de mardi 25 mai 2021 par l’équipage du cargo Arklow Valour pour une évacuation médicale d’un marin à bord.

Le cargo Arklow Valour sous pavillon Néerlandais avait quitté le port de Bayonne vers 19h20 en direction du port de Gand en Belgique.

L’équipage du cargo a contacté le CROSS Étel afin de demander l’évacuation d’un marin. L’hélicoptère de la gendarmerie ECU64 a donc été déployé afin d’hélitreuiller la personne blessée. Le SAMU a ensuite pris en charge la victime à 22h10. Elle a été transportée au Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne.
Image
Le cargo Arklow Valour (©Nicolas Guérin)

Ce cargo mesure 90 mètres de long et 15 de large, il était situé à environ 8 kilomètres des côtes lors de l’intervention d’ECU64.

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bayo ... 22799.html


_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 28 Mai 2021 09:25

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Ven 28 Mai 2021 09:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Évacuation par hélicoptères de l’équipage:

Incendie du porte containers "X-Press Pearl" au Sri Lanka:

Le navire en feu qui est au centre d'une catastrophe environnementale au large du Sri Lanka s'est vu refuser l'accès à deux ports avant l'incendie.

Image

Le feu a ravagé toute la longueur de la X-Press Pearl vieux de 3 mois, capacité 2700 boites, son propriétaire acceptant maintenant qu'une perte totale  du navire est inévitable.

Le navire, qui a pris feu au mouillage au large de Colombo jeudi dernier , a subi une explosion hier, nécessitant l'évacuation rapide de l'équipage. Les infos ont été déclarée sur le navire X-Press Feeders, qui transportait environ 25 tonnes d'acide parmi les 1 486 conteneurs à bord.

Les débris du porte-conteneurs en feu se sont échoués sur la côtes et les habitants ont été avertis de ne rien toucher car il pourrait être contaminé par des produits chimiques nocifs.

L'histoire complète de la façon dont le navire a atteint sa fin probable au Sri Lanka a des relents de catastrophes de navires précédentes telles que l' incident du pétrolier Prestige de 2002 ( ou l"Erika) et attisera probablement les flammes dans le débat en cours sur les ports refuges.

Tim Hartnoll, le président exécutif de X-Press Feeders, a déclaré qu'un mauvais conditionnement était responsable de la fuite d'acide, que l'équipage avait détectée dans la mer d'Oman à des milliers de kilomètres du Sri Lanka. En détectant la fuite, le capitaine du navire a alors contacté deux ports - Hazira sur la côte ouest de l'Inde et Hamad au Qatar - pour demander le déchargement des conteneurs en question. Les demandes ont été rejetées et le navire, qui avait été livré depuis un chantier en Chine en février dernier, s'est rendu au Sri Lanka.

Image

Alors que les équipes de sauvetage - assistées par les forces militaires sri-lankaises et indiennes - se battent pour minimiser les dégâts, on pense que de l'acide et du carburant se sont répandus dans la mer, et le propriétaire du navire prévoit que le navire assuré par le London P&I Club sera déclaré perte totale.

«La plus grande menace pour le transport de conteneurs est l'incendie à bord des navires», a déclaré Hartnoll.

Une source distincte de la société a commenté: «Cette catastrophe aurait pu être évitée si ces ports avaient fait leur devoir et pris la cargaison plutôt que de mettre en danger l'équipage et le navire.»

Un rapport de l'assureur maritime Gard en novembre dernier prévenait qu'un incendie impliquant du fret conteneurisé se produisait désormais une fois toutes les deux semaines en moyenne.

Le rapport de Gard a souligné trois raisons principales des incendies observés historiquement. Le charbon de bois auto-chauffant est classé premier. Les produits chimiques mal emballés et / ou déclarés avec des batteries sont classés en deuxième position comme la troisième cause d'incendie dans les conteneurs en mer.

https://splash247.com/x-press-pearl-was ... f-colombo/

Image


_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 30 Mai 2021 01:23

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Dim 30 Mai 2021 01:23 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
En feu depuis neuf jours, un porte-conteneurs déverse des tonnes de plastique sur les plages du Sri Lanka
Publié hier à 12h59, mis à jour hier à 13h10.

EN IMAGESUne opération internationale est en cours pour tenter d’éviter une marée noire, le bateau menaçant de se briser et de déverser son fioul dans l’océan Indien.
Un porte-conteneurs en feu depuis neuf jours au large du Sri Lanka continuait à relâcher, samedi 29 mai, sa cargaison de tonnes de granulés de plastique sur le littoral du pays, pendant qu’une opération internationale a été lancée pour tenter d’éviter une marée noire dans l’océan Indien.

Le MV X-Press-Pearl, navire de 186 mètres de long immatriculé à Singapour, a été fragilisé par les flammes et menace de se briser face aux plages de Colombo, capitale économique du Sri Lanka. Le déversement dans l’océan des 278 tonnes de fioul de soute et des 50 tonnes de gazole marin qu’il transporte, en plus du combustible présent dans son réservoir, provoquerait une catastrophe environnementale.

Les autorités du Sri Lanka ont interdit la pêche dans une zone de 80 kilomètres de long autour du navire. L’incendie semblait enfin maîtrisé selon les autorités, samedi, mais de nombreuses interventions sont encore nécessaires pour sécuriser le navire.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi
Les conteneurs tombés à la mer, un danger passé sous les radars
« Il y a encore de la fumée et on peut voir quelques flammes par intermittence, mais le navire est maintenant stable », a déclaré samedi à l’Agence France Presse (AFP) le porte-parole de la marine sri-lankaise, le capitaine Indika de Silva. Un hélicoptère militaire avait largué mercredi près d’une demi-tonne de produits chimiques ignifuges sur le navire, en vain, et la lutte conte les flammes s’était poursuivie depuis.

Enquête sur des fuites d’acide nitrique à bord

Le porte-conteneurs faisait route vers Colombo en provenance l’Etat indien du Gujarat, lorsque le feu s’est déclaré à 14 kilomètres au large des côtes. Il aurait pris dans un conteneur d’acide nitrique, a déclaré vendredi Dharshani Lahandapura, présidente de l’Autorité de protection de l’environnement marin du Sri Lanka.

Les autorités enquêtent sur les circonstances entourant des fuites d’acide nitrique, que l’équipage aurait remarquées avant même d’entrer dans les eaux sri-lankaises. Le navire transportait 25 tonnes d’acide nitrique, ainsi que certaines quantités d’éthanol, parmi ses 1 500 conteneurs.


La suite ici: https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html






_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 03 Juin 2021 14:25

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Jeu 03 Juin 2021 14:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Le MV X-Press Pearl a partiellement coulé au large des côtes du Sri Lanka lors d'une tentative de remorquage du navire vers des eaux plus profondes, a confirmé l'opérateur du navire.

https://gcaptain.com/x-press-pearl-part ... bo-photos/


Les sauveteurs sont montés à bord du navire aujourd'hui et ont réussi à attacher un câble de remorquage à la proue du navire incendié, mais les efforts pour le remorquer ont échoué.  L'arrière du navire touche désormais le fond marin à une profondeur de 21 mètres, a indiqué X-Press Feeders dans sa mise à jour.

"À 15 h, heure du Sri Lanka, la partie avant du navire reste à flot et de la fumée s'échappe des cales à cargaison 1 et 2", indique la mise à jour.



Les efforts pour éteindre le feu à bord se poursuivent depuis qu'il a été signalé pour la première fois le 20 mai, un jour après que le X-Press Pearl soit arrivé à un mouillage à environ 9,5 miles de la côte de Colombo avec un conteneur contenant de l'acide nitrique. Bien que l'extinction du feu ait semblé réussir dans un premier temps, le feu a explosé en intensité la semaine dernière et les 25 membres d'équipage ainsi qu'une équipe de sauvetage de la SMIT ont été évacués.

Les 25 membres d'équipage ont finalement été évacués sains et saufs. Deux d'entre eux ont été blessés mais devraient se rétablir complètement. L'un d'entre eux a également été testé positif au COVID-19.

Avant son naufrage partiel aujourd'hui, tous les membres de l'équipe de sauvetage ont été évacués du navire pour des raisons de sécurité.

"Une équipe d'inspection a pu monter à bord du navire dans l'après-midi du mardi 1er juin et a signalé que la salle des machines était inondée. On s'inquiète maintenant de la quantité d'eau dans la coque et de son effet sur la stabilité du navire. Les efforts visant à établir une connexion pour le remorquage ont échoué après plusieurs tentatives en raison du mouvement du remorqueur causé par la houle. L'opération a été interrompue pour des raisons de sécurité", a rapporté aujourd'hui X-Press Feeders avant le naufrage.

La marine sri-lankaise et les garde-côtes indiens sont restés sur place pour répondre à l'incident.

Le X-Press Pearl était chargé de 1 486 conteneurs, dont 25 tonnes d'acide nitrique et d'autres produits chimiques, qu'il avait chargés dans le port de Hazira, en Inde, le 15 mai, selon la marine sri-lankaise. Les enquêtes préliminaires indiquent que l'incendie s'est déclaré en raison d'une réaction chimique de la cargaison dangereuse. Le navire transportait également 297 tonnes de fioul lourd et 51 tonnes de fioul marin.

Avant d'arriver dans les eaux sri-lankaises, le X-Press Pearl a subi des opérations de déchargement et de chargement au port de Hazira en Inde et au port de Hamad au Qatar avant de poursuivre son voyage prévu vers Colombo.

"Des demandes ont été faites aux deux ports pour décharger un conteneur qui fuyait de l'acide nitrique, mais les conseils donnés étaient qu'il n'y avait pas d'installations spécialisées ou d'expertise immédiatement disponibles pour traiter la fuite d'acide", selon une mise à jour antérieure.

Les autorités sri-lankaises craignent que le naufrage du navire n'ait un impact sur la pêche locale et ne crée une catastrophe environnementale le long du littoral. Mercredi, le gouvernement a suspendu la pêche sur une portion de 50 miles du littoral de l'île, affectant 5 600 bateaux de pêche, selon Reuters.

Plus de photos du X-Press Pearl du mercredi 2 juin :

Image

Image

Image

Image

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 24 Juin 2021 06:55

 Re: ~~~~~~~~ Le sauvetage aérien en mer ~~~~~~~~
MessagePosté: Jeu 24 Juin 2021 06:55 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)


Deux marins secourus après le naufrage de leur chalutier au large des Glénan.

Image

Deux marins-pêcheurs concarnois, embarqués à bord du Bel Ombre II, ont pu être secourus en mer après que leur bateau a sombré à la suite d’une croche.

Il était 9 h 15, ce mardi 22 juin, lorsque le Crossa Étel a demandé à l’équipage de Dragon 29 d’effectuer une recherche, à environ dix milles nautiques au sud-est des Glénan. Une balise de détresse venait d’être déclenchée dans cette zone.

Choqués et en hypothermie.

Elle avait été déclenchée par le chalutier concarnois Bel Ombre II, qui se trouvait en pêche avec deux personnes à son bord. Aucun contact radio n’avait pu être obtenu avec le petit chalutier. Dragon 29 est arrivé sur zone à 9 h 38 et a constaté que les deux marins du Bel Ombre II, réfugiés sur leur radeau de survie, avaient été récupérés par l’équipage du Coryphène, chalutier de 10 mètres également immatriculé à Concarneau, qui s’était dérouté à la suite du signal de détresse.

Le Bel Ombre II avait, en effet, été entraîné par le fond après que son chalut a croché. Pendant sa manœuvre de sauvetage, le Coryphène a bloqué son hélice avec son propre chalut et a commencé à dériver.

Image

Dragon 29 a hélitreuillé les deux marins rescapés, choqués et en hypothermie. L’un était blessé à la jambe. Ils ont été transportés à l’hôpital de La Cavale-Blanche, à Brest, tandis que le Coryphène était pris en remorque par un bateau de pêche de Concarneau, de 12 mètres, le Bad Temper.

La vedette Ar-Beg de la station SNSM de Trévignon, avec six hommes à bord, s’est rendue sur les lieux du naufrage, une fois les marins-pêcheurs secourus, afin de récupérer tout le matériel du bateau qui n’avait pas encore sombré.

https://www.letelegramme.fr/_amp/748/12774748.php

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 294 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO