For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 491 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivante

Lun 05 Aoû 2019 20:41

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Lun 05 Aoû 2019 20:41 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
5 août 1908

VALMY Image a écrit:
4 août 1908
Le comte Ferdinand Adolf Heinrich August Graf von Zeppelin, prend l'air depuis le hangar flottant sur le Lac de Constance à bord de son dirigeable Lz-4, afin de démontrer les capacités de l'appareil. Il prévoit d'effectuer un voyage qui doit le mener le long du Rhin, et survoler Bâle, Strasbourg et Mainz, avant de revenir à son point de départ.

Hélas, pendant le voyage, le dirigeable doit stopper pour procéder à la réparation de l'un des moteurs. Pendant qu'il est amarré à Stuttgart-Echterdingen, l'appareil essuie une tempête qui romp ses amarres. Un incendie se déclare qui détruit totalement le Lz-4.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 26 Aoû 2019 19:51

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Lun 26 Aoû 2019 19:51 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
26 août 1929

Le dirigeable "Graf Zeppelin", Lz-127, sous le commandement du Dr. Hugo Eckener, qui a pris le départ depuis la NAS de Lakehurst, dans le New Jersey, le 8 août précédent, pour un tour du monde aérien, financé par le publiciste William Randolph Hearst, arrive ce jour à Mines Field (de nos jours KLAX).

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 31 Oct 2019 19:10

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Jeu 31 Oct 2019 19:10 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
31 octobre 1943

Le dirigeable K-94 de l'US Navy, en route entre Guantanamo Bay, Cuba, et San Juan, Puerto Rico, est victime d'un incendie à bord et s'écrase en mer à 35 miles au Nord de Borinquen, à Puerto Rico.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 20 Nov 2019 11:04

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 20 Nov 2019 11:04 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
VALMY a écrit:
6 mai 1937

Désastre à Lakehurst. Le dirigeable Zeppelin "Hindenburg" Lz-129 explose lors des opérations d'atterrissage. Sur les 97 personnes à bord, 35 perdent la vie, ainsi qu'une au sol.


Décès du dernier survivant de la catastrophe du Hindenburg

Citation:
Le dernier des rescapés de la catastrophe du dirigeable Hindenburg, qui s'est écrasé en flammes le 6 mai 1937 dans l'Etat américain du New Jersey, est décédé à 90 ans, a annoncé la Cremation Society du New Hampshire.

Werner Doehner n'avait que 8 ans quand il a perdu son père et sa soeur dans l'incendie du zeppelin géant, fierté du IIIe Reich. Trente-quatre autres personnes avaient péri dans l'accident qui a marqué l'histoire de l'aviation civile et sonné le glas de l'âge d'or des zeppelins.

Surnommé le «Titanic des airs», le Hindenburg était le plus grand dirigeable jamais construit. Sustenté par de l'hydrogène --gaz hautement inflammable-- et propulsé par quatre moteurs diesel, il pouvait traverser l'Atlantique en 3 jours.

L'embrasement de l'aérostat en provenance de Francfort, lors de sa phase de descente vers sa tour d'amarrage à Lakehurst dans le New Jersey, s'était déroulé devant l'objectif des photographes et cameramen dépêchés pour immortaliser l'événement. Les clichés avaient fait la une de la presse mondiale.

Werner Doehner avait dû sa vie à sa mère qui l'avait saisi et jeté par une fenêtre, après avoir agi de même avec son frère. La femme avait également survécu, au prix d'une hanche fracturée.

Gravement brûlé, le petit garçon avait été hospitalisé plusieurs mois et avait dû subir des greffes de peau.

Né en Allemagne, à Darmstadt, Werner Doehner a passé son enfance au Mexique, où son père travaillait pour un laboratoire pharmaceutique. Il s'était installé en 1984 aux Etats-Unis pour travailler pour General Electric, selon sa notice nécrologique publiée par la Cremation Society du New Hampshire.


https://www.lefigaro.fr/flash-actu/dece ... g-20191119

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 22 Jan 2020 21:10

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 22 Jan 2020 21:10 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
La réouverture du hangar d’Écausseville conditionnée aux futurs travaux.


Le hangar d'Écausseville (Manche) est un lieu très prisé pour le tourisme de mémoire. Mais les bénévoles qui s'en occupent attendent plus de soutien des collectivités.

https://actu.fr/normandie/ecausseville_ ... TT5aDWjLRw

Publié le 21 Jan 20 à 7:40

Image

Les membres de l’association des Amis du Hangar d’Écausseville se sont retrouvés le 11 janvier à la salle des fêtes de Montebourg pour leur assemblée générale. Le président Eric Guillemeau a rappelé combien cette année a été riche en animations au hangar à dirigeables d’Écausseville, notamment en raison des festivités autour du 75e anniversaire du Débarquement : plusieurs vétérans se sont rendus au hangar, il a été organisé le concours Miss 44, le parachutage et une cérémonie à la nouvelle stèle avec la présence de l’armée américaine, et de nombreuses visites ont eu lieu en présence d’enfants et petits-enfants de vétérans.

Cette année a été très riche avec toutes les manifestations qui se sont déroulées durant l’année, notamment pour le 75e anniversaire du Débarquement. Merci aux bénévoles qui permettent au hangar d’être là. »

Sur l’année, le hangar a eu 10 000 visiteurs payants et 21 000 visiteurs non payants.

Les travaux se font attendre
Malheureusement pour l’association comme pour les visiteurs, la saison s’est terminée plus tôt que prévu, et sur un petit couac : le site a en effet dû fermer onze jours plus tôt que prévu, suite à un contrôle de la médecine du travail « qui nous a demandé le dossier technique d’amiante, que nous n’avons pas pu fournir. Cela est remonté à l’inspection du travail. Nous avons fait les démarches pour avoir ce rapport mais à ce jour, nous n’avons toujours pas ce dossier. »

Si nous n’avons pas le contrôle, nous ne pourrons pas ouvrir. Il faut savoir qu’aujourd’hui, c’est 302 000 euros que nous faisons économiser à la communauté d’agglomération du Cotentin avec le travail de tous les bénévoles. »

Pour la sécurité et pour permettre des visites de tout le hangar, un filet de sécurité a été posé, et l’Agglo du Cotentin a adressé un courrier à l’association, précisant que des travaux seront faits sur le hangar « mais pas sur le musée ». Des travaux et contrôles que l’association et la commune attendent avec impatience.

André Groult, le maire d’Écausseville, pointe du doigt également l’attitude de l’agglomération du Cotentin :

Si la CAC ne fait pas les travaux nécessaires à l’ouverture du hangar, l’association n’a qu’à se retirer et se mettre en sommeil. Toutes les collectivités sont favorables au maintien du hangar, mais sont réticentes pour en assurer la maintenance. »

Image



____________________________________________________________

La seconde vie du hangar à dirigeables d’Écausseville
Jean-Pierre David, fondateur et président de l’association Aérosculpture | 03.06.2019

https://www.3af.fr/article/culture/la-s ... ausseville

Image

HISTOIRE

Construit à partir de 1917 pour abriter des dirigeables destinés à la lutte anti-sous-marine, cet impressionnant vaisseau de béton aux dimensions vertigineuses : 150 mètres de long, 40 mètres de large et 31 mètres de hauteur est un témoignage unique de l’architecture militaire du début du XXe siècle.

L’originalité du Hangar d’Écausseville pour l’époque vient du fait qu’il est entièrement en béton. Il a été conçu par Henry Lossier et construit par les Etablissements Fourré et Rhodes entre le 12 novembre 1917 et 18 août 1919. Des constructions similaires sont entreprises à Brest, Rochefort et Orly. Mais, sitôt achevé, le développement fulgurant de l’aviation le rend obsolète tout comme pour les mêmes raisons le chef d’oeuvre d’art déco en béton de la gare transatlantique de Cherbourg. Aujourd’hui, il est le seul au monde par sa taille et son mode de construction tout en béton.

Le hangar va servir de base de l’aéronavale puis d’entrepôt pour dirigeables de 1919 à 1930 pour la Marine Nationale. En 1944, il devient une base logistique pour les alliés de 1944 à 1945, après les violents combats du 9 juin 1944. L’ensemble des autres hangars en France sont détruits et celui d’Écausseville reste le seul témoignage de cette architecture pour le développement des aéronefs plus légers que l’air et est classé Monument historique en 2003.

AUJOURD’HUI

Depuis 2009, chaque été, l’association Aérosculpture® expérimente le principe d’un Aérium sur ce site de 5 hectares. À l’intérieur du hangar, entre les éléments de la structure fer et béton, un couloir de 150 m de long, 24 m de large et 28 m de haut permet le vol de plusieurs Aéroplumes.
Qu’est-ce qu’un Aéroplume ?

L’Aéroplume fait ses premiers vols en 1998. Depuis, l’association Aérosculpture a permis à plusieurs milliers de personnes de vivre l’expérience de s’envoler en battant des ailes.
L’association a gonflé ses ballons partout où cela était possible, au fond d’une immense caverne sur l’île de Bornéo, Malaisie (Ushuaïa Nature, pilote Nicolas Hulot), au prestigieux Grand Palais à Paris (Fête des Transports et de la Mobilité durables, 4-6 novembre 2005, organisée par Gérard Feldzer) et jusque dans la nef sacrée d’une cathédrale (ouverture de Mons 2015 Capitale européenne de la Culture).

L’association partage le site avec un petit musée sur la guerre et l’aérostation, qui propose aussi la visite du hangar.

Et si l’avenir du dirigeable passait par le développement du plus petit d’entre eux ?

L’Aéroplume permet à toute personne et par tous les temps de s’initier au vol en ballon dirigeable et d’en comprendre les fondamentaux.

L’Aéroplume est le ballon dirigeable qui a le meilleur coefficient de rendement en terme de volume déplacé pour une personne transportée : seulement 100 m3 pour une personne de 70 kg. Un blimp (ballon souple dirigeable) actuel de 5 000 m3 transporte 6 à 8 passagers, soit environ 600 m3 par personne.

Si l’on peut qualifier l’Aéroplume de sport, faisant appel en effet à la force musculaire pour se déplacer dans les airs, voler est surtout une expérience sensorielle et philosophique : échapper à la pesanteur et se laisser flotter dans l’air, prendre un cap, changer d’altitude et revenir atterrir à son point de départ relève plus d’un art délicat où l’intégration psychique du volume en déplacement et de son inertie compte plus que la force physique.
La pratique de l’Aéroplume limité à la salle nous affranchit des aléas météorologiques auxquels sont confrontés le parapente, le deltaplane et les autres pratiques aériennes qui requièrent de la part des pilotes un fort engagement et une certaine acceptation du risque.

Accessible aux enfants, l’Aéroplume offre une possibilité inédite d’éveil et de dépassement de soi ; relayé par le professeur, c’est un formidable outil pédagogique.
L’association a fait voler des personnes arrivées à nous en fauteuil roulant ainsi que des personnes non-voyantes. Une expérience aussi forte pour nous que pour ces audacieux pilotes.


AÉROPLUME
Plus d’informations sur https://aeroplume.fr/
infos@aeroplume.fr / +33 (0) 6 41 98 32 97

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 12 Fév 2020 21:27

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 12 Fév 2020 21:27 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
12 février 1935

L'US Navy perd ce jour son dernier dirigeable rigide, le USS Macon ZRS-5, qui perd sa dérive supérieure au cours de manœuvres au large de Point Sur, en Californie, pendant une tempête. Il arrive toutefois à se poser sur la surface de l'Océan Pacifique, et il coule. 2 membres d'équipage périssent noyés.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 21 Fév 2020 10:22

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Ven 21 Fév 2020 10:22 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
21 février 1916

Dans le but de trouver un moyen de se défendre contre les bombardements allemands effectués par les dirigeables Zeppelin depuis de hautes altitudes, Neville Usborne et le Commandant du RNAS Great Yarmouth de Courcy Ireland, ont mis au point un dispositif permettant de suspendre un B.E.2c sous un dirigeable de type "SS". Le B.E.2c serait capable d’atteindre rapidement l'altitude habituelle où les Zeppelin opèrent.
En quelque sorte, un système précoce de "chasseur parasite", testé plus tard par les américains, que Osborne nomme "Airshiplane".
Un essai est décidé ce jour. Usborne dans le dirigeable et Ireland dans le B.E.2c décollent du RNAS Kingsnorth, et atteignent une altitude d'environ 4 000 pieds. Une perte de pression dans l'enveloppe entraîne une déformation de celle-ci, provoquant la rupture d'un câble de suspension. Surchargés, les câbles arrière se rompent. Le B.E.2c bascule. Ireland est éjecté et chute dans le Medway où il se noie. Neville Usborne est resté l'appareil en perdition qui s'écrase dans la gare de Strood. Il perd la vie dans le crash.

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 01 Avr 2020 11:25

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 01 Avr 2020 11:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
1er avril 1916. Lors d'un raid au-dessus de l'embouchure de la Tamise, le Zeppelin LZ48 (L.15) est abattu directement par des tirs antiaériens à Purfleet à 21 h 45, qui endommagent deux cellules à gaz. Le dirigeable a perdu de la hauteur et s'écrase en mer à 15 miles au nord de Margate juste après 23h00.

Image

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 06 Mai 2020 17:42

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 06 Mai 2020 17:42 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
6 mai 1937

Lakehurst, dans le New Jersey. Catastrophe du Lz-129 "Hindenburg". 25 personnes à bord sont tuées (13 passagers et 22 membres d'équipage).

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 18 Mai 2020 17:38

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Lun 18 Mai 2020 17:38 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
La vie d'un membre d'équipage sur un dirigeable britannique à la fin de la Première Guerre mondiale n'était pas toujours de plus rassurante !!

Cette photo montre un mécanicien (en haut) prenant la passerelle pour vérifier l'un des moteurs, tandis qu'un mitrailleur (en bas) s'accroupit pour tester sa Lewis ... les deux sans filet de sécurité!

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 26 Mai 2020 19:01

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mar 26 Mai 2020 19:01 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
26 mai 1909

Premier vol, depuis un hangar flottant sur le lac de Constance, du dirigeable rigide Lz-5 di Comte Ferdinand von Zeppelin.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 16 Aoû 2020 10:35

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Dim 16 Aoû 2020 10:35 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
16 août 1942

Le dirigeable L-8 (*) de l'U.S. Navy, un ancien "blimp" publicitaire Goodyear, de l'escadron ZP-32, quitte Treasure Island, à San Francisco, en Californie, pour un vol d'entraînement.
Il est découvert 5 heures plus tard, partiellement dégonflé à la surface de l'océan, dérivant au large de Daly City, où il finit par s'échouer. Aucune trace des deux membres d'équipage, le Lieutenant Ernest D. Cody et l'Enseigne Charles E. Adams, qui sont déclarés disparus en mer.
La nacelle de ce dirigeable est de nos jours au "National Museum of Naval Aviation", sur la NAS de Pensacola, en Floride.

(*) C'est ce même dirigeable qui, le 4 avril précédent, à livré des éléments sur le porte-avions USS Hornet CV-8, en route pour le "Raid Doolittle", peu après son départ de Californie.

image
image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2020 09:32

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2020 09:32 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
19 août 1929

Premier vol du premier dirigeable entièrement métallique construit pour l'US Navy, le ZMC-2 (ZMC : Zeppelin Metal Clad).

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 20 Aoû 2020 09:51

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Jeu 20 Aoû 2020 09:51 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
20 août 1919

Le dirigeable Zeppelin Lz-120 "Bodensee", un type "y" de transport commercial, effectue son premier vol. Il effectuera sa première liaison commerciale le 24 août suivant aux mains de Hugo Eckener.
Il sera est confisqué à l'Allemagne moins de 2 ans plus tard, le 21 juillet 1921, et remis à l'Italie (non sans avoir été quelque peu saboté...), au titre des "dommages de guerre". Il sera rebaptisé "Esperia".
Finalement ferraillé en 1928.

image
image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 20 Aoû 2020 10:16

 Re: Les dirigeables
MessagePosté: Jeu 20 Aoû 2020 10:16 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
20 août 1923

Lancement, à Lakehurst Naval Station, du dirigeable USS Shenandoah ZR-1, premier dirigeable rigide de l'US Navy, construit sur la base du Zeppelin Lz-96. Le premier vol interviendra le 4 septembre suivant.

image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 491 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO