For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 153 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 11  Suivante

Jeu 08 Avr 2021 13:29

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Jeu 08 Avr 2021 13:29 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 07 Nov 2012 13:17
Localisation: Courçon (17)
Et réciproquement !!! :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
 
Aider le Site avec PayPal

Jeu 08 Avr 2021 16:57

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Jeu 08 Avr 2021 16:57 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
EELV : qui arrêtera l’écologisme radical à Poitiers ?

Citation:
En affirmant que « l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfant », la maire EELV de Poitiers franchit une nouvelle étape dans l’imposture écologiste, analyse l’essayiste Grégory Roose.

« L’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfant » : c’est par cette petite phrase que la nouvelle maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond’huy, a signifié aux deux aéro-clubs poitevins qu’ils ne seraient plus subventionnés et aux enfants qu’ils ne devaient plus rêver d’aviation !

En invoquant la lutte contre la pollution atmosphérique, véritable obsession de l’écologie politique, pour réduire le trafic aérien, Europe Écologie Les Verts (EELV) commet un nouvel attentat au bon sens et apporte une nouvelle pierre à l’édifice de l’écologie rétrograde. Guerre sainte contre le nucléaire, le trafic aérien, l’automobile et le TGV, la consommation de viande, les sapins de Noël « morts » ou le Tour de France « machiste et polluant ». Prosélytisme en faveur de la destruction éolienne de nos paysages, des repas Végan à la cantine, des cours d’école « dégenrées », des forêts urbaines qui font exploser le marché de l’immobilier, de l’écriture inclusive, de la propagation de l’islam par bétonisation.

Avec EELV, le vert devient calvaire et toutes les pollutions ne se valent pas. Leur politique rétrograde nous promet moins de pollution et davantage de nature, mais à quel prix ? Celui d’un retour à la mobilité à cheval, à l’agriculture vivrière, à la reforestation ? La principale faiblesse du nouveau dogme écologiste est son absence totale de réalisme et proposition alternative au modèle économique et social qu’il combat aveuglement. L’exemple de la jeune maire de Poitiers, soutenue par le Parti communiste et Génération.s, illustre cette déconnexion doctrinaire.

Plutôt que de financer des initiatives pour le développement et la promotion de l’aviation verte, notamment grâce à la filière hydrogène, porteuses d’espoirs et d’emplois, l’amère de Poitiers a décidé de clouer le Petit Prince au pilori. C’est mal connaître notre histoire et la vitalité du secteur aéronautique français, car oui, l’aviation fait toujours rêver les Français. La France, pionnière de l’aviation, a offert au monde les ballons à air chaud des frères de Montgolfier, les avions de Clément Ader, les exploits de Louis Blériot, l’aventure Airbus et l’excellence Dassault. La filière aéronautique et spatiale française est la première d’Europe avec un chiffre d’affaires consolidé de 51,5 milliards d’euros en 2018 et près de 200.000 emplois, dont 10% en…Nouvelle Aquitaine. Autant dire que la maire de Poitiers tire une balle dans le pied d’un secteur économique régional en pleine expansion. Enfin, la France compte 40 000 licenciés qui s’exercent sur 600 aéro-clubs répartis sur 450 aérodromes, environ 40 000 pilotes, 2 200 instructeurs et 2 200 avions.

Pourtant, Léonore Moncond’huy persiste et signe au micro de France 3 Poitou-Charentes. « Avec les politiques écologiques, doit intervenir un changement d’imaginaire. L’imaginaire des enfants qui naissent aujourd’hui ne sera pas le même que celui des enfants qui sont nés au début du XXe siècle, qui a pu être marqué par l’aérien conquérant. Aujourd’hui, ça doit changer ». Cette déclaration résume parfaitement la pensée rétrograde et punitive de l’écologisme progressiste. Détruire plutôt que transformer, punir plutôt que d’éduquer, persister dans la bêtise plutôt que d’évoluer.
L’imaginaire, c’est la construction d’avions non-polluants, le développement du ferroviaire, la recherche et l’investissement en faveur de filières non-polluantes comme l’hydrogène.

Mais l’écocratie d’EELV se nourrit d’idées reçues pour imposer ses restrictions. Selon un rapport publié le 10 février 2020 par la chaire Pégase, 9 Français sur 10 surestiment la pollution de l’aérien…et sous-estiment des pollutions plus importantes générées dans leur quotidien. Si l’impact environnemental du transport aérien mondial représente entre 2 et 3% des émissions globales de CO2, les activités liées à internet y contribuent à hauteur de 4% et celles du textile et de l’habillement à 8-10%.

Si les Verts lisent ce rapport, terminés les emails, les réseaux sociaux et tout le monde à poil !

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un <bip> plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 08 Avr 2021 19:23

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Jeu 08 Avr 2021 19:23 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 17 Mar 2014 10:47
Localisation: Reims
EELV, et l'écologie politique en général, ne sont rien d'autre que des Croisés totalement imperméables à la rationalité.
Nous sommes les nouveaux hérétiques contre lesquels ils rêvent d'une nouvelle inquisition.

Laissons les orienter les rêves des enfants. Avec l'avenir qu'ils nous dépeignent dans leur logorrhée aussi constante qu'indigeste, il faudrait être débile pour faire des gosses!
Donc, d'ici une paire de générations, il n’y aura plus de gosses, donc plus de rêves.

En attendant, dans l'optique d'une prochaine levée des confinements divers et variés sur notre planète, je vais préparer la réalisation de MON RÊVE : Un double tour du monde( dans les deux sens) avec visite des 5 continents.
Pendant quelques mois, je serai loin de la crétinerie verte (en fait de plus en plus vert de gris que verte!) avec la secrète satisfaction de les e**erder.
J'imagine déjà les milliers de kilomètre de contrails derrière moi... :evil: :arrow:


  
home Haut
 Profil  
 

Ven 09 Avr 2021 09:14

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Ven 09 Avr 2021 09:14 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
MikeLima a écrit:
Nous sommes les nouveaux hérétiques contre lesquels ils rêvent d'une nouvelle inquisition.

:| Quand je disais qu'il y a du Torquemada chez cette dame... :twisted:
La prochaine étape logique: mise au banc d'infamie de Saint-Exupéry avec destruction publique de ses œuvres, compris "Le Petit Prince", dans des incinérateurs, bien-sûr ( les bûchers dans les cours d'école, c'est tentant, mais trop polluant.).
Et changement de tous les noms de groupes scolaires, centres culturels, bâtiments, places et rues, etc, portant des noms d'Aviateurs et Aviatrices ou ingénieurs, bref tout ce qui peut évoquer l'Aérien...


MikeLima a écrit:
Laissons les orienter les rêves des enfants...

Mais que Madame Moncond'huy nous dise déjà quel doit être "l'Imaginaire des enfants" du XXIe siècle, pour voir si ça va les faire rêver ...

" Vouloir le bien d'autrui est la pire des tyrannies " (E. Kant)
Et il ne connaissait pas la tyrannie des minorités agissantes!


  
home Haut
 Profil  
 

Ven 09 Avr 2021 11:39

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Ven 09 Avr 2021 11:39 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 09 Jan 2011 20:06
Localisation: Dijon
M092 Image a écrit:
MikeLima a écrit:
Nous sommes les nouveaux hérétiques contre lesquels ils rêvent d'une nouvelle inquisition.

:| Quand je disais qu'il y a du Torquemada chez cette dame... :twisted:
La prochaine étape logique: mise au banc d'infamie de Saint-Exupéry avec destruction publique de ses œuvres, compris "Le Petit Prince", dans des incinérateurs, bien-sûr ( les bûchers dans les cours d'école, c'est tentant, mais trop polluant.).
Et changement de tous les noms de groupes scolaires, centres culturels, bâtiments, places et rues, etc, portant des noms d'Aviateurs et Aviatrices ou ingénieurs, bref tout ce qui peut évoquer l'Aérien...


MikeLima a écrit:
Laissons les orienter les rêves des enfants...

Mais que Madame Moncond'huy nous dise déjà quel doit être "l'Imaginaire des enfants" du XXIe siècle, pour voir si ça va les faire rêver ...

" Vouloir le bien d'autrui est la pire des tyrannies " (E. Kant)
Et il ne connaissait pas la tyrannie des minorités agissantes!


Et la deuxième étape sera d'implanter une puce dans les crânes pour "contrôler" que nous ne rêvons plus d'avions .... Vive le pays des Droits de l'Homme et du Citoyen :mrgreen:

_________________
Les 3 expressions les plus communes en aviation sont : T'as senti ça ? C'est quoi ce bruit ? Oh merde !


  
home Haut
 Profil  
 

Ven 09 Avr 2021 12:42

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Ven 09 Avr 2021 12:42 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 07 Nov 2012 13:17
Localisation: Courçon (17)
[/quote]
Vive le pays des Droits de l'Homme et du Citoyen[/quote]

Avec tous ces bien-pensants qui veulent nous imposer leur vision très personnelle des choses, nous ne sommes plus le pays de grand chose !!! :evil:


  
home Haut
 Profil  
 

Sam 10 Avr 2021 09:14

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Sam 10 Avr 2021 09:14 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 10 Jan 2011 13:45
A quand , rue principale avec ce nom ?

Avenue Moncond'huy..........Conduisant à la centrale nucléaire la plus proche ..... :lol:


  
home Haut
 Profil  
 

Sam 10 Avr 2021 09:20

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Sam 10 Avr 2021 09:20 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Aéroclubs de Poitiers : "L'aviation a contribué à l'émancipation des femmes", rappelle Brunet.

ÉDITO - Pour l'éditorialiste, les écologistes ont oublié que l'aviation a contribué à faire admirer la France dans le monde entier.

PUBLIÉ LE 09/04/2021 À 21:35

Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a demandé cette semaine à ce que deux présidents d'aéroclubs de Poitiers soient décorés. C'est la réponse du gouvernement à la maire écologiste de Poitiers. Le conseil municipal a décidé une baisse des subventions accordées à ces deux aéroclubs de la ville. La maire écologiste Léonore Moncond'Huy, à peine 30 ans, a dit qu'"on ne doit plus financer les sports fondés sur la consommation de ressources épuisables", avant d'ajouter cette phrase qui a marqué tout le monde : "L'aérien ne doit plus faire partie des rêves des enfants".

Après l'affaire du sapin de Noël de Bordeaux, le Tour de France à Lyon soi-disant machiste, les élus écologistes montrent une fois de plus leur dogmatisme. Cette décision est d'autant plus pathétique que l'aéroclub du Poitou est la plus vieille associations de Poitiers. Il regroupe trois sections : le vol à moteur, le vol à voile et l'aéro-modélisme.

La majorité des adhérents privés de subventions ne sont donc même pas concernés par le sport à moteur. L'aéroclub a également un rôle éducatif puisqu'il donne des cours d'initiation aéronautique dans des établissements scolaires à Poitiers, il offre des baptêmes de l'air aux plus défavorisés et comme tous les aéroclubs du pays, il forme non seulement des pilotes mais aussi des ingénieurs.

Une filière d'excellence en France

Les écologistes ont quand même le chic pour saper les filières d'excellence, après le nucléaire qui nous permet pourtant d'être l'un des pays les moins polluants du monde, c'est l'aéronautique. Car la France, c'est la patrie de l'aviation : avec la montgolfière, on a été les premiers à s'élever dans les airs dès le XVIIIe siècle, et puis les aviateurs : Clément Ader, Blériot, Roland Garros. Sans oublier les as de la Grande guerre et l'épopée de l'aéropostale jusqu'à Airbus qui sera le peut-être le premier constructeur à réaliser un avion à hydrogène.

Il faudrait aussi rappeler à Léonore Moncond'Huy que l'aviation a grandement contribué à l'émancipation des femmes. La liste des pionnières françaises est évocatrice : Hélène Boucher, Jacqueline Auriol, Maryse Bastié notamment. Mais ce qui m'a fait rêvé quand j'étais gosse, c'est le Concorde. J'avais 12 ans lors de l'inauguration du premier vol commercial Paris-Rio et je ne laisserai aucun écolo abîmer mon rêve de gosse.

Source RTL.

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
 

Dim 11 Avr 2021 13:51

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Dim 11 Avr 2021 13:51 
Hors ligne
Petit Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Nov 2019 11:12
Messages: 5
Bonjour. À la lecture de ce fil, je ne suis pas sûr d'être vraiment audible dans mes réserves quant aux commentaires qui y figurent. Je répercute néanmoins le commentaire ci-dessous, émanant d'une élue poitevine, pour relativiser l'affaire, puis fais suivre une interview de Mme Moncond'huy au journal Libération.

"L'association "Aéroclub du Poitou" a vu sa subvention diminuer de 4000€ (4000 au lieu de 8000) mais on oublie de dire que cette même association a un budget de 337 000 €.
L'ASPTT Vol Moteur voit sa subvention passer de 800 à 400€.  Le club omnisport de l'ASPTT, toutes sections confondues, a un budget de 761 000€ et bénéficie de 46 500€ de subventions de la part de la mairie de Poitiers. Il est à noter que cette diminution de subvention n'impacte aucun emploi."


Le tour de France des polémiques anti-écolo s’est arrêté ce week-end à Poitiers. Une phrase de Léonore Moncond’huy, la maire EE-LV de la ville, a fait pousser des cris d’orfraie à tout ce que les marcheurs, la droite et une partie de la gauche comptent d’admirateurs de l’aéronautique. Justifiant la réduction des subventions allouées à deux aéroclubs de la ville, Léonore Moncond’huy a estimé qu’il fallait «préserver les enfants» de certains rêves, dont l’aérien fait partie. Au-delà des caricatures - l’édile poitevine et ses camarades ont été, à nouveau, repeints en « Khmers verts » - le fait est que la relation entre les écolos et le secteur aérien tient plus des chiens de faïence qu’à la lune de miel. Pour Libération, Léonore Moncond’huy a accepté de développer sa pensée.
 
Comprenez-vous cette polémique autour de vos propos ?
Je reconnais volontiers que mes propos ont été maladroits et ont pu générer de l’incompréhension. Le débat a été placé sur le terrain de la morale. Or, ça ne donne pas une image juste de l’approche politique que nous portons localement, qui cherche à être ouverte, constructive, tout le contraire de dogmatique. Le cœur de mon engagement est l’éducation populaire qui, justement, veut aider les enfants à s’émanciper et à ouvrir leur imaginaire. L’une des premières actions que nous avons mises en place ici est un plan «vacances pour tous» afin que le rêve devienne accessible.

Est-ce le rôle des politiques d’agir sur les rêves des enfants ?
Je répondais à l’interpellation d’une élue d’opposition, qui mettait en avant le travail de l’aéroclub, avec l’association Rêve de gosse, qui offrait il y a quelques années des vols aux enfants en situation de handicap. Je considère qu’il n’était pas correct de venir mettre le handicap dans le débat. Il faut poser la question sous l’angle de l’urgence climatique et des décisions à prendre justement pour préserver l’avenir des enfants.
Mais l’imaginaire des enfants d’aujourd’hui sera différent, qu’on le veuille ou non. Ça ne veut pas dire que je remets en question l’histoire de la conquête aérienne. Les scientifiques du Giec nous disent que si on ne fait rien, on aura une augmentation de 5 à 6 degrés en moyenne en France à la fin du siècle. Le trafic aérien a augmenté de 42% entre 2005 et 2019, donc il faut le réduire, c’est une question de rationalité. Si on ne s’attaque pas vraiment au changement climatique, il faudra assumer face aux jeunes générations. A mon niveau, je le fais en ne finançant plus les loisirs polluants avec de l’argent public.

C’est quoi une politique écologiste des loisirs ?
C’est avant tout une politique qui recherche l’égalité dans le temps libre. Aujourd’hui, les politiques sociales sont de plus en plus tournées vers l’emploi mais on se rend compte que dans le temps libre, se développent de plus en plus d’inégalités. Beaucoup d’enfants dans les quartiers prioritaires n’ont jamais vu la mer. Je préfère que les finances publiques, dont j’ai la responsabilité, aident tous les enfants à partir en vacances plutôt que d’aider certains à se consacrer à un loisir polluant. Il ne s’agit pas d’interdire les aéroclubs mais de prioriser l’argent public dont nous avons la charge.
«Cette polémique est affolante, car elle rend le débat extrêmement binaire, comme s’il s’agissait d’être pour ou contre l’avion. On nous présente comme des radicaux mais l’excès aujourd’hui, est dans le monde dont nous héritons. Je ne crois pas qu’il y ait de la radicalité dans le fait de baisser de 4 000 euros la subvention à un aéroclub. Quand on regarde l’ampleur des enjeux, la question me semble dérisoire.»

C’est quoi, concrètement, l’«écologie populaire» ?
Il s’agit avant tout d’une écologie qui s’incarne dans les pratiques du quotidien. Quand on est maire à l’échelle d’une ville comme Poitiers, c’est la cantine qu’on offre à tous les enfants, les aires de jeux plus inclusives et moins artificielles, la nature dans les cours d’école. Tout ça concilie le bien vivre en ville et le bien vivre pour tous. Depuis que je suis aux responsabilités ici, j’ai vraiment l’impression que la dissociation entre l’écologie et la dimension sociale est purement théorique. Notre rôle est à la fois de conduire la transition écologique et de préparer nos territoires aux impacts des changements climatiques. Si elle n’est pas conduite avec un impératif de justice sociale, la transition va mécaniquement conduire à des inégalités. Mon objectif est de protéger tout le monde, ce qui dans un monde libéral comme le nôtre est loin d’être gagné.

Vous pensez qu’il faut moins prendre l’avion et moins voyager ?
Tout est dans le «moins». Cette polémique est affolante, car elle rend le débat extrêmement binaire, comme s’il s’agissait d’être pour ou contre l’avion. On nous présente comme des radicaux mais l’excès aujourd’hui, est dans le monde dont nous héritons. Je ne crois pas qu’il y ait de la radicalité dans le fait de baisser de 4 000 euros la subvention à un aéroclub. Quand on regarde l’ampleur des enjeux, la question me semble dérisoire.
On sait qu’il faut réduire le trafic aérien dans son ensemble si on veut répondre aux enjeux climatiques. Donc oui, il faut prioriser les usages de l’avion car les prix de l’aérien sont artificiels : le kérosène est le seul carburant qui n’est pas taxé alors que la TVA sur les billets de train l’est encore à 10%. En 2020, par exemple, à l’aéroport de Poitiers, 90 euros d’argent public ont été dépensés par passager, en plus du prix du billet qu’ils paient. Je pense que si les passagers assumaient les vrais coûts du transport aérien, sans même parler de l’impact climatique, ça aurait un effet régulateur. Là, il n’y a pas de vrai choix : on choisit déjà de faire porter le soutien de l’argent public à l’avion alors que le train est plus responsable d’un point de vue climatique.

L’avion, ce n’est pas qu’un loisir, ça permet aussi de désenclaver des territoires, ça a une utilité économique. Qu’en faites-vous ?
La contribution d’un aéroport au développement économique d’un territoire, en tout cas pour Poitiers, n’a jamais été prouvée. Il faut questionner les croyances. Poitiers est à une heure et quart de Paris et de Bordeaux. Notre aéroport est structurellement déficitaire et nécessite deux millions d’euros d’argent public par an. Est-ce raisonnable d’y consacrer autant d’argent alors qu’on pourrait investir dans les mobilités du quotidien ? C’est d’ailleurs ce que demandent les entreprises du territoire.
Donc vous voulez arrêter de subventionner aussi l’aéroport de Poitiers ?
Récemment, la question s’est posée de savoir si on renforçait notre soutien à l’aéroport pour le renforcer face à la crise, qui rend son avenir incertain. Après débat, la réponse des élus a été que non, les priorités sont ailleurs. Là encore, pas de caricature : il ne s’agit pas de fermer un aéroport dont les usages sanitaires, par exemple, doivent être protégés.
L’emploi lié au secteur aérien, c’est plus de 400 000 emplois en France. Ce serait irresponsable de ne pas voir cette réalité. Mais deux options s’offrent à nous : soit on anticipe les changements, soit on les subit. A Poitiers et à Châtellerault, nous sommes par exemple engagés dans un projet qui s’appelle «Transition collective», pour accompagner sur deux ans l’évolution des emplois les plus menacés dans la crise actuelle et face à la crise écologique, dont certains emplois du secteur aéronautique.

Vous ne croyez pas à l’innovation dans le secteur aérien ?
C’est un levier mais croire qu’elle résoudra tout, c’est une illusion. Aujourd’hui, il y a ce qu’on appelle l’effet rebond : à court terme, le gain énergétique obtenu avec l’innovation risque d’être dépassé par l’augmentation du trafic aérien en parallèle. Il faut vraiment concilier le progrès technologique et l’ajustement du trafic. Mais cet appel à la sobriété, je ne suis vraiment pas la seule à le porter : les rapports scientifiques sont unanimes, la Convention citoyenne pour le climat portait de nombreuses propositions à cet égard qui n’ont pas été retenues, et la jeunesse qui se mobilise revendique aussi cet engagement.

On a l’impression que les écologistes proposent surtout de voyager moins. C’est moins enthousiasmant que l’aéropostale. Comment pouvez-vous nous faire rêver aujourd’hui ?
Déjà en ne reniant pas notre imaginaire : j’adore Vol de nuit et Saint-Exupéry. Mais aujourd’hui, nous soutenons des imaginaires différents de l’aventure. Par exemple, à Poitiers, nous avons lancé un défi à la jeunesse : rejoindre Marburg, notre ville jumelle, en Allemagne, avec des transports 100% décarbonés. Cela suscite l’imaginaire de l’aventure. Aujourd’hui, certaines personnes ont l’habitude des week-ends à l’autre bout du monde. Mais le voyage doit être une vraie évasion et plus de sobriété peut conduire à retrouver le goût de l’exceptionnel, de l’aventure à notre porte. J’ai moi-même découvert ces modes des voyages et je recommande à quiconque d’expérimenter l’aventure.


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 08:05

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 08:05 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Image

_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 08:06

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 08:06 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Et si vous racontiez tous vos rêves d'enfant à la maire de Poitiers ?

https://www.aerobuzz.fr/culture-aero/et ... -poitiers/

Image

_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 08:07

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 08:07 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Nouveau spot TV de la FFA


_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 08:08

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 08:08 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 07 Juin 2014 14:58
Image

_________________
Glider pilots do it better


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 10:50

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 10:50 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 11 Déc 2017 10:01
Eagle34 Image a écrit:
Image

Les verts intégristes prônant la décroissance auront beau faire, il n'empêcheront pas, même s'il ne s'agit que d'une minorité comme toujours, de rêver à "plus haut et plus loin"...
C'est dans la nature humaine... Le petit enfant qui s'accroche à une chaise pour se mettre sur ses jambes, ne va pas tarder à se dresser dessus puis à grimper dans les arbres puis sur les montagnes qu'il a pu voir au loin, puis... C'est ainsi...
Et la grande peur des écolo bien-pensants ne pourra rien de plus que ralentir un temps le processus, sans l'inverser tout en, et c'est le seul avantage que je leur reconnais, faisant prendre conscience qu'il y a des limites à ne pas dépasser ... Il n'y a pas besoin d'être grand écologiste pour comprendre que dans la Nature, il y a un équilibre à respecter...
En espérant que cela mobilise rapidement "les forces en marche" ( ...et "les solutions suivent" comme disait Saint Exupéry) comme cela l'a été, et le sera encore, pour l'Aérien ...


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 12 Avr 2021 22:15

 Re: Les Verts s’attaquent à l’aviation générale....
MessagePosté: Lun 12 Avr 2021 22:15 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 09:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Les scientifiques du Giec nous disent que si on ne fait rien, on aura une augmentation de 5 à 6 degrés en moyenne en France à la fin du siècle.


C’est pour tordre le coup à cette fable imbécile que , sur un autre fil, je me suis consacré à la démolition systématique de ce fatras d’idioties, d’absurdités et d’invraisemblances que le Giec présente comme de la science.
Il n’y a rien dans le climat actuel qui ne sorte des variations naturelles déjà observées de part le passé. Il n’y a donc aucun problème climatique !
Reste une énorme pollution intellectuelle générée par l’écologie politique, mouvement d’essence totalitaire, qui a pour but de régenter, comme tout mouvement de ce genre, tous les aspects de la vie des individus. Doucet à Lyon décide de ce doivent manger les enfants, et Moncond'huy prétend à Poitier décider de ce qu’ils doivent rêver ! Et on a vu ces derniers mois des bande de clowns minables multiplier les singeries anti aviation au nom de la science bidon du Giec !
Exigeons donc la dissolution de cet organisme politique onusien pour ses mensonges ses falsifications et ses escroqueries intellectuelles a répétition !

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 153 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 11  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO