For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12543 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 833, 834, 835, 836, 837  Suivante

Lun 08 Oct 2018 21:20

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Lun 08 Oct 2018 21:20 
Hors ligne

Inscription: Lun 31 Mar 2014 22:36
Localisation: ALBI
barfan a écrit:
Bachique a écrit:
De toute façon, Zaharie n'avait pas à faire 8 ou 10 h de vol pour assassiner 237 personnes + lui-même (?) et infliger la perte d'un B 777 à sa compagnie et à son pays...

Tiré par les cheveux...



Pourquoi tiré par les cheveux ?
On ne sait pas, si ça venait à être le Cdt de bord, ce qui a pu lui passer par la tête. Peut-être une question par rapport à la culture malaisienne, un facteur religieux, quelque chose lié au deuil des familles des victimes qui ne serait pas possible si on retrouve pas les corps qui sait... On ne peut pas savoir. On reste avec notre vision des choses, occidentales, en pensant presque que c'est la meilleure vision des choses, alors que d'autres cultures sont tellement différentes que certains comportements peuvent nous paraître totalement absurdes, alors que pour ces gens-là, pas du tout.
Alors tiré par les cheveux, je ne suis pas d'accord, ça reste une éventualité tout à fait possible selon moi...
Si Zaharie avait voulu que l'avion, et surtout ses passagers ne soient jamais retrouvés, partir à l'opposé de là où il aurait dû aller et se crasher à des milliers de km à l'opposé était plutôt une bonne idée non ? La preuve, on n'a toujours pas retrouvé l'épave.

Si on regarde le crash de la Germanwing, idem, on sait que lors du vol aller Lubitz a déconnecté le PA et sélectionner une altitude de 100 pieds. Pourquoi, personne ne sait... trouille peut-être, ou répétition générale ? Et dans ce cas pourquoi il n'a pas été au bout à ce moment là, au lieu d'attendre plusieurs heures ? C'est ce qui lui est passé par la tête et on n'aura jamais la réponse... Idem pour Zaharie (si c'est lui..)


Que Zaharie ait été un "queutard" est une chose.... Suicidaire en est une autre. La différence avec Lûbitz c'est que celui-ci était soigné par des médecins psychiatres, pas le Cdt de bord malaisien.

Cela dit, je n'en sais rien non plus des comportements suicidaires et irrationnels.

Entre les avis des uns et des autres et le mien, il y a le dernier rapport des experts justement. Et celui-ci "dédouane" largement le pilote (ou alors j'ai mal lu). C'est quand même embêtant... Le gouvernement malaisien et la compagnie ont-ils un intérêt économique ou autre à rester dans le mystère, à laisser imaginer que ce sont des terroristes ou gangsters qui ont détourné l'avion au départ de KL (belle publicité pour la compagnie et les services de sécurité), ou laisser accroire à une faiblesse structurelle (soute avionique, informatique de bord, etc.) du B777 ? Je pense que non. Le plus simple pour les autorités serait de choisir la solution la plus simple, or ça n'est pas le cas !

En résumé je pense que la carcasse de cet avion est dans un endroit où on la cherche pas. Quand on l'aura trouvée je pense que beaucoup réviseront leur jugement. Je peux me tromper, bien entendu.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 08 Oct 2018 21:28

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Lun 08 Oct 2018 21:28 
Hors ligne

Inscription: Jeu 28 Mai 2015 21:19
Il y a tellement de gens qui se promène avec des problèmes psychiatriques "dormant", sans être suivi du coup, qu'on est à l'abri de rien. Mais effectivement chacun son avis...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Oct 2018 11:46

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mar 09 Oct 2018 11:46 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 22:11
Bonjour,
barfan a écrit:
.../... J'ai peur que si on retrouve l'épave, et que les boîtes sont toujours exploitables, de un, on ne sache finalement jamais ce qui s'est passé lorsque le 777 a changé de cap... et de 2 éventuellement, qu'il n'y ait rien sur les 2 dernières heures, si tout le monde à bord a été tué...

Quand même, si un jour l'épave est retrouvée, l'éloignement du 7e arc serait, AMHA, une indication :

- si elle est à une distance telle que l'avion a pu l'atteindre sans intervention humaine après le dernier handshake, le scenario du vol fantôme depuis le Détroit de Malacca reste plausible, et donc, éventuellement, un détournement qui a mal tourné (sic !) voire même un accident (au sens courant, pas au sens légal) reste possible. Une inspection soigneuse des débris du cockpit pourrait apporter une réponse ou au moins une hypothèse raisonnable.

- si elle est si éloignée que seule une phase pilotée après le dernier handshake peut l'expliquer, seul un détournement avec volonté de cacher l'avion peut l'expliquer. Et dans ce cas qui, hormis Z, pourrait en être l'auteur ?

@Skywalker ("JAMAIS un pilote de ligne responsable ne tiendrait ce genre de conversation sur Internet...") : +1² ! Y'a qu'à regarder les pubs en bas des pages de ce forum pour bien comprendre que les amateurs (tous supposés mâles ?) d'avions (et d'hélicos...), aiment bien les filles aussi et peuvent avoir des idées à la limite (voire au-delà) de ce qu'il est po(i)litiquement correct d'appeler bienséance...! Hé, hé !

PL


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 12 Oct 2018 20:46

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Ven 12 Oct 2018 20:46 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 28 Déc 2016 21:53
Citation:
- si elle est à une distance telle que l'avion a pu l'atteindre sans intervention humaine après le dernier handshake, le scenario du vol fantôme depuis le Détroit de Malacca reste plausible, et donc, éventuellement, un détournement qui a mal tourné (sic !) voire même un accident (au sens courant, pas au sens légal) reste possible. Une inspection soigneuse des débris du cockpit pourrait apporter une réponse ou au moins une hypothèse raisonnable.

- si elle est si éloignée que seule une phase pilotée après le dernier handshake peut l'expliquer, seul un détournement avec volonté de cacher l'avion peut l'expliquer. Et dans ce cas qui, hormis Z, pourrait en être l'auteur ?


Problème PaxLambda, c'est que la limitation de la zone de recherche doit se faire en prenant déjà ces hypothèses.

Citation:
Par contre une question concernant les boîtes noires... j'ai toujours entendu dire, pour le CVR, qu'il ne conservait que les 2h dernières heures de vol. Exact ou pas ? Ou peut-on trouver des CVR avec une une capacité bien plus longue ?
J'ai peur que si on retrouve l'épave, et que les boîtes sont toujours exploitables, de un, on ne sache finalement jamais ce qui s'est passé lorsque le 777 a changé de cap... et de 2 éventuellement, qu'il n'y ait rien sur les 2 dernières heures, si tout le monde à bord a été tué...


Pour Barfan, en effet, le VDR n'aura gardé que les 2 dernières heures. La réglementation a depuis imposé des CVR avec une durée bien plus importante qui couvrira la totalité (au minimum). C'est un point que j'ai détaillé dans l'un des derniers chapitres de mon livre.
Il y a de bonnes chances qu'elles restent exploitable même au bout de 10 ans voire plus. On ne saura pas ce qui s'est passé dans le cockpit au moment du dernier contact radio 7h plus tôt. On peut seulement espérer entendre quelque chose afin de savoir qui était dans le cockpit à la fin et s'il était conscient, lui et les passagers.
Quant au FDR qui enregistre les paramètres, on a bon espoir de savoir ce qui a été coupé et dans quel ordre. Subsiste un doute néanmoins. Lors de la coupure électrique au début de la disparition, on ne sait pas exactement les bus qui ont été déconnecté et il y a une possibilité que ce FDR ait été privé d'alimentation ou de certaines données jusqu'au rétablissement de l'alimentation 1h20 plus tard.
Pour ce qui est de la fin du vol, des données seront forcément manquantes car la RAT, n'alimente pas les enregistreurs de vol.
Le FDR et le CVR ne sont alimentés que par les IDG, BU GEN et APU. Par conséquent, lorsque l'avion a perdu son 2e moteur, les boites noires n'ont plus été alimentées. Par contre, quand l'APU a démarré, elles ont été de nouveau alimentées. Mais combien de temps? On ne sait pas.
Quand l'APU a cessé de fonctionné (si ça a été le cas), les boites noires ont alors cessé d'enregistrer.
On peut donc seulement espérer trouver la trace dans le FDR que l'un des manches a été actionné pour prouver qu'il y a fait quelqu'un aux commandes a la fin.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 12 Oct 2018 21:54

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Ven 12 Oct 2018 21:54 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 17 Aoû 2013 13:27
gil a écrit:
On peut donc seulement espérer trouver la trace dans le FDR que l'un des manches a été actionné pour prouver qu'il y a fait quelqu'un aux commandes a la fin.

Pourquoi "seulement espérer"? C'est la chose la plus importante, la compréhension de ce qui s' est passé passe obligatoirement par là. A partir de quel moment plus personne n'a touché au manche? C'est le seul moyen de lever le doute entre des scénarios complètement contradictoires. Détournement ou accident?

_________________
Critique Low-Cost


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 12 Oct 2018 22:48

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Ven 12 Oct 2018 22:48 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
La disparition du vol MH370 faisait l'objet de l'émission le Grand Document de ce 12 octobre 2018 sur la chaîne LCI.

A voir en replay ici : https://www.lci.fr/replay/vol-mh370-les ... 01286.html

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 13 Oct 2018 22:30

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Sam 13 Oct 2018 22:30 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 22:11
gil a écrit:
Citation:
.../... Problème PaxLambda, c'est que la limitation de la zone de recherche doit se faire en prenant déjà ces hypothèses. .../...

Oui, mais ce qui me semblerait logique*** serait :
- de continuer le long de l'arc plus au nord, jusqu'à 20°S par exemple, avec la même largeur de part et d'autre que ce qui a été déjà fait,
- en cas d'échec, idem plus au sud de la zone déjà cherchée comme au nord (je suis très sceptique sur les études de dérive pour plusieurs raisons que je peux détailler), par exemple jusqu'à 40°S.
En cas d'échec, on se trouve, sauf à admettre que l'épave a été loupée*** dans la zone déjà cherchée, dans le cas où seule une intervention humaine a permis d'éloigner l'avion du 7e arc et là, la conclusion est quasi certaine, même sans retrouver l'épave !

J'en profite pour placer une remarque : que penser de l'absence de "découverte" par OI (bateau, container, bidon, débris divers reconnaissables, ...) comme ça été le cas avec Fugro. C'est "statistiquement" surprenant vu que les surfaces cherchées sont comparables (120.000 et 106.000 km²) ? J'ai peut-être zappé des trucs, mais je ne me souviens que d'un ou deux tas de cailloux !

PL

*** Oui, OK, c'est du domaine du yaka-fokon...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Oct 2018 11:03

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Dim 14 Oct 2018 11:03 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 28 Déc 2016 21:53
En effet PaxLambda, remonter plus au nord en gardant la même largeur de recherche permettrait d'écarter définitivement l'hypothèse de "personne aux commandes".
Cela permettrait également de chercher dans la zone préconisée par l'équipe française CAPTIO vers les îles Christmas.

J'estime que la zone déjà couverte a permis d'écarter 90% de la zone qui serait basée sur l'hypothèse de personne aux commandes. La zone plus au nord est, selon moi, moins favorable, mais ce n'est qu'une question de positionnement.

L'absence de découverte de la part de Ocean Infinity n'est pas bien surprenant. On est très loin des côtes dans une zone peu fréquentée par le commerce maritime.
Ce sont surtout des points géologiques (cailloux) qui ont été mis en évidence.

Pour Skywalker, je dis "espérer" car il y a de gros doutes sur ce que les enregistreurs auront vraiment enregistré comme données. Le FDR à lui seul ne nous diront pas qui a touché les commandes (si cela a été le cas) mais quel côté a été actionné (copilote ou commandant de bord).
Mais je suis d'accord sur une chose, les boites noires sont les seuls éléments qui pourront donner des informations tangibles sur ce qui a pu se passer à bord mais avec certaines limitations dont il faut être conscient.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Oct 2018 11:04

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Dim 14 Oct 2018 11:04 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 28 Déc 2016 21:53
Pour rappel, le lien vers l'étude CAPTIO:
http://mh370-captio.net/index.php/follow-the-ship/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 16 Oct 2018 22:03

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mar 16 Oct 2018 22:03 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 04 Sep 2015 10:49
gil a écrit:
le VDR n'aura gardé que les 2 dernières heures. [...] On ne saura pas ce qui s'est passé dans le cockpit au moment du dernier contact radio 7h plus tôt. On peut seulement espérer entendre quelque chose afin de savoir qui était dans le cockpit à la fin et s'il était conscient, lui et les passagers.

Salut gil, je voudrais soumettre une réflexion.

Ok, le Voice Data Recorder ne garde que 2h d'audio.

Personnellement je penche que l'origine du mystère est un détournement de la part de Z (dernier pilote à parler, demande à changer de fréquence avant un point stratégique entre 2 centres aériens, coïncidence extraordinaire sur ce point de disparition qui me fait dire que c'est une coupure de transpondeur volontaire, et pour la suite de la trajectoire un pilote est aux commandes).

Puisqu'il aurait saboté des systèmes du 777 (ACARS au moins), pourquoi pas le circuit d'alimentation des boites noires ? Il n'y a aucune raison de croire qu'elles aient pu fonctionner certainement jusqu'à la presque fin du vol.
Dans le cas du débranchement de l'Acars, il a très bien pu couper les boites noires, et donc laisser l'intégralité de l'audio du vol depuis la demande de mise en route, à la coupure de certains systèmes du 777.

Si le VDR n'a pas été rebranché,on saura ce qui s'est passé dans le cockpit 7h plus tôt...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 16 Oct 2018 22:39

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mar 16 Oct 2018 22:39 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 28 Déc 2016 21:53
Les boites noires fonctionnent avec les moteurs tournants.
Plus de moteurs, plus d'alimentation des FDR et CVR.

Maintenant, en ce qui concerne, la coupure par un autre moyen, je n'ai pas trouvé le moyen de les couper. Faudrait que je me replonge dans les breakers.
Mais je doute que l'on puisse les rendre inopérant depuis le cockpit.
A vérifier, j'émets des réserves dans ce que je dis ici.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 16 Oct 2018 23:14

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mar 16 Oct 2018 23:14 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 04 Sep 2015 10:49
Alors je n'aime pas comparer les situations d'accident, mais pour le vol 185 Silk Air, le NTSB a considéré que les boites noires ont été débranchées volontairement (par le pilote, pour son geste suicidaire).
Certes, c'était en 1997 sur un 737-36N (737 2e génération et on en est à la 4e), et je me dis depuis que certaines choses ont pu changer dans la conception du fonctionnement des boites noires. Et depuis le cockpit, oui mais depuis la soute électronique ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 16 Oct 2018 23:23

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mar 16 Oct 2018 23:23 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 10 Mar 2014 21:08
en 5 minutes tu coupes les deux boites. et sans etre dans le cockpit.

_________________
Celui qui s'émerveille découvre que la merveille est en lui-même. M.C.Escher.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 17 Oct 2018 18:33

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Mer 17 Oct 2018 18:33 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 28 Déc 2016 21:53
Je n'ai pas étudié le SilkAir mais c'est en effet ce qui aurait été fait.
En fait, si l'on déconnecte les IDG (boutons GEN1 et GEN2), je pense que cela est possible. Sur 777, c'est aussi le cas.
Mais le SATCOM s'est remis à fonctionner donc l'IDG gauche fonctionnait et alimentait aussi les boites noires.
Rien ne prouve que l'IDG droit ait été aussi déconnecté même lors de la coupure SATCOM.
Rien n'empêche le pilote d'avoir été débranché directement le boitier mais impossible dire.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 19 Oct 2018 01:08

 Re: Malaysia MH370: En attendant de retrouver l'avion (Partie 2)
MessagePosté: Ven 19 Oct 2018 01:08 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Aoû 2008 00:27
Disparition du MH370: un déplacement des enquêteurs français aux Etats-Unis au coeur des espoirs

Paris - Les enquêteurs en charge du dossier de la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines espèrent se rendre prochainement aux Etats-Unis où des investigations cruciales doivent être réalisées, a annoncé jeudi Ghyslain Wattrelos qui a perdu quatre proches dans la catastrophe.

Le 8 mars 2014, 239 personnes ont disparu après avoir décollé de Kuala Lumpur à bord d'un Boeing en direction de Pékin. Si certains débris semblant lui appartenir ont été récupérés dans l'océan Indien, aucune trace des 239 passagers n'a jamais été retrouvée. Ghyslain Wattrelos a notamment perdu son épouse et deux de ses enfants dans la disparition de l'avion

Jeudi, il a été reçu avec son avocate Marie Dosé par la juge d'instruction en charge de l'information judiciaire ouverte en France, pour faire le point sur les investigations et les pistes à explorer par les enquêteurs.

Parmi les priorités qui mobilisent les enquêteurs, un déplacement aux Etats-Unis est "de nouveau à l'ordre du jour", après un voyage avorté en septembre pourtant prévu dans le cadre d'une commission rogatoire internationale lancée en octobre 2017, ont-ils annoncé lors d'une conférence de presse jeudi.

Selon Me Dosé, ce déplacement avait dû être annulé, les autorités américaines ayant opposé des "clauses de confidentialité" puis le "secret industriel" du constructeur Boeing.

"On est un peu en colère et maintenant on a envie de dire stop, il serait temps que les Etats-Unis coopèrent vraiment sur ce dossier", a réagi M. Wattrelos.

"Il est nécessaire d'aller là-bas car il y a trois entités qui détiennent des informations importantes pour savoir ce qu'il s'est passé sur ce vol", a-t-il poursuivi. A commencer par Boeing et le FBI, même si les enquêteurs semblent avoir obtenu des assurances de l'agence de renseignement qu'ils pourraient être reçus, selon lui.

Mais l'attention est également désormais ciblée sur une troisième entité, une société mise au jour par les enquêteurs. L'enjeu, selon Ghyslain Wattrelos, est de savoir si elle commercialise un logiciel capable de reprogrammer voire de pirater le Satcom, cette antenne qui communique au satellite Inmarsat le signal de l'avion.

"La piste essentielle ce sont les données Inmarsat. Soit elles sont fausses, soit elles ont été piratées", estime-t-il. Or ces données satellitaires sont essentielles pour mieux comprendre la trajectoire de l'avion.

La remise en juillet du rapport de l'enquête malaisienne avait douché les espoirs de Ghyslain Wattrelos, mais depuis les enquêteurs français ont laissé entrevoir de nouvelles hypothèses à explorer.

Les enquêteurs ont notamment découvert des "incohérences" dans le rapport officiel de l'enquête malaisienne et la présence de passagers "curieux", sur lesquels "il fallait continuer d'enquêter". Parmi, eux figure un voyageur malaisien au profil troublant: il se trouvait être assis sous le boîtier Satcom et s'avère être un expert en aéronautique, selon M. Wattrelos et son avocate.

"Pour aller plus loin, les enquêteurs ont besoin de la coopération des Etats-Unis, de l'Angleterre (pour le satellite Inmarsat) et après ils auront besoin de retourner en Malaisie", a poursuivi M. Wattrelos.

Dans les investigations qui restent à mener, "il faudra ouvrir les bonnes portes et fermer les autres", a ajouté Me Dosé, assurant que "les magistrats n'ont pas envie de se tenir aux obstacles qui se présenteront devant eux".

(©AFP / 18 octobre 2018 22h51)

_________________
Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même. (Hervé Lauwick)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12543 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 833, 834, 835, 836, 837  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO