For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1257 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32 ... 84  Suivante

Dim 15 Juil 2012 09:31

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Dim 15 Juil 2012 09:31 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Air Force One dans toute sa majesté
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 17 Juil 2012 21:51

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Mar 17 Juil 2012 21:51 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Dim 04 Juil 2010 16:12
Localisation: Lorient, Reykjavik
Image

_________________
Oui, et non... plutôt le contraire.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 18 Juil 2012 08:35

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Mer 18 Juil 2012 08:35 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 02 Juil 2007 10:13
Localisation: LFLY
ça c'est l'avion de fret qui sert à transporter les rétro commissions d'un certain NS2012.... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 04 Aoû 2012 11:06

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Sam 04 Aoû 2012 11:06 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
Un Boeing 747 présidentiel au Brésil ?

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a déjà présenté sur la base aérienne de Brasilia le premier de ses deux nouveaux hélicoptères EC-725 d’Eurocopter d’usage présidentiel. Ils peuvent chacun emporter dix passagers et trois membres d’équipage et sont produits par Helibras. Le chef d’Etat du plus grand pays d’Amérique du Sud étudie désormais l’achat d’un nouvel appareil devant remplacer l’Airbus A319 VIP, surnommé "Aerolula", acquis par son prédécesseur dans un vent de polémiques.

Selon le quotidien O Globo, l’autonomie de l’Airbus est remise en question. Il serait incapable d’assurer d’éventuelles tournées internationales. Lors de l’acquisition de l’A319 en 2005 pour 56,7 millions de dollars, l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva avait été accusé de dépense inutile. Certains problèmes opérationnels sont depuis venus apporter de l’eau au moulin des détracteurs. L’incident le plus récent date de juin dernier : lors du sommet de l’environnement Rio+20, la présidente dut changer d’avion pour rentrer à Brasilia.

Selon les rumeurs de palais, le Boeing 747 serait actuellement favori au sein de l’administration brésilienne pour devenir l’Aeroroussef. Nul ne sait toutefois si ce brusque changement de préférences trahit un futur accord sur le modèle d’avion de combat ou si cette sélection doit être considérée comme un prix de consolation. En effet le Brésil n’a pas encore confirmé sa décision d’acheter des Rafale à la France. Au Salon de Singapour, en février dernier, Jeff Kohler, vice-président développement commercial de Boeing Defense, Space & Security, avait même affirmé que le F/A-18E/F Super Hornet était toujours en course au Brésil, malgré l'avantage pris par le Rafale avec sa victoire en Inde.

http://www.air-cosmos.com/industrie/un-boeing-747-presidentiel-au-bresil.html


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Sep 2012 21:53

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Mar 11 Sep 2012 21:53 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
didier1963 a écrit:
en 85 je j'effectuais mon service militaire sur l'atoll de HAO entre Tahiti & Mururoa. Nous avons eu la visite surprise du Concorde Présidentiel de Monsieur François Mitterrand. Il était vide car trop lourd pour décoller de la piste de Mururoa. C'est un Transal qui à emmené tout le matériel. J'ai participé à la préparation des plateaux repas pour le reste du voyage et eu une journée de perme et un joli certificat.


Je retrouve ce post et voici les illustrations :
Image
Image
Image

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 21 Sep 2012 06:04

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Ven 21 Sep 2012 06:04 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Dim 04 Juil 2010 16:12
Localisation: Lorient, Reykjavik
Russie : Vova et Dima s'offrent 4 nouveaux avions
Moscou, Septembre 2012

Le premier comédien de la Fédération de Russie, Dmitriy Medvedev à signé un contrat, début septembre avec le bureau d'études russe Ilyushin Design Bureau, ordonnant à ce dernier la production de 2 IL96-300PU (version présidentielle), pour la petite somme de 475 millions de $.

Image

A ces deux appareils, viendront ensuite s'ajouter deux Airbus A319ACJ (version VIP) flambant neufs pour 210 millions de $.
Image

_________________
Oui, et non... plutôt le contraire.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mar 25 Sep 2012 21:24

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Mar 25 Sep 2012 21:24 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 25 Mar 2012 19:07
Citation:
Selon des sources fiables de TunisieNumérique, l’avion présidentiel de Moncef Marzouki le président provisoire de la République, a bien atterri le 25 septembre 2012, à l’aéroport de New York.

En fait, des informations ont été diffusées dans certains médias et des réseaux sociaux, affirmant que l’avion présidentiel a atterri à l’aéroport de Boston à cause d’une erreur du service du protocole présidentiel.

Néanmoins, nos sources ont affirmé que l’avion présidentiel a bien atterri à l’aéroport de New York sans problème, et que le président provisoire et sa suite ont bien débarqué, mais l’avion n’a pas pu stationner sur l’aéroport pour des raisons d’encombrement des pistes, donc il a été obligé de se rediriger vers l’aéroport de Boston.


L'avion en question est le 737 BBJ TS-IOO.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 20 Oct 2012 09:09

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 09:09 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
EAS transforme l'Airbus de Kadhafi.

C’est un Airbus A340 pas comme les autres qui stationne dans les hangars d’EAS depuis quelques jours. Sous pavillon d’Afriqiyah Airways, compagnie aérienne aux capitaux 100 % libyens, cet appareil n’était autre que l’avion personnel de Mouammar Kadhafi, l’ancien dictateur libyen abattu le 20 octobre 2011 à Syrte.

Cet Airbus avait été personnalisé en version VIP à la demande de Kadhafi. Il pouvait accueillir 50 passagers dans un luxe plutôt ostentatoire. Le nouveau pouvoir libyen a décidé de redonner sa fonction initiale à cet A340. Il est réhabilité en avion de ligne par la société EAS, sous-traitante d’Air France sur ce chantier. Avec ses 16 mètres de haut et ses 68 m d’envergure, l’appareil est le plus volumineux que peuvent accueillir les hangars de l’entreprise perpignanaise.

http://www.lindependant.fr/2012/10/19/eas-transforme-l-airbus-de-kadhafi,173233.php


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 20 Oct 2012 13:13

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 13:13 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Sep 2010 18:57
Bienvenue en Roussillon, Saonah :P

Image
Seb_perpignan l'avait photographié à son arrivée à Perpignan, ce 5A-ONE


on peut supposer qu'il y va y avoir du boulot, pour le remettre en état.
Image

_________________
Les gazouillis sont là 8)


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2012 03:09

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Lun 22 Oct 2012 03:09 
B 747-8


Image


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Lun 22 Oct 2012 03:12

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Lun 22 Oct 2012 03:12 
VALMY a écrit:
Air Force One dans toute sa majesté
Image



E4




  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Mer 31 Oct 2012 06:59

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Mer 31 Oct 2012 06:59 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Dim 04 Juil 2010 16:12
Localisation: Lorient, Reykjavik
Image
Image
Image
Image
Et le petit dernier :
Image

_________________
Oui, et non... plutôt le contraire.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Jeu 08 Nov 2012 19:04

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Jeu 08 Nov 2012 19:04 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
Une petite histoire drôle ....

Dioncounda Traoré en partance pour le Qatar : les dessous du blocage de l’avion présidentiel

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, l’avion présidentiel, à bord duquel se trouvaient le président Dionncounda Traoré et les officiels maliens devant l’accompagner à Doha, a été bloqué durant de longues minutes sur le tarmac de l’aéroport de Sénou.

Les dessous scabreux de cette sombre affaire révèlent de graves connexions douteuses à Sénou.

Dimanche, 21 octobre. 14 heures 30 minutes environs. A l’intérieur de l’avion qui doit embarquer le président Dioncounda Traoré, en partance pour le Qatar, et la délégation qui l’accompagne, l’ambiance est surchauffée.
Le président par intérim et les officiels, qui sont avec lui pour cette visite officielle à Doha, dont le ministre des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, ont dû attendre de longues minutes dans l’avion, gênés, et même très gênés, de savoir qui les bloque.
En fait, ça fait plus d’une heure d’horloge que le président Dioncounda Traoré et sa délégation ont pris place dans l’avion, après avoir connu, dans le salon d’honneur de l’aéroport de Sénou, un autre moment d’attente, injustifiée en raison du caractère solennel et protocolaire de cette visite officielle pour l’extérieur du président intérim, la première du genre qu’il effectue depuis son retour de Paris après près de deux mois de convalescence.

Pour ce premier contretemps, on l’a expliqué par le fait que les pilotes de l’avion, logés quelque part dans un hôtel de la ville, n’avaient été suffisamment prévenus pour prendre des dispositions idoines les menant utilement à temps à l’aéroport international de Sénou.
Mais dès qu’ils y parviennent (avec quel moyen ?), le président Dioncounda, qui attendait là depuis 12 heures 30 minutes, a donc embarqué, avec les membres de sa délégation, pour le décollage prévu à 13 heures 30 minutes tapantes, heure locale.

Peine perdue, car la délégation présidentielle n’était pas encore au bout de sa peine.
Commence alors pour elle une longue et interminable attente qui finit par angoisser tout le monde.
Qu’est-ce qui bloque le convoi présidentiel ? Où est passé le ministre de transport qui visiblement a joué au abonné absent dans ce triste sort réservé à la délégation présidentielle ?

A l’intérieur de l’avion, on est loin d’imaginer le scénario catastrophe qui attend le président par intérim.
Des minutes passent et se succèdent sans que l’équipage ne bénéficie du feu vert de la part de la tour de contrôle qui, elle, est également dans la logique de blocage de l’avion présidentiel sur le tarmac de l’aéroport international de Sénou.

Excédé par la tournure cauchemardesque de cette situation, pour le moins inconfortable pour le président Traoré, sa suite officielle et les membres de l’équipage, le ministre des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, tout furieux qu’il est, sort en catastrophe de l’avion, en espérant dénouer la crise.
Il tombe sur une situation aussi insolite que condamnable : l’avion est bloqué par un jeune homme, se réclamant d’une société ayant été contactée par l’équipage qatari, par internet, dans le but de faciliter ce voyage à Bamako.
C’est ce dernier qui a brandi une facture d’environ 2600 dollars à liquider par l’équipage avant d’autoriser le décollage de l’avion présidentiel.
En fait, il semble que les 2000 dollars aient été épongés.
Restent maintenant les six cents dollars, objets de la polémique qui restent, en tout cas, l’ardoise non réglée pour laquelle l’avion présidentiel n’est toujours pas autorisé à décoller.

Le ministre Tiéman, à peine, arrive à contenir ses nerfs. Il est d’autant plus en colère qu’il sait que ce sont bien les officiels qataris, pour le confort du voyage présidentiel, qui ont affrété cet avion à bord duquel Dioncounda Traoré doit embarquer à Doha, pour une visite de travail avec l’émir Cheick Hamad Bin Khalifa Al Thani de Qatar.
« Que devient finalement le Mali » ; « Qu’est-ce qui nous arrive », s’interrogent les officiels Maliens, présents à l’aéroport, qui n’hésitent plus à exprimer leur indignation face à la situation.
Même si le jeune homme en question a été débarqué par les agents de la Sécurité d’État, pour raison d’enquêtes, nous dira-t-on, le mal est déjà fait et le coup dur porté à l’image de respectabilité des institutions du pays imparable.

Y a-t-il des complicités affinées à Sénou et ailleurs dans le dispositif sécuritaire aérien pour qu’on en arrive à de telles extrémités ?
Certaines sources n’en doutent même pas et insistent, pour cela, sur la nécessité d’approfondir les enquêtes entamées par la Sécurité d’État dans le seul but de démasquer les fauteurs de trouble, n’hésitant plus à braver les institutions du pays pour de sordides intérêts partisans.
Pauvre de nous !
Maliactu.net


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 08 Nov 2012 19:17

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Jeu 08 Nov 2012 19:17 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
SAONAH a écrit:
Une petite histoire drôle ....

Dioncounda Traoré en partance pour le Qatar : les dessous du blocage de l’avion présidentiel

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, l’avion présidentiel, à bord duquel se trouvaient le président Dionncounda Traoré et les officiels maliens devant l’accompagner à Doha, a été bloqué durant de longues minutes sur le tarmac de l’aéroport de Sénou.

Les dessous scabreux de cette sombre affaire révèlent de graves connexions douteuses à Sénou.

Dimanche, 21 octobre. 14 heures 30 minutes environs. A l’intérieur de l’avion qui doit embarquer le président Dioncounda Traoré, en partance pour le Qatar, et la délégation qui l’accompagne, l’ambiance est surchauffée.
Le président par intérim et les officiels, qui sont avec lui pour cette visite officielle à Doha, dont le ministre des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, ont dû attendre de longues minutes dans l’avion, gênés, et même très gênés, de savoir qui les bloque.
En fait, ça fait plus d’une heure d’horloge que le président Dioncounda Traoré et sa délégation ont pris place dans l’avion, après avoir connu, dans le salon d’honneur de l’aéroport de Sénou, un autre moment d’attente, injustifiée en raison du caractère solennel et protocolaire de cette visite officielle pour l’extérieur du président intérim, la première du genre qu’il effectue depuis son retour de Paris après près de deux mois de convalescence.

Pour ce premier contretemps, on l’a expliqué par le fait que les pilotes de l’avion, logés quelque part dans un hôtel de la ville, n’avaient été suffisamment prévenus pour prendre des dispositions idoines les menant utilement à temps à l’aéroport international de Sénou.
Mais dès qu’ils y parviennent (avec quel moyen ?), le président Dioncounda, qui attendait là depuis 12 heures 30 minutes, a donc embarqué, avec les membres de sa délégation, pour le décollage prévu à 13 heures 30 minutes tapantes, heure locale.

Peine perdue, car la délégation présidentielle n’était pas encore au bout de sa peine.
Commence alors pour elle une longue et interminable attente qui finit par angoisser tout le monde.
Qu’est-ce qui bloque le convoi présidentiel ? Où est passé le ministre de transport qui visiblement a joué au abonné absent dans ce triste sort réservé à la délégation présidentielle ?

A l’intérieur de l’avion, on est loin d’imaginer le scénario catastrophe qui attend le président par intérim.
Des minutes passent et se succèdent sans que l’équipage ne bénéficie du feu vert de la part de la tour de contrôle qui, elle, est également dans la logique de blocage de l’avion présidentiel sur le tarmac de l’aéroport international de Sénou.

Excédé par la tournure cauchemardesque de cette situation, pour le moins inconfortable pour le président Traoré, sa suite officielle et les membres de l’équipage, le ministre des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, tout furieux qu’il est, sort en catastrophe de l’avion, en espérant dénouer la crise.
Il tombe sur une situation aussi insolite que condamnable : l’avion est bloqué par un jeune homme, se réclamant d’une société ayant été contactée par l’équipage qatari, par internet, dans le but de faciliter ce voyage à Bamako.
C’est ce dernier qui a brandi une facture d’environ 2600 dollars à liquider par l’équipage avant d’autoriser le décollage de l’avion présidentiel.
En fait, il semble que les 2000 dollars aient été épongés.
Restent maintenant les six cents dollars, objets de la polémique qui restent, en tout cas, l’ardoise non réglée pour laquelle l’avion présidentiel n’est toujours pas autorisé à décoller.

Le ministre Tiéman, à peine, arrive à contenir ses nerfs. Il est d’autant plus en colère qu’il sait que ce sont bien les officiels qataris, pour le confort du voyage présidentiel, qui ont affrété cet avion à bord duquel Dioncounda Traoré doit embarquer à Doha, pour une visite de travail avec l’émir Cheick Hamad Bin Khalifa Al Thani de Qatar.
« Que devient finalement le Mali » ; « Qu’est-ce qui nous arrive », s’interrogent les officiels Maliens, présents à l’aéroport, qui n’hésitent plus à exprimer leur indignation face à la situation.
Même si le jeune homme en question a été débarqué par les agents de la Sécurité d’État, pour raison d’enquêtes, nous dira-t-on, le mal est déjà fait et le coup dur porté à l’image de respectabilité des institutions du pays imparable.

Y a-t-il des complicités affinées à Sénou et ailleurs dans le dispositif sécuritaire aérien pour qu’on en arrive à de telles extrémités ?
Certaines sources n’en doutent même pas et insistent, pour cela, sur la nécessité d’approfondir les enquêtes entamées par la Sécurité d’État dans le seul but de démasquer les fauteurs de trouble, n’hésitant plus à braver les institutions du pays pour de sordides intérêts partisans.
Pauvre de nous !
Maliactu.net


j'ai rien compris...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 08 Nov 2012 19:23

 Re: AVIONS......CHEFS D'ETATS - GOUVERNEURS ETC....
MessagePosté: Jeu 08 Nov 2012 19:23 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
Je comprends bien mon cher guidoch, tu es toujours en train de reprendre enfin souvent mes posts...
c'est une habitude.... :mrgreen:
bonne soirée....


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Publicité
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1257 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32 ... 84  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO