For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Mar 07 Fév 2017 17:17

 Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Mar 07 Fév 2017 17:17 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Juin 2016 18:15
Image



Le 17 février 2014, ce B 737-800 de la Cie Jet 2 (G-DFC) effectue le vol LS 389 entre Leeds (UK) et Madère. 176 passagers et 6 membres d'équipage sont à bord, le Commander est aux commandes.

L'avion effectue 20 minutes d'attente à proximité de l'aéroport à cause d'une congestion de trafic. L'avion précédent commence une approche en piste 23 mais remet les gaz à cause du vent, puis se représente dans l'autre sens pour l'approche 05, se pose mais signale une turbulence modérée dans les 150 derniers pieds. L'approche est particulière, le relief ne permet pas une approche directe, je donnerai la carte dans le post suivant cause limitation de nombre de liens.


Vidéo illustrant bien les difficultés de la fin de l'approche à Madère:


https://www.youtube.com/watch?v=Yz5JxytD-7c



Le vol LS 383 commence son approche, l'avion passe le seuil de piste et touche durement une 1 ère fois à 154 kts avec 1,86 G, rebondit et flotte à 8 ft du sol pendant 300 m puis retouche la piste à 143 kts et 2,13 G et touche du fuselage arrière. L'ATC leur signale le tail strike, la piste a été abimée sur 10 mètres de longueur. Les dégâts sont importants sur le revêtement, des couples et lisses sont touchés et l'avion restera plusieurs semaines pour les réparations.


Comme d'habitude le vent à Madère est variable et souvent fort à tel point que l'aéroport dispose de 4 endroits de mesure du vent: sur la côte au point ROSARIO à 1,1 NM du seuil, au seuil 05, à mi piste et au seuil 23. Les valeurs affichées à la Tour sont les valeurs moyennes de 2 dernières minutes ce qui est conforme à la réglementation internationale.


Pendant l'approche, l' ATIS donnait à ROSARIO: 090°/2 kts, au seuil 05: 110°/3 kts et au seuil 23: 080°/5 kts. 2 minutes avant l'atterrissage,vent 350° variable entre 220° et 020° 13 kts rafales à 24 kts, c'est à dire un vent variant entre vent arrière et vent de face et assez fort en rafales.


La mise en configuration de l'avion est correcte, la configuration choisie est volets 30° ce qui à leur masse de 64,5 t donnait une VREF de 147 kts et donc une vitesse d'approche Vref + 5 = 152 kts. La sortie automatique des spoilers n'est pas armée conformément aux procédures de la Cie.


Au 1 er contact avec la Tour, le vent communiqué est dans les tolérances (la fiche de percée publie un schéma où figurent les différentes valeurs limites) et l'équipage s'attend à de la turbulence par la comparaison du vent entre ROSARIO et mi-piste.


En courte finale, l'avion rencontre du vent arrière à 10 kts et du vent de travers à 5 kts. Dès que l'avion arrive les ailes à plat en fin de dernier virage dans l'axe de piste, le vent arrière diminue mais le vent de travers gauche passe de 5 kts entre 20 et 30 kts. A cause du changement de vent, la poussée moteurs augmente, et la vitesse dépasse la valeur affiché (VREF +5) de 9 kts puis de 12 kts,le taux de descente diminuant à 300 ft/mn.

A partir de ce moment, l'avion commence une série d'oscillations latérales sous l'action du pilote (manche à 50° droite puis 65 ° gauche), oscillations qu'il gardera jusqu'au sol.

Une action à piquer avec 3° sur le manche crée un vario de 1000 ft/mn. Le vario diminue ensuite à 150 ft/mn sous une action à cabrer de 1 à 2°, la poussée augmente suite à la diminution du vario mais la vitesse augmente et dépasse de 13 kts la vitesse sélectée. Action à piquer pendant 4 secondes associée à une réduction de poussée donnent à 220 ft sonde, un vario de 1500 ft/mn, vario ensuite à 750 ft/mn.


Le vent de face augmentant de 5 kts, le vario diminue,action à piquer puis diminution du vent amènent le vario à 1100 ft/mn à 35 ft du sol. A l'arrondi assiette 0° et 10 kts de plus que la vitesse sélectée qu'ils avaient un peu majorée à cause du vent, en fait Vref + 18 kts. Pendant l'arrondi, la poussée est réduite, l'assiette atteint 6°, le vario est faible à 350ft/mn avec 154 kts; touché du train gauche à 750 ft (230m) du seuil, touché du train droit une seconde après. Atterrissage avec 1,86 G.

Les spoilers n'étant pas armés, ils ne sortent pas, l'avion rebondit et remonte aussi sous l'action à cabrer au manche. Quand l'avion est en l'air à 8 ft, le pilote sort les spoilers manuellement, l'avion retombe durement (2,15 G) et l'assiette augmente due au couple cabreur de sortie des spoilers. 9,15° d'assiette et 142 kts au toucher, cette combinaison provoquant un tail strike. Voir le graphique au ppost suivant.


Les conditions étaient difficiles mais les Consignes auraient du faire décider une remise de gaz ou un atterrissage interrompu (balked landing) suite à la déstabilisation et au rebond.


L'approche doit être stabilisée à 1000 ft puis aussi à 500 ft. Les critères classiques sont: avion configuré et avec la bonne poussée moteurs et dans l'axe, vitesse -5/+10 kts, vario pas supérieur à 1000 ft/mn. Cet aéroport demande une qualification spéciale réalisée au simulateur avec un programme très complet (voir post suivant)


Image


Image


Image

_________________
Si vous aimez les choses faciles vous aurez des difficultés, si vous aimez les problèmes vous réussirez.

Proverbe laotien


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 07 Fév 2017 17:30

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Mar 07 Fév 2017 17:30 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Juin 2016 18:15
Carte d'approche finale à vue et remarquer le coin inférieur droit où on voit les secteurs de vent et les limitations de force du vent:


Image



Graphique de zone de toucher du fuselage en fonction de l'assiette (échelle verticale), poids(échelle horizontale) fonction de la vitesse (Vref, - 5 , - 10) fonction du braquage volets (30 ou 40) et compression ou pas des amortisseurs. Trait et vitesses à leur masse du jour.


Image



Planche des paramètres du DFDR:


Image


Extraits du programme simulateur de qualification pour pouvoir venir à Madère, requis par la DGAC locale.



Image


Image

_________________
Si vous aimez les choses faciles vous aurez des difficultés, si vous aimez les problèmes vous réussirez.

Proverbe laotien


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 07 Fév 2017 18:01

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Mar 07 Fév 2017 18:01 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Juin 2016 18:15
Rapport

_________________
Si vous aimez les choses faciles vous aurez des difficultés, si vous aimez les problèmes vous réussirez.

Proverbe laotien


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 15:21

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 15:21 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 25 Jan 2008 15:31
chanteve06 a écrit:
Image



Le 17 février 2014, ce B 737-800 de la Cie Jet 2 (G-DFC) effectue le vol LS 389 entre Leeds (UK) et Madère. 176 passagers et 6 membres d'équipage sont à bord, le Commander est aux commandes.

L'avion effectue 20 minutes d'attente à proximité de l'aéroport à cause d'une congestion de trafic. L'avion précédent commence une approche en piste 23 mais remet les gaz à cause du vent, puis se représente dans l'autre sens pour l'approche 05, se pose mais signale une turbulence modérée dans les 150 derniers pieds. L'approche est particulière, le relief ne permet pas une approche directe, je donnerai la carte dans le post suivant cause limitation de nombre de liens.


Vidéo illustrant bien les difficultés de la fin de l'approche à Madère:


https://www.youtube.com/watch?v=Yz5JxytD-7c





...


La mise en configuration de l'avion est correcte, la configuration choisie est volets 30° ce qui à leur masse de 64,5 t donnait une VREF de 147 kts et donc une vitesse d'approche Vref + 5 = 152 kts. La sortie automatique des spoilers n'est pas armée conformément aux procédures de la Cie.

...



Pour quelle raison les consignes demandent-elles de ne pas armer les spoilers, a ton avis?Ca me parait idiot comme consigne :shock: On voit le resultat...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 15:59

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 15:59 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Juin 2016 18:15
tripeul-seveun a écrit:
chanteve06 a écrit:
...

La mise en configuration de l'avion est correcte, la configuration choisie est volets 30° ce qui à leur masse de 64,5 t donnait une VREF de 147 kts et donc une vitesse d'approche Vref + 5 = 152 kts. La sortie automatique des spoilers n'est pas armée conformément aux procédures de la Cie.

...



Pour quelle raison les consignes demandent-elles de ne pas armer les spoilers, a ton avis?Ca me parait idiot comme consigne :shock: On voit le resultat...



Ma phrase est ambigue: la check list avant atterrissage n'a pas été faite, et donc les spoilers n'ont pas été armés. Non conformité avec les procédures. Merci de ta lecture attentive !

_________________
Si vous aimez les choses faciles vous aurez des difficultés, si vous aimez les problèmes vous réussirez.

Proverbe laotien


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 19:53

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 19:53 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Dim 27 Déc 2015 15:56
alors là je n'y comprend plus rien


Citation:
Cet aéroport demande une qualification spéciale réalisée au simulateur avec un programme très complet (voir post suivant)

j'ai posé la question il y a un mois ou deux et on m'a répondu que n'importe quel pilote pouvait monter dans un avion et atterrir à FUNCHAL ( pilote de vols d'affaires notamment )


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 20:39

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 20:39 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Juin 2016 18:15
retardretard a écrit:
alors là je n'y comprend plus rien


Citation:
Cet aéroport demande une qualification spéciale réalisée au simulateur avec un programme très complet (voir post suivant)

j'ai posé la question il y a un mois ou deux et on m'a répondu que n'importe quel pilote pouvait monter dans un avion et atterrir à FUNCHAL ( pilote de vols d'affaires notamment )


J'ignore si la réglementation locale est aussi applicable pour les bizjets, mais un ancien membre de CA ("CAF", pilote de 737 essentiellement charter) avait bien expliqué il y a un bon moment qu'il y avait une qualif spéciale pour desservir Madeira.

_________________
Si vous aimez les choses faciles vous aurez des difficultés, si vous aimez les problèmes vous réussirez.

Proverbe laotien


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 22:00

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 22:00 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Dim 27 Déc 2015 15:56
Plusieurs année de suite j'ai passé des heures au grillage en haut à regarder les atterrissages . Il y en avait peu qui se passaient calmement et les remises de gaz étaient fréquentes .
La presse torchon pourrait faire un article tous les cinq ou six atterrissages.

Madére n'est peut être pas plus difficile que Biirmingham , mais l'environnement est un peu différent .


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 10 Fév 2017 23:30

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Ven 10 Fév 2017 23:30 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
La piste a été rallongé deux fois et nécessitait une qualif spéciale. Madère reste encore dans les mémoires comme aéroport dangereux.


_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 11 Fév 2017 06:56

 Re: Tailstrike et double toucher dur, B 737 Jet 2, Madère
MessagePosté: Sam 11 Fév 2017 06:56 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 25 Jan 2008 15:31
chanteve06 a écrit:
tripeul-seveun a écrit:

Pour quelle raison les consignes demandent-elles de ne pas armer les spoilers, a ton avis?Ca me parait idiot comme consigne :shock: On voit le resultat...



Ma phrase est ambigue: la check list avant atterrissage n'a pas été faite, et donc les spoilers n'ont pas été armés. Non conformité avec les procédures. Merci de ta lecture attentive !


Ah oui, d'accord.Merci,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO