For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Mer 19 Aoû 2015 08:17

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 08:17 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Image

Image

Image

Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 19 Aoû 2015 08:24

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 08:24 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Image

Image

Image

Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2015 21:43

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 21:43 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
L'argent a été retrouvé, en partie brûlé.

Image

La récupération des corps de victimes à commencer, travail pénible et long.

Image

Image

Citation:
Dix-sept corps des cinquante-quatre personnes à bord d'un avion de ligne qui s'est écrasé dimanche dans la jungle dans l'est de l'Indonésie ont été évacués mercredi, tandis que des experts de l'avionneur franco-italien ATR étaient attendus dans la soirée à Jakarta.

Les restes de dix-sept victimes ont été évacués à travers la jungle par des centaines d'habitants de la région après un long périple dans une forêt dense en montagne, jusqu'à Oksibil, ont indiqué les autorités locales.

Quatre corps ont déjà été transportés par avion à Jayapura, tandis que treize autres étaient toujours à l'hôpital local, a déclaré un porte-parole du ministère indonésien des Transports, J. A. Barata.

Les opérations ont été suspendues mercredi à la tombée de la nuit et devaient reprendre jeudi. Les autorités espéraient initialement hélitreuiller les corps, mais le mauvais temps a rendu cette opération impossible.

Plus ici: http://www.lepoint.fr/monde/crash-d-avi ... 694_24.php


Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2015 21:54

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 21:54 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Un seul des enregistreurs (le VDR) aurait été récupéré pour le moment

Citation:
http://www.digitaljournal.com/life/trav ... cle/441491

Le personnel d'urgence ont retrouvé les corps des 49 passagers, dont cinq enfants, plus les cinq membres d'équipage, sur le site de l'accident, a déclaré à CNN.

Trente-et-un corps ont été retirés jusqu'à présent , l'opération est retardée par un temps orageux qui a restreint l'utilisation des hélicoptères.

L'avion transportait un demi-million de dollars en espèces à distribuer aux résidents de la région, et une grande partie de l'argent semble avoir brûlé dans le crash et l'incendie qui a suivit.

L'Indonésie Ministère des affaires sociales a déclaré que l'argent était transporté en Papouasie par des fonctionnaires des services postaux indonésiens qu'ils devaient distribuer à près de 7.000 habitants de Papouasie, selon Andi Dulung, directeur général du ministère de soutien social.

Il n'y a pas de banques ou d'autres moyens de distribuer de l'argent dans de nombreuses zones de la région, et de nombreux villages ne sont pas accessibles par véhicule.

Chaque famille était supposée recevoir 600.000 roupies (50 dollars) de fonds.

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2015 23:07

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 23:07 
Iceman 29 a écrit:
Un seul des enregistreurs (le VDR) aurait été récupéré pour le moment

Citation:
http://www.digitaljournal.com/life/trav ... cle/441491

Le personnel d'urgence ont retrouvé les corps des 49 passagers, dont cinq enfants, plus les cinq membres d'équipage, sur le site de l'accident, a déclaré à CNN.

Trente-et-un corps ont été retirés jusqu'à présent , l'opération est retardée par un temps orageux qui a restreint l'utilisation des hélicoptères.

L'avion transportait un demi-million de dollars en espèces à distribuer aux résidents de la région, et une grande partie de l'argent semble avoir brûlé dans le crash et l'incendie qui a suivit.

L'Indonésie Ministère des affaires sociales a déclaré que l'argent était transporté en Papouasie par des fonctionnaires des services postaux indonésiens qu'ils devaient distribuer à près de 7.000 habitants de Papouasie, selon Andi Dulung, directeur général du ministère de soutien social.

Il n'y a pas de banques ou d'autres moyens de distribuer de l'argent dans de nombreuses zones de la région, et de nombreux villages ne sont pas accessibles par véhicule.

Chaque famille était supposée recevoir 600.000 roupies (50 dollars) de fonds.

Faut arrêter de faire des copiés-collés de médias tous aussi présomptueux les uns que les autres. On nous a dit que toutes les victimes avaient été retrouvées et maintenant non, pareil pour les enregistreurs.
Un simple lien vers les soi-disant infos suffit, avec au besoin une courte citation, plutôt que ces pavés de faussetés.


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2015 23:21

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 23:21 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Vous devez mal lire, toutes les victimes ont été retrouvées, mais pas encore retirées du lieu du crash.

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 19 Aoû 2015 23:26

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mer 19 Aoû 2015 23:26 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Pour les enregistreurs ce n'est pas une erreur des médias mais des autorités ou des équipes sur le terrain.

Maintenant vous n'êtes pas obligés de lire ce post, le mieux pour que soyez sûr de connaître la (votre) vérité est de prendre l'avion pour l'Indonésie et de voir par vous même et éventuellement de donner un coup de main. 8)

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 20 Aoû 2015 11:31

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Jeu 20 Aoû 2015 11:31 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Le FDR a été retrouvé cette nuit.

http://translate.google.com/translate?u ... 1&ie=utf-8

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 20 Aoû 2015 12:37

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Jeu 20 Aoû 2015 12:37 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 11 Fév 2010 21:17
L'argent a été retrouvé, en partie brûlé.




Mea culpa, mea maxima culpa!!!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 23 Aoû 2015 01:19

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Dim 23 Aoû 2015 01:19 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 11 Aoû 2007 22:24
Localisation: Papouasie Nouvelle Guinée
Salut
L' ATR 42 ou 72 ne remplaceront jamais les DC3 , pas comparable .
L' ATR est un super avion et très sur , les crash sont surtout du fait des pilotes et rarement de la maintenance.
J' ai volé dans cette région et en Atr 42 et 72 , il faut une bonne expérience et de très bonnes qualités de pilotage , ce n' est pas donné à tout le monde .
Souvent les pilotes locaux sont très bons mais il faut surtout connaitre la région et l' approche de ces aéroports , souvent il n' y a aucun moyen de guidage sol , pas d' ILS , de DME , de vor .
J' ai rigolé quand il a été écrit que l' avion avait disparu des écrans radar , quel radar , il n' y en a pas dans ce coin de la frontière avec la Papouasie .
Toutes les communications se font avec la HF et certains aéroport ont une vhf et certains rien du tout .
La navigation se fait au GNSS et les approches à vue alors par mauvais temps il faut dérouter . Dans la région mais de l' autre coté de la frontière il y a un aéroport se trouvant dans un grand plateau , on s' y dérouté parfois quand Taboubil était bouché, son nom Kiunga .
Il faut savoir que la Papouasie Nouvelle Guinée et l' Indonésie ont de très mauvaises relations , c' est peu dire .
Il y a souvent des accrochages entre les 2 armées car les Indénosiens ont une fâcheuse habitude de vouloir s' approprié des morceaux de territoire Papou , surement à cause des gisements de pétrole , de gaz et des grandes mines d' or qui se trouvent dans la région frontalière .
Pour ce qui est de l' argent distribuée à la population locale ( Papou ) c' est surtout pour calmer leur ardeur à l' indépendence . Dans la région du crash , les Indonésiens ont massacré des villages entiers et personne ne dit rien , surtout les Australiens ne veulent pas froisser les Indonésiens .
Pour ma part je pense que l' avion volait trop bas et a percuté la montagne .
Un ATR c' est costaud , on vient d' avoir la preuve dans ma compagnie récemment .
au fait sur les photos c' est le voice recorder que l' on voit et un Atr42 a 3 membres d' équipage , 1 hôtesse et 2 pilotes parfois un pilote testeur en 3eme homme en poste ou 1 mécano comme moi en Papouasie .


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Oct 2015 18:45

 Les pilotes de Trigana Air n'ont reçu aucune alerte sol
MessagePosté: Mar 06 Oct 2015 18:45 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Ven 26 Aoû 2005 10:52
Sentani (Indonésie) - D'après un premier rapport intermédiaire sorti voici quelques jours, les autorités indonésiennes révèlent que les pilotes de l'ATR42-300 de Trigana Air Service qui s'était crashé en août dernier dans une montagne à 8,300 pieds, n'avaient reçu aucune alarme GPWS de proximité du sol.

Cette information a pu être connue après que les données du CVR (Cockpit Voice Recorder) qui permet d'entendre les conversations des pilotes et les bruits du cockpit, aient été extraites et analysées. Il semble que les pilotes n'étaient pas non plus très occupés au moment de l'impact. Le ciel était partiellement nuageux à 8.000 pieds avec des vents modérés d'une dizaine de nœuds en altitude. L'appareil volait à 11.500 pieds et le dernier message des pilotes indiquait qu'ils allaient prendre un cap direct vers l'aéroport de destination. Cinq minutes plus tard, alors que l'avion aurait dû être en finale sur la piste 11, le contrôleur s'est inquiété de ne pas le voir ni de ne plus l'entendre répondre à la radio.

image

Les données du FDR (Flight Data Recorder) n'ont pas été accessibles aux autorités indonésiennes qui ont transféré l'appareil au BEA français afin que les données puissent être extraites. Le NTSC, l'organisme local de l'aéronautique indonésienne, a toutefois, en attendant émis quelques recommandations. Il demande aux compagnies aériennes de revoir les procédures de vol à vue ainsi que les procédures d'approche et les briefings d'approche. Le rapport final est prévu pour la mi-2016.

_________________
ImageImage


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 06 Oct 2015 18:58

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Mar 06 Oct 2015 18:58 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 29 Déc 2017 23:52

 Re: Un avion de Trigana Air disparait en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Ven 29 Déc 2017 23:52 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Le rapport final:
https://reports.aviation-safety.net/201 ... PK-YRN.pdf

Résumé de ASN:
https://aviation-safety.net/database/re ... 20150816-0

Citation:
Le vol 257 de Trigana Air Service, un ATR 42-300, a été détruit lorsqu'il a heurté un flanc de montagne près de l'aéroport d'Oksibil, en Papouasie, en Indonésie. Les 49 passagers et cinq membres d'équipage ont été blessés mortellement.

L'ATR-42 a quitté Jayapura à 14:22 LT (05:22 UTC) et devait arriver à Oksibil à 15:04 LT (06:04 UTC).

À 14 h 55, le pilote a pris contact pour la première fois avec les services d'information de vol (AFIS) d'Oksibil Aerodrome, signalant une croisière à 11500 pieds au-dessus de la position Ambisibil. Le contrôleur du SAID a accusé réception du message et a demandé au pilote de signaler le vol au-dessus de l'aéroport.
Le pilote a indiqué qu'il avait l'intention de piloter une ligne de base gauche directe pour la piste 11.
L'agent AFIS d'Oksibil a alors dit au pilote de continuer à s'approcher et d'appeler lorsqu'il était en position finale pour la piste 11.
Puis il n'y a plus de contact avec le vol.

L'épave de l'avion a été retrouvée le lendemain sur une crête de la montagne Tanggo à environ 8 300 pieds AMSL, à environ 17 km de l'aéroport.

Les enquêteurs ont conclu que l'équipage de conduite avait dévié de la procédure d'approche standard sur un terrain montagneux. Il n'y avait aucun avertissement EGPWS ni aucune autre alerte EGPWS pendant la descente. L'aéroport d'Oksibil n'a pas reçu les données de terrain à haute résolution dans la version de la base de données installée sur l'EGPWS de l'avion accidenté.

De plus, certains pilotes de l'exploitant aérien ont eu l'expérience que l'avertissement de l'EGPWS est devenu actif dans un état qui, selon les pilotes, n'est pas approprié. Ces expériences ont conduit le pilote à tirer sur le disjoncteur EGPWS pour éliminer toute nuisance de l'avertissement EGPWS jugé inutile.

Les enquêteurs n'ont pas pu déterminer la position réelle d'EGPWS CB pendant le vol de l'accident.

Causes probables:

Facteurs contributifs:

1. L'écart par rapport aux consignes d'approche visuelle dans les règles de vol à vue sans tenir compte de la météo et de l'état du terrain, sans référence visuelle ou limitée au terrain, a fait que l'aéronef s'est écrasé sur le relief.

2. L'absence d'avertissement de l'EGPWS pour alerter l'équipage de la situation dangereuse immédiate a conduit l'équipage à ne pas être au courant de la situation.


Extraits:

Image

Image

Image

Image

Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 16 Aoû 2018 16:36

 Re: Un avion de Trigana Air disparaît en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Jeu 16 Aoû 2018 16:36 
Hors ligne

Inscription: Jeu 16 Aoû 2018 13:58
Bonjour les ami(e)s !

Bush pilot ("Pilote de jungle chez les Papous") est de retour sur ce site pour vous suivre dans vos pérégrinations arÔnÔtiks...

Les anciens s'en souviennent peut-être encore : votre Papou préféré a travaillé chez AMA en 2001 - 2002 et vous avait raconté comment on volait "là-bas".

Alors juste une petite précision à vous donner après avoir retrouvé ma carte au 1/1 000 000e (la seule qui existait à l'époque pour couvrir la Papua) :

Le carré de 60 nm de côté couvrant ABM (Abmisibil) et OKS (Oksibil) mentionne une MEF (Maximum Elevation Figure) de 15 700 Ft. C'est à dire une information d'altitude par rapport au niveau moyen de la mer (MSL) comportant le relief, les arbres et d'éventuels obstacles. Conséquence : ne jamais descendre dans les nuages au-dessous de cette MEF sous peine de percuter la planète...

Quant aux trajectoires arrivée ou/et approche, de mon temps elles n'existaient pas à Oksibil et la piste 11/29 non revêtue ne faisait que 640 m de long et 20 m de large. Il n'y avait même pas de NDB ou Lctr ni sur place, ni dans les environs.

Comme partout ailleurs en Papua, la règle était simple pour survivre : tu pénètres dans un nuage, t'es mort ! Heu... souvenez-vous : un pilote tué tous les mois dans le crash de son avion.
L'IFR (le vol aux instruments), c'était au-dessus du FL 200.

Certaines trajectoires d'approche entre points GPS existaient, avaient été pondues par les Exploitants (y-compris Trigana) mais n'engageaient que la responsabilité du pilote qui y avait cru...

Avec le besoin et la mise en place de plus gros porteurs, on essaye depuis quelques temps de calquer les procédures OACI/européennes/françaises. Logique.

Mais les montagnes et la MTO sont toujours les mêmes et toujours en place en Papua...

Se faire une semi-directe main gauche dans les nuages avec un ATR à Oksibil, et avec une "étape de base" à environ 10 Nm, et donc or trajectoire "répertoriée", c'est du suicide pur et simple. A tous les coups on percute la montagne : il suffit de consulter une carte au 1 / 000 000 e (la seule existante pour cette région), pour y lire "Relief Data Incomplete" couvrant une zone blanche non cartographiée !

Et dans ce cas, ou on est hors vue du sol, donc dans ou au-dessus des nuages, et là on ne peut que maintenir une altitude supérieure à 15 700 Ft de MEF indiquée (plus 2 000 Ft de marge réglementaire mon adjudant ?), ou on est en vue du sol et donc sous les nuages, et on se fait une approche entre les montagnes jusqu'à Oksibil (revoir la vidéo de l'approche en Cessna Caravan).

Et pourtant, je ne jetterai pas la pierre à l'équipage de Trigana, car ils se sont fait avoir comme beaucoup de leurs camarades avant eux depuis de nombreuses années dans cet enfer au paradis terrestre.

En 2001 - 2002, la durée de survie était de 3 ans maximum pour un pilote : nous étions 36 pilotes (toutes structures aéronautiques confondues, et pilotes indonésiens, papous (si, si), canadiens, américains, allemands, et français). Faites le calcul : 1 pilote tué chaque mois...

Sur ce, je terminerai par une note optimiste avec ma petite phrase préférée que j'ai inventée en Papua (et qui m'a sauvé la vie plus d'une fois en l'appliquant là-bas) : "Au-dessus des nuages, il fait toujours beau" !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 17 Aoû 2018 17:47

 Re: Un avion de Trigana Air disparaît en Papouasie-Indonésie
MessagePosté: Ven 17 Aoû 2018 17:47 
Hors ligne

Inscription: Jeu 16 Aoû 2018 13:58
TRIGANA, MY LOVE...

Hi !

Il m'apparait judicieux d'élargir la réflexion à partir du crash de cet ATR.

Il convient tout d'abord de se rappeler qu'il y a une quinzaine d'années, les structures aéronautiques principales indonésiennes étaient :
- Garuda (Aigle, en Indonésien), la compagnie aérienne nationale à vocation internationale.
- Merpati (Pigeon, en Indonésien), la compagnie aérienne à vocation nationale.
- Trigana Air, à vocation de dessertes régionales
- Susi Air, à vocation régionale.
- AMA, structure catholique (Franciscains).
- MAAF, structure protestante.
- Une structure adventiste dont j'ai oublié le nom.
- Une structures américaine étudiant les langues papoues (750 identifiées en 2002, 850 en 2018).

Ainsi, Merpati opérait jusqu'en Papua (ex-Irian Jaya) aux trois aéroports de Biak, sur l'île du même nom au nord de la Papua, de Sentani, l'aéroport de Jayapura la capitale administrative au nord est de la Papua, et de Timika, l'aéroport du sud de la Papua. La desserte pouvait se faire avec des Boeing 737 sur ces pistes en dur suffisament longues et presque au niveau de la mer.

C'est à partir de ces trois plate-formes de hub (c'est un bien grand mot) que la desserte régionale pouvait se faire avec des Fokker-27 (Merpati et Trigana) et même des DHC-6 Twin-Otter (Merpati, Trigana, Susi, à destination des aérodromes de Papua. Pistes en dur pour les F-27 à Sorong, Manokwari et Nabiré.

A noter que, à Timika, la piste n'est qu'à 102 Ft, mais l'altitude de transition est à 11 000 Ft et le niveau de transition est le FL 130...

Quant à Wamena au centre de la chaine montagneuse, sa piste en dur est à 5 100 Ft entre des montagnes entourant sa plaine "touristique" (avec sa célèbre momie) et de cultures vivriaires (ex-grenier de la Papua). Je n'ai pas conservé l'altitude ni le niveau de transition, mais à seulement 18 nm au sud ouest on trouve un sommet montagneux à 15 518 Ft, le plus haut de Papua culminant à 16 600 Ft moins de 100 nm à l'ouest de Wamena.

Cet "altiport" de Wamena ne recevait pas d'avion à réaction, le volume d'évolution entre les montagnes étant trop restreint, et les performances de ces avions trop dégradées. La seule exception que j'ai connue en 2002 a été un Antonov biréacteur qui assurait une noria entre Sentani où arrivait le riz indonésien, et Wamena où il était livré. Trigana a cessé ce transport de fret lorsque l'Antonov s'est crashé en finale, les pilotes russes s'étant fait piéger par un cisaillement de vent. Et quelques temps plus tard, les Popovs qui pilotaient des Fokker-27 de Trigana sont repartis chez eux.

En matière de desserte entre terrains avec pistes non revêtues nous disposions du GMC, c'est à dire du DHC-6 Twin Otter, et lorsque la piste était pentue et courte (altisurface) nous avions le Dodge 6x6, c'est à dire le Pilatus PC-6, ainsi que la Jeep, c'est à dire le Cessna C-185.

C-185 : charge utile 400 kg. PC-6 : charge utile 900 kg. mais l'approvisionnement en Avgas 100LL s'avérant de plus en plus problématique, les C-185 ont disparus au profit de PC-7 Cessna Caravan qu'utilisait déjà MAAF, ou de nouveaux PC-6.

Il convient de s'attarder sur l'évolution concernant les "gros porteurs" de là bas, et notamment ceux de Trigana Air.

Trigana (à ma connaissance) a démarré en Papua en 2002 avec un Pilatus PC-6, puis deux, et ont commencé à faire partie du club des "pilotes tués dans le crash de leur avion" comme les autres structures aéronautiques (en décembre 2001, je suis arrivé chez AMA pour compléter le staff, mais en réalité j'ai remplacé un pilote tué dix jours avant).

J'ai pu resentir déjà la course à la rentabilité de Trigana au détriment de la sécurité. Par exemple en déchargeant PAX et fret et en rechargeant PAX et fret... turbine et hélice en marche, sur des pistouilles où la sécurité de proximité n'était pas assurée (nous étions carrément trois Pipils proches les uns des autres).

La course au tonnage a démarré dès cette année là. Parallèlement aux Pipils, on a vu apparaître des F-27 pilotés par des espèces de mercenaires russes qui ne parlaient pas l'Indonésien, et l'anglais pire que moi (ce qui n'est pas peu dire, hi, hi, hi) ! Il y avait déjà deux Transall C-160 qui étaient abandonnés dans l'herbe à Sentani après une période d'essais non concluants, ces avions ayant un excellent emport de charge utile et des performances satisfaisantes mais ne supportant pas les conditions d'exploitation locales : entretien, visites, pièces détachées (l'Europe est bien loin) et climatiques (65 à 95 % d'humidité relative en plus de la chaleur 27°C la nuit, 32°C le jour à MSL toute l'année).

J'ai déjà relaté l'arrivée et le crash du gros Antonov dont les deux réacteurs étaient sur les ailes (et non pas dessous).

Qu'apparaisse l'ATR dans la panoplie de Trigana n'est donc pas surprenant, cet avion moderne étant chargé de redorer le blason de cette compagnie et donner satisfaction à ses dirrigeants. Le problème, c'est qu'il est l'image représentative de l'arrivée au paroxisme de cette course au tonnage et à la rentabilité : on en met plus, donc ça revient moins cher.

Sauf que cet avion "de ligne", est totalement inapte - comme tous les avions semblables de sa catégorie - à opérer en bushpiloting dans les conditions géographiques et météorologiques de la Papua, et compte tenu des procédures inexistantes ou non fiables établies par les exploitants dont Trigana. Se faire une verticale terrain à Oksibil ou ailleurs puis entamer une approche aux instruments avec des moyens au sol (ILS-dme ou VOR ou même un NDB/Lctr bien placé) c'est une perte de temps et donc financière. Il convient donc de se faire des approches les plus directes possibles ou semidirectes, donc hors procédure établie. Si tant est qu'il y en ait une d'établie, car pour cela il faudrait un moyen au sol comme ceux cités à l'instant. Et à part un NDB/Lctr "dans la pampa" aux environs d'Oksibil, et qui ne fonctionnait peut-être plus ou trop faiblement (si, si, on est en Papua). Oui mais... comme cet ATR - comme tous les avions "de ligne" modernes - est équipé (fort probablement) d'une batterie de moyens informatiques genre A-320, on devrait pouvoir se faire des approches en suivant des tronçons de route entre deux points air ou/et GPS, et hop, adopté chez Trigana, il suffit de repérer les altitudes correspondantes au passage de chaque way-point et de mettre ça sur une doc refilée au pilote.

Sauf que... se faire une semi-directe main gauche à 10 - 12 nm de la piste 11 d'Oksibil, c'est l'obligation de dégringoler des 18 500 Ft d'altitude mini en route (qu'est-ce qu'il foutait déjà à 11 500 Ft si j'en croie un post précédent), en survolant perpendiculairement, notamment, des reliefs non répertoriés sur une carte (z'avaient une carte à bord ?) dont ils pouvaient soit disant se passer puisque Trigana leur avait probablement refilé la procédure papier, mais pas pour une semi-directe.

Souvenez-vous : la MEF du secteur de 60 nm de côté incluant Oksibil et Abmisibil est à 15 700 Ft. Tu descends sans voir le sol, t'es dans les nuages ? T'es mort !

Bref, la course au tonnage et au rendement, c'est toujours de la même manière que cela se termine : par un crash.

Remarquez qu'il n'y a pas plus de crashs maintenant qu'il y a une quinzaine d'années : un pilote tué tous les mois dans le crash de son avion en Indonésie, et principalement en Papua.

Non, c'est plutôt une évolution des petits avions vers les gros qui se remarque: une cinquantaine de morts à la fois, c'est plus spectaculaire et marquant...

Et désolant !

Le crash de cet ATR nous démontre que l'on a dépassé la limite du bushpiloting en Papua.

Pour ces terrains de montagne, il ne faut pas dépasser la taille d'un Twin-Otter.

La nature sait nous rappeler à l'ordre, mais est-ce que Trigana prendra conscience du message de la Montagne et de la Jungle, dans cet enfer au paradis terrestre ? :roll:

Au-dessus des nuages, il fait toujours beau !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO