For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1264 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 81, 82, 83, 84, 85

Ven 15 Mar 2019 07:43

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 07:43 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 02 Fév 2009 14:58
Localisation: Entre ciel et mer
Crash du Rio-Paris en 2009: les juges d'instruction ont terminé leurs investigations

AFP, publié le vendredi 15 mars 2019 à 07h22

Les juges d'instruction chargés de l'enquête sur le crash du Rio-Paris en 2009, dans laquelle Air France et Airbus sont mis en examen, ont annoncé le 18 février aux parties avoir terminé leurs investigations, a appris vendredi l'AFP de source judiciaire et auprès de parties civiles.

Cette étape, qui intervient près de dix ans après la catastrophe qui avait coûté la vie aux 228 personnes à bord, précède les réquisitions du parquet de Paris, avant la décision des juges sur un éventuel procès de la compagnie et du constructeur.

Les familles craignent de voir Airbus s'appuyer sur l'ultime contre-expertise, qui accable les pilotes, pour échapper aux poursuites.

Air France et Airbus ont été mis en examen en 2011 pour "homicides involontaires".

Le 1er juin 2009, le vol AF447 s'était abîmé dans l'océan Atlantique. Tous les passagers et membres d'équipages, de 34 nationalités différentes, avaient péri.

Point de départ de la catastrophe : le givrage en vol de sondes Pitot, qui a conduit à un dérèglement des mesures de vitesse de l'Airbus A330 et désorienté les pilotes.

Mais l'établissement des responsabilités dans cet enchaînement fatal fait l'objet d'une bataille d'experts, non dénuée de pressions économiques selon les parties civiles.

La première expertise en 2012 avait pointé à la fois des défaillances de l'équipage, des problèmes techniques et un déficit d'information des pilotes en cas de givrage des sondes, malgré une recrudescence d'incidents antérieurs signalés à Airbus.

Le constructeur avait sollicité une contre-expertise, qui mettait surtout l'accent sur une "réaction inappropriée de l'équipage" et sur les manquements d'Air France.

La jugeant trop favorable à Airbus, des proches des victimes et la compagnie l'avaient attaqué et avaient obtenu fin 2015 son annulation par la cour d'appel de Paris, relançant l'enquête.

Mais la nouvelle contre-expertise, remise en décembre 2017, a réaffirmé que la "cause directe" de l'accident "résulte des actions inadaptées en pilotage manuel" de l'équipage.

"Nous avons au dossier un premier rapport, qui met clairement en cause Air France et Airbus, et une contre-expertise qui tape de manière éhontée sur les pilotes", a déclaré Me Sébastien Busy, avocat partie civile, auprès de l'AFP.

"Un tel écart justifie un débat devant un tribunal", a-t-il estimé. "Il faut imaginer le caractère abscons d'un procès d'Air France seule où nous passerions notre temps à parler d'Airbus".

Entraide et solidarité AF447, principale association de proches des victimes, a réagi dans un communiqué en citant l'exemple du crash d'Ethiopian Airlines dimanche.

L'association note qu'il s'agit là aussi d'un problème "de sondes liées à des automatismes informatiques défaillants. L'avion échappe au contrôle humain, les pilotes en dernier recours doivent gérer l'ingérable".

Mais "l'association déplore la différence fondamentale de traitement d'une telle catastrophe entre Boeing", qui admet des dysfonctionnements, "et Airbus", poursuit le communiqué.

Les parties civiles ont jusqu'au 18 mai pour déposer leurs observations avant les réquisitions du parquet.

https://actu.orange.fr/monde/crash-du-r ... dMAhj.html

_________________
Quand une connerie est possible, elle a déjà été faite. Quand elle est impossible, elle se fera.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Ven 15 Mar 2019 09:50

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 09:50 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 11 Déc 2017 09:01
Point de départ de la catastrophe : le givrage en vol de sondes Pitot, qui a conduit à un dérèglement des mesures de vitesse de l'Airbus A330 et désorienté les pilotes.

- Faiblesse des sondes THALES, face à l'obstruction par cristaux de glace, phénomène mal connu.....

La première expertise en 2012 avait pointé à la fois des défaillances de l'équipage, des problèmes techniques et un déficit d'information des pilotes en cas de givrage des sondes, malgré une recrudescence d'incidents antérieurs signalés à Airbus.

- Prise en compte lente du problème aux conséquences sous-estimées...
...
Le constructeur avait sollicité une contre-expertise, qui mettait surtout l'accent sur une "réaction inappropriée de l'équipage" et sur les manquements d'Air France....
Mais la nouvelle contre-expertise, remise en décembre 2017, a réaffirmé que la "cause directe" de l'accident "résulte des actions inadaptées en pilotage manuel" de l'équipage.

- Avant même de parler des "action inappropriées" à cabrer, soulignées dans la contre-expertise, il aurait suffi que le pilote prenne tout d'abord l'action "appropriée" de redescendre vers le niveau de croisière, après avoir pris 2500 FT, ce qui était la seule action à faire passé les 15 premières secondes, pour que cela ne reste qu'un incident...

Le fait est que toutes les parties ont raison... Ou n'ont pas tort...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 20 Mar 2019 08:47

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mer 20 Mar 2019 08:47 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 11 Déc 2017 09:01
tripeul-seveun a écrit:
On ne sera pas d’accord la dessus, mais pour moi une anomalie ou faiblesse, a partir du moment ou elle a causé plusieurs dizaines d’incidents et ou elle pouvait etre facilement evitée (puisque les pitots des autres modeles d’avion ne givrent pas) est bien un defaut.


On ne va pas jouer sur les mots... Pour moi, il s'agit avant tout d'un défaut des sondes THALES et non de l'avion dans sa conception ( même si elle est critiquable...) puisqu'il n'y a pas eu d'incident ( ou extrêmement peu) avec les sondes GOODRICH...


tripeul-seveun a écrit:
Concernant la procedure, effectivement ils auraient pu faire comme tu as dit et s’en seraient sortis, sauf que ce n’etait pas la procedure prevue, donc le leur reprocher ne fait pas avancer le schmilblick.

Le fait est qu'ils n'ont pas appliqué la procédure en vigueur à l'époque... Il suffit de lire la retranscription du CVR et les paramètres de l'annexe 3 du Rapport final pour s'en rendre compte.

Procédure par ailleurs mal conçue, insuffisamment expliquée et donc mal comprise... mais je le répète, que l'équipage, comme la grande majorité de ceux qui ont vécu un incident similaire n'ont pas appliquée.

Je peux développer et détailler ces deux points si vous le voulez...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 20 Mar 2019 09:08

 Re: Air France AF447 : Les suites judiciaires (Partie 3)
MessagePosté: Mer 20 Mar 2019 09:08 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 11 Déc 2017 09:01
Captain a écrit:
Il y a eu de nombreux incidents précurseurs dont on n'a pas voulu tenir compte, notamment celui d'Air Caraibes ...
A cette époque la FAA considérait que la perte des indications des vitesses sur un liner était potentiellement catastrophique alors que l'EASA non....
Airbus a estimé que les pilotes pouvaient s'en demerder avec des procedures, l'EASA aussi, les compagnies aussi. Changer les sondes sans attendre n'aurait ruiné ni Thales, ni Air France, ni la réputation d'Airbus.

AIRBUS et THALES ont bien pris en compte les incidents et cela même avant les incidents d'AIR CARAÏBES... En hésitant d'abord de changer les sondes THALES AA par des THALES BA, car elles semblaient ne pas résoudre le problème non plus.
Et AF attendait les conclusions et décisions d'AIRBUS...en demandant à ses pilotes d'être vigilants...

Risque en effet sous-estimé par la quasi-totalité des décisionnaires... Une séance simu. "IAS Douteuses" , semblait à tous suffisante pour parer à cette éventualité...

Et il fallait plutôt en haut-lieu "sauver le soldat THALES"...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1264 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 81, 82, 83, 84, 85

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO