For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Mar 30 Jan 2018 19:29

 30 jan 1948-Disparition d'un Avro 688 en route vers les Bermudes
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 19:29 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Le 30 Janvier, 1948 un avion a décolle de l'aéroport de Santa Maria aux Açores, pour un vol de 12 heures vers les Bermudes et disparaît sans laisser de trace dans ce qui était à l'époque, le plus long vol transocéanique.

Appareil du même type : G-AHNK
Image

La perte de la Avro 688 Tudor Mark IV « Star Tiger » , immatriculé G-AHNP , est devenu l'un des plus grands mystères de l aviation d'après-guerre, et l'un des accidents qui ont aidé à construire le mythe du Triangle des Bermudes , appelée "zone d'activité paranormal" où les navires et les avions disparaissent sans raison apparente.

Cependant, d'autres enquêtes menées par le journaliste pigiste de la BBC Tom Mangold., mettent en évidence qu'un incendie aurait causé la perte du "Star Tiger".

L'avion était exploité par British Airways (South American BSAA) - Lignes aériennes de Spanners Amérique du Sud - il était partit de Santa Maria vers les Bermudes à 15h35 le 30 Janvier, la dernière étape de la route depuis Angleterre vers les Bermudes avec 25 passagers et six membres d'équipage à bord.

Image

L'avion avait quitté Londres le 27 et a fait une escale technique pour le ravitaillement à l'aéroport de Santa Maria, aux Açores, où une défaillance du système de chauffage de l' habitacle et un problème de compas avait été réglé.

Traduit de: http://moraisvinna.blogspot.fr/2010/10/ ... ngulo.html

Image
Image
________________________________________________________________

"Les débuts du projet de l'Avro Tudor dataient de 1943, il correspondait à un appareil de transport commercial à long rayon d'action susceptible d'équiper la BOAC pour ses liaisons sur l'Atlantique Nord. L'avion fut dérivé de l'Avro 694 Lincoln lui-même dérivé du bombardier Lancaster Mk. IV. Les ailes et les moteurs furent conservés, le fuselage pressurisé de section cylindrique et à plan vertical unique fut redessiné. Il fut décidé de construire deux prototypes de l'Avro 688 Tudor 1 en septembre 1944. L'appareil devait pouvoir emporter 1.700 kg à une vitesse de croisière de 375 km/h sur 6.400 km, pour un poids au décollage de 36.300 kg. Le nombre de passagers prévu était de 24 pour les vols de jour, 12 pour les vols de nuit. La BOAC, Quantas (Queensland and Northern Territory Aerial Services) et South African Airways décidèrent dans le même temps de faire développer une version de plus grande capacité (60 places) mais à l'autonomie réduite (4.500 km), dénommée Tudor 2. En 1944, les commandes portaient sur dix Tudor 1 et sur trente Avro 689 Tudor 2, suivirent en 1945, dix exemplaires supplémentaires pour le premier appareil et 49 exemplaires supplémentaires pour le second.

Le prototype de l'Avro 688 vola pour la première fois en juin 1945, les essais révélèrent de graves problèmes de stabilité longitudinale et le projet pris beaucoup de retard. BOAC annula sa commande en avril 1947, trois mois après la livraison du quatrième exemplaire de production, principalement à cause de l'autonomie insuffisante. British South American Airways Corporation reçut six exemplaires modifiés en versions 4 et 4B d'une capacité de 32 passagers, ils furent employés jusqu'en 1949 sur les liaisons vers l'Amérique du Sud.

L'Avro 689 dont le premier vol datait de mars 1946 souffrait des mêmes défauts que le Tudor 1 et fut refusé par Qantas et SAA. La commande initiale fut ramenée à 18 appareils, certains avions furent livrés à BSAA en version Tudor 5 d'une capacité de 44 passagers. D'autres livraisons furent effectuées à partir de 1948, certains de ces avions participèrent au pont aérien pour ravitailler Berlin (Operation Plainfare) lors du blocus de cette ville entre juin 1948 et mai 1949. ....."

Extrait du site de J-N Passieux Image Image que je vous invite à visiter : http://jn.passieux.free.fr/
_______________________________________________________________



Date: vendredi 30 janvier 1948

Type : Avro 688 Tudor 4
Compagnie: British South American Airways - BSAA
Immatriculation: G-AHNP
Numéro de série: 1349
Année de Fabrication: 1947

Equipage: victimes: 6 / à bord: 6
Passagers: victimes: 25 / à bord: 25
Total: victimes: 31 / à bord: 31

Lieu: Ouest de l'océan atlantique
Phase de vol: En route
Nature: Transport de Passagers International

Aéroport de départ: Santa Maria-Vila do Porto Airport, Azores (SMA/LPAZ), Portugal
Aéroport de destination: Bermuda Air Terminal (BDA/TXKF), Bermudes

L'Avro Tudor "Star Tiger" a quitté Londres le 27 janvier pour un vol vers les Bermudes. Une panne du système de chauffage de la cabine et des problèmes de compas ont été corrigés pendant l'escale de nuit à Lisbonne, au Portugal. Le vol s'est poursuivi vers Santa Maria, aux Açores, le lendemain.

L'équipage a décidé de passer la nuit, en raison des mauvaises conditions météorologiques prévues aux Bermudes. Une compagnie Lancastrian (G-AGWL) restait également au sol pendant la nuit. Pendant l'escale, des problèmes de compas ont été de nouveau résolus.

Le Lancastrian a quitté Santa Maria à 14h22 à destination des Bermudes, suivi par le "Star Tiger" à 15h35. G-AHNP a décollé avec une pleine charge d'essence, provoquant une surcharge de 936 livres au décollage. L'altitude de vol prévue était de 2000 pieds. Le dernier contact radio était à 03h00, dès lors les appels restent sans réponses.

Les causes probables: "En l'absence totale de preuves fiables quant à la nature ou la cause de la catastrophe de" Star Tiger ", la Cour n'a pas pu faire plus que de suggérer des possibilités, dont aucune n'atteint même le niveau de la probabilité.

Dans toutes les activités qui impliquent la coopération de l'homme et de la machine, deux éléments entrent en jeu. L'élément incalculable de l'équation humaine dépend de facteurs imparfaitement connus, et il y a l'élément mécanique soumis à des lois tout à fait différentes. ou une cause externe qui peut submerger l'homme et la machine.

Ce qui est arrivé dans ce cas ne sera jamais connu et le destin de 'Star Tiger' doit rester un mystère non résolu pour toujours. "

Traduit de: https://aviation-safety.net/database/re ... 19480130-0

____________________________________________________________
Le journaliste pigiste de la BBC Tom Mangold raconte:
http://news.bbc.co.uk/2/hi/8248334.stm

Mais il y a un certain nombre d'indices dans le rapport d'accident officiel qui révèlent que le Star Tiger avait rencontré des problèmes avant d'atteindre les Açores.

L'appareil de chauffage de l'avion était notoirement peu fiable et était tombé en panne en cours de route, et l'un des compas était défectueux.

Probablement pour garder l'avion plus chaud, le pilote avait décidé de voler toute la route transatlantique à basse altitude, 2 000 pieds, brûlant le carburant à un rythme plus rapide.

À l'approche des Bermudes, Star Tiger était un peu en retrait et volait une heure plus tard que prévu.

En outre, le rapport officiel du ministère de l'Aviation civile a estimé que les vents contraires auxquels Star Tiger a été confronté ont peut-être été beaucoup plus forts que prévu. Cela aurait fait brûler le carburant plus rapidement.

"Voler à 2 000 pieds, ils auraient consommé beaucoup plus de carburant", a déclaré Eric Newton, l'un des plus expérimentés enquêteurs sur les accidents aériens du ministère de l'Aviation civile, qui a examiné le scénario de la BBC.

«À 2 000 pieds, vous laisseriez très peu d'altitude pour manœuvrer et, en cas d'urgence grave en vol, ils pourraient avoir perdu de l'altitude en quelques secondes et s'écraser en mer.»

Image

Quoi qu'il soit arrivé à l'avion, c'était soudain et catastrophique - il n'y avait pas de temps pour envoyer un signal d'urgence.....

______________________________________________________________

Wiki en - Dès que la nouvelle que le Star Tiger a été perdu, les Avro Tudors restants de la BSAA qui étaient enregistrés au ministère britannique de l'Aviation civile, n'ont été autorisés qu'à transporter des marchandises plutôt que des passagers quelques semaines plus tard. Les passagers de la ligne ont dû prendre l'avion de Santa Maria aux Bermudes via Terre-Neuve, une dérivation qui a réduit la plus longue distance de 400 km (400 mi).

Bien que le directeur général d'Avro, Sir Roy Dobson, et Don Bennett de BSAA aient tous deux regretté publiquement que l'avion ait été défectueux, le ministre a décidé qu'une enquête judiciaire ("Court of Investigation") sur la cause de l'accident était nécessaire, une première depuis la perte du dirigeable R101 en 1930. Bennett a protesté si fort que BSAA l'a renvoyé.

Lord Macmillan a été nommé à la tête de l'enquête, assisté de deux assesseurs sous la forme d'un professeur d'aéronautique de l' Université de Londres et du pilote en chef de British European Airways . Le professeur Arnold Hall du Royal Aircraft Establishment (RAE) a été nommé évaluateur. Quentin Hogg, cr , John Donaldson, cr , et Joseph Orrell ont également participé à l'enquête .

Une audition, qui s'est déroulée en public à Church House , Westminster , s'est ouverte le 12 avril 1948 et a duré 11 jours. Le 21 août, il présenta son rapport à Lord Pakenham , qui avait succédé à Lord Nathan de Churt comme ministre de l'aviation civile. Le rapport soulignait que l'équipage du Star Tiger était très expérimenté et trouvait qu'il y avait un «manque de soin et d'attention aux détails» dans le plan de vol, mais rien de suffisamment sérieux pour expliquer l'accident.

Parmi les passagers disparus, il y avait le maréchal de l' Air Sir Arthur Coningham , un héros de la Seconde Guerre mondiale, ancien officier Air commandant en chef , 2nd Tactical Air Force pendant la bataille de Normandie.

Image

(Coningham est principalement reconnu comme le responsable le plus important pour le développement de la partie du "forward air control" dirigeant l'appui aérien rapproché, qu'il développa comme commandant de la Western Desert Air Force entre 1941 et 1943 et comme Commandant des Forces aériennes tactiques pendant le campagne de Normandie en 1944. Wiki fr)

La mort de Coningham a fait la une du New York Times le 31 janvier avec la nouvelle de l'assassinat du Mahatma Gandhi et de la mort d'Orville Wright .

_____________________________________________
Deuxième accident!

Presque un an jour pour jour après la disparition du Star Tiger, un autre Avro Tudor IV appartenant à la BSAA a disparu entre les Bermudes et la Jamaïque.

Exactement une heure après le départ des Bermudes le 17 janvier 1949, le pilote du Star Ariel G-AGRE envoya un message de routine de sa position. Mais l'avion disparaitra sans laisser de trace à 18 000 pieds.

Selon les experts, ça a été très soudain.

Encore une fois, aucune épave, aucun débris ou corps n'a jamais été trouvé.

La pénurie de carburant à cette altitude n'était pas plausible, le bulletin météorologique avait été bon et l'erreur du pilote avait été écartée.

D'après Don Mackintosh, un ancien pilote de la BSAA Tudor IV, le mauvais design de l'avion pourrait être à blâmer. Le chauffe-cabine monté sous le plancher où le copilote était assis est son principal suspect.

Image

______________________________________________
Le rapport d'accident de 60 pages concernant le Star Tiger et quelques extraits:

https://reports.aviation-safety.net/194 ... _Tudor.pdf

Image

Image

Image

Image

Image

Image

ImageImage

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 05 Mar 2020 19:47

 Re: 30 jan 1948-Disparition d'un Avro 688 en route vers les Bermu
MessagePosté: Jeu 05 Mar 2020 19:47 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Réparation des liens des photos.

Le 30 Janvier, 1948 un avion a décolle de l'aéroport de Santa Maria aux Açores, pour un vol de 12 heures vers les Bermudes et disparaît sans laisser de trace dans ce qui était à l'époque, le plus long vol transocéanique.

Appareil du même type : G-AHNK
Image

La perte de la Avro 688 Tudor Mark IV « Star Tiger » , immatriculé G-AHNP , est devenu l'un des plus grands mystères de l aviation d'après-guerre, et l'un des accidents qui ont aidé à construire le mythe du Triangle des Bermudes , appelée "zone d'activité paranormal" où les navires et les avions disparaissent sans raison apparente.

Cependant, d'autres enquêtes menées par le journaliste pigiste de la BBC Tom Mangold., mettent en évidence qu'un incendie aurait causé la perte du "Star Tiger".

L'avion était exploité par British Airways (South American BSAA) - Lignes aériennes de Spanners Amérique du Sud - il était partit de Santa Maria vers les Bermudes à 15h35 le 30 Janvier, la dernière étape de la route depuis Angleterre vers les Bermudes avec 25 passagers et six membres d'équipage à bord.

Image

L'avion avait quitté Londres le 27 et a fait une escale technique pour le ravitaillement à l'aéroport de Santa Maria, aux Açores, où une défaillance du système de chauffage de l' habitacle et un problème de compas avait été réglé.

Traduit de: http://moraisvinna.blogspot.fr/2010/10/ ... ngulo.html

Image
Image
________________________________________________________________

"Les débuts du projet de l'Avro Tudor dataient de 1943, il correspondait à un appareil de transport commercial à long rayon d'action susceptible d'équiper la BOAC pour ses liaisons sur l'Atlantique Nord. L'avion fut dérivé de l'Avro 694 Lincoln lui-même dérivé du bombardier Lancaster Mk. IV. Les ailes et les moteurs furent conservés, le fuselage pressurisé de section cylindrique et à plan vertical unique fut redessiné. Il fut décidé de construire deux prototypes de l'Avro 688 Tudor 1 en septembre 1944. L'appareil devait pouvoir emporter 1.700 kg à une vitesse de croisière de 375 km/h sur 6.400 km, pour un poids au décollage de 36.300 kg. Le nombre de passagers prévu était de 24 pour les vols de jour, 12 pour les vols de nuit. La BOAC, Quantas (Queensland and Northern Territory Aerial Services) et South African Airways décidèrent dans le même temps de faire développer une version de plus grande capacité (60 places) mais à l'autonomie réduite (4.500 km), dénommée Tudor 2. En 1944, les commandes portaient sur dix Tudor 1 et sur trente Avro 689 Tudor 2, suivirent en 1945, dix exemplaires supplémentaires pour le premier appareil et 49 exemplaires supplémentaires pour le second.

Le prototype de l'Avro 688 vola pour la première fois en juin 1945, les essais révélèrent de graves problèmes de stabilité longitudinale et le projet pris beaucoup de retard. BOAC annula sa commande en avril 1947, trois mois après la livraison du quatrième exemplaire de production, principalement à cause de l'autonomie insuffisante. British South American Airways Corporation reçut six exemplaires modifiés en versions 4 et 4B d'une capacité de 32 passagers, ils furent employés jusqu'en 1949 sur les liaisons vers l'Amérique du Sud.

L'Avro 689 dont le premier vol datait de mars 1946 souffrait des mêmes défauts que le Tudor 1 et fut refusé par Qantas et SAA. La commande initiale fut ramenée à 18 appareils, certains avions furent livrés à BSAA en version Tudor 5 d'une capacité de 44 passagers. D'autres livraisons furent effectuées à partir de 1948, certains de ces avions participèrent au pont aérien pour ravitailler Berlin (Operation Plainfare) lors du blocus de cette ville entre juin 1948 et mai 1949. ....."

Extrait du site de J-N Passieux Image Image que je vous invite à visiter : http://jn.passieux.free.fr/
_______________________________________________________________



Date: vendredi 30 janvier 1948

Type : Avro 688 Tudor 4
Compagnie: British South American Airways - BSAA
Immatriculation: G-AHNP
Numéro de série: 1349
Année de Fabrication: 1947

Equipage: victimes: 6 / à bord: 6
Passagers: victimes: 25 / à bord: 25
Total: victimes: 31 / à bord: 31

Lieu: Ouest de l'océan atlantique
Phase de vol: En route
Nature: Transport de Passagers International

Aéroport de départ: Santa Maria-Vila do Porto Airport, Azores (SMA/LPAZ), Portugal
Aéroport de destination: Bermuda Air Terminal (BDA/TXKF), Bermudes

L'Avro Tudor "Star Tiger" a quitté Londres le 27 janvier pour un vol vers les Bermudes. Une panne du système de chauffage de la cabine et des problèmes de compas ont été corrigés pendant l'escale de nuit à Lisbonne, au Portugal. Le vol s'est poursuivi vers Santa Maria, aux Açores, le lendemain.

L'équipage a décidé de passer la nuit, en raison des mauvaises conditions météorologiques prévues aux Bermudes. Une compagnie Lancastrian (G-AGWL) restait également au sol pendant la nuit. Pendant l'escale, des problèmes de compas ont été de nouveau résolus.

Le Lancastrian a quitté Santa Maria à 14h22 à destination des Bermudes, suivi par le "Star Tiger" à 15h35. G-AHNP a décollé avec une pleine charge d'essence, provoquant une surcharge de 936 livres au décollage. L'altitude de vol prévue était de 2000 pieds. Le dernier contact radio était à 03h00, dès lors les appels restent sans réponses.

Les causes probables: "En l'absence totale de preuves fiables quant à la nature ou la cause de la catastrophe de" Star Tiger ", la Cour n'a pas pu faire plus que de suggérer des possibilités, dont aucune n'atteint même le niveau de la probabilité.

Dans toutes les activités qui impliquent la coopération de l'homme et de la machine, deux éléments entrent en jeu. L'élément incalculable de l'équation humaine dépend de facteurs imparfaitement connus, et il y a l'élément mécanique soumis à des lois tout à fait différentes. ou une cause externe qui peut submerger l'homme et la machine.

Ce qui est arrivé dans ce cas ne sera jamais connu et le destin de 'Star Tiger' doit rester un mystère non résolu pour toujours. "

Traduit de: https://aviation-safety.net/database/re ... 19480130-0

____________________________________________________________
Le journaliste pigiste de la BBC Tom Mangold raconte:
http://news.bbc.co.uk/2/hi/8248334.stm

Mais il y a un certain nombre d'indices dans le rapport d'accident officiel qui révèlent que le Star Tiger avait rencontré des problèmes avant d'atteindre les Açores.

L'appareil de chauffage de l'avion était notoirement peu fiable et était tombé en panne en cours de route, et l'un des compas était défectueux.

Probablement pour garder l'avion plus chaud, le pilote avait décidé de voler toute la route transatlantique à basse altitude, 2 000 pieds, brûlant le carburant à un rythme plus rapide.

À l'approche des Bermudes, Star Tiger était un peu en retrait et volait une heure plus tard que prévu.

En outre, le rapport officiel du ministère de l'Aviation civile a estimé que les vents contraires auxquels Star Tiger a été confronté ont peut-être été beaucoup plus forts que prévu. Cela aurait fait brûler le carburant plus rapidement.

"Voler à 2 000 pieds, ils auraient consommé beaucoup plus de carburant", a déclaré Eric Newton, l'un des plus expérimentés enquêteurs sur les accidents aériens du ministère de l'Aviation civile, qui a examiné le scénario de la BBC.

«À 2 000 pieds, vous laisseriez très peu d'altitude pour manœuvrer et, en cas d'urgence grave en vol, ils pourraient avoir perdu de l'altitude en quelques secondes et s'écraser en mer.»

Image

Quoi qu'il soit arrivé à l'avion, c'était soudain et catastrophique - il n'y avait pas de temps pour envoyer un signal d'urgence.....

______________________________________________________________

Wiki en - Dès que la nouvelle que le Star Tiger a été perdu, les Avro Tudors restants de la BSAA qui étaient enregistrés au ministère britannique de l'Aviation civile, n'ont été autorisés qu'à transporter des marchandises plutôt que des passagers quelques semaines plus tard. Les passagers de la ligne ont dû prendre l'avion de Santa Maria aux Bermudes via Terre-Neuve, une dérivation qui a réduit la plus longue distance de 400 km (400 mi).

Bien que le directeur général d'Avro, Sir Roy Dobson, et Don Bennett de BSAA aient tous deux regretté publiquement que l'avion ait été défectueux, le ministre a décidé qu'une enquête judiciaire ("Court of Investigation") sur la cause de l'accident était nécessaire, une première depuis la perte du dirigeable R101 en 1930. Bennett a protesté si fort que BSAA l'a renvoyé.

Lord Macmillan a été nommé à la tête de l'enquête, assisté de deux assesseurs sous la forme d'un professeur d'aéronautique de l' Université de Londres et du pilote en chef de British European Airways . Le professeur Arnold Hall du Royal Aircraft Establishment (RAE) a été nommé évaluateur. Quentin Hogg, cr , John Donaldson, cr , et Joseph Orrell ont également participé à l'enquête .

Une audition, qui s'est déroulée en public à Church House , Westminster , s'est ouverte le 12 avril 1948 et a duré 11 jours. Le 21 août, il présenta son rapport à Lord Pakenham , qui avait succédé à Lord Nathan de Churt comme ministre de l'aviation civile. Le rapport soulignait que l'équipage du Star Tiger était très expérimenté et trouvait qu'il y avait un «manque de soin et d'attention aux détails» dans le plan de vol, mais rien de suffisamment sérieux pour expliquer l'accident.

Parmi les passagers disparus, il y avait le maréchal de l' Air Sir Arthur Coningham , un héros de la Seconde Guerre mondiale, ancien officier Air commandant en chef , 2nd Tactical Air Force pendant la bataille de Normandie.

Image

(Coningham est principalement reconnu comme le responsable le plus important pour le développement de la partie du "forward air control" dirigeant l'appui aérien rapproché, qu'il développa comme commandant de la Western Desert Air Force entre 1941 et 1943 et comme Commandant des Forces aériennes tactiques pendant le campagne de Normandie en 1944. Wiki fr)

La mort de Coningham a fait la une du New York Times le 31 janvier avec la nouvelle de l'assassinat du Mahatma Gandhi et de la mort d'Orville Wright .

_____________________________________________
Deuxième accident!

Presque un an jour pour jour après la disparition du Star Tiger, un autre Avro Tudor IV appartenant à la BSAA a disparu entre les Bermudes et la Jamaïque.

Exactement une heure après le départ des Bermudes le 17 janvier 1949, le pilote du Star Ariel G-AGRE envoya un message de routine de sa position. Mais l'avion disparaitra sans laisser de trace à 18 000 pieds.

Selon les experts, ça a été très soudain.

Encore une fois, aucune épave, aucun débris ou corps n'a jamais été trouvé.

La pénurie de carburant à cette altitude n'était pas plausible, le bulletin météorologique avait été bon et l'erreur du pilote avait été écartée.

D'après Don Mackintosh, un ancien pilote de la BSAA Tudor IV, le mauvais design de l'avion pourrait être à blâmer. Le chauffe-cabine monté sous le plancher où le copilote était assis est son principal suspect.

Image

______________________________________________
Le rapport d'accident de 60 pages concernant le Star Tiger et quelques extraits:

https://reports.aviation-safety.net/194 ... _Tudor.pdf

Image

Image

Image

Image

Image

Image

ImageImage

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO