For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Lun 20 Juil 2020 19:02

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Lun 20 Juil 2020 19:02 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 12:30
Merci "Apous" pour ce lien vers ce rapport (un accident qui n'a pas de fil sur ce forum, je crois).

BEA-D page 38 a écrit:
=> de la mise en place d’actions correctrices face à des déficiences d'ores et déjà relevées :

- rapport de l’audit de 1990 qui conserve toute sa pertinence ;
- absence de mesures fortes, suite à des incidents et des accidents récents qui met en exergue la faiblesse de la politique de prévention au sein de la DDSC

Malheureusement, je crois que l'on ne peut rien y faire (l'historique me donne raison)...

Comme le dit "Sword", trop d'égos démesurés incompatibles là-bas, des ex-militaires ("armée de l’air" et "aéronavale" qui se tirent la bourre pour prouver qui a la plus grosse !)...

Et personne pour rétablir l'ordre et la sécurité, même pas le commandement...

Cela reste une honte typiquement française qui ternie tous les aviateurs de l'aviation civil, malheureusement. :evil:

Digne d'une cour d'école maternelle... :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Jeu 23 Juil 2020 10:50

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Jeu 23 Juil 2020 10:50 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
Un syndicat de pilotes fustige le rapport du BEA sur le crash de Générac

Citation:
Le syndicat national du personnel navigant de l'aviation civile (SNPNAC) fait part de son "plus vif mécontentement" après la publication du rapport du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) sur le crash d'un bombardier d'eau l'été dernier à Générac.

Ce drame est dans toutes les mémoires dans le Gard, et dans celles des familles des pilotes de la base de la Sécurité civile de Nîmes-Garons. Au mois d'août l'été dernier, Franck Chesneau perdait la vie aux commandes de son tracker, alors qu'il luttait contre un incendie extrêmement violent à Générac. Vendredi dernier, le BEA (Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile) a remis son rapport sur les circonstances et causes de l'accident.

"Notre première réaction est d'être totalement abasourdis par cette enquête un peu à charge. Ce qui est mis en avant, notamment à la charge du pilote, c'est sa méconnaissance de l'avion, ce qui est complètement faux et ahurissant." - Cédric Deperrois, secrétaire général du SNPNAC à Nîmes-Garons

Selon le rapport du BEA publié le 8 juillet, l'accident du Tracker 22 est dû à des problèmes d'effectifs et de formation. Le syndicat national du personnel navigant de l'aviation civile (SNPNAC) déplore que le rapport mette "l'accent sur des errements dans la formation, ou une méconnaissance des feux" : "Les pilotes s'aguerrissent année après année au contact des feux et engrangent ainsi, peu à peu, une expérience considérable leur permettant de faire ensuite montre d'une expertise certaine", poursuit-il.

"Franck Chesneau, après plus de 12 ans passés au contact récurrent des feux, ne saurait être considéré comme un pilote "connaissant peu les phénomènes aérologiques liés à certains incendies" et c'est même faire injure à sa mémoire que d'oser le prétendre", pour le SNPNAC. "C'est bien plus pratique et plus facile de mettre en avant des éventuelles erreurs de pilotage que d'expliquer pourquoi "le pilote était préoccupé par son avenir professionnel" ou de pointer les carences d'une administration qui n'aura jamais su mettre ses effectifs dans les dispositions mentales idéales pour aborder une saison feu", assure encore le texte.

"Le rapport a tout à fait raison en disant qu'il y a un manque d'effectifs. Donc, s'il y avait eu un peu plus d'effectifs, il (Franck Chesneau) aurait été accompagné d'un équipier dans un autre avion, ça oui, tout à fait. Mais le manque d'effectifs, c'est malheureusement un phénomène que le syndicat a mis en avant auprès de son administration depuis plus d'une dizaine d'années, regrette Cédric Deperrois. C'est désormais en voie de régularisation, mais ça prend du temps. Effectivement le secteur Trackers manque d'effectifs, mais ce n'est pas le seul. Ce qui est dommage c'est de ne pas aller plus loin et expliquer pourquoi on manquait d'effectifs ; il s'agissait d'un souci de l'administration et du management qu'en avait fait l'administration"

Comment éviter un nouveau drame ? C'est tout l'objet du rapport d'enquête. Le syndicat aurait aimé que l'expertise permette de pousser plus loin les investigations et donner des pistes, des solutions, pour améliorer l'existant. "En terme d’organisation, ça n'a pas du tout été amélioré", selon Cédric Deperrois.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1594660987

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 25 Juil 2020 11:18

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Sam 25 Juil 2020 11:18 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Avr 2011 04:58
Localisation: Canada
MACS Image a écrit:
Un syndicat de pilotes fustige le rapport du BEA sur le crash de Générac

Citation:

"Le rapport a tout à fait raison en disant qu'il y a un manque d'effectifs. Donc, s'il y avait eu un peu plus d'effectifs, il (Franck Chesneau) aurait été accompagné d'un équipier dans un autre avion, ça oui, tout à fait.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1594660987


https://www.defense.gouv.fr/content/dow ... 9-09-A.pdf
Dans le rapport d'accident il y a ça:

Citation:
2.3.3.8. Diminution d’effectif
Pour des raisons budgétaires et suite au déménagement du GASC de Marignane à Nîmes en 2017 durant lequel certains personnels ont préféré démissionner, le groupement est en sous-effectif. Le secteur Tracker compte 15 pilotes pour 8 avions, mais l’un d’entre eux est en congé de fin de carrière 27 et d’autres ne sont pas encore opérationnels. Le 2 août, seulement trois pilotes sont disponibles à Nîmes pour quatre avions. Le chef de secteur prévoit donc une disponibilité d’une patrouille de deux Tracker et d’un avion isolé.

Citation 27:
Citation:
27 Au moment de l’évènement, les pilotes de la sécurité civile pouvaient accumuler des heures de travail supplémentaires au cours de leur carrière. Ces heures étaient récupérées en fin de carrière sous la forme d’un congé de longue durée. Le personnel restait alors affecté à son poste sans être physiquement présent, mais sans qu’un autre agent puisse le remplacer.


Leur syndicat se tire des balles dans le pied :roll:
Ils se plaignent de sous effectif, ils en sont au moins en partie responsable sur ce cas.
Pour moi c'est totalement aberrant qu'une condition pareil puisse exister "Le personnel restait alors affecté à son poste sans être physiquement présent, mais sans qu’un autre agent puisse le remplacer"


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 25 Juil 2020 14:24

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Sam 25 Juil 2020 14:24 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Dim 17 Aoû 2014 21:08
Citation:
Pour moi c'est totalement aberrant qu'une condition pareil puisse exister "Le personnel restait alors affecté à son poste sans être physiquement présent, mais sans qu’un autre agent puisse le remplacer"


Bonjour,
malheureusement, dans l'Armée de l'Air c'était pareil, le personnel féminin qui cumulait congé maternité puis congé parental ou les pères qui prennaient un congé parental, comptait toujours dans l'effectif, donc pas remplacé. Ce qui fait, qu'il pouvait y avoir plusieurs personnes dans ce cas là, absentes dans un service, mais le travail, les astreintes, les permanences opérationnelles, les tours de service, les OPEX restaient les mêmes, donc à répartir entre les présents! Entrainant de ce fait des surcharges de travail.
Idem lors de mutation Outre-Mer, entre les stages, les congés obligatoires et la mise en place au début de l'été, le personnel muté OM n'est plus présent à partir d'avril/mai, le remplaçant arrivant au mieux début septembre. Tout ça en pleine période estivale!
Pas facile à gérer pour le chef de service, qui est entre le marteau(la hiérarchie) et l'enclume(le personnel)!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 26 Juil 2020 10:19

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Dim 26 Juil 2020 10:19 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 27 Oct 2016 11:08
Localisation: LE SUD du 34.
Oui c'est effectivement surprenant, mais j'ai connu plusieurs personnes Pil ou Mec dans les Dragons qui en fin de carrière avaient jusqu’à 3 ans de congés avant d’être officiellement a la retraire. C'est un véritable problème de gestion grave initié par la direction de la SC , c'est malheureusement une politique de gestion sur du court terme et qui comme conséquence donne ce genre de situation !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 26 Juil 2020 11:04

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Dim 26 Juil 2020 11:04 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 14:17
C'est une situation qu'on retrouve dans beaucoup de métiers: lorsque ma fille était infirmière elle avait du mal à poser des repos cause manque de personnel (pas forcément dans les effectifs théoriques mais bien dans les "présents") alors qu'elle cumulait des heures supplémentaires à gogo! Elle a bien dû écluser son quota d'heures sup avant de se mettre en disponibilité => une personne "présente" à l'effectif mais absente dans la réalité! Pas sûr qu'en changeant de "fonction publique" elle ait gagné au change d'ailleurs :mrgreen:

Lorsque monsieur Eolo a quitté sa fonction, idem il a dû écluser ses repos/vacances avant de partir, ce qui lui a donné presque 6 semaines; là aussi "présent" dans les effectifs mais absent sur le terrain. Heureusement là où il était ça ne gênait pas trop. Maintenant il bosse dans une petite boîte et il tourne "comme un avion" entre les kilomètres et les heures sup qu'il a bien du mal à récupérer............ Le problème c'est qu'actuellement dans les secteurs qui bossent bien, il faudrait bosser sans prendre ni repos ni vacances parce que beaucoup travaillent en flux tendu! :roll:

Comme quoi ce problème touche presque tous les secteurs, mais lorsque c'est de l'opérationnel comme ici la sécurité civile ou les soignants, on joue avec la vie de ceux qui prennent des risques pour eux-mêmes et souvent pour les autres; c'est triste :cry:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 26 Juil 2020 11:29

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Dim 26 Juil 2020 11:29 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons
Effectivement, c'est le cas maintenant un peu partout, privé comme public.

En France, en Europe, il y a une législation du travail qui, tant bien que mal, permet de protéger les travailleurs.

Mais ailleurs... Le parapétrolier a été énormément touché par la crise depuis 2014. Les charrettes ont été nombreuses et continuent. La société dans laquelle je travaillais a réduit son effectif de 50% et continue à licencier.

Pour les opérationnels en rotation qui restent, leurs rotations viennent de passer officiellement de 4 semaines de travail/4 semaines de repos à 6 semaines de travail/2 semaines de repos. Les expatriés sont tous en contrat international employés généralement (sauf les US) par un société séparée qui appartient à la maison mère. Du jour au lendemain 50% de temps de travail en plus pour 50% de vacances en moins et pour le même salaire. Que faire avec un contrat de travail enregistré aux Iles Vierges?

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 26 Juil 2020 17:06

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Dim 26 Juil 2020 17:06 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Déc 2017 13:22
Localisation: les palmes dans l'eau
Kartoon Image a écrit:
[...]
Dans le rapport d'accident il y a ça:

Citation:
2.3.3.8. Diminution d’effectif
[...] Le secteur Tracker compte 15 pilotes pour 8 avions, mais l’un d’entre eux est en congé de fin de carrière 27 et d’autres ne sont pas encore opérationnels. Le 2 août, seulement trois pilotes sont disponibles à Nîmes pour quatre avions.



Pour moi, ces chiffres appellent d'autres remarques. Je rappelle que début août, on est en très haute saison feu. Toute l'organisation de l'année devrait être tournée vers une disponibilité maximale de tous les moyens pour les quelques semaines que dure cette période sensible.

Sur 15 pilotes du secteur Tracker, seulement 3 sont opérationnels le 2 août ? Passons sur l'anecdotique, le pilote purgeant son compte épargne temps avant départ (retraite ou nouvel employeur). Certes, une saine gestion aurait dû anticiper et prévoir son remplacement plus tôt. Mais sur les 14 pilotes restant au tableau des effectifs, pourquoi, au cœur de la haute saison, n'y en a-t-il que 3 disponibles ce jour-là ? Ils sont où, les 11 autres ? Je rappelle que le pilote accidenté rentrait d'une rotation en Corse et a repris le service à Garons sans avoir pu bénéficier d'un repos normal...

Sur les 8 appareils du secteur, 4 sont opérationnels. Là encore, je veux bien qu'un impondérable cloue un appareil au sol. Ou deux, les jours de grande malchance. Mais 4 en même temps, alors qu'ils ont 6 à 8 mois de préparation pour que justement le maintien en conditions opérationnelles soit maximal durant la haute saison... Là encore, j'avoue que ça me chiffonne. Quelle compagnie commerciale pourrait atteindre ses objectifs avec une moitié de la flotte immobilisée ?

Le rapport dénonce encore d'autres faits (formation défaillante, pas de retex, j'en passe, et des meilleurs : n'hésitez pas à aller le lire...) qui dans toute structure privée conduirait à l'étêtage massif de la hiérarchie...
Pas ici : circulez, y rien à voir... :evil:

_________________
La théorie est un joli pays...
... sauf que personne n'y a jamais vécu !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 27 Juil 2020 12:13

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Lun 27 Juil 2020 12:13 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2007 23:34
Localisation: Luxembourg
bijave Image a écrit:
Que faire avec un contrat de travail enregistré aux Iles Vierges?


À la limite du HS, pourquoi avoir accepté un contrat de travail enregistré aux Îles Vierges?
C'est comme les pilotes qui signent au Moyen Orient / pays Asiatiques et après se plaignent que ... ils n'ont pas les mêmes droits / amortisseurs sociaux qu'en Europe...

Quand on joue, il faut en accepter les conséquences!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 27 Juil 2020 13:03

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Lun 27 Juil 2020 13:03 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons
Pourquoi des gens acceptent des contrats de ce type? C'est simple, ils n'ont pas de choix. Ce type de contrat est devenu la norme dans le parapétrolier à l'international en commençant dans les années 70.... Les expatriés étaient auparavant rattachés à leur pays d'origine..

En France, il y a bien longtemps que les compagnies de service se sont délocalisées ailleurs en Europe pour éviter lois sociales et fiscalité françaises. De toute manière, cela n'a jamais représenté beaucoup d'emplois localement et bien moins de 1% de l'ensemble des employés français dans le domaine.

Fin du HS.

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 28 Juil 2020 11:08

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Mar 28 Juil 2020 11:08 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Lun 10 Jan 2011 13:45
Attention qu'un "Pailleux" ne calcule pas les heures de vol ainsi que les permanences sur l'année et ne divise pas par DOUZE......... :idea:

Peu de feux en Janvier .....Un peu d'entrainement bien sur ..... :dance: . :


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 21 Sep 2020 11:42

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Lun 21 Sep 2020 11:42 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Aoû 2018 13:58
Conclusion pour le pilote du Tracker 22, et comme m'a dit un général à la retraite suite à la lecture de mon livre "Les Mercenaires à Pompidou" :

"Vous avez été victime des bassesses de la République" !

Ce pilote aussi...

_________________
Au-dessus des nuages, il fait toujours beau !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 21 Sep 2020 13:05

 Re: Gard un avion de la Sécurité civile s'écrase sur un feu
MessagePosté: Lun 21 Sep 2020 13:05 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 27 Oct 2016 11:08
Localisation: LE SUD du 34.
Aujourd'hui il y a plusieurs problèmes de fonctionnement qui a force de tirer sur la corde forcement se font jours. Le premier c'est le manque cruel de moyen tout en voulant absolument conserver la flotte actuelle pour diverses raisons, et cela même si elle reste au même niveau uniquement sur le papier. Prenez le cas du Tracker et bien sans pièces forcement c'est moins facile au niveau MCO, et de 8 ou 9 officiellement en flotte et bien il n'en reste réellement que 3 ou 4 les autres sont seulement la pour le stock de pièces. Pour les équipages, c'est pas mieux car c'est un cercle fermé ou les méthodes de fonctionnement sont d'un autre temps et sont loin très loin d'un standard actuel en 2020, ce petit monde entre eux est fermé très fermé même, pour y rentrer c'est plus par copinage, ensuite dedans il y a concurrence, mise a l'index, groupe d'influence, aucune com entre secteur, armée de l'air et Marine sont deux entités ou ce petit monde ne se mélange même pas entre eux ........... le constat est simplement surprenant, le BEA-D et maintenant BEA-E en fait la remarque a chaque fois de manière très appuyé et rien ne change ! Il faut arrêté de se la raconter, a force ça fonctionne plus ! Certes c'est un job qui demande de l'expérience, du sérieux, de d'humilité, et quelquefois de la remise en question, mais ailleurs comme par exemple, au Canada, en Italie, Espagne, Portugal, USA, Australie et j'en oublie ou c'est des boites privés qui en majorité exploite les Canadairs et autres avion bombardier d'eau la plupart des pilotes sont des pur civil, souvent issu de l'épandage agricole ou d'autres secteur du travail aérien ......... et pas plus accident ! Alors quoi penser de cette chasse gardé pour ex militaire, et de la façon dont aujourd'hui elle est exploité ..........ça pose question !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO