For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 973 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 65  Suivante

Mer 25 Mar 2020 12:55

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 25 Mar 2020 12:55 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 05:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
La mémère, Greta Thunbeg, se dit très probablement contaminée par le Covid19.
Même si on n'est pas d'accord avec ce qu'elle fait, souhaitons lui un bon rétablissement.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 25 Mar 2020 22:40

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 25 Mar 2020 22:40 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
bijave Image a écrit:
Et en périodes de profits ne pas racheter leurs propres actions comme les compagnies US pour faire artificiellement monter leurs valeurs. ensuite, elles perdent des sommes folles sur leur capitalisation et appellent à l'aide.

100% d'accord. Aucune aide ne devrait être donnée à ces gens qui manipulent les marchés au profit de leur classe dirigeante.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 05 Avr 2020 22:31

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 05 Avr 2020 22:31 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 19 Jan 2012 05:24
Aviation et écologie

L’aviation… c’est foutu… pour un moment...

L’écologie…ça va ! Oui, merci !

Malgré la forte baisse de la consommation d’électricité due à la crise sanitaire du Covid-19, les éoliennes continuent à tourner pour produire une électricité dont personne n’a besoin, d’où électricité exportée à un prix qui s’est effondré à moins de 20 € le MWh (voire, dans certains cas, à prix négatifs !) (Rappel : prix "moyen" habituel 42€/MWh).
Catastrophe  !
Pas du tout ! : dans les Échos du 26 mars 2020, les PDG de l’éolien vantaient l'excellente santé financière du secteur…
C’est simple : la loi impose à EDF de racheter cette électricité au tarif d’achat garanti (TAG) de 82 euros/MWh (que nous payons par la CSPE… au dos de notre facture).

Alors qu'un gouffre financier est en train de se creuser, avec des situations sanitaires et sociales catastrophiques, on pouvait s’attendre à une remise en cause de ces dispositions aberrantes qui nous privent de milliards indispensables à la gestion de la crise….

AFP le 01 avr. 2020 – 18h33… ce n’est pas un poisson, les grands médias ont fait le silence...
Le gouvernement a annoncé mercredi plusieurs mesures pour accompagner les projets de production d'électricité renouvelable, notamment le maintien de certains tarifs d'achat et l'allongement de délais, dans le contexte de la crise liée au coronavirus.
"La crise sanitaire que nous traversons ne doit en aucune façon nous faire renoncer aux objectifs ambitieux en termes de développement des énergies renouvelables", a déclaré dans un communiqué la ministre de la Transition écologique Elizabeth Borne, qui s'est entretenue avec les acteurs de la filière des énergies renouvelables électriques.
L'avancement de nombreux projets de production d'énergie renouvelable étant perturbé, des délais supplémentaires seront accordés pour la mise en service des sites en construction. Un délai forfaitaire sera défini pour chaque filière pour s'adapter au mieux aux situations, quand la situation sanitaire sera stabilisée...

...Quelque 288 projets lauréats éoliens et photovoltaïques, pour un volume de plus de 1 700 MW, ont par ailleurs été annoncés mercredi. Ils "sont une preuve tangible de cette mobilisation et permettent de poursuivre les investissements au service du climat et de notre futur système énergétique", a dit Mme Borne.

En clair, on continue comme avant, l’argent coule à flots, pendant l’hécatombe, la fiesta écologique continue…
N’est-elle pas belle la vie ?

Rédigé le 05/04/2020 7500 morts / 28000 hospitalisations  / 6800 en réanimation


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 18 Mai 2020 22:11

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 18 Mai 2020 22:11 
En ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 17 Déc 2007 22:33
Localisation: L'Isle sur la Sorgue
Pour sauver la navette aérienne Paris Bordeaux. Il faut que les pseudo écolos reviennent sur terre.

"Sur l'axe Paris-Bordeaux (1,21 million de passagers en 2019), «la navette Bordeaux-Orly a maintenu un trafic de 550.500 passagers malgré la concurrence de la LGV», pour «l'essentiel» des travailleurs, notamment de la filière aéronautique qui emploie sur Bordeaux-Mérignac près de 35.000 salariés, soulignent les défenseurs du Bordeaux-Orly."

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/les-e ... s-20200518

_________________
A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 19 Mai 2020 07:24

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 19 Mai 2020 07:24 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons
Avec la saignée qui se prépare dans l'aéronautique, combien de ces 35 000 vont perdre leur travail?

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 22 Mai 2020 08:53

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Ven 22 Mai 2020 08:53 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Le lobby du ferroviaire plus que jamais actif
https://www.air-cosmos.com/article/le-l ... ctif-23093

Extraits:
Le TGV ne passerait plus à la gare de Bruxelles-Midi, mais à Zaventem",

"distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes (...) en tout lieu et en toutes circonstances". Et dans les trains, seul un siège sur deux est vendu pour respecter cette mesure. Sauf que les compagnies aériennes ne sont viables économiquement qu'à partir d'un taux de remplissage de 75%

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Juin 2020 09:20

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 07 Juin 2020 09:20 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Je n'ai vu que la fin hier soir, j'attends la redif avec impatience pour voir la suite. Le début en fait :roll:

PRENDRE L'AVION : À QUEL COÛT ?
https://ushuaiatv.fr/programmes/prendre ... %BBt-79812

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Juin 2020 08:52

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Juin 2020 08:52 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Plan de relance aéro : 1,5 Md€ pour l'avion durable
Objectif : "développer un avion régional à propulsion hybride pour une mise en service à la fin de la décennie"
https://www.air-cosmos.com/article/plan ... able-23207

L'intention y est, maintenant faut voir...
Extraits :

Successeur de l'Airbus A320
: "l'ultrasobriété énergétique grâce à un gain de 30 % sur la consommation carburant et une capacité de 100% de biocarburants" et "le passage à l'hydrogène comme énergie primaire". Du côté des motoristes, cinq projets sont d'ores et déjà soutenus dès 2020 et "porteront sur le module fan de ce futur moteur, qui visera des taux de dilution en rupture (de l’ordre de 20-25 contre 12 pour le moteur LEAP actuel) avec un niveau de compacité et d’allègement extrêmes

l'Ecureuil, ultrasobre sur le plan énergétique avec une consommation carburant réduite de 40 %, "capable d'hybridation électrique

les jets d'affaires sont aussi concernés avec de "nouveaux appareils, capables de 100 % de biocarburants et à plus long, alimentés au moins partiellement à l'hydrogène".

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Juin 2020 10:12

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Juin 2020 10:12 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
pit Image a écrit:
L'intention y est, maintenant faut voir...


L'intention de communiquer et de préparer les prochaines élections surement...

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Juin 2020 12:20

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Juin 2020 12:20 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Delrieu Image a écrit:
L'intention de communiquer et de préparer les prochaines élections surement...

Oui, sans doute aussi.
J'ai quand même l'espoir qu'après avoir réussi Airbus, "ils" réussiront Airbus Durable Equitable.
Si dans un tas d'autres domaines la voie est tracée, pour l'aviation c'est pas gagné!
Y a encore du chemin, faut bien commencer un jour.

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 14 Juin 2020 19:31

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 14 Juin 2020 19:31 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
Comme tu dis, pour l'aviation c'est pas gagné...
L'aviation commerciale est un secteur à la pointe de la technologie actuelle. Les marges de progression sont minces et extrèmement coûteuses.
Quand je lis dans cet article des chiffres de 30 ou 40% de gain de performances sur un seul saut technologique atteignables dans 10 ou 15 ans... Je n'y crois pas du tout.
L'hybridation ? c'est très bien pour les voitures en ville qui font des accélérations-freinages en permanence et bénéficient donc de la capacité de récupération d'énergie au freinage. La même voiture sur autoroute ne gagne plus rien a être hybride. Pour un avion de ligne, c'est comme une voiture sur autoroute, il accélère une fois et ralentit à l'arrivée. Il n'y a rien à gagner en l'hybridant (le peu qu'on peut gagner dans quelques phases de vol sera bouffé par le surcroit de poids).
L'hydrogène ? on en a déjà parlé dans ce fil, ça marche bien (et depuis longtemps) pour des fusées qui ne servent qu'une fois et pendant quelques minutes. mais faire un réservoir qui permettrait à un avion de 300 places de traverser l'Atlantique... C'est aujourd'hui impensable. le besoin de résistance et d'isolation d'un tel réservoir lui donneront un volume et un poids là encore rédhibitoires.
Donc, en 10 ou 15 ans, on grapillera queqlues % sur les moteurs, sur l'aérodynamique, sur le poids mais jamais 30 ou 40% comme dit dans l'article. Tout ça, c'est comme les voitures volantes de l'an 2000 qu'on nous promettait dans les 70s. C'est juste pour faire rêver.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 15 Juin 2020 17:02

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 15 Juin 2020 17:02 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 01 Aoû 2020 14:26

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 01 Aoû 2020 14:26 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 11:48
Bonjour à tous, je me permets de répondre ici au post de RWMAN pour éviter qu'une fois de plus ce débat ne s'étale sur tout le forum:
RWMAN Image a écrit:

Et qu'on peut aussi compléter par celui ci :
Ou il est précisé notamment en introduction : (le tout est en anglais).
It shows a bias towards only reporting results that support one climate hypothesis, while refraining from publishing results that deviate.
Il y a quelques années, la NOAA (organisme public donc obligatoirement, forcément intégre) avait été convaincue de faire du "windows dressing" c'est à dire d'arranger la présentation de ses données pour faire apparaitre une hausse des températures. Depuis le Sénat américain l'a obligée a publier ses données brutes (raw data).
Et là bizarrement il apparait que les températures baissent. Curieux n'est il pas ?
Loin de moi l'idée de vouloir relancer un quelconque débat ! Simplement le souci de rééquilibrer un non débat qui consiste, sans jamais rien démontrer, à répéter sempiternellement les mêmes âneries. :lol:

En effet voilà une vidéo qui va rééquilibrer la balance des âneries sempiternelles. Pour une fois c'est court donc on peut la regarder facilement. Je vous fais un résumé, ça commence par un habituel "On nous cache tout, on nous dit rien. Les méchants lobbies verts qui contrôlent les gouvernements vous mentent etc..." Bon, ils ne nous donnent pas les sources des fameuses données fausses ni ne nous expliquent comment il ont fait pour en avoir de vraies ensuite, mais peu importe.

Là où ça devient rigolo, c'est que nos "Einstein du climat" nous montrent à 0'55" les fameuses données censées être trompeuses parce qu'elles montrent un réchauffement et vont se servir des mêmes données ensuite pour montrer un refroidissement... balaise non? Attendez, c'est que le début.

ça se corse quand ils nous disent qu'ils ne font pas de "Cherry Picking" (manipulation qui consiste à prendre seulement les données qui t'arrangent et cacher les autres), mais vont faire leur "analyse" en prenant juste les températures qui les arrangent entre 2015 et 2019... Quel merveilleux hasard. En effet dans cet intervalle on a l'année 2016 qui a battu tous les records de température. Il n'y a donc pas de surprise à ce que les années suivantes 2017 et 2018 soient légèrement inférieures. Nos "Euclide des histogrammes" en profitent pour gonfler un peu leur valeur de 2015 et alors qu'avec 5 valeurs (donc 4 intervalles), 2 intervalles à la hausse, 2 intervalles à la baisse, une valeur finale supérieure à la valeur initiale (malgré que celle-ci ait été majorée), ils sortent le double décimètre et nous pondent une régression linéaire à la baisse. Et pour finir ils en tirent une tendance sur 10 ans alors qu'aucunes données sur 10 ans même manipulées à mort ne pourra montrer une quelconque baisse (voir le graphique ci-dessous). Y a comme une odeur qui monte, non ?

Donc on arrête le "Cherry Picking", on fait 3 pas en arrière et on regarde des jeux de données un peu plus larges (données complètes ici:https://data.giss.nasa.gov/, ça donne çà:
image
Vous reconnaîtrez que pour y voir une tendance baissière, il faut quand même se lever le matin de bonne heure... On se rappellera au passage notre ami François Gervais et sa théorie du "cycle de 60 ans" qui nous promettait des baisses de températures après l'an 2000. Le graphique ci-dessus nous montre l'étonnante clairvoyance du personnage. Mais ça ne s'arrête pas là.

En effet avec leurs données tronquées nos "Schrödinger du thermomètre à mercure" nous disent donc que la Terre s'est refroidie, carrément... Là, on se dit qu'ils vont nous expliquer pourquoi et comment, on va enfin apprendre quelque chose. Et bien oui, ils se mouillent... ils nous disent que c'est un "phénomène naturel" ! Moi qui pensait que c'était quelqu'un qui avait laissé la porte du frigo ouverte... :lol: me voilà rassuré. Sérieusement ! on est au niveau du "C'est étudié pour !" de Fernand Raynaud ( réf: https://www.ina.fr/video/I06268517/). Et pourtant quelques milliards de milliards de tonnes d'atmosphère, et milliards de milliards de tonnes d'océans qu perdent 0,5°, ça fait un paquet de Joule qui s'en vont ! Où sont-ils donc passés ? Bof je ne sais pas, ils ont dû tomber dans un trou. Merci pour cette brillante démonstration. Donc là RWMAN, si tu as les coordonnées des auteurs de cette vidéo, ça m'intéresse. J'aimerais bien discuter avec eux des lois de la thermodynamique, pour voir à quel moment ils ont décroché. Mais peut-être penses-tu que la thermodynamique est aussi une "pseudo-science"...

Alors pour revenir à des propos bassement scientifiques, je rappelle que la Terre ne peut s'échauffer ou se refroidir que par un seul phénomène (qui peut avoir de nombreuses causes bien-sûr), ce sont les rayonnements électro-magnétiques entre la Terre et l'espace environnant. C'est ce qu'on appelle le "forçage radiatif" de la Terre. En gros, la Terre reçoit du rayonnement solaire qui l'échauffe et rayonne (principalement de l'infra-rouge) en se refroidissant. Or il se trouve qu'on a depuis quelques décennies des satellites qui mesurent ça très bien. Et là... ben non, pas de forçage radiatif négatif pour la Terre en 2017 2018, c'est ballot. La Terre ne s'est pas refroidie, elle a juste utilisé un peu de sa chaleur pour faire fondre de la glace (enthalpie de changement d'état), mais principalement ce sont les couches profondes des océans qui se sont réchauffées... données que nos "Archimède des tableaux Excel" ne nous présentent pas.

Alors que faire de tout ça? En rire, en pleurer? Moi je préfère passer mon chemin, j'ai déjà assez perdu de temps avec cette vidéo. Maintenant, comme toujours, chacun a parfaitement le droit de croire que le réchauffement climatique est un leurre destiné à tromper les gogos. Mais, entre:

* des milliers de chercheurs qui, pendant des années, récoltent des données, les étudient, proposent des théories pour les expliquer, construisent des modèles avec ces théories, le tout en publiant leurs travaux pour que chacun puisse les lire, les contredire, les améliorer. Tous ces chercheurs arrivant par des chemins différents, à la même conclusion que la Terre se réchauffe et que c'est dû aux activités humaines.

* des "Fermi de bacs à sable" qui prennent 5 nombres, tracent une ligne à la règle, en déduisent que la Terre se refroidit au mépris de toutes les mesures, et des règles fondamentales de la physique, et ce sans fournir la moindre explication de leur brillant raisonnement...

Je vous laisse déduire qui de tous ces gens vous prennent le plus pour des pommes...

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 01 Aoû 2020 21:05

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Sam 01 Aoû 2020 21:05 
Hors ligne
Petit Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 02 Avr 2019 14:05
Messages: 5
3 éléments qui m'ont fait réfléchir récemment sur le sujet Changement Climatique / Aviation

* Supaero Décarbo - Lettre ouverte au gouvernement
https://www.fichier-pdf.fr/2020/06/22/l ... vernement/
https://www.facebook.com/supaerodecarbo/

* Tribune de plus de 700 étudiants (Supaero, ENAC, Ecole de l'Air...)
Aéronautique : « La transition écologique impose une profonde transformation de notre industrie »
https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... _3232.html

* Climat : Pouvons-nous (encore) prendre l’avion ?
https://www.bl-evolution.com/publicatio ... re-lavion/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Aoû 2020 08:48

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 02 Aoû 2020 08:48 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 29 Mar 2012 11:34
Localisation: Bruxelles
Delrieu, tu es bien courageux. Ce n'est plus de courage, c'est de l'abnégation!
Si il est inutile d'essayer de convaincre ceux qui ne veulent pas voir, ton temps passé pour cette rubrique servira au moins à lever le doute. Pour ceux qui doutaient encore.
Merci pour les infos scientifiques et documentées.
Moi je n'ai pas vos connaissances, mais je trouve quand même étonnant que nous ayons eu du 42° à Bruxelles et qu'il fasse 38° en Sibérie.
Bon dimanche à tous :P

_________________
A bientôt,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 973 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 65  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO