For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Lun 09 Nov 2020 00:11

 Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR72
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 00:11 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 09 Jan 2017 10:38
Bonjour à toutes et tous

je voulais juste faire un retour sur quelque qui m'a bien aidée contre ma peur de l'avion et poser quelques questions de curiosité sur l'ATR72 d'air Tahiti.

Sur la peur: en Polynésie j'ai pris trois fois des Cessna 208 en vol régulier entre des iles (10mn de vol, escale, re 10mn de vol).

Je pensais avoir très peur car petite taille et j'avais de gros a priori sur les systemes de navigation de ces petits avions, mais tout mes préjugés étaient faux! D'une part le systeme de navigation m'a semblé (on l'a bien vu,car nos sieges étaient juste derrière celui du pilote et on était que deux dans cet avion de 8 places) très perfectionné. Le pilote m'a dit que malgré l'unique moteur de cet avion, il est tellement fiable ce type de moteur, et qu'en plus l'avion est (comme tous les autres) capable de bien planer, ils sont autorisés avec leur systeme de navigation a voler de nuit, dans les nuages aux instruments.

Ensuite, dans cet avion on ressent bcp plus les "turbulences" dues au vent, au relief et aux nuages que dans un gros avion. J'en avais peur avant de prendre le vol, mais en fait ca a été très bénéfique pour ma peur de l'avion de les vivre. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais le fait dêtre directement derrière le pilote et donc plus en "contrôle" (ce qui est pour ma peur de l'avion l'élément principal) m'a rassurée. Mais surtout, même si les turbulences étaient plus fortes que dans un gros avion de ligne, je les ai moins (voire pas du tout!) subies que quand je suis dans un gros avion, sans aucune idée de ce qui cause la turbulence ou de ce qu'est en train de faire le pilote pour l'éviter. Dans ce petit avion la turbulence m'apparaaissait bcp plus naturelle, j'ai enfin compris (ou plutôt expérimenté) qu'elle fait partie de la phase normale d'un vol. Meme en atterrissage gros vent de travers à Bora Bora (hihi), le pilote m'a dit qu'il allait faire la technique de l'attero en crabe, et aucune appréhension de mon côté. Me suis tout simplement dit "y'a du vent, donc ca bouge", alors que jamais je n'arriverais à me dire ca pour un gros vol régulier sans aucune appréhension (est ce que le pilote va savoir gérer? Est ce qu'il a pas raté un gros orage? blabla).

Peut être que ca aidera d'autres flippés de l'avion, sachez que prendre un petit avion peut peut être vous aider à mieux comprendre les mouvements d'un avion dans l'air comme qqchose de naturel. J'avais même hate du prochain vol, c'est pour dire!! (Merci à Philippe le pilote s'il passe par là pour tes explications et gentillesse).

Maintenant, le tout est de transposer ca à un groooos avion comme l'A350 dans lequel je ne vois rien ni ne communique avec le pilote reclus dans son cockpit. Faut juste lacher le contrôle...

SInon, si quelqu'un a le temps de me lire et répondre, question de curiosité sur l'ATR72. Je l'ai pris plusieurs fois, et pour chaque atterrissage il m'a semblé que le pilote faisait la meme manoeuvre (pourtant sur des iles a chaque fois différentes, mais toujours avec un facteur vent). A partir de la mi-descente a peu pres, l'avion 'ralentissait' très clairement - en tout cas c'est comme ca qu'on le percevait. Ca faisait un bruit un peu comme un gros souffle et on ressentait comme un très gros freinage / ralentissement. La première fois ca fait bizarre, on se dit que l'avion va s'arrêter net de "pousser" et tomber tout à plat :lol: ou voire si c'est une manoeuvre urgente non prévue. On faisait ces "ralentissements" plusieurs fois jusqu'à lattero, et souvent la dernière fois très très fortement pendant le dernier virage avant de se mettre face à la piste. Je sais bien que les avions décélèrent pour latterrisage évidemment, mais je me demande si sur cet avion la particularité est qu'on ressent aussi fort le freinage, ou si c'était autre chose. J'étais placée au niveau des hélices à chaque fois.

Voilà! Vol retour vendredi 13 vers l'Europe :lol:

Merci beaucoup !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 09 Nov 2020 09:35

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 09:35 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Ven 15 Mar 2019 05:56
Bonjour,
Sur les ATR et plus généralement sur les avions turbopropulseurs, les hélices ont un pas variable (on peut faire varier l'inclinaison des pales d'hélice: forte inclinaison pour aller vite: comme la 5eme vitesse sur une voiture, et faible inclinaison pour les petites vitesses: comme la 1ere vitesse sur une voiture). A l'approche de l’atterrissage le pilote passe en faible inclinaison (petit pas), ce qui a tendance à faire le même effet qu'un aérofrein, d'où cette sensation de ralentissement soudain.
L'hélice peut également se mettre en "drapeau", c'est à dire parallèle au vent relatif, c'est le cas lors d'une panne moteur pour ne pas que cette dernière créé de la trainée supplémentaire.
Elle peut également se régler en pas négatif, donc créer une force de traction inverse au sens de la marche, c'est la fonction "reverse" ou inversion de poussée qui permet de freiner l'avion au sol après l'atterissage.

Plus d'info ici: https://www.lavionnaire.fr/HeliceHelices.php


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Nov 2020 10:50

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 10:50 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 04:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
En tous les cas bravo pour ce compte rendu de ton expérience polynésienne. J'espère qu'elle servira d'exemple à d'autres.
Imagine être passagère d'une voiture les eux fermés ou bandés. Les sensations seront certainement très désagréables avec l'impression de ne pas savoir ce qui se passe. Ouvre les yeux et regarde la route et le conducteur et tout va bien.
C'est exactement ce qui s'est passé en voyant le pilote travailler et dans quel environnement et avec les explications.
Malheureusement ce n'est pas reproductible en 350.
Au moins autrefois on pouvait se faire inviter au poste de pilotage, mais ce n'est plus possible.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Nov 2020 12:33

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 12:33 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Jeu 08 Mar 2012 17:13
Localisation: Pas loin de feu TH 302
Bravo Shine !

Bientôt une formation de pilote en aéroclub ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Nov 2020 12:46

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 12:46 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 09:01
Deux anecdotes pour aider les "flippés"...
- A mes débuts je travaillais dans une petite compagnie de Transport à la demande ( taxi aérien) et une fois par semaine pendant un an environ , j'ai transporté un architecte qui dirigeait un ( important) chantier à 1 heure 1/2 de vol environ de son cabinet... Il avait la phobie de l'avion, mais n'avait pas le choix pour faire l'aller-retour dans la journée... Comme, nous partions très tôt le matin et qu'il semblait somnoler, je prenais la radio sur casque pour ne pas le déranger. Il me demanda de laisser le haut-parleur, m'avoua sa phobie ( il m'en donna les raisons très probables plus tard...) et m'expliqua qu'ainsi, en entendant le trafic radio, il avait l'impression de rester en contact avec le sol, ce qui le rassurait... Je le faisais participer autant que possible au déroulement des vols et au bout de quelques aller-retours , j'ai eu l'impression que ses angoisses et sa phobie avaient disparue...

- Pendant plusieurs années, j'ai transporté une équipe de football, prestigieuse à l'époque ( et même encore, bien qu'elle brille moins) qui comptait plusieurs internationaux... L'un d'entre eux et pas un des moindres, avait la même phobie et demandait toujours à avoir le siège le plus près possible du poste pour pouvoir suivre ce qui se passait...

"L'homme n'a peur que de ce qu'il ne connait pas " disait , en substance, Saint-Exupéry... Et là, un milieu "hostile"et inconnu sur lequel on ne peut agir, c'est stressant pour tout le monde...


" A partir de la mi-descente a peu pres, l'avion 'ralentissait' très clairement - en tout cas c'est comme ca qu'on le percevait. Ca faisait un bruit un peu comme un gros souffle et on ressentait comme un très gros freinage / ralentissement. La première fois ca fait bizarre, on se dit que l'avion va s'arrêter net de "pousser" et tomber tout à plat ou voire si c'est une manoeuvre urgente non prévue. On faisait ces "ralentissements" plusieurs fois jusqu'à lattero, et souvent la dernière fois très très fortement pendant le dernier virage avant de se mettre face à la piste. Je sais bien que les avions décélèrent pour latterrisage évidemment, mais je me demande si sur cet avion la particularité est qu'on ressent aussi fort le freinage, ou si c'était autre chose. J'étais placée au niveau des hélices à chaque fois."

- Bonne analyse... Rien que de tout à fait normal.
D'abord l'avion réduit sa vitesse en descente qui doit être de l'ordre de 270-300 kt ( je ne connais pas l'ATR...) , pour être à 250 kt max sous 10000 Ft, puis vers 200 kt environ lors de l'approche initiale et ainsi de suite vers l'approche finale face à la piste en sortant successivement les différents crans de volets ( 100kt? moins?).
C'est une particularité des avions à hélices le fait que le ralentissement soit plus effectif et donc perceptible ( changement de pas: grand vers petit... ) surtout si on est assis au niveau des hélices, que sur un jet qui décélère en général beaucoup moins bien en lisse, ( d'où la présence indispensable d'aérofreins contrairement aux avions à hélices dont peu en sont équipés...)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Nov 2020 18:47

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 18:47 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 04:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
Shine, Tu pourrais nous dire qui opère le 208 et sur quelles destinations.
Quand j'ai quitté la Polynésie en 2018, il n'y en avait pas.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Nov 2020 23:09

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Lun 09 Nov 2020 23:09 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 05 Mai 2008 20:51
M092 Image a écrit:
...
C'est une particularité des avions à hélices le fait que le ralentissement soit plus effectif et donc perceptible ( changement de pas: grand vers petit... ) surtout si on est assis au niveau des hélices, que sur un jet qui décélère en général beaucoup moins bien en lisse, ( d'où la présence indispensable d'aérofreins contrairement aux avions à hélices dont peu en sont équipés...)
...


Bizarre .. Que l'on soit assis à l'avant, à l'arrière ou au niveau des hélices : la décélération est la même pour tout le monde :mrgreen:

Par contre, au niveau sonore : plus on est proche des hélices et plus le son sera fort. (c) La Palisse


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 01:05

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 01:05 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 09 Jan 2017 10:38
Marara Image a écrit:
Shine, Tu pourrais nous dire qui opère le 208 et sur quelles destinations.
Quand j'ai quitté la Polynésie en 2018, il n'y en avait pas.


Oui! C'est Tahiti Air Charter. Voir lien ci dessous. Ils m'ont dit ne pas être trop connus encore pour les vols commerciaux réguliers qu'ils font au départ de Raiatea et sur les îles sous le vent, car c'est récent et communication inexistante.

https://www.tahiti-air-charter.com/fr/la-compagnie/

Si j'ai bien compris, ils étaient déjà là avant 2018 mais ils n'offraient pas de service régulier commercial inter îles. Ils étaient là pour les évacuations sanitaires et les tours privés en avion, ainsi que les transfers privés entre aéroport et le yacht à Bora Bora (en hydravion. ). Avec le confinement ils ont commencé à faire plus de Evacuations sanitaires et vols entre les îles car il y avait plus de besoins, surtout pour Maupiti. Les habitants de ces îles, surtout Maupiti qui est très peu desservie ont manifesté leur interet à ce que plus de liaisons régulières existent. Donc si j'ai bien compris ce que m'a dit le pilote, c'est comme ça que tahiti air charter ont commencé leur activité de compagnie aérienne proposant des lignes régulières commerciales. Ils sont basés à Raiatea. C'est pas bcp plus cher que qair Tahiti. Pour exemple j'ai payé 80 euros pour un Raiatea--Maupiti. Je crois qu'ils envisagent de développer ces lignes vers les Marquises, mais le pilote a qui j'ai parlé n'avait pas l'air convaincu (questions de délai d'obtention de pièces si besoin et de trouver un pilote désireux detre basé saux Marquises.)
Honnêtement je me demande si c'est rentable, leur histoire. Mais ils appartiennent à une société touristique plus grande qui fonctionne et fait du profit, donc peut être qu'ils sont pour l'instant couverts par ça. Sinon,après nous avoir déposé n'a Maupiti le pilote est reparti à vide. Idem pour le retour venu nous chercher de Raiatea à vide, piur deux PAX c'est un peu dommage. Ils gagnent à être connus j'en parle des que je peux ici !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 05:21

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 05:21 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 09 Jan 2017 10:38
Cyril Image a écrit:
Bonjour,
Sur les ATR et plus généralement sur les avions turbopropulseurs, les hélices ont un pas variable (on peut faire varier l'inclinaison des pales d'hélice: forte inclinaison pour aller vite: comme la 5eme vitesse sur une voiture, et faible inclinaison pour les petites vitesses: comme la 1ere vitesse sur une voiture). (...)

Plus d'info ici: https://www.lavionnaire.fr/HeliceHelices.php



Merci beaucoup pour ces explications très claires!!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 07:46

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 07:46 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 08:51
Localisation: france
Argh.fr Image a écrit:
M092 Image a écrit:
...
C'est une particularité des avions à hélices le fait que le ralentissement soit plus effectif et donc perceptible ( changement de pas: grand vers petit... ) surtout si on est assis au niveau des hélices, que sur un jet qui décélère en général beaucoup moins bien en lisse, ( d'où la présence indispensable d'aérofreins contrairement aux avions à hélices dont peu en sont équipés...)
...


Bizarre .. Que l'on soit assis à l'avant, à l'arrière ou au niveau des hélices : la décélération est la même pour tout le monde :mrgreen:

Par contre, au niveau sonore : plus on est proche des hélices et plus le son sera fort. (c) La Palisse

quand on est assis au niveau des hélices on est soumis au phénomène de surpression acoustique/ résonance forcément les variations de pas se font ressentir énormément , associé la décélération valable pour tous le cerveau l'amplifie, l'ATR avec ces hélices très grandes très proches et multipales est très violant à ce sujet,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 07:53

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 07:53 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 11 Déc 2017 09:01
fouvolant Image a écrit:
quand on est assis au niveau des hélices on est soumis au phénomène de surpression acoustique/ résonance forcément les variations de pas se font ressentir énormément , associé la décélération valable pour tous le cerveau l'amplifie,...

Merci "Fouvolant" d'avoir complété mon commentaire en apportant ces explications , semble-t-il, nécessaires... 8)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 08:12

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 08:12 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 09 Jan 2017 10:38
M092 Image a écrit:
Deux anecdotes pour aider les "flippés"...

(...)

- Bonne analyse... Rien que de tout à fait normal.
D'abord l'avion réduit sa vitesse en descente qui doit être de l'ordre de 270-300 kt ( je ne connais pas l'ATR...) , pour être à 250 kt max sous 10000 Ft, puis vers 200 kt environ lors de l'approche initiale et ainsi de suite vers l'approche finale face à la piste en sortant successivement les différents crans de volets ( 100kt? moins?).
C'est une particularité des avions à hélices le fait que le ralentissement soit plus effectif et donc perceptible ( changement de pas: grand vers petit... ) surtout si on est assis au niveau des hélices, que sur un jet qui décélère en général beaucoup moins bien en lisse, ( d'où la présence indispensable d'aérofreins contrairement aux avions à hélices dont peu en sont équipés...)


Merci à toi pour les anecdotes et explications !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 08:17

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 08:17 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 09 Jan 2017 10:38
BEBOP Image a écrit:
Bravo Shine !

Bientôt une formation de pilote en aéroclub ?


:mrgreen: merci ! Ah j'aimerais vraiment beaucoup, mais c'est trop cher pour moi pour le moment... Et avec ma vision vraiment mauvaise + connaissance scientifiques limitées ++, je pars avec de gros handicaps je crois. Mais grâce à ce forum et l'effort de vulgarisation de bcp d'intervenants, je peux satisfaire ma curiosité sur l'aviation et mon besoin de comprendre pour avoir moins peur. C'est déjà ça.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 10 Nov 2020 09:24

 Re: Retour sur vol Cessna 208: aide contre peur et questions ATR7
MessagePosté: Mar 10 Nov 2020 09:24 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 10 Sep 2011 04:53
Localisation: Entre LFMD et LFTZ
Shine, merci pour tes informations sur Tahiti Air Charter.
Effectivement ils existaient déjà quand j'étais à Tahiti. On en parlait mais on ne voyait pas grand chose. Il faut croire que leur pari est en passe de réussir. Comme tu l'écris la famille Degage dispose de moyens importants. C'est eux qui exploite les bateaux Aremiti entre Tahiti et Moorea, entre autres.
Au début des années 2000 j'ai bossé sur deux projets d'avions amphibie, des Cessna 206, donc plus petit.
Le projet de Bora Bora, aussi basé à Raiatea a rencontré une vive opposition des hôteliers qui voulaient bien d'un amphibie mais pas près de chez eux à cause du bruit. Une partie de la population était contre aussi craignant des restrictions de navigation sur le lagon. Le maire de Bora qui est un ami était pour mais a préféré finalement trancher contre.
L'autre projet basé à Fakarava a été accueilli beaucoup plus favorablement mais là ce sont des évènements familiaux du promoteur du projet qui ont mis fin au projet alors qu'il disposait de toutes les autorisations administratives et financières.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO