For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Sam 14 Nov 2020 18:07

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Sam 14 Nov 2020 18:07 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 02 Juin 2017 23:43
bijave Image a écrit:
Quand on voit la puissance financière des cartels qui fabriquent des sous-marins pour transporter leurs marchandises et l'organisation des atterrissages dans la jungle, la nuit, tous feux éteints, guidés par des drones, je ne pense pas qu'organiser un avitaillement avec des futs et une pompe représente un gros défit logistique pour eux. Comme chaque transport par bizjet représente une valeur estimée de 100 millions de $, cela doit représenter peanuts pour corrompre les bonnes personnes et trimballer le carburant dans la jungle.

possible ...mais cela a-t-il un interret ? l'avion pouvant arriver avec le carburant necessaire dans les ailes pour son étape suivante .


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Sam 14 Nov 2020 18:23

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Sam 14 Nov 2020 18:23 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 18:09
Localisation: Région Parisienne et (surtout !) Drôme Provençale
Finalement, une tonne de cocaïne qui ne fait qu'un seul mort, on ne va pas se plaindre sur ce coup là... :evil:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 14 Nov 2020 21:22

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Sam 14 Nov 2020 21:22 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
On peut penser que pour ces cartels, les sommes d'argent soit illimité pour la logistique, et pour "le matériel volant".

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 14 Nov 2020 23:47

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Sam 14 Nov 2020 23:47 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 21:42
Iceman 29 Image a écrit:
On peut penser que pour ces cartels, les sommes d'argent soit illimité pour la logistique, et pour "le matériel volant".


sans oublier, dans de nombreux pays, pour la corruption de l'appareil d'Etat jusqu'au plus haut niveau pour pouvoir y exercer en toute quiétude leur coupable industrie ... :roll:

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 15 Nov 2020 14:37

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Dim 15 Nov 2020 14:37 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Dim 24 Mai 2020 21:12
Il est sûr que ce commerce illégal fait marcher le commerce légal du pays. Construction d'énormes villas, achat de véhicules de luxe, emploi de personnels pour leur sécurité, ce qui diminue le chômage...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 19 Nov 2020 21:06

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Jeu 19 Nov 2020 21:06 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 11:30
viscount Image a écrit:
Concernant l'autonomie , on peut facilement supposer que le décollage initial se fait avec un minimum de carburant car pour faire décoler un jet sur une piste courte en altitude et par forte chaleur et possiblement un obstacle , on cumule tous les ingrédients pour limiter fortement la masse maxi décollage (même si dans ce cas particulier on doit emplafonner les limitations sans aucun complexe) en réduisant soit la charge soit le carburant... donc le carburant quite à aller avitailler dans un aéroport "sécurisé" par les narcos .
En outre les pistes de fortunes dans les forets ne sont probablement pas équipées pour avitailler du carburant.
On peut également supposer que les jets des traficants volent très bas pour échapper aux radars et dans ce cas la consommation carburant sera nettement accrue par rapport au niveau de vol normal pour l'avion.
Donc une escale d'avitaillement semble être nécessaire pour un vol de Colombie vers les USA ou le Mexique.

Oui.
Mais bien souvent, le jet est découvert déjà incendié avant l'arrivée des forces de l'ordre... (en hélico, l'armée Guatémaltèque ne dipose pas de jet !).


En fait, cela dépend quand même des modèles de "jets" dont on parle, et de leur autonomie...
De la Colombie ou du Vénéz au nord du Guatémala, il y a disons grosso modo 2000 bornes.
Et du nord du Guatémala aux USA (Californie par exemple), il y a environ 3500 bornes.
En "avionetta", n'en parlons même pas (l'autonomie oblige à faire plusieures escales pour refueling), mais en jet, c'est une autre histoire !

Récemment, on a vu des Hawker 800 (autonomie environ 5000 km à charge max) et même des Gulfstream III (autonomie 7600 km) qui faisaient "escales" après seulement 2000 km au Guatemala, sur des pistes "improvisées" (vers El Chico, mais aussi dans le Peten)...
Souvent, on retrouve l'avion incendié par les narcos eux-même sur une piste improbable au Guatemala, usage de Jet type "Kleenex", only one use !.

Mais pensons qu'il faut déjà dérober le jet "à usage unique" sur un aéroport officiel et bien gardé (pas si facile ! Sauf si les clefs sont restées sur la porte et sur le contact !) ou l'acheter légalement via des sociétés véreuses, puis trouver des pilotes plus ou moins "qualifiés" pour faire voler l'engin et qui acceptent de travailler pour des narcos, et qui en plus acceptent d'atterrir sur les pistes en terre les plus pourries du monde, les plus dangereuses, sans aucune garantie pour eux !
Vous en connaissez beaucoup, vous, des pilotes de jets qui accepteraient ça ?

Ben perso, moi je n'en connais pas beaucoup de pilotes de jets qui ont le bon profil (sans même parler de licence, de QT, de qualif ou d'expérience bi-réacteur)...


bijave Image a écrit:
Quand on voit la puissance financière des cartels qui fabriquent des sous-marins pour transporter leurs marchandises et l'organisation des atterrissages dans la jungle, la nuit, tous feux éteints, guidés par des drones, je ne pense pas qu'organiser un avitaillement avec des futs et une pompe représente un gros défit logistique pour eux . Comme chaque transport par bizjet représente une valeur estimée de 100 millions de $, cela doit représenter peanuts pour corrompre les bonnes personnes et trimballer le carburant dans la jungle.

Dans la jungle du Péten au Guatemala, vers la frontière du Belize, ce n'est pas une histoire de corruption de qui que se soit, mais bien un problème de logistique (je peux te le dire, j'y ai été : au delà de Uaxactun, y'a déjà plus rien et c'est l'enfer !).


"je ne pense pas qu'organiser un avitaillement avec des futs et une pompe représente un gros défit logistique pour eux" ...
Ben si !
Tu ne connais pas la jungle, visiblement...
Vas-y, et tu reviens ici nous raconter !
Acheminer une tonne de carburant au fin fond de la jungle représente déjà pour eux un énorme défi logistique (bien plus que de dérober un avion à 30 millions de dollars sur un aéroport aux USA !).

Alors ces couillons utilisent le jet juste pour un vol, un vol ou deux, avant de l'incendier volontairement au milieu de nul part, au Guatemala, au Belize, ou au Mexique...

Peut-être qu'une partie de la drogue part alors vers la République Dominicaine et les autres îles, vers l'Europe via l'Afrique, et une autre partie vers les USA via le Mexique, allez savoir !!!

Il "suffit" donc de "savoir" faire voler un jet bi-réacteur, d'accepter de le faire décoller et atterrir sur des pistes improvisées les plus pourries du monde, et d'accepter de travailler pour des méchants narcos-trafiquants qui peuvent de tuer d'une simple balle dans la tête si tu objectes que la météo n'est pas favorable...

Mais pourquoi ils font tous escale au village "El Chico", ça, vraiment, je ne sais pas...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Nov 2020 01:23

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Ven 20 Nov 2020 01:23 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 02 Juin 2017 23:43
à propos des jet "kleenex" , j'ai tendance à penser à des vieux avions à bout de potentiel plutôt que des avions dérobés , cela s'est déjà produit avec des Caravelles et Bac 111 alors pourquoi pas avec toutes sortes de vieux bizz jets en fin de carrière achetés une pour "une bouchée de pain" , le Sabreliner qui a eu l'accident dont on a parlé est probablement un exemple de ces avions en fin de vie racheté à vil prix.
J'imagine que dans certains pays d'Amérique du sud il doit être possible de faire enregister un avion au nom d'une société fictive qui disparait avec l'avion.

quant aux pilotes embauchés pour ces vols , je ne pense pas qu'ils s'affichent mais il doit certainement y avoir un reseau en Colombie , des types prets à tout pour du pognon on en trouve partout , des mecs surendetés , des aventuriers , des types qu'on fait chanter , des gamins sortis des bidonvilles auquels on paye une formation , des pilotes qui ont perdu leur licence mais qui savent toujours voler .. bref tout un tas de cursus possibles.


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Nov 2020 02:43

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Ven 20 Nov 2020 02:43 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 11:30
viscount Image a écrit:
à propos des jet "kleenex" , j'ai tendance à penser à des vieux avions à bout de potentiel plutôt que des avions dérobés , cela s'est déjà produit avec des Caravelles et Bac 111 alors pourquoi pas avec toutes sortes de vieux bizz jets en fin de carrière achetés une pour "une bouchée de pain" , le Sabreliner qui a eu l'accident dont on a parlé est probablement un exemple de ces avions en fin de vie racheté à vil prix.
J'imagine que dans certains pays d'Amérique du sud il doit être possible de faire enregister un avion au nom d'une société fictive qui disparait avec l'avion.

Oui, mais la nouvelle mode est plutôt aux jets d'affaire, volés à Miami ou à Cancun...
Ce sont de "vieux" jets d'affaires (en bout de "potentiels" ?), mais surtout assez costauds pour atterrir sur une piste pourrie en terre...

A l'achat, c'est de l'ordre de 500 K€ max ou moins, mais sinon volé, c'est gratos !

Les vieilles Caravelles toutes rouillées, ça fait longtemps que c'est terminé ! (c'était il y a 20 ans !).
Et pour faire "disparaître" un avion, pas besoin de montage financier, il suffit de l'incendier dans la jungle...

viscount a écrit:
quant aux pilotes embauchés pour ces vols , je ne pense pas qu'ils s'affichent mais il doit certainement y avoir un reseau en Colombie , des types prets à tout pour du pognon on en trouve partout , des mecs surendetés , des aventuriers , des types qu'on fait chanter , des gamins sortis des bidonvilles auquels on paye une formation , des pilotes qui ont perdu leur licence mais qui savent toujours voler .. bref tout un tas de cursus possibles.

Oui, des "aventuriers" comme tu dis, mais quand même capables d'atterrir de nuit sur une piste en terre toute pourrie au milieu de la jungle au commandes d'un jet bi-réacteur...

Tu en connais beaucoup toi, des pilotes de jets d'affaire qui accepteraient de poser sur une piste en terre au milieux de la jungle, avec des "copains" armés et des centaines de kilos de cocaïnes ?

Perso, j'en connais pas, y compris en Colombie...
(par contre je connais des pilotes qualifiés bi-moteurs en Colombie, mais "regular" :mrgreen: )

Il faut donc "acquérir" le Jet (le voler ou l'acheter), puis trouver un pilote capable de le faire voler (plus ou moins qualifié), lui dire "que la piste ne sera pas vraiment en dûr", et qu'il sera finalement assez facile de l'identifier au final ! (bienvenue dans la clandestinité !).

Des "perles rares", à mon avis...

Mais ils y arrivent quand même !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Nov 2020 09:12

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Ven 20 Nov 2020 09:12 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 07:21
Localisation: St No/Les Avirons
Bien sur qu'ils y arrivent, et pour une raison simple: l'argent. Je ne pense pas non plus que trouver des pilotes compétents soit plus facile que de trouver des experts en finance de haut niveau et des spécialistes de la guerre électronique ou du renseignement. Ils y arrivent aussi.

A ce jour, les cartels s'occupent peu du transport mais délèguent à des "entreprises spécialisées", souvent du Mexique, et d'autres endroits des Antilles. Les réseaux qui utilisent encore les mules sont de petits bricoleurs, voire des personnes qui font le trafic en solo de l'achat à la revente.

Albatros, je ne connais pas la jungle sud américaine mais très bien l'africaine. Je sais bien ce que cela représente. Je me suis tapé des pistes sommaires qui venaient à peine d'être ouvertes.

Mon raisonnement est que si la drogue est livrée dans ces coins reculés, il faut bien l'évacuer, par une piste, à dos d'homme ou en hélicoptère. Donc, c'est "facile" d'emmener du carburant à vide en allant chercher la drogue. Il faut bien aussi que, pour tracer, niveler et ouvrir ces pistes, du matériel y soit emmené, par une piste ou tout autre moyen.

Dans le pétrolier, des puits sont forés dans des zones isolées montagneuses ou dans la jungle sans accès aucun avec des chantiers transportables par hélicoptère. Généralement, ce sont des chantiers capables de forer à 4000 m de profondeur, ce sont déjà des appareils conséquents. Tout est conditionné en charges de 3 tonnes environ. En plus, il faut prévoir tous les consommables, carburants, produits boue, unité de logging et cimentation, pompes, générateurs, systèmes de traitements des eaux. Tout commence par quelques gars héliportés avec des tronçonneuses puis un bull en morceaux. Si l'emplacement de forage est trop loin pour l'hélico, ils créent d'abord un emplacement d'avitaillement.

J'ai vu aussi travailler des gars des entreprises de sismique dans ces coins, en autonomie et à la machette. Ils trimballaient bien tout leur équipement et ce n'était pas de la petite bricole.

Alors avec de l'argent, rien d'impossible, même à Pétaouchnok ou en pleine jungle.

_________________
La méditation, c'est observer ce qui démange au lieu de se gratter.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 20 Nov 2020 15:49

 Re: Guatemala : crash d'un avion avec une tonne de cocaïne, un mo
MessagePosté: Ven 20 Nov 2020 15:49 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 07:21
Localisation: St No/Les Avirons
Petite précision, quand je parlais de pistes, je ne parlais pas de pistes pour avions mais de pistes en 4X4 et, très peu à pied, heureusement vu les bestioles !

Viscount, il y a effectivement des réseaux pour trouver des pilotes et des avions. J'ai travaillé dans quelques pays limites et j'avais rencontré et fréquenté quelques personnages très douteux ou mafieux, souvent très sympathiques et atypiques.

L'un d'entre eux, un français installé en Amérique du Sud, ex chercheur d'or, marié avec une colombienne avait ses contacts dans l'aéronautique "grise" des trafiquants. Il avait vendu à la Libyan Arab Airlines des pièces détachées de 737 pendant l'embargo puis a disparu après une grosse livraison qu'il n'a pas honorée après avoir pris l'argent.

Pendant quelques temps, j'ai reçu des appels téléphoniques à la maison en Libye pour me demander si je savais où il était passé.....

_________________
La méditation, c'est observer ce qui démange au lieu de se gratter.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO