For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1270 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 81, 82, 83, 84, 85

Dim 22 Nov 2020 10:48

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 10:48 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 10:48
M092 Image a écrit:
Delrieu Image a écrit:
Mais si on en est là, on peut aussi se demander "l'apport à l'humanité" du tourisme de masse vers la Thaïlande (que tu cites) ou autres "spots" touristiques et aussi le fait d'aller faire des petits tours en l'air en DR400 le Dimanche."
Si je citais la Thaïlande , en parallèle aux "vidéos de chat et de cul", ce n'est pas par hasard... Même "apport à l'Humanité " pour moi, même si le tourisme représente 12% de son PIB... Et ça atteint 24% dans d'autres "spots touristiques" réputés... Bah! Il leur restera les Chinois...
:| Une semaine de méditation ( La Thaïlande est très fréquentée pour ça...) à Pattaya ou Phuket, ça fait combien de minutes de DR400?

Delrieu Image a écrit:

Et en ces temps de séparation physique, les réseaux ne deviennent que plus importants. Ce n'est pas que des chats et du cul... il y a crash-aerien.news aussi !

Nos échanges sur CA, sont-ils plus importants et utiles? Ce n'est que de la distraction, finalement ...
Et comme , j'aimerais bien faire un petit tour en DR400 ( ou autre) dès que ce sera possible, ce qui est complètement inutile et à 80 kg de CO2 de l'heure, je m'arrête là, ne voulant pas cramer mon quota de pollution sur internet...

Tout à fait d'accord, et les vidéos citées par Picard sont aussi un business juteux qui fait vivre des tas de gens. C'est bien pour ça que je conteste son attaque sur le coté "utile" ou "inutile" de telle ou telle activité. L'utile de l'un est l'inutile de l'autre. Il n'y a pas lieu d'opposer aviation et Internet.

Par contre on doit faire en sorte que ces 2 activités soient le moins néfastes possible.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


Modifié en dernier par Delrieu le Dim 22 Nov 2020 10:59, modifié 1 fois.

  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Dim 22 Nov 2020 10:56

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 10:56 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 10:48
RWMAN Image a écrit:
Citation:
Ce sont les mêmes qui qualifient ensuite d'Ayatollahs ou Khmers armés de projets Stalinoïdes ceux qui essaient simplement de freiner la voiture qui va droit dans le mur.

Une fois démolie la prétendue science du Giec tu en es réduit à annoner sur un mode obsessionnel une formule comme « on va droit dans le mur » qui est l’équivalent écologiste de « Mon dieu préservez nous du mal ».

Comme toi tu en es réduit à psalmodier que le grand complot écolo-stalinoïde tente de nous voler nos belles libertés de polluer. Il n'y a que dans ta tête que la démonstration de la non-existence de l'effet de serre est faite.

Quant au "Mon Dieu préservez-nous du mal" c'est une façon de se déresponsabiliser du problème, justement comme ceux qui disent "le réchauffement vient d'une cause naturelle, l'homme ne peut avoir d'impact sur le climat". Le discours du GIEC c'est tout le contraire, ils disent: "Nous avons créé le problème, nous devons créer la solution". Aucune invocation divine là-dedans.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 22 Nov 2020 12:13

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 12:13 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 17 Mar 2014 09:47
Localisation: Reims
Mon cher RWMAN, si tu es définitivement sourd aux arguments plutôt sensés et équilibrés de @Delrieu, ouvre simplement les yeux. Ton cerveau devrait faire le reste...
Si ce n'est pas le cas, alors ce même cerveau mérite une bonne défragmentation, un coup d'antivirus, une sérieuse mise à jour, suivis d'une douche bien froide, d'une claque sur le cul et hop! au lit.
Au fait, Staline, mort il y a 67 ans, qu'est ce qu'il vient faire dans cette histoire?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 22 Nov 2020 20:25

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 20:25 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 08:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Il n'y a que dans ta tête que la démonstration de la non-existence de l'effet de serre est faite.

J’ai bien compris que dans la tienne elle ne le sera jamais pour une raison bien simple. Ton effet de serre n’est qu’un instrument, un prétexte à ton projet de politique « volontariste mondiale ». Elle même destinée à assouvir ton rêve puéril de nouveau monde.

Rappelons l’invraisemblable collection d’absurdités que tu prends pour une théorie du climat.
- Les infra rouges sont à l’origine de l’élévation de température dans une serre horticole.
- La miraculeuse création de chaleur dû au forçage radiatif du CO² est la simple transposition à l’atmosphère de la connaissance approfondie que nous avons de ce qui se passe dans une serre.
- Le CO² est un polluant.
- Le CO² peut émettre un rayonnement dans les couches denses de l’atmosphère.
- Ce rayonnement peut aller d’une zone froide vers une zone chaude.
- Le CO² est à l’origine d’une chaleur qui apparaît avant lui.
- De 1948 à 1975 le CO² à augmenté et les températures non, mais ce n’est pas une preuve qu’il ne réchauffe rien.
- Toute augmentation de concentration du CO² dans l’atmosphère est à mettre au compte du CO² anthropique.
- Le CO² d’origine anthropique demeure un siècle dans l’atmosphère.
- Les océans font la distinction entre CO² naturel et CO² d’origine anthropique et absorbent et rejettent en conséquence.
- L’océan de surface n’absorbe presque rien car il est en équilibre avec l’air et ne communique pas avec l’océan profond. (Revel 1965).
- Les prévisions de températures fausses à court terme deviennent de plus en plus exactes avec le temps.
- Bien qu’une température soit une variable intensive il est parfaitement possible de calculer une moyenne globale. Ce n’est pas une opération délirante, car elle est simple à effectuer. (Moyenne mensuelle de toutes les stations météo+moyenne de ces moyennes sur x années+calcul de la différence mensuelle à la référence du même mois+calcul de la moyenne de ces différences sur des centaines de stations). A l’évidence le résultat ne peut être que pertinent !*
- Plus l’écart entre nos prévisions et les mesures augmente et plus notre confiance dans la pertinence de nos modèles informatiques s’accroît.
- Les météorologistes prétendent que l’introduction d’équations d’effet de serre dans leurs logiciels faussent leurs prévisions. Ils mentent ils disent ça pour nous nuire.
* c'est une réponse au dernier graphique que tu as posté de la Nasa, concernant les températures, destiné à abuser les gogos dans ton genre.

Moi j’appelle ça une idéologie de pensionnaire d’asile d’aliéné mais tu peux appeler ça science du GIEC si tu veux !

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 22 Nov 2020 20:33

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 20:33 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 08:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
MikeLima Image a écrit:
Mon cher RWMAN, si tu es définitivement sourd aux arguments plutôt sensés et équilibrés de @Delrieu, ouvre simplement les yeux. Ton cerveau devrait faire le reste...

Pour ce qui est des "arguments" sensé et équilibré de Delrieu consulte ce qui précède.

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 22 Nov 2020 21:32

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Dim 22 Nov 2020 21:32 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 10:48
@RWMAN: On a déjà débattu de tous ces sujets donc ce n'est pas la peine de relancer tout l'argumentaire. Je vais juste reprendre ta liste d'absurdités et mettre ce que je pense de chacune. Ceux qui veulent des détails peuvent reprendre les pages précédentes de ce topic ou me consulter en MP.

RWMAN Image a écrit:
Rappelons l’invraisemblable collection d’absurdités que tu prends pour une théorie du climat.
- Les infra rouges sont à l’origine de l’élévation de température dans une serre horticole.NON
- La miraculeuse création de chaleur dû au forçage radiatif du CO² est la simple transposition à l’atmosphère de la connaissance approfondie que nous avons de ce qui se passe dans une serre.NON
- Le CO² est un polluant.NON
- Le CO² peut émettre un rayonnement dans les couches denses de l’atmosphère.Ce n'est pas un pb d'émission mais d'absorption
- Ce rayonnement peut aller d’une zone froide vers une zone chaude.Ce n'est pas le principe évoqué
- Le CO² est à l’origine d’une chaleur qui apparaît avant lui.NON
- De 1948 à 1975 le CO² à augmenté et les températures non, mais ce n’est pas une preuve qu’il ne réchauffe rien.à cette époque les aérosols produits avaient un effet refroidissant qui compensait l'effet réchauffant du CO2, aujourd'hui on a filtré ces aérosols
- Toute augmentation de concentration du CO² dans l’atmosphère est à mettre au compte du CO² anthropique.NON, seulement 99%
- Le CO² d’origine anthropique demeure un siècle dans l’atmosphère.NON, 30 ans environ
- Les océans font la distinction entre CO² naturel et CO² d’origine anthropique et absorbent et rejettent en conséquence.NON
- L’océan de surface n’absorbe presque rien car il est en équilibre avec l’air et ne communique pas avec l’océan profond. (Revel 1965).NON
- Les prévisions de températures fausses à court terme deviennent de plus en plus exactes avec le temps.NON, confusion mentale sur le principe d'échelle d'un phénomène chaotique
- Bien qu’une température soit une variable intensive il est parfaitement possible de calculer une moyenne globale. Ce n’est pas une opération délirante, car elle est simple à effectuer. (Moyenne mensuelle de toutes les stations météo+moyenne de ces moyennes sur x années+calcul de la différence mensuelle à la référence du même mois+calcul de la moyenne de ces différences sur des centaines de stations). A l’évidence le résultat ne peut être que pertinent !*Ce n'est pas simple mais oui les moyennes sont possibles
- Plus l’écart entre nos prévisions et les mesures augmente et plus notre confiance dans la pertinence de nos modèles informatiques s’accroît.NON
- Les météorologistes prétendent que l’introduction d’équations d’effet de serre dans leurs logiciels faussent leurs prévisions. Ils mentent ils disent ça pour nous nuire.NON
* c'est une réponse au dernier graphique que tu as posté de la Nasa, concernant les températures, destiné à abuser les gogos dans ton genre.

Moi j’appelle ça une idéologie de pensionnaire d’asile d’aliéné mais tu peux appeler ça science du GIEC si tu veux !


En fait cette liste d'absurdités, on voit bien que c'est toi qui la répète ad nauseam en prétendant que c'est le discours officiel. Stratégie de décrédibilisation de l'adversaire typique des propos complotistes.

Pour ce qui est de ta critique de la hausse des moyennes des températures, je te rappellerai qu'on n'a même pas besoin de faire des calculs pour voir cette hausse. Il suffit de regarder la nature:

    Partout les glaciers reculent. Va expliquer aux habitants de la vallée de Chamonix que non les températures ne montent pas, ils vont bien rigoler.
    Tous les Inlandsis fondent comme jamais dans l'histoire récente.
    La limite supérieure des variétés végétales en montagne monte.
    Les lattitudes des aires de répartition des espèces végétales augmentent.
    La banquise Arctique rétrécie chaque année
    Les pergélisols arctiques fondent dans des endroits où ils n'avaient jamais fondu depuis des dizaines de milliers d'années.

Pas besoin de faire de la science de haut niveau pour observer tout ça. Par contre pour le nier il faut vraiment avoir une mauvaise foi de très haut niveau. Mais bien-sur, c'est moi qui ai une idéologie d'asile d'aliénés.
.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 23 Nov 2020 10:37

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 23 Nov 2020 10:37 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 08:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Pas besoin de faire de la science de haut niveau pour observer tout ça. Par contre pour le nier il faut vraiment avoir une mauvaise foi de très haut niveau. Mais bien-sur, c'est moi qui ai une idéologie d'asile d'aliénés..

Heureux de voir que tu t'éloignes de la doctrine officielle du Giec. Pour savoir s'ils ont évolués j'attendrais 2022 date de la prochaine mouture de leur rapport. En attendant je m'en tiens à ce qu'ils ont écrit.
Simplement je ne crois pas une seconde à ces calculs de moyenne sur les températures. La seule mesure pertinente serait celle des relevés satellites qui remonte tout au plus a 1978, avant, cela ne veut rien dire cela se prête trop à tout un tas de bricolages dont ils sont de grands spécialistes. Quoi d'autre ? Les glaciers reculent ? Bon et alors ? Ils reculent depuis 1860. Si on sort d'un petit âge claciaire c'est que par définition les températures remontent. Aucune influence humaine là dedans !

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 23 Nov 2020 11:52

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Lun 23 Nov 2020 11:52 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 10:48
RWMAN Image a écrit:
Heureux de voir que tu t'éloignes de la doctrine officielle du Giec. Pour savoir s'ils ont évolués j'attendrais 2022 date de la prochaine mouture de leur rapport. En attendant je m'en tiens à ce qu'ils ont écrit.
Pas tant que ça. Quasiment tous les items de ta liste ne sont absolument pas ce que dit le GIEC.
Pas la peine d'attendre la prochaine mouture, j'aimerais bien que tu pointes précisément dans le dernier rapport publié où tu as trouvé chacune des absurdités de ta liste.

RWMAN a écrit:
Les glaciers reculent ? Bon et alors ? Ils reculent depuis 1860. Si on sort d'un petit âge claciaire c'est que par définition les températures remontent. Aucune influence humaine là dedans !
Et pourquoi donc sortons-nous de ce petit age glaciaire ? Pourquoi les glaciers reculent-ils, et surtout pourquoi reculent-ils à un rythme jamais vu avant ? Jusqu'où tout cela va t-il aller ? Avec quelles conséquences pour notre société ?

Ce sont des questions importantes qui ne peuvent être balayées d'un simple revers de la main en disant juste "Nous sortons d'un (petit) age glaciaire !"

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 24 Nov 2020 23:21

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mar 24 Nov 2020 23:21 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 20 Fév 2011 08:19
Localisation: entre 4000 et 800 m
Citation:
Pas tant que ça. Quasiment tous les items de ta liste ne sont absolument pas ce que dit le GIEC.
Pas la peine d'attendre la prochaine mouture, j'aimerais bien que tu pointes précisément dans le dernier rapport publié où tu as trouvé chacune des absurdités de ta liste.

Cela se trouve soit dans les écrits du Giec soit dans les déclarations publiques de ses membres. Pour ne prendre qu’un seul exemple :
Le Treut (2011) : la moitié des émissions anthropiques sont encore dans l’air 100 ans après.
François marie Bréon (2017), Valérie Masson Delmotte (2017) ; en gros la moitié des émissions anthropiques reste perpétuellement dans l’air.
Valérie Masson Delmotte a été ou est présidente du WG1, celui qui s’occupe de l’aspect scientifique du rapport AR5 de 2013. ou se trouve notamment les graphes du cycle du carbone p 471. (faux sur bien d’autres points d’ailleurs).
Mais .
Je n’ai pas terminé ! Il m’est venu à l’esprit d’autres absurdités réchauffistes.
- La loi de Stephan-Boltzmann s’applique aux gaz.
- En zone tropicale il existe un point chaud (hot spot) qualifié par le Giec d’empreinte digitale de l’effet de serre.
- S’il n’y avait pas d’effet de serre la Terre serait à – 18°.
- En l’absence de CO² anthropique il n’a pas pu exister de par le passé de périodes prolongées d’élévation des températures dues à des causes naturelles.
- Le réchauffement de l’atmosphère est dû à un phénomène essentiellement radiatif.
Si je compte bien cela fait un total de 20. Et ils sont tous faux !

Citation:
Et pourquoi donc sortons-nous de ce petit age glaciaire ? Pourquoi les glaciers reculent-ils, et surtout pourquoi reculent-ils à un rythme jamais vu avant ?

Le coup du « rythme jamais vu avant »…. Au panier ! Phrase catastrophiste habituelle à ranger dans la même catégorie que « dérèglement climatique ». « Il est trop tard pour la terre » etc..
Selon le Pr De Larminat (auteur d’un ouvrage intitulé « Changement climatique, identifications et projections ». L’activité solaire est le principal facteur de changement climatique. Selon lui son rôle est sous estimé d’un facteur 10 à 20 par le GIEC qui part de considérations physiques sur la petitesse des variations de l’irradiance solaire totale ; mais le modèle de De Larminat appliqué aux séries d’observation donne une sensibilité bien supérieure qui associé aux variations naturelles ( cycle de 60 ans qui découle de paramètres orbitaux) explique l’essentiel du réchauffement depuis la sortie du petit âge de glace. Il montre notamment avec une exactitude surprenante le « plateau » observé dans le réchauffement depuis l’an 2000.

_________________
Et comment fait la voile pour sortir du sac ? ....ça c'est son problème !
Et ça s'ouvre tout le temps ? ....ça s'ouvre très souvent !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 25 Nov 2020 02:29

 Re: L'écologie et l'aviation, quelle relation envisager ?
MessagePosté: Mer 25 Nov 2020 02:29 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Sep 2010 10:48
Et voilà... je te demande de citer précisément les sources de tes affirmations et tu en es incapable. Toujours la fuite en avant en essayant de noyer le poisson et d'allumer des contre-feux.
"On dit ceci", "Il parait que celà", "l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours a dit que le GIEC ceci-celà"... jamais aucune source, aucune évidence. Tu ne peux pas citer une seule de tes absurdités qui sorte d'un rapport du GIEC... PAS UNE SEULE !

C'est comme l'autre qui nous parle de millions de bulletins de vote frauduleux mais quand on lui demande des preuves... pschittt tout se dégonfle.

Tes affirmations sur les mensonges du GIEC ne reposent sur rien.

La quantité de CO2 dans l'atmosphère suit une exponentielle négative (loi de décroissance de Poisson), donc dire "tout a disparu au bout de tant de temps" n'a pas de sens véritable. La période est de 20 à 30 ans mais pour que tout disparaisse il faudra des milliers d'années. Et plus on en émet et plus cette période grandit.

Toutes les "absurdités" que tu cites sont soit, en effet des absurdités, mais relayées par les négationnistes et faussement attribuées au GIEC, soit des vérités démontrées.

Ce qui n'est pas démontré par contre, ce sont tes affirmations de l'énergie mystérieuse qui réchauffe la Terre. Tu nous parle d'irradiance solaire.... mais celle-ci est mesurée très précisément et les lois de la physique sont plus robustes que tu ne le voudrais. La quantité d'énergie d'un rayonnement electro-magnétique donné, on la connait très bien. Et donc non, l'augmentation de l’irradiance solaire n'explique pas le réchauffement actuel. Cette irradiance est même à la baisse depuis un bout de temps. Ton plateau de l'an 2000 s'est renversé depuis longtemps et le cycle de 60 ans avec...

Les travaux de De Larminat, comme ceux de Scafetta et autres que tu cites ne font que du "Curve Fitting". On prend un phénomène mesuré et on essaie de trouver une équation qui donne la même forme. Si on prend un jeu de données restreint (Cherry Picking i.e. autre technique de pseudo-science), c'est facile à faire... Mais pour faire vraiment de la science, il faudrait encore trouver un vrai phénomène physique qui soutienne l'équation et prouver sa causalité... et là, tous ces modèles font... Pschitt ! une fois de plus.

_________________
Le contraire d'une vérité banale, c'est une erreur stupide. Le contraire d'une vérité profonde, c'est une autre vérité profonde !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1270 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 81, 82, 83, 84, 85

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO