For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Dim 07 Mar 2021 15:28

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 15:28 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:16
Localisation: Proche LFDH
VALMY Image a écrit:
Alors, afin de participer. Il me semble l'avoir évoqué auparavant, mais puisque un post précis en fait sujet, je m'y recolle :
C'était dans les années 50, à Nice, depuis un aéroport à visage humain (Ne cherchez plus...), ou l'on pouvait encore voir les avions derrière une barrière de stade communal sans que quiconque ait envie d'aller les peindre en vert, et où on respirait les vapeurs d'essence 100/130. Temps bénis...
Cadeau d'anniversaire pour mes 7 ans. Beech 18. Décollage, puis demi-tour avant la frontière italienne, et retour. Et installé à côté du pilote, s'il vous plaît (*) ! Il m'a bien fallu 15 années de plus pour tripoter un manche... Je n'ai d'ailleurs pas insisté trop longtemps...

(*) J'ai même pas eu droit à "Touche pas à çà, p'tit con" (Cf. 7ème compagnie avec la locomotive) :lol:

Et depuis, l'avion est en pot de fleur à Cannes-Mandelieu ! :lol:

Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Dim 07 Mar 2021 15:52

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 15:52 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Mar 2014 18:08
Localisation: En vue de PB408 (finale 07 LBG)
Mon premier baptême de l'air, cette fois en tant que pilote...
Je précise que je narre cette histoire sans en être fier, mais il faut la replacer dans le contexte de l'époque, un dimanche à la fin des années 70.
Je suis jeune breveté pilote, inscrit dans l'aéroclub d'un village de l'ouest périgourdin. L'aviation à cette époque, qu'elle soit "grande" ou "petite" fait encore rêver. Elle draine des passionnés mais aussi des notables pour qui être pilote vous pose un homme, comme être de garenne vous pose un lapin.
Pour preuve, le président de l'aéro-club n'est pas pilote. Il avait bien essayé de prendre quelques leçons, mais visiblement il n'était pas fait pour ça et avait renoncé. Je crois savoir que dans le district du Sud-Ouest, il était le seul président d'aéro-club non pilote.
Qu'à cela ne tienne, il n'avait pu entrer au Lion's Club, il serait président d'aéro-club !
Ce jour là, il devait y avoir une réunion de l'association. Peut-être une assemblée générale ou quelque chose de moins solennel, mais qu'importe, le principal c'était que la réunion se terminât par un vin d'honneur suivie d'un repas.
Nous sommes en Périgord, je le rappelle, et tout repas commence par une soupe assortie d'un chabrol. Comme l'instant se veut cérémonieux, il faut faire un chabrol d'honneur dédié au président. Chlurp ! ...à nouveau.
Le repas est conforme à ce qu'attendent les convives : abondant et arrosé !
Il se termine bien évidemment par le café et les digestifs.
Je suis assis à côté des anciens qui commencent une partie de carte endiablée. J'ai un verre de Cognac vissé dans la main et je me demande comment il a pu atterrir là. Le club-house ressemble à un foyer du 3° âge pour ne pas dire plus. Beaucoup de commensaux n'ont rien à voir avec l'aviation, mais ils viennent tous les dimanches pour jouer aux cartes et socialiser quelque peu.
C'est à ce moment-là qu'un jeune couple se présente pour faire un baptême de l'air. La personne de permanence et membre du bureau est ennuyée et ne veut pas lâcher sa partie de belote. Elle se tourne vers moi et me lance :
- Tu es TT*, toi ! Tu as qu'à y aller.
Je suis conscient que mon état n'est pas approprié pour voler. D'un autre côté, je n'ai pas encore fait valoir mes droits à emmener des passagers autres que ma famille. Je ne veux pas louper cette opportunité et j'accepte avec empressement.
Mes passagers seront émerveillés du vol local. Tout au plus, ils seront étonnés du couinement continu de l'avertisseur de décrochage, dont l'arrondi avait débuté bien trop haut.
J'apprendrai bien plus tard que le passager conquis par l'aviation prendra des cours et s'achètera un ULM.
Comme quoi...

*TT = Pilote Privé de l'époque

_________________
Vends tarière et tape de base. Faire offre.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 18:04

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 18:04 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Ctyone a écrit:
Citation:
Et depuis, l'avion est en pot de fleur à Cannes-Mandelieu ! :lol:

Pourquoi pas ? J'avais pas noté l'immatriculation. :P

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Mar 2021 23:13

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Dim 07 Mar 2021 23:13 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
VALMY Image a écrit:
Ctyone a écrit:
Citation:
Et depuis, l'avion est en pot de fleur à Cannes-Mandelieu ! :lol:

Pourquoi pas ? J'avais pas noté l'immatriculation. :P

En tout cas, c'est une fin rêvée pour un avion plutôt que de finir à la casse.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 08 Mar 2021 12:28

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Lun 08 Mar 2021 12:28 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Anecdote du jour où ma fille de 6 ou 7 ans a eu son baptême de l'air.
Ma femme et moi étions partis pour donner un concert à Lourdes et on avait emmené notre fille. C'était en 1991 ou 92.

On a pris le vol Orly-Tarbes d'Air Inter. C'était sur un Mercure. On a atterri sur la 02. Et pendant la vent-arrière, le commandant de bord nous dit que c'était le dernier vol de ce Mercure (sur cette destination ?) et pour lui aussi car il partait à la retraite. Et d'un coup, il a basculé la machine à gauche avec une forte inclinaison et nous a fait une belle PTU avec un atterrissage très court. Ma fille était aux anges, ma femme moins ! Au lieu d'être au-delà des collines pour une prise de terrain standard, on est passés entre les collines et la piste !
Puis il nous a expliqué que c'était une excellente machine qu'il regretterait, maniable comme un avion de chasse. Il a voulu se faire un dernier petit plaisir avant de raccrocher.

Mais Notre-Dame de Lourdes était là pour nous protéger ! :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Mar 2021 16:01

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mar 09 Mar 2021 16:01 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Nov 2006 17:36
Localisation: En France
Mon baptême de l'air je l'ai fait en hélicoptère (Bell 206 Jet Ranger) en fin de journée, peu avant la nuit aéronautique, dans le cadre d'une animation mise en place pour l'inauguration d'un supermarché local (toute fin des années 70). Le vol avait duré moins de 10 minutes et je n'en ai gardé que très peu de souvenirs.
Quelques années plus tard le quotidien local a organisé plusieurs meetings aériens sur l'aéroport départemental, avec la présence du Concorde, et j'ai eu l'occasion de gagner un baptême de l'air en montgolfière (simple élévation à 25m sol la nacelle restant arrimée au sol) la première année et un baptême de l'air en avion l'année suivante : pour ce dernier cela s'est déroulé sur l'aérodrome de la ville préfecture, 30 minutes de vol à bord d'un Morane Saulnier Rallye, mon pilote du jour étant la présidente de l'aéroclub local, une grande dame par sa disponibilité et sa générosité, qui malheureusement est décédée il y a quelques semaines seulement à 90 ans.
Ce n'est que quelques années plus tard que j'ai voyagé dans des modules plus gros pour des besoins professionnels et de loisirs, lignes régulières et vols vacances, l'aéronautique étant devenue entretemps mon milieu professionnel.

_________________
We are all made of stars !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Mar 2021 22:03

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mar 09 Mar 2021 22:03 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 02 Juin 2011 01:54
Localisation: Argentine
Mon baptême hélicoptère , expérience sensiblement différente du baptême avion, s'est fait bien des années après ce court mais mémorable vol en Junker 52 au dessus de Saint-Yan, depuis un petit village de Beauce à l'occasion de je ne sais plus quelle animation locale , en 1980 alors que j'étais breveté Pilote Privé d'Avion (à l'époque on utilisait encore le français et on disait PPL !) depuis quelques années .
Par la suite je n'ai eu l'occasion de revoler en Hélico que deux fois au dessus des Chutes d'Iguazú :
en août 1989 avec mes enfants depuis le Brésil , puis en février 1990 , seul passager, depuis l'Argentine. Le spectacle était grandiose et bien sûr extrêmement différent de celui des plaines de Beauce en 1980 !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 09 Mar 2021 23:02

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mar 09 Mar 2021 23:02 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Déc 2017 13:22
Localisation: les palmes dans l'eau
Mon baptême hélico, je ne sais pas si ça compte : parti en Alouette III, mon vol a duré moins de trois minutes et je suis rentré à la palme... :mrgreen:
Le plus impressionnant, c'est la sortie : interdiction de sauter, il faut se laisser tomber. Ce jour-là, le mistral rafale copieusement et le pilote fait ce qu'il peut pour tenir le stationnaire. Si le premier de la palanquée a sauté d'une dizaine de pieds, en sortant dernier j'ai plutôt eu l'impression qu'on était déjà à une dizaine de m...

Et une heure plus tard, manip inverse, exercice de treuillage. Avec le mistral qui continue à souffler, entre l'instant ou le câble se tend, et celui où je sors de l'eau, l'hélico a ripé. Et moi, j'ai dû boire la moitié de la Méditerranée...

Ce jour-là, le tour d'hélico comptait double !

_________________
La théorie est un joli pays...
... sauf que personne n'y a jamais vécu !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 11 Mar 2021 01:49

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Jeu 11 Mar 2021 01:49 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Lun 29 Juin 2009 02:22
Localisation: Nice
C'était en 1961 ou 62, à Orléans-Bricy, sur un Nord 2500, stage de PM para.

J'ai dû faire une douzaine de vols avant le premier atterrissage, cette fois là à Villa-Coublay, car le vent s'était levé, et le saut avait été annulé. A cette époque on décollait de la base et on sautait de l'autre côté de l'A86. Il y avait une grande prairie, et il fallait finir avant 9h car le fermier y lâchait ses vaches après la traite.

On regardait le sol pour éviter les bouses. :lol:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 16 Mar 2021 22:25

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mar 16 Mar 2021 22:25 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
Après avoir parlé de mon baptême de l'air puis de celui de ma fille, voici celui de mon fils. Cette fois-ci, j'étais le pilote, mais pas d'un Mercure ! Je suis juste pilote de planeur.

C'était le 29 décembre 1997. Jolie journée bien froide avec quelques averses de neige par-ci par-là. Il y avait même un village au centre d'un grand disque tout blanc. Étonnant !

Comme il était trop jeune pour enfiler un parachute, il avait 4 ans et demi, on a pris le SF28, motoplaneur en tandem, sans obligation d'avoir un parachute. Et pour qu'il voie bien le paysage et que le harnais soit tendu, il était assis sur son rehausseur à accoudoirs de voiture, avec un gros coussin dans le dos.

Nous voici au roulage puis au décollage. C'était un émerveillement pour lui. Comme les nuages étaient très espacés, je lui ai proposé de passer au-dessus. Il n'a pas voulu.
Puis je lui ai dit que j'allais couper le moteur, lui vantant le silence. Il a refusé.
Alors j'ai réduit à 1500 tours en lui expliquant que le moteur ne tirait pas le motoplaneur et que c'était comme s'il était coupé. Toujours pas !
Alors on a continué à faire quelques tours. Au bout d'un certain temps, je lui ai dit qu'on allait atterrir. Mais il voulait encore rester en l'air. Puis j'ai essayé de le convaincre. Alors il m'a dit : "Oui, mais tu arrêtes le moteur !" :shock: On était encore à 400 mètres de hauteur.
Alors j'ai coupé le moteur, puis mis l'hélice en drapeau. On est descendu tranquillement en plané et on s'est posés dans le silence. Il a tellement apprécié cette phase, que je lui ai promis qu'on referait d'autres vols et sans moteur, sauf pour le décollage.

C'était la première fois que je posais un motoplaneur moteur coupé ! C'est vrai que normalement, ça ne nous vient pas à l'idée de le faire. :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 17 Mar 2021 00:14

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mer 17 Mar 2021 00:14 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 30 Juil 2007 22:42
milsabords Image a écrit:
C'était en 1961 ou 62, à Orléans-Bricy, sur un Nord 2500, stage de PM para.


Idem ! Même endroit, même avion, même stage, quatre ans plus tard.

_________________
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 17 Mar 2021 09:43

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mer 17 Mar 2021 09:43 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Ven 07 Nov 2014 11:42
Plus que mon baptême de l'air civil ,j'ai deux souvenirs vivaces de baptêmes lors de mon service militaire , le premier dans un hélicoptère Puma (on ne voyait rien mais cela faisait un raffut incroyable!) , le second dans un KC 135 , vol au cours duquel j'avais pu m'approcher de prés de l'emplacement proche de la perche de ravitaillement : impressionnant...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 23 Mar 2021 12:54

 Re: Baptême de l'air, nos souvenirs et anecdotes
MessagePosté: Mar 23 Mar 2021 12:54 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Dim 24 Mai 2020 22:12
J'ai déjà raconté cette anecdote il y a quelques mois dans un autre sujet, mais je pense que c'est approprié ici.
Ce n'était peut-être pas un baptême de l'air, mais au moins un baptême en planeur.

Un instructeur planeur me racontait un vol d'initiation avec une femme la 50taine, très motivée, calme avant et pendant le décollage et dans la montée. Au moment où le câble a été décroché, elle a paniqué totalement, s'est agrippée au manche et a plaqué ses pieds sur le palonnier. Impossible pour le pilote de faire quoi que ce soit dans aucune direction. Il a cherché à la raisonner en vain. Il a réussi par petites touches à se mettre dans l'axe de la piste et à poser le planeur aux aérofreins et volets qui n'étaient pas entravés, les deux mains de la passagère restant cramponnées au manche.

L'histoire ne dit pas si la passagère a retenté l'aventure !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO