For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 10  Suivante

Lun 13 Aoû 2018 17:42

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 17:42 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 07:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
"Dans Banga y a de l'eau, oui, mais pas trop!" Gotainer

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 13 Aoû 2018 18:15

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 18:15 
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Aoû 2018 18:12
A tous, en vrac :
Les « nouveaux » 172 ont un IO360, donc à injection, ainsi que des jauges volumétriques, donc fiables, reliées au G1000 ; cependant, le système demande tout de même au pilote de valider l’information des jauges, ou bien d’ajuster la quantité ; comme ça, Garmin et Cessna ne sont jamais responsables :mrgreen:
Pour le crash proprement dit, il faut considérer le cas d’un pilote de plaine habitué à la Beauce et devant trouver un champ dans le massif central... Pilote n’ayant évidemment pas volé de l’hiver (cf le site du club concerné) ; un virage un peu serré sous facteur de charge 1,5G à la vitesse de plané, sans entraînement au ressenti du buffeting ni à la sortie rapide de virage lorsque l’alarme de décrochage retentit (surtout celle, anémique, du Cessna, qui n’a pas changée), et c’est le tapis direct...
Si j’ai le temps, je vous raconterais une autre panne d’essence, sans casse, celle là, pour saisir ce qui peut passer par la tête de certains, parfois.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 18:20

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 18:20 
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Aoû 2018 18:12
Sword a écrit:
oiseau canari a écrit:
PSIN, je ne comprends pas bien, tu dis que la seule façon de se tromper dans le carburant est d'entrer de mauvaises informations au G1000. Cela veut-il dire que qu'il n'y a pas de véritable jauge utilisable en vol et que le système ne fait que mesurer le carburant consommé en le comparent au volume de carburant embarqué.
A moins que je ne me trompe, le 172 est motorisé par un Lycosaure alimenté par carbu. Je croyais que seule une alimentation par injection pouvait permettre de mesurer la consommation instantanée d'un moteur.

Non, je ne pense pas que cela fonctionne comme çà, c'est à dire avec un débit mètre (au Fuel flow).
Le pilote effectue la livraison de son avion pour le vol envisagé, le compteur volumétrique de la pompe AFGAS permet de quantifier le nombre de litres incorporé.
Ensuite le même pilote vérifie sur les jaugeur (1 par aile en général) la quantité estimée embarquée.
S'il a un doute il prends la jauge manuel de vérification, avion à plat pour s'assurer de la bonne quantité dans les deux ailes.
Ensuite en près Check, il rentre dans le calculateur quel-qu’il soit d'ailleurs la quantité embarquée le nombre de passer ce qui permet de visualiser le centrage de la machine.
la consommation de carburant étant paramétrée dans le Garmin 1000 avec les heures de fonctionnement du moteur et peut être aussi exponentiellement de sa vitesse de rotation, ou le chronomètre dès lors que la vitesse dépasse 40 kts, etc.., le calculateur en déduit le Range restant.
Donc si une mauvaise quantité d'essence a été introduite dans le calculateur, l'information présentée en vol est d'autant plus fausse.
Voila...

Si, il y a aussi un débitmètre, j’ai oublié de préciser.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 18:33

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 18:33 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
[quote="oiseau canari" (je croyais que tous les lyco fonctionnaient encore par carbu).

.[/quote]
ça dépend des modèles il y a encore à carbu , sont pas tous à injection,


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 19:38

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 19:38 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 11 Juin 2009 18:12
Localisation: verticale point d'eau
oiseau canari a écrit:
saint cyr, je ne suis pas pilote et connait mieux les gros que les avions de tourisme. Tu connais mieux l'avion que moi donc tu as très certainement raison pour la pompe à injection (je croyais que tous les lyco fonctionnaient encore par carbu).

"D'après les mécannos il y a eu un blocage auniveau de la pompe d'injection" : pour cet accident précis? D'où tiens-tu çà?

J'ai bien ton idée de problème de consommation.

Je parle du probléme que j'ai eu! Pour l'accident du Puy de Dôme je n'ai aucune info! Pour completer ce que dit Night Flight en Afrique, de mon temps, c'était la peau de chamois obligatoire en filtre!, j'ai un bon copain qui est mort au décollage en fin de piste à Oagadougou pour avoir négligé cette précaution.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 20:10

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 20:10 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
night_flight a écrit:
Le bé a ba d'un pilote est de vérifier l'approvisionnement de sa machine et si tu vole en Afrique vérifie toujours la qualité du pétrole avec un échantillon car possibilité (eau)

Le problème reste que en ce qui concerne le carburant embarqué dans l'aviation générale et ou l'ULM, c'est un peu la culture de l'a peu près !
Quasiment il n'y a jamais sur le carnet de route la quantité embarquée au départ ce qui permet entre autre d'avoir une idée de la MTOW de l'appareil.
En gros tout le monde s'en tape de l'affichage des kilogramme d'essence présent dans les réservoirs.
On le voit, on l'estime ais on ne le marque pas vraiment.
Ce n'est pas une culture enseignée sur les carnets de route.
En revanche, sur la Check-List du cessna 172 il est bien stipulé que le pilote doit vérifier avec la jauge manuelle la quantité de carburant à bord.
C'est peut être fait mais rarement indiqué sur le Log ou le carnet de route.

jauge mécanique on ne peut plus simple...
Image

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 22:19

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 22:19 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 29 Mai 2007 17:31
Bonjour

Dans un avion G1000, quelle que soit l’appareil, si on fait le plein avant le départ, alors il faut faire faire un réset total fuel sur le système. Durant le vol il indiquera alors :
- la quantité de carburant dans chaque aile (fuel qty) : mesurée a l’aide de flotteurs ou de sondes capacitives selon les avions
- le débit instantané (fuel flow, gal/h)
- le fuel consommés, par intégration du débit ( fuel flow x Time) et qui va donc dériver au fur et à mesure du temps
- le fuel remain: total fuel - fuel consommé

Comme tout 172, le carburant reste facilement checkable via les ailes avec une simple jauge. En prenant effectivement une conso de 30L/h lors de la préparation du vol il n’y a normalement pas de risque de panne sèche sauf à jouer avec l’automie Max ...

Un de mes ami a utilisé le F-GTNV le mois dernier pour le tour de la Norvège et tout a très bien fonctionné (Certaines des photos postées par F-GBOX en page précédente sont d’ailleurs issues de ce voyage)

Concernant les photos de la carcasse de l’appareil, j’ai par contre l’impression de revoir le F-BXIU qui s’etait écrase à proximité de rambouillet il y quelques années suite à une collision en vol... autrement dit avec une descente totalement incontrôlée
Mon hypothèse serait donc celle la rupture d’un élément mécanique ayant entraînée une perte de contrôle tragique


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 22:27

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 22:27 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
Topolino a écrit:
///Concernant les photos de la carcasse de l’appareil, j’ai par contre l’impression de revoir le F-BXIU qui s’etait écrase à proximité de rambouillet il y quelques années suite à une collision en vol... autrement dit avec une descente totalement incontrôlée
Mon hypothèse serait donc celle la rupture d’un élément mécanique ayant entraînée une perte de contrôle tragique

Idem, la panne de carburant m’apparaît, d’emblée, un peu court vu l'état de l'aéronef !

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 23:09

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 23:09 
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Aoû 2018 18:12
On verra ce dura le rapport dans six mois ; toutefois, ce genre de réactions est normal suite à un accident pour le moins improbable...
Comment arriver à court de carburant avec un système si sophistiqué, autrement qu’en faisant un reset total fuel... sans faire réellement le plein... ça semble tellement aberrant que l’on échafaude un tas de théories pour éviter l’impensable...
Je vais donc vous raconter une autre panne d’essence qui s’est bien terminée, celle-ci :
Un jeune pilote décide de prendre un avion école pour faire un aller-retour St Cyr -Lille ; il n’y a qu’un réservoir, situé derrière les sièges, dont le niveau ne peut être checké qu’avec la jauge du cockpit car on ne voit pas le niveau d’essence par l’orifice de remplissage, comme une voiture.
Sur le carnet de route sont indiquées les quantités d’avitaillement réalisées par les pilotes. Le pilote précédent n’a pas remis d’essence à son retour de vol pour ne pas surcharger l’avion car il reste encore de quoi faire 3h de vol
Le jeune pilote à un doute ; il appelle son instructeur habituel au téléphone et lui demande si les pleins sont fait... ce dernier lui répond qu’il n’en sait rien puisqu’il n’est pas sur place et lui dit de vérifier, simplement....
Le jeune pilote s’exécute et ... secoue l’avion pour entendre le clapotis de l’essence !
Il l’entend, conclut que les pleins sont faits et inscrit dans la case précédente signée par le précédent pilote, « PLEIN COMPLET » !!!
Inutile de dire que si cela ne s’était pas terminé 3h plus tard dans un champ du côté de Beauvais, dans une plaine aux champs larges et longs, au mois d’août après les moissons, le pilote précédent aurait eu des ennuis....
Tout ça pour montrer ce qui peut se passer dans la tête des uns ou des autres....
Or, ici, le BEA a laissé filer l’info qu’il n’y avait pas de trace d’essence...
Le pilote précédent, c’était moi ; celui qui a redecollé du champ, aussi.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 23:34

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 23:34 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Mai 2007 18:36
Localisation: Paris
Personne n'a en encore réussi à me confirmer si il y avait des indicateurs du vrai niveau de carburant visibles en vol depuis le cockpit, comme dans une bagnole (puisque le G1000 ne semble que donner des estimations suivant les valeurs entrées au départ). Un tel indicateur pourrait indiquer au pilote une fuite ou une surconsommation.

Oui, une panne de carburant, c'est un peu court pour expliquer un tel accident mais comme PSIN l'a écrit, elle n'aurait peut-être été que l'origine d'une PTE foirée.

Une casse dans les commandes de vol est toujours possible mais moins probable à mon avis qu'un pilote qui "se chit dessus" à basse altitude. Je trouve que çà ressemble a un avion en panne moteur juste après un décollage et qui fait l'erreur de tenter le demi-tour alors qu'il n'a plus l'énergie pour effectuer cette manœuvre. Je pense donc à une mauvaise gestion de l'énergie de l'avion dans ses manœuvres ultimes ayant entrainé un décrochage à basse altitude.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 13 Aoû 2018 23:53

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 23:53 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 29 Aoû 2011 19:26
Localisation: France Nord-Ouest
oiseau canari a écrit:
Une casse dans les commandes de vol est toujours possible mais moins probable à mon avis qu'un pilote qui "se chit dessus" à basse altitude. Je trouve que çà ressemble a un avion en panne moteur juste après un décollage et qui fait l'erreur de tenter le demi-tour alors qu'il n'a plus l'énergie pour effectuer cette manœuvre. Je pense donc à une mauvaise gestion de l'énergie de l'avion dans ses manœuvres ultimes ayant entrainé un décrochage à basse altitude.

Toujours Possible..
Concernant les jaugeurs du 172, il y a sur chaque aile, un système de mesure du carburant avec une répétition sur la planche de bord.
Une consommation très anomale se voit donc en lecture directe sur les 2 jaugeurs, qui plus est une fuite éventuelle...

Jaugeur électrique C 172...
Image

_________________
Dans l'aviation, une initiative est une indiscipline qui à bien tournée...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2018 00:01

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 00:01 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Mai 2007 18:36
Localisation: Paris
Merci Sword. C'est l'info et l'image que j'attendais.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2018 00:09

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 00:09 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mer 07 Mai 2008 10:04
PSIN a écrit:
Sinon, pour le grand n’importe quoi, accident mortel en 2013 (et une série d’accidents matériels très importants dont deux casses de trains d’atterrissages, la même année), et maintenant, cet accident.
Certes, 5 ans se sont écoulés mais statistiquement, c’est plutôt rare.
Ça pose quand même des questions...


Alors je vais ramener ma fraise, mais étant donner que je suis maintenant chef pilote du club en question, je serais reconnaissant d'attendre les conclusions de l'enquête. Membre de ce forum depuis plusieurs années je sais comment celui-ci fonctionne. Mais voir que l'on puisse remettre en cause la formation m'hérisse les cheveux. En effet, m'impliquant personnellement et bénévolement dans ce club, dans le suivi des pilotes sur leur formation (qui au passage je tiens à le rappeler passe entre les mains d'un examinateur), pilote de ligne dans la vie de tout les jours, je m'efforce d'appliquer avec l'aide de mon collège instructeur (pour la plupart eux aussi pilote de ligne) une rigueur limite casque à pointe. Je trouve donc un peu facile de tirer à boulets rouge comme ça, surtout si on n'a pas tout les éléments pour le faire. Je ne peux pas dire ce que le BEA sait pour la simple et bonne raison qu'il ne partage rien. Ce que je sais par contre c'est que dans tout les accidents aériens que j'ai vu, il a fallu attendre les conclusions avant de pointer qui que ce soit du doigt. (Surtout venant de la part de ce que je crois être un FI et qui se vante d'avoir été chatouillée la VNE d'un avion aussi solide soit-il, comme ça juste pour le plaisir, à moins que celui-ci soit pilote d'essai à Wichita et auquel cas je lui confère mes plus plates excuses).

Conçernant les deux morts du précédent crash, je tiens à rappeler que cela s'est passé dans le cadre d'exercice de décrochage et que malheureusement ce n'était pas les premiers et je ne pense (même si j'aimerais penser le contraire) que ce ne seront pas les derniers (même des pilotes pro ont déjà décroché et planté un avion). Pour ceux que ca intéresse je mets le lien du rapport du BEA.

https://www.bea.aero/docspa/2013/f-ry13 ... 130608.pdf

Je sais que c'est dur à admettre mais quoi qu'il en soit l'aviation à toujours été marqué par des drames, mais ce sont ont permis à des milliers d'autres familles d'être endeuiller à leur tour grâce aux enquêtes e à leurs conclusions.

Voilà, c'est dis sans animosité aucune, mais juste par décence à ceux qui sont impactés par cet accident.

Merci par avance

Jojoluft

_________________
PNC XL et Pilote pro


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2018 00:40

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 00:40 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 29 Mai 2007 17:31
oiseau canari a écrit:
Personne n'a en encore réussi à me confirmer si il y avait des indicateurs du vrai niveau de carburant visibles en vol depuis le cockpit, comme dans une bagnole (puisque le G1000 ne semble que donner des estimations suivant les valeurs entrées au départ). Un tel indicateur pourrait indiquer au pilote une fuite ou une surconsommation.
.


le G1000 affiche en permanence la quantité de carburant mesurée dans chaque aile par des flotteurs, et ce indépendamment de son calcul du carburant restant basé sur le débit et la quantité que rentre le pilote au départ ( fonctions fuel totalizer: reset fuel, increase fuel , decrease fuel; il y a des vidéos sur YouTube décrivant l’utilisation de cette fonction. )
Et si la mesure de niveau ne marche ne marche pas : il met une croix rouge ainsi qu’un message sur le PFD

Image

Maintenant avoir le « vrai » niveau de carburant, c’est autre chose.
Les jauges à flotteurs sont soumise à la température, à la densité, aux virages aux montées et aux descentes. J’ai déjà vu affichés des écarts de plusieurs gallons sur un C182 alimentés « en both » en vol rectiligne alors que 10min avant au sol les réservoirs étaient pleins au ras bord
Donc dans tous les cas, comme en bagnole, c’est un niveau estimé.
Les jauges capacitives ne sont pas forcément plus fiables, surtout si mal isolées électriquement

La seule mesure fiable se fait avec le jaugeur et fait partie de là prévol


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 14 Aoû 2018 05:55

 Re: Puy de Dôme : 3 morts dans le crash d'un avion de tourisme
MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 05:55 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 13 Juin 2009 18:32
Localisation: 21°19'10.47"S 55°25'38.06"E
Code:
Alors je vais ramener ma fraise, mais étant donner que je suis maintenant chef pilote du club en question, je serais reconnaissant d'attendre les conclusions de l'enquête. Membre de ce forum depuis plusieurs années je sais comment celui-ci fonctionne. Mais voir que l'on puisse remettre en cause la formation m'hérisse les cheveux. En effet, m'impliquant personnellement et bénévolement dans ce club, dans le suivi des pilotes sur leur formation (qui au passage je tiens à le rappeler passe entre les mains d'un examinateur), pilote de ligne dans la vie de tout les jours, je m'efforce d'appliquer avec l'aide de mon collège instructeur (pour la plupart eux aussi pilote de ligne) une rigueur limite casque à pointe. Je trouve donc un peu facile de tirer à boulets rouge comme ça, surtout si on n'a pas tout les éléments pour le faire

Mais carrément jojoluft

Image

_________________
La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.

Albert Einstein


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO