For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Ven 15 Déc 2017 11:48

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 11:48 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Merci Iceman 29. Je vois que les boudins sont longitudinaux sur ATR. C'est certainement aussi efficace...

_________________
Avec l'avion, nous avons appris la ligne droite (Antoine de Saint-Exupéry)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Ven 15 Déc 2017 12:35

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 12:35 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Quelques documents intéressants tirés de cet incident de givrage de 2005 à propos d'un ATR42 en Norvège, mais en altitude.
La procédure n'avait pas été upgradée par rapport à la nouvelle procédure émise par ATR.

https://translate.google.fr/translate?s ... authuser=0

Le rapport complet:
https://www.aibn.no/Aviation/Reports/2009-02-eng

Image

Image

Image

Image

Image

Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 15 Déc 2017 19:19

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 19:19 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Citation:

Pour certains, l'avion ATR pourrait être immédiatement lié à l'accident meurtrier de 1991 American Eagle Flight 4184 près de Roselawn, en Indiana, qui avait tué les 68 personnes à bord.

http://libraryonline.erau.edu/online-fu ... R96-01.pdf

Et tandis que les enquêteurs tentent de déterminer ce qui a causé l'accident d'un avion ATR 42 dans le nord de la Saskatchewan mercredi soir, certains experts de l'aviation affirment que l'avion n'a pas d'antécédents systémiques de problèmes de sécurité.

«Nous avons fait du bon travail», a déclaré Aaron Speer, vice-président des opérations aériennes de la compagnie aérienne nord-canadienne First Air. "C'est un avion très capable ... Il n'a pas de mauvaises habitudes particulières, ce n'est pas un avion difficile à piloter."

Le turbopropulseur de West Wind Aviation s'est écrasé peu après le décollage vers 18h15, heure locale, près de la localité éloignée de Fond-du-Lac, dans la forêt boréale du nord de la Saskatchewan. Aucune des 25 personnes présente à bord n'a été tuée dans l'accident. Cependant, au moins cinq personnes ont été grièvement blessées et ont dû être transportées par avion à l'hôpital.

Speer a dit qu'il a plus de 5000 heures de vol sur ce type d'avion, et sa compagnie aérienne a plus d'une douzaine de ces avions dans la flotte. Ils exploitent l'appareil depuis environ 16 ans et il estime qu'environ quatre douzaines d'entre eux opèrent au Canada.

"C'est un avion éprouvé et testé et très utilisé", a-t-il déclaré.

ATR, une joint-venture entre Airbus et la compagnie italienne Leonardo, est le plus grand constructeur mondial d'avions à turbopropulseurs régionaux. Il fabrique deux tailles d'avions à turbopropulseurs, l'ATR 72 de 70 places et l'ATR 42 de 50 places. L'ATR 42 bimoteur, avec ses deux membres d'équipage, est généralement de 42 places et est conçu pour les vols court-courriers.

"En Amérique du Nord, il est moins populaire en partie parce que Bombardier est dans notre cour, et que l'accident grave [1991] n'a pas arrangé les choses en matière en matière de relations publiques," a déclaré Speer.

West Wind Aviation exploite une flotte de cinq ATR 42, âgés de 23 à 27 ans, a déclaré Harro Ranter, PDG du Réseau de la sécurité aérienne (Aviation Safety Net, ASN).

https://translate.google.fr/translate?s ... authuser=0

L'avion impliqué dans l'accident de mercredi avait près de 27 ans et a été acheté pour la première fois en 1991 par la compagnie Noroeste au Mexique. Il a été par la suite la propriété de compagnies aériennes au Kenya et en Afrique du Sud avant d'être vendu à West Wind à Airfleets.net.

Ces types d'avions sont utilisés presque partout dans le monde, a déclaré Ranter.

Il y a des années, quand il est entré sur le marché, l'avion a eu des problèmes avec l'accumulation de glace sur le fuselage et les ailes, a-t-il dit.

"Quelques avions se sont écrasés dans les premiers jours à cause de la perte de portance des ailes causée par l'accumulation de glace", a-t-il dit.

Le givrage a été considéré comme un facteur contributif de l'accident de 1991. Cet accident a également impliqué l'ATR 72, qui est plus grand que l'ATR 42.

"La réalité est que si vous regardez l'accident, il y a eu un tas de changements qui sont apparus à la suite de cet accident à la fois pour la procédure pilote et sur les systèmes de l'avion", a déclaré Speer.

"L'avion d'aujourd'hui n'est plus le même avion qu'il a été", a déclaré Speer.

Cependant, il y a eu quelques accidents mortels au cours des deux dernières années.

En décembre dernier, un ATR 42 s'est écrasé au Pakistan après que l'équipage eut signalé des problèmes de moteur. 47 personnes ont été tuées.

Un autre ATR 42 s'est écrasé en août 2015 en Indonésie, tuant les 49 passagers et les cinq membres d'équipage. Mais cet accident n'a peut-être rien à voir avec l'avion. Il s'est écrasé en terrain montagneux à environ 2600 mètres au-dessus du niveau de la mer pendant une phase de vol de visibilité réduite due à la pluie et au brouillard, selon le site Internet Airsafe.com. Les deux accidents sont toujours sous enquête.

Ranter a déclaré que le bilan de sécurité de l'ATR est globalement "très bon".

Certains des ATR sont des avions combinés, ce qui signifie que la cargaison est généralement chargée dans la partie avant de la cabine, les sièges étant retirés et les passagers à l'arrière.

Mais Ranter a déclaré qu'il "n'était pas au courant de problèmes de sécurité ou d'accidents antérieurs liés à des configurations combinées sur les avions ATR."

http://www.cbc.ca/news/canada/plane-cra ... -1.4449354


_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 15 Déc 2017 19:30

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 19:30 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Photo: TSB

Image

Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 21 Déc 2017 11:01

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017 11:01 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
http://www.tsb.gc.ca/fra/enquetes-inves ... 7c0146.asp

Enquête aéronautique A17C0146
Collision avec relief

Mise à jour du 20 décembre 2017

La mise à jour suivante contient des faits que le BST a été en mesure de valider à ce jour. Elle ne contient aucune conclusion sur les facteurs qui ont contribué à l'événement. Le rapport d'enquête final comprendra une analyse de tous les facteurs pertinents ainsi que les constatations du Bureau.

L'événement

Le 13 décembre 2017, un aéronef ATR42-320 exploité par West Wind Aviation, assurant le vol WEW282, a quitté l'aéroport Fond-du-Lac (Saskatchewan) (ZFD) en direction de Stony Rapids (Saskatchewan) (YSF) avec 22 passagers et 3 membres d'équipage à bord. À 18h12, peu après le décollage, l'aéronef est entré en collision avec les arbres et le relief à moins d'un mille à l'ouest de l'extrémité de la piste 28. L'aéronef a été détruit. Six passagers et un membre d'équipage ont subi des blessures graves. Dix-huit autres occupants de l'aéronef ont également été blessés. Le BST mène une enquête.

État d'avancement de l'enquête

Le BST a dépêché sur les lieux une équipe d'enquête, comprenant des enquêteurs du secteur aéronautique et des experts techniques de son Laboratoire d'ingénierie à Ottawa. L'équipe en est à terminer son travail sur le terrain, et quittera les lieux dès que l'épave aura transportée vers un emplacement sécuritaire. Certaines pièces seront envoyées au laboratoire du BST pour des tests et de plus amples examens. Jusqu'à maintenant, l'équipe a :

terminé l'examen des lieux de l'accident et recueilli des photos du site et de l'épave, des images obtenues par UAV/drone ainsi que des plans de l'aéroport
examiné le poste de pilotage et obtenu des documents techniques, opérationnels et d'entretien
récupéré divers instruments et appareils électroniques à mémoire permanente, y compris l'enregistreur de données de vol, l'enregistreur de conversations du poste de pilotage et la radiobalise de repérage d'urgence, qui ont été transportés au laboratoire du BST
examiné les deux moteurs de l'aéronef
inspecté une partie de la cabine et la disposition des sièges
mené des entrevues avec des premiers répondants, des employés de l'aéroport, des membres de l'équipage, des passagers et d'autres témoins en plus d'obtenir copie des déclarations des témoins oculaires
Ce que nous savons suivant l'examen initial

L'aéronef a heurté des arbres, puis le relief.
L'épave a tracé un sillon d'au moins 800 pieds de longueur.
L'aéronef n'a pas versé, mais il penche nettement vers la droite.
Le côté gauche semble le plus endommagé.
Le fuselage s'est rompu environ vis-à-vis de la troisième rangée de sièges.
Les moteurs fonctionnaient jusqu'au moment de l'impact
Mesures de sécurité prises

West Wind a interrompu les vols des appareils ATR pendant que la compagnie effectue un examen interne de ses opérations.
Travailler avec d'autres organismes

Le BST mène des enquêtes indépendantes. Dans ce cas-ci, les organismes suivants ont dépêché des représentants sur place :

Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) de la France, puisque l'avion était certifié dans ce pays
ATR, le constructeur de l'avion
Pratt & Whitney Canada, le constructeur des moteurs
Nous tenons également à souligner la contribution de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et des Rangers canadiens basés dans la collectivité, qui ont protégé les lieux.

Prochaines étapes

Parmi les activité prévues dans les jours et semaines à venir, l'équipe d'enquête va :

examiner l'information contenue dans l'enregistreur de conversations du poste de pilotage, l'enregistreur de données de vol et d'autres appareils électroniques pour aider à établir la séquence des faits avant la collision
rassembler et analyser les données météorologiques pour comprendre dans quelle mesure les conditions météorologiqes ont joué un rôle
examiner les dossiers d'entretien de l'aéronef, la formation du pilote, ses qualifications et ses compétences
mener des entrevues de suivi, notamment avec des témoins et l'exploitant de l'aéronef
examiner les politiques opérationnelles, les procédures et les exigences réglementaires
examiner les incidents antérieurs qui ont pu impliquer ce type d'aéronef au Canada, aux États-Unis ou ailleurs, ainsi que les mesures de sécurité auxquelles ils auraient donné lieu
Communication des lacunes de sécurité

Les enquêtes sont complexes, et nous prenons le temps qu'il nous faut pour mener une enquête exhaustive. Toutefois, si l'équipe d'enquête découvre des lacunes de sécurité qui présentent un risque immédiat, le Bureau les communiquera sans tarder.

En outre, il importe de ne pas faire de suppositions, ni de tirer des conclusions quant aux causes de l'accident à l'heure actuelle. Il y a souvent de nombreux facteurs qui peuvent contribuer à un accident.

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 23 Déc 2017 07:15

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Sam 23 Déc 2017 07:15 
Hors ligne
Grand Reporter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 16 Nov 2005 18:56
Localisation: Saguenay
Citation:
Écrasement à Fond-du-Lac : West Wind Aviation suspendue par Transport Canada

Transport Canada a remis à West Wind Aviation un avis de suspension de son certificat d'exploitation aérienne. L'un de ses appareils s'est écrasé près de l'aéroport de Fond-du-Lac, dans le nord de la Saskatchewan.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1074859/ecrasement-fond-du-lac-west-wind-aviation-transport-canada


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 25 Déc 2017 23:57

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Lun 25 Déc 2017 23:57 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 11 Aoû 2007 22:24
Localisation: Papouasie Nouvelle Guinée
Cela ressemble à un problème de givrage , pas un problème du système de dégivrage de l' avion mais un non dégivrage au sol avant son décollage .
Le système de dégivrage de l' ATR marche très bien , il y a parfois des problèmes provenant : de fuites sur les dégivreurs ( on met des rustines comme sur une chambre à air ) , des problèmes sur les Dual valves . Il y a des avertisseurs de pannes au tableau avec des alarmes . Les problèmes sur les dual valves sont enregistrés mais que sur les ATR 72 ( MFC) .
Suite au problèmes de dégivrage il a été installé un système électronique captant les informations des sondes TAT placées sous les ailes et les vitesses . Avant le décollage le copilote doit régler le sélecteur sur la masse de l' avion et le système gère le reste .
Mais tous ces systèmes ne valent que si l' avion est dégivré au sol car l' avion se charge très vite en glace et en général le crash se produit au décollage comme ce cas , les volets sont encore sur 16 degrés , position au décollage .
Les passagers sont sauf , cela n' a pas été le cas en Russie , le pilote n' avait pas voulu faire un dégivrage.
Cela a un cout et certaines compagnies font le forcing auprès des pilotes pour faire des économies et il y a certains pilotes ne veulent pas le faire aussi


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 26 Déc 2017 08:25

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Mar 26 Déc 2017 08:25 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Effectivement, il n'a pas été loin.

(TSB)
Image

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 27 Déc 2017 20:40

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Mer 27 Déc 2017 20:40 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Un homme blessé dans un accident d'avion dans le nord de la Saskatchewan est décédé.

La famille d'Arson Fern Jr. a annoncé sa mort sur une page Gofundme mise en place après le crash du 13 décembre.

Image

.......Selon la famille, Fern, âgée de 19 ans, atteinte de paralysie cérébrale, a eu les jambes cassées, un bassin brisé, des hémorragies internes et un poumon enfoncé.

West Wind a déclaré dans un communiqué de presse que le personnel est dévasté d'apprendre la mort et leurs pensées sont avec la famille.

Plus ici: https://globalnews.ca/news/3935016/nort ... n-fern-jr/

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 07 Jan 2018 13:41

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Dim 07 Jan 2018 13:41 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Résumé de l'article de presse:
http://www.cbc.ca/news/canada/saskatoon ... -1.4476479

Cameco n'utilise plus West Wind Aviation, la compagnie dont l'avion s'est écrasé à Fond-du-Lac, en Saskatchewan, le mois dernier, pour acheminer des employés à destination et en provenance de ses mines, usines dans le nord de la Saskatchewan.

Le remplacement, jugé temporaire, a été confirmé par la compagnie d'uranium samedi.

Cameco utilisera plutôt la filiale en propriété exclusive de West Wind, Transwest Air. Les deux compagnies sont détenues à 80% par Athabasca Basin Development (un groupe de sept collectivités du nord de la Saskatchewan) et la Prince Albert Development Corporation.

«Nous continuons d'utiliser des transporteurs et des services approuvés par Transports Canada, qui respectent nos propres normes et celles du gouvernement», a déclaré Gord Struthers, porte-parole de Cameco.

"Nous menons nos propres audits pour nous assurer qu'ils répondent également à nos propres normes et attentes", a-t-il ajouté.

"Nous avons vérifié Transwest au cours de chacune des deux dernières années et une autre vérification est prévue pour 2018."

West Wind déjà suspendu.

Le changement de fournisseur de vols de la compagnie n'est pas une surprise, étant donné que Transports Canada a immobilisé tous les vols de West Wind à compter du 22 décembre. La compagnie avait déjà retiré volontairement tous ses avions à turbopropulseurs ATR.

Au cours de son inspection, Transports Canada a constaté des «lacunes» dans le système utilisé par West Wind pour suivre des facteurs tels que l'historique d'entretien d'un avion, l'aptitude des pilotes à piloter un avion et le poids de l'avion après le décollage.

Transwest possède son propre certificat d'exploitation aérienne et n'a pas été touché par les actions de Transports Canada contre West Wind.

Maintenant, l'entreprise doit donner à Transports Canada ce qu'on appelle un plan d'action corrective.

«Pour obtenir leur certificat d'exploitant aérien, ils devront prouver leur conformité et le faire en vertu de leur plan de mesures correctives», a déclaré Greg McConnell, un ancien inspecteur de Transports Canada.

«Avant l'incident de décembre, ils avaient un dossier de sécurité irréprochable, ce qui n'est pas le cas le plus facile dans le nord de la Saskatchewan.

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 24 Jan 2018 10:33

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Mer 24 Jan 2018 10:33 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Citation:

http://www.cbc.ca/news/canada/saskatoon ... -1.4500944

Six des 22 personnes qui se trouvaient à bord d'un avion qui s'est écrasé peu après le décollage à Fond-du-Lac, en Saskatchewan, le mois dernier, et leurs familles prévoient de poursuivre la compagnie aérienne concernée, selon l'avocat qui les représente.

Selon Tony Merchant du Merchant Law Group de Regina, l'appareil de West Wind Aviation n'aurait pas dû prendre l'air le 13 décembre pour plusieurs raisons, notamment du fait que l'avion était en surcharge.

"Il y avait des discussions même parmi le personnel de l'avion étant en surcharge", a déclaré Merchant. "Il y avait des problèmes de placement des personnes dans l'avion et la façon dont le poids a été distribué."

Le marchand a également déclaré qu'aucune instruction n'avait été donnée aux passagers pendant que l'avion tombait, "pas un mot".

Selon la déclaration - qui sera déposée mercredi matin à la Cour du Banc de la Reine de Regina - «il n'y avait aucun avertissement ou indication du pilote ou du personnel de vol qu'il y avait des problèmes pendant l'accident.

"Les passagers ont été laissés à eux-mêmes dans le chaos de l'accident."

"Aucune mesure appropriée" n'a été prise pour déglacer la piste ou l'avion à l'aéroport de Fond-du-Lac, indique également la déclaration.

Aucune des allégations n'a été prouvée devant les tribunaux. Merchant a déclaré que la déclaration est basée sur les expériences de ses clients.

La déclaration mentionne également Athabasca Basin Development - un groupe de sept collectivités du nord de la Saskatchewan qui possède une partie de West Wind Aviation.

Les Parents du passager décédé parmi les demandeurs

Merchant a déclaré que ce groupe comprend les parents d'Arson Fern Jr., le passager de 19 ans qui est mort à l'hôpital deux semaines après l'accident.

Plusieurs autres personnes ont été grièvement blessées.

«Côtes cassées, blessures graves à la tête, hémorragie interne», a déclaré le marchand. "Un certain nombre sont toujours hospitalisés, ce qui est révélateur de la gravité de leurs blessures."

"Il y a aussi la question de l'indemnisation pour choc, TSPT, détresse émotionnelle", a ajouté Merchant. "Dans certains cas, ils ont regardé des choses horribles arriver à des gens qu'ils connaissaient et amis."


Une déclaration de la compagnie aérienne attendue mercredi

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada enquête sur la cause de l'accident et ne devrait pas divulguer ses résultats avant plusieurs mois.

Transports Canada a suspendu le certificat d'exploitation aérienne de West Wind Aviation après l'accident en raison de «lacunes dans le système de contrôle opérationnel de la compagnie».

Les systèmes de contrôle d'exploitation suivent un certain nombre de choses, notamment:

L'historique de maintenance d'un avion.
Le poids des bagages et du fret d'un avion et comment ce poids est réparti dans tout l'avion.
Communication entre les pilotes, les répartiteurs et les autres employés des compagnies aériennes sur le terrain.
L'expérience de terrain des pilotes et le nombre d'heures travaillées avant un vol qui s'est écrasé.
Les vols de West Wind Aviation sont actuellement immobilisés.

La compagnie a déclaré qu'elle publierait une déclaration mercredi matin.

5 000 $ remis aux survivants: documents judiciaires

Selon la déclaration, environ une semaine après l'écrasement, West Wind a remis à chaque survivant 5 000 $ plus une note explicative .

"Dans le but de fournir de l'aide pendant les vacances de Noël pendant cette période difficile, veuillez accepter cette somme de 5 000 $", peut-on lire dans la note..

"En aucun cas, cet argent ne constitue une renonciation pour toute réclamation légale future que vous pourriez souhaiter faire."

Selon sa page Facebook, l'entreprise a également fourni à des survivants des conseils à la suite d'un accident.

_________________
Image
https://twitter.com/PlanesOfLegend


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 09 Mai 2018 19:12

 Re: Saskatchewan: un avion s'écrase peu après son décollage
MessagePosté: Mer 09 Mai 2018 19:12 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 18 Jan 2016 15:03
Localisation: Montréal/Saint Raphael
West Wind Aviation récupère son certificat d'exploitation aérienne

Transports Canada a rétabli le certificat d’exploitation aérienne de la compagnie West Wind Aviation dont l'un des appareils s'est écrasé en décembre 2017 près de l'aéroport de Fond-du-Lac, dans le nord de la Saskatchewan.
La compagnie aérienne basée à Saskatoon est autorisée à reprendre ses services aériens commerciaux au Canada.
Le 22 décembre 2017, Transports Canada avait suspendu le certificat d’exploitation aérienne de West Wind Aviation en raison des lacunes liées au système de contrôle d’exploitation de la compagnie. Mais le ministère fédéral affirme que la compagnie aérienne a répondu à ses préoccupations concernant ces lacunes.
Selon le ministère, un « système de contrôle d’exploitation efficace veille à ce que les activités quotidiennes d’une compagnie respectent les exigences de sécurité, notamment en ce qui a trait à la répartition du personnel et à la régulation d’aéronefs ».
Transports Canada a toutefois déclaré qu’il surveillera de près les activités de West Wind Aviation pour s’assurer que ses activités demeurent conformes à la réglementation en matière de sécurité aérienne.
« Nous remercions nos clients pour leur patience et leur compréhension au cours de cette période difficile et nous sommes impatients de les accueillir de nouveau », a communiqué Pat Campling Jr, le directeur général de West Wind Aviation.
« Notre nouvelle équipe de direction et notre organisation dans son ensemble ont un engagement indéfectible envers la sécurité des opérations », a-t-il ajouté.
Parmi les 25 passagers à bord de l’avion qui s’est écrasé près de l'aéroport de Fond-du-Lac le 13 décembre 2017, neuf ont été grièvement blessés et un passager est mort à l'hôpital.
En avril, les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada ont déterminé que l'appareil n'avait pas été dégivré avant son décollage alors qu’il venait de traverser des conditions givrantes durant son vol précédent.
Sept personnes ont intenté un recours collectif contre la compagnie aérienne, en l'accusant de négligence.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/11 ... n-aerienne

_________________
S'il n'y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO