For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 198 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ... 14  Suivante

Mar 06 Nov 2018 23:06

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mar 06 Nov 2018 23:06 
Hors ligne

Inscription: Mer 31 Oct 2018 19:03
Messages: 10
Bonjour,

Est-ce que quelqu'un connait la VNE pour cet avion ?

Peut-on imaginer une destruction des surfaces en vol, à cause d'un dépassement de vitesse ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 07 Nov 2018 07:05

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 07:05 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Citation:
https://www.seattletimes.com/business/b ... nose-dive/


Suite à l'écrasement fatal d'un avion de Lion Air en Indonésie la semaine dernière, Boeing se prépare mercredi soir à avertir toutes les compagnies aériennes opérant son nouveau 737 MAX du risque de défaillance des instruments pouvant entraîner un piqué dangereux de l'avion, selon une personne informé sur les détails du bulletin.

L’avertissement se présente sous la forme d’un bulletin de service qui s’adresse à tous les exploitants de l’avion et contient des instructions indiquant exactement ce que les pilotes doivent faire si la situation se présente.

Il est normal que la Federal Aviation Administration suive un tel avertissement avec une «consigne de navigabilité» le rendant obligatoire, ce qui est prévu dans les prochains jours.

Les enquêteurs qui étudient les causes de l'accident de Lion Air ont identifié une défaillance potentielle d'un capteur qui informe le pilote et l'ordinateur de contrôle de vol de «l'angle d'attaque» de l'avion, qui est l'angle entre l'aile de l'avion et le flux de l'air qu'il traverse.

L’inquiétude suscitée par le modèle de vol et l’investigation initiale de l’accident indonésien est que le capteur pourrait éventuellement fournir de fausses informations sur cet angle à l’ordinateur de vol, ce qui en déclencherait d’autres.

En particulier, lorsque le capteur indique faussement que le nez est trop haut, il provoque alors une réponse automatique du système qui trim la profondeur pour commencer à rabattre le nez de l'avion.

En même temps, un indicateur de la vitesse minimale informe le pilote que l'avion est près d'un décrochage, ce qui provoque également le tremblement de la colonne de commande du pilote. Et les indicateurs de vitesse de l'air des deux côtés du poste de pilotage sont en désaccord.

Les pilotes doivent utiliser une force supplémentaire pour corriger la compensation de piqué, mais la condition de défaillance se répète, de sorte que ça recommence 10 secondes après la correction.

"Si le nez d'un avion est trimmé à piquer , il devient difficile pour l'équipage de le retenir", a déclaré la personne informée du bulletin de Boeing. «Le nez plonge et ils doivent combattre cette situation. Il faut beaucoup d'efforts pour l'empêcher de plonger. Surtout si votre équipe est stressée et ne sait pas ce qui se passe.

Cette description correspond exactement au type de vol du jet Lion Air qui s’est écrasé.

Pendant 12 minutes avant le crash, l’altitude montait et descendait comme si les pilotes s’efforçaient de maintenir l'altitude, faisant monter l’avion puis le faisant redescendre à plusieurs reprises.

Les pilotes sont généralement formés à la gestion d’une situation délicate, a déclaré la personne informée du bulletin Boeing, mais avec tout le reste qui fonctionne comme il se doit. Dans ce cas, les secousses de la colonne de commande, l'avertisseur de décrochage et le désaccord indicateur de vitesse se combinent pour créer de la confusion et occuper les pilotes très occupés.

Dans son bulletin, Boeing indique aux pilotes que si cette défaillance se produisait, "des forces de commande plus importantes pourraient être nécessaires pour surmonter toute compensation de stabilisation en piqué." Les instructions indiquent ensuite qu'après stabilisation, le système de compensation automatique de la profondeur doit être mis sur off et toute compensation effectuée manuellement.

"Tout cela vient de l'accident indonésien", a déclaré la personne informée du bulletin Boeing. "Je ne suis pas au courant qu'un autre opérateur a ce problème."

Plus de 200 MAX sont en service dans le monde entier.




_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 07:14

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 07:14 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 06:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
Oh c'est très lourd ça. L'avion peut devenir sans prévenir totalement incontrôlable; quelque soient leur formation, la plus rigoureuse et complète possible, les cochers ne peuvent lutter en continu et en s'adaptant à la seconde aux réactions de l'engin, contre une répétition et une redondance des anomalies aussi violentes et répétées.
Ne serait-ce pas plutôt à la maison mère de profiter qu'ils n'ont qu'une flotte proche de 200 en service pour rappeler rapidement tous ces avions et apporter les correctifs qui s'imposent?

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 09:09

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 09:09 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 20 Oct 2016 08:07
bonjour de mon point de vue de simple lecteur de votre site, ça ressemble bcp à l'AF447...

Par contre, pour ce Boeing, pourquoi est ce qu'il ne passe pas lors de ces défaillances dans une sorte de mode "loi directe" pour permettre uniquement aux pilotes de piloter :?:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 10:49

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 10:49 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Avr 2009 10:06
Localisation: LFBO pour boulot et dodo, LFCL pour bouger les ailes !
petit_voyageur a écrit:
bonjour de mon point de vue de simple lecteur de votre site, ça ressemble bcp à l'AF447...

Par contre, pour ce Boeing, pourquoi est ce qu'il ne passe pas lors de ces défaillances dans une sorte de mode "loi directe" pour permettre uniquement aux pilotes de piloter :?:


Pour moi assez différent de l'AF447. Certes tout part d'un défaut des sondes de vitesses (ou d'angle d'attaque comme le suggère l'article proposé par Iceman), mais dans un cas les pilotes n'ont pas compris ce qui se passait et ont donc donné des ordres inappropriés à l'avion (qui restait parfaitement contrôlable), et dans l'autre les automatismes on pris le dessus et les pilotes n'ont pas réussi à contrer leurs actions erratiques.

Sinon je suis comme toi je ne comprends pas pourquoi les pilotes ne sont pas passés en "loi directe" (qui doit exister aussi chez Boeing?) pour reprendre le contrôle.

_________________
Ou pas !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:04

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:04 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Une autre question se pose, pourquoi, semble t'il, que ça se produit uniquement chez Lion Air?

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:04

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:04 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Jeu 20 Oct 2016 08:07
Tom TLS a écrit:
Sinon je suis comme toi je ne comprends pas pourquoi les pilotes ne sont pas passés en "loi directe" (qui doit exister aussi chez Boeing?) pour reprendre le contrôle.


C'est un peu là où je veux en venir, peut être qu'ils n'ont tout simplement pas compris ce qui leurs arrivaient (tout comme l'AF447).

J'avais bien noté que le pb intial est un poil différent (vitesse / angle d'attaque), mais ça semble quand même être une perte d'une sonde importante ?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:21

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:21 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Sam 05 Jan 2013 18:42
petit_voyageur a écrit:
C'est un peu là où je veux en venir, peut être qu'ils n'ont tout simplement pas compris ce qui leurs arrivaient (tout comme l'AF447).

J'avais bien noté que le pb intial est un poil différent (vitesse / angle d'attaque), mais ça semble quand même être une perte d'une sonde importante ?

Non pas l'AF 447 qui a eu un givrage de sondes pitots et non d'incidence
C'est a rapprocher du blocage des sondes AOA de l'A 330 200 d'Eva Air à Taiwan en 01/2013, heureusement que l'incident a eu lieu a haute altitude car en coupant les 3 ADIRU ils sont passé en loi Alternate et on pu récupérer l'ordre à piquer
C'est aussi à rapprocher de l'accident de l'A 320 de Perpignan du D-AXLA mais dans le sens opposé l'absence de protection en basse vitesse ayant fait décroché l'avion
Le déroulement d'un plan horizontal plus ou moins bien signalé puisque asservi au déplacement de la gouverne de profondeur est imparable et conduit dans tous les cas à la catastrophe


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:23

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:23 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 13 Nov 2006 13:22
Localisation: Belgique
Il n'existe pas de "loi directe" sur 737, les commandes de vol sont classiques, hydrauliques et mécaniques (câbles et poulies).

L'une des possibilités est un déroulement de trim intempestif. Problème connu depuis que le trim électrique existe. Les équipages sont censés appliquer une méthode "simple" qui consiste, si j'ai bonne mémoire à "GRASP AND HOLD". "TENIR ET MAINTENIR". C'est une procédure Boeing, applicable de mémoire. Donc, en simu, il y en a un qui se concentre sur le manche, l'autre qui retient la roue de trim à deux mains si nécessaire. Après, voilà, si rien n'est fait l'issue est évidente.

Autre possibilité : un déclenchement du vibreur de manche, qui indique une situation de décrochage (erronée dans ce cas). Là aussi, ce "problème" est un classique, vécu par votre serviteur à la rotation au décollage (pour une sonde AOA défectueuse, comme quoi rien de neuf sous le Soleil). Par contre, mon petit coeur a fait un bon dans sa cage. Réflexe du moment : TOGA, flaps vérifiés et 15 degrés d'assiette positive, et on attend. Evidemment, l'avion volait très bien.

Troisième possibilité, des indications de vitesse erronées. Très déstabilisant mais parfaitement gérable avec un brin de méthode et de sang froid.

PAr contre, ces trois occurences en même temps, pas sûr qu'il existe beaucoup d'équipage pour y survivre !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:35

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:35 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Jeu 24 Mar 2011 17:06
Iceman 29 a écrit:
Citation:
https://www.seattletimes.com/business/b ... nose-dive/


Suite à l'écrasement fatal d'un avion de Lion Air en Indonésie la semaine dernière, Boeing se prépare mercredi soir à avertir toutes les compagnies aériennes opérant son nouveau 737 MAX du risque de défaillance des instruments pouvant entraîner un piqué dangereux de l'avion, selon une personne informé sur les détails du bulletin.

L’avertissement se présente sous la forme d’un bulletin de service qui s’adresse à tous les exploitants de l’avion et contient des instructions indiquant exactement ce que les pilotes doivent faire si la situation se présente.

Il est normal que la Federal Aviation Administration suive un tel avertissement avec une «consigne de navigabilité» le rendant obligatoire, ce qui est prévu dans les prochains jours.

Les enquêteurs qui étudient les causes de l'accident de Lion Air ont identifié une défaillance potentielle d'un capteur qui informe le pilote et l'ordinateur de contrôle de vol de «l'angle d'attaque» de l'avion, qui est l'angle entre l'aile de l'avion et le flux de l'air qu'il traverse.

L’inquiétude suscitée par le modèle de vol et l’investigation initiale de l’accident indonésien est que le capteur pourrait éventuellement fournir de fausses informations sur cet angle à l’ordinateur de vol, ce qui en déclencherait d’autres.

En particulier, lorsque le capteur indique faussement que le nez est trop haut, il provoque alors une réponse automatique du système qui trim la profondeur pour commencer à rabattre le nez de l'avion.

En même temps, un indicateur de la vitesse minimale informe le pilote que l'avion est près d'un décrochage, ce qui provoque également le tremblement de la colonne de commande du pilote. Et les indicateurs de vitesse de l'air des deux côtés du poste de pilotage sont en désaccord.

Les pilotes doivent utiliser une force supplémentaire pour corriger la compensation de piqué, mais la condition de défaillance se répète, de sorte que ça recommence 10 secondes après la correction.

"Si le nez d'un avion est trimmé à piquer , il devient difficile pour l'équipage de le retenir", a déclaré la personne informée du bulletin de Boeing. «Le nez plonge et ils doivent combattre cette situation. Il faut beaucoup d'efforts pour l'empêcher de plonger. Surtout si votre équipe est stressée et ne sait pas ce qui se passe.

Cette description correspond exactement au type de vol du jet Lion Air qui s’est écrasé.

Pendant 12 minutes avant le crash, l’altitude montait et descendait comme si les pilotes s’efforçaient de maintenir l'altitude, faisant monter l’avion puis le faisant redescendre à plusieurs reprises.

Les pilotes sont généralement formés à la gestion d’une situation délicate, a déclaré la personne informée du bulletin Boeing, mais avec tout le reste qui fonctionne comme il se doit. Dans ce cas, les secousses de la colonne de commande, l'avertisseur de décrochage et le désaccord indicateur de vitesse se combinent pour créer de la confusion et occuper les pilotes très occupés.

Dans son bulletin, Boeing indique aux pilotes que si cette défaillance se produisait, "des forces de commande plus importantes pourraient être nécessaires pour surmonter toute compensation de stabilisation en piqué." Les instructions indiquent ensuite qu'après stabilisation, le système de compensation automatique de la profondeur doit être mis sur off et toute compensation effectuée manuellement.

"Tout cela vient de l'accident indonésien", a déclaré la personne informée du bulletin Boeing. "Je ne suis pas au courant qu'un autre opérateur a ce problème."

Plus de 200 MAX sont en service dans le monde entier.





Boeing a bien fait l'annonce mercredi soir confirmé par Reuters ci-après:

https://fr.reuters.com/article/business ... C15E-OFRBS


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:37

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 13 Nov 2006 13:22
Localisation: Belgique
Il existe une commande dénommée "STAB TRIM CUTOUT", sur le piédestal central, qui permet d'isoler électriquement les moteurs du stabilisateur (le trim, quoi). C'est je pense ce dont ils parlent dans ce "bulletin".

Mais d'abord, il s'agit de "GRASP AND HOLD" :lol:

(C'est dingue comme cette phrase m'a marqué).


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:37

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:37 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 25 Jan 2008 14:31
kOOk a écrit:
Il n'existe pas de "loi directe" sur 737, les commandes de vol sont classiques, hydrauliques et mécaniques (câbles et poulies).

L'une des possibilités est un déroulement de trim intempestif. Problème connu depuis que le trim électrique existe. Les équipages sont censés appliquer une méthode "simple" qui consiste, si j'ai bonne mémoire à "GRASP AND HOLD". "TENIR ET MAINTENIR". C'est une procédure Boeing, applicable de mémoire. Donc, en simu, il y en a un qui se concentre sur le manche, l'autre qui retient la roue de trim à deux mains si nécessaire. Après, voilà, si rien n'est fait l'issue est évidente.

Autre possibilité : un déclenchement du vibreur de manche, qui indique une situation de décrochage (erronée dans ce cas). Là aussi, ce "problème" est un classique, vécu par votre serviteur à la rotation au décollage (pour une sonde AOA défectueuse, comme quoi rien de neuf sous le Soleil). Par contre, mon petit coeur a fait un bon dans sa cage. Réflexe du moment : TOGA et 15 degrés d'assiette positive, et on attend. Evidemment, l'avion volait très bien.

Troisième possibilité, des indications de vitesse erronées. Très déstabilisant mais parfaitement gérable avec un brin de méthode et de sang froid.

PAr contre, ces trois occurences en même temps, pas sûr qu'il existe beaucoup d'équipage pour y survivre !



Oui.La procedure exacte, du moins sur le NG, se fait en trois temps:

1)deconnecter l’autopilote
2)si le trim est toujours actif, couper les cutout switch
3)en dernier ressort, grasp and hold


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 11:41

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 11:41 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Lun 13 Nov 2006 13:22
Localisation: Belgique
Je viens de vérifier sur une vieille QRH, en effet. Mais ce GRASP AND HOLD… 8)

Enfin, un STAB RUNAWAY n'est pas une partie de plaisir. Surtout avec des volets sortis (high speed trim).


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 12:08

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 12:08 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Sam 05 Jan 2013 18:42
kOOk a écrit:
Je viens de vérifier sur une vieille QRH, en effet. Mais ce GRASP AND HOLD… 8)

Enfin, un STAB RUNAWAY n'est pas une partie de plaisir. Surtout avec des volets sortis (high speed trim).


Et même en lisse la mise en décrochage est plus rapide et dans l'autre sens le couple de mise en piqué est plus franc avec une forte assiette


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 07 Nov 2018 13:54

 Re: Un avion de Lion Air s'écrase après son décollage de Jakarta
MessagePosté: Mer 07 Nov 2018 13:54 
Hors ligne
Petit Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 29 Oct 2018 12:49
Messages: 4
Donc c'est un indicateur de vitesse défectueux qui déclenche le problème de trim?


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 198 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ... 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO