For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 3016 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 195, 196, 197, 198, 199, 200, 201, 202  Suivante

Dim 04 Mai 2014 23:56

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Dim 04 Mai 2014 23:56 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 21:11
jplandez a écrit:
Pour ce qui est des géotrovetout, c'est le charabia pseudo-scientifique, plus l'incohérence de la faisabilité, qui me conduit à penser que ce sont des charlatans (en plus suite a l'observation visuelle publiée par une passagère à l'oeil de lynx). Ca n'empeche que les calculs d'inmarsat peuvent etre entachés d'erreurs..(il suffirait qu'ils nous disent quelle est cette marge d'erreur).

Pour les géotrouvetout, +1² (flûte, ça fait que 1...).

Pour la marge d'erreur, pas sûr qu'elle soit connue en tant que marge d'erreur : le choix entre vrai/faux pour une hypothèse se fait "scientifiquement" par une analyse de χ² (khi "deux"). Donc le choix entre la route sud ou la route nord "devrait" se faire en comparant le résultat des tests pour chacune. Malheureusement, c'est une loi statistique, et pour appliquer le test il faudrait plusieurs jeux de données pour chacune des routes ET plusieurs jeux de données pour le MH370 : espérons que ça ne puisse pas se faire (plusieurs "MH370"...) :roll:
Inmarsat a donc, logiquement, seulement parlé de meilleure cohérence. Avec un seul jeu de données, c'est la seule solution (comparaison, par exemple, d'un test de moindre carré avec, d'abord des données calculées (celles publiées sur LE graphe), puis, d'après "ce qui s'est dit", en multipliant les données de route nord avec d'autres vols. Y a-t-il des vols sur la route Bandah Aceh - Perth ? Il y a bien les UAE 420 et 424, par exemple, qui empruntent Cocos Islands - Perth, avec des B-777, mais est-ce comparable (utilisent-ils la "vieille" procédure avec 3-F1) ?
Un vol "expérimental" est-il faisable dans les mêmes conditions ? Si on remplace les passagers et le fret par du carburant, y a-t-il assez de réserve pour ne pas risquer d'envoyer dans l'eau d'autres 777 ? Et si c'est techniquement faisable, combien d'expériences faut-il faire avec des choix routes+altitude+vitesse divers pour parvenir à un résultat ?

Et enfin, cela est-il vraiment nécessaire (= n'y a-t-il pas des données non publiables qui ont permis de préciser le lieu probable de fin de vol) ?

Cordialement,
PL


  
home Haut
 Profil  
 
Aider le Site avec PayPal

Lun 05 Mai 2014 00:16

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 00:16 
PaxLambda a écrit:
jplandez a écrit:
Pour ce qui est des géotrovetout, c'est le charabia pseudo-scientifique, plus l'incohérence de la faisabilité, qui me conduit à penser que ce sont des charlatans (en plus suite a l'observation visuelle publiée par une passagère à l'oeil de lynx). Ca n'empeche que les calculs d'inmarsat peuvent etre entachés d'erreurs..(il suffirait qu'ils nous disent quelle est cette marge d'erreur).

Pour les géotrouvetout, +1² (flûte, ça fait que 1...).
Pour la marge d'erreur, pas sûr qu'elle soit connue en tant que marge d'erreur : routes+altitude+vitesse divers pour parvenir à un résultat ?

Ce que j'aimerais savoir, c'est comment est déterminé le delta T (temps aller retour du message.. il doit forcément dépendre du traitement fait par le récepteur avion (c'est le satellite qui émet, l'avion renvoie). et surtout quelle incertitude il y'a a (le temps de traitement du récepteur de bord, lié forcément a la precision de son horloge).
Pareil pour le shift doppler. C'est le satellite qui émet. le récepteur répond en corrigeant sa fréquence de réemission, par rapport à une fréquence théorique (précision de l'emetteur du satellite) ... Tout ca est quand même lié à la précision des quartz qui pilotent les synthétiseurs.. Ca faut beaucoup d'erreurs possibles... (la précision du quartz est données en ppm(pour ma part, dans mon système radio, je dois rester a 10ppm, ente -40 et 85°C , mais ils font surement mieux dans le spatial.).
Compte tenu de la vitesse de la lumière, et des vitesses relatives avion/satellile, ca doit pas faire beaucoup de shift.(en hertz).
Probabilté de se gourrer = non négligeable.


  
home Haut
  
 

Lun 05 Mai 2014 08:35

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 08:35 
https://au.news.yahoo.com/thewest/wa/a/ ... -reviewed/

Citation:
May 5, 2014, 5:03 am

MH370 search area to be reviewed
The West Australian

International aviation experts and investigators will meet in Canberra this week to refine estimates of where Malaysia Airlines Flight MH370 crashed as China reaffirms its commitment to go all out to find the missing plane.

The expert panel, including representatives from plane maker Boeing, will examine military radar data as a well as key information to ensure that the current synopsis of the flight path for MH370 is correct.

MH370 disappeared 57 days ago on a flight from Kuala Lumpur to Beijing.

According to sources in Canberra, any new conclusions will be presented in a report to be handed to civilian contractors who will spearhead the next phase of the search.

Until now, governments and investigators have been quiet about the role of military radar.

The only confirmed radar tracking has been that of Malaysia. Thailand, Singapore, China and Indonesia all have early warning radar systems but there has been no comment on if their radars picked up the MH370.

Australian officials are also silent on the roll of our over-the- horizon radar called Jindalee Operational Radar Network.

On Saturday, the China Maritime Search and Rescue Centre said it sent a special navy vessel that had "strong underwater search capacities", to the southern Indian Ocean. Wang Zhenliang, deputy head of the centre, said China "will go all out" to find MH370.

The ship is expected to arrive on location on Saturday.

Of the 239 passengers and crew aboard the ill-fated flight, 154 were from China.

The flight was also a code-share flight with China Southern Airlines.

The Australian ship Ocean Shield has left the search area for replenishment including fuel and is due in Fremantle tonight.

When it returns to the search area, it will resume the hunt with the Bluefin 21 autonomous underwater vehicle. So far the Bluefin 21 has scoured the ocean floor around the location of the second of four detected black box pings.

However, it cannot search the complete area where the first ping came from for two hours, because the ocean floor drops away well below the operational limits of the Bluefin 21.

It is expected the commercial contractor brought in to continue the underwater search will use a towed device called the Orion that can scan the ocean to a depth of 6000m. Aside from the depth the Orion can work to, its other big advantage is that the scan data is streamed live to the towing ship, saving time.

However, to scan the entire search area of 700km by 80km, could take up to eight months.
with agencies



Ma traduction des passages importants :


Réunion cette semaine à Canberra (où est transféré le QG du JACC) d'un panel d'experts et enquêteurs pour affiner l'endroit du crash et la Chine réaffirme son engagement à tout faire pour retrouver l'avion disparu.

Le panel incluant le constructeur Boeing, examinera les info radars militaires et les éléments clés de la trajectoire.

Toute nouvelle conclusion sera transmise aux Cies civiles qui s'occuperont de la nouvelle phase de recherche.

Jusqu'à présent, gouvernements et enquêteurs ont été discrets sur les rôles des radars militaires y compris les australiens avec leur radar JORN.

Les chinois ont envoyé samedi un navire avec de forts moyens de recherche sous-marines.

La zone de recherche a été étendue à 700 km x 80 km et les recherches pourraient prendre 8 mois.
--------------

D'autres articles évoquent aussi une difficulté supplémentaire : l'absence de cartographie sous-marine de la région ainsi que des fonds supérieurs à la capacité du robot Bluefin.


Modifié en dernier par quid14 le Lun 05 Mai 2014 08:45, modifié 2 fois.

  
home Haut
  
 

Lun 05 Mai 2014 08:42

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 08:42 
Le sous marin pourrait être l'ORION :

http://www.phnx-international.com/specs ... cSheet.pdf


  
home Haut
  
 

Lun 05 Mai 2014 09:48

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 09:48 
Hors ligne

Inscription: Mer 08 Juil 2009 21:34
Localisation: Asie du sud est, UAE et Autriche
Il y a quand même une information que je trouve intéressante c'est que les environs du ping du premier jour (qui a duré plus de 2 heures) n'ont pas pu être explorés car le plancher océanique s'enfonce bien au delà des capacités opérationnelles du Blue Fin.


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 05 Mai 2014 12:37

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 12:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 18:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
ZOLA a écrit:
Il y a quand même une information que je trouve intéressante c'est que les environs du ping du premier jour (qui a duré plus de 2 heures) n'ont pas pu être explorés car le plancher océanique s'enfonce bien au delà des capacités opérationnelles du Blue Fin.
Oui sauf si après nouveau réglage du disjoncteur de profondeur ils sont retournés 'finir' le job. Je crois bien avoir lu quelque part ds les comm ou les conférences de presse du JACC qu'ils avaient 'completed' tout le cercle de 10km. contrairement aux recherches avion nous ne disposons pas de la carte des 'surfaces' couvertes sous-marines. De toutes manières ils vont élargir et élargir encore.

Et si je lis les deux derniers communiqués officiels du JACC,
le Bluefin-21 est encore en prêt par l'US Navy pour 4 semaines de recherche,
Ocean Shield devant 'approfondir' les recherches autour de la zone de disparition. Il vient d'arriver au port (le 05 mai) pour ravitaillement et aussi une courte maintenance et réglages dont modification du software du Delphin-21. Ocean Shield retournera au plus tôt sur zone.
Tout le monde ou presque est au port ou affecté à de nouvelles tâches sauf un navire Malaisien (Bunga Mas) et des navires chinois.

Ocean Shield on route to Fleet Base West
http://www.jacc.gov.au/media/releases/2 ... mr042.aspx

Ocean Shield resupplies and continues the Search

"...Ocean Shield will today return to Fleet Base West to replenish its supplies and conduct routine maintenance and software modifications to Phoenix Autonomous Underwater Vehicle ‘Artemis’ Bluefin-21...
...Although the search to date has not uncovered any evidence of possible aircraft debris during operations, the data collected during the 35 days at sea will assist in narrowing the search area for the final resting place of MH370. ..."
http://www.jacc.gov.au/media/releases/2 ... mr043.aspx

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 05 Mai 2014 15:33

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 15:33 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 18:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
trop tard pour éditer:
le JACC vient d'ajouter les transcriptions de deux conférences de presse,
2 mai 2014
avec A. HOuston, M. Troadec et Hishammuddin Hussein dit 'H2O'
"... Angus Houston: I am confident that the area in the Southern Ocean is the right search area and I am sure that in the fullness of time we will find the aircraft in that area of the Indian Ocean.
Hishammuddin Hussein: Thank you, Angus. I can also confirm that I am looking ..."

5 mai
avec Warren Truss, le 'Deputy Prime Minister', le ministre chinois Yang Chuantang et toujours 'H2O', beaucoup plus longue.

http://www.jacc.gov.au/media/
Les australiens mettent toutes les déclarations ou promesses de participation sur la place publique.

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 05 Mai 2014 16:13

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 16:13 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 21:11
jplandez a écrit:
Ce que j'aimerais savoir, c'est comment est déterminé le delta T (temps aller retour du message.. il doit forcément dépendre du traitement fait par le récepteur avion (c'est le satellite qui émet, l'avion renvoie). et surtout quelle incertitude il y'a a (le temps de traitement du récepteur de bord, lié forcément a la precision de son horloge).
Pareil pour le shift doppler. C'est le satellite qui émet. le récepteur répond en corrigeant sa fréquence de réemission, par rapport à une fréquence théorique (précision de l'emetteur du satellite) ... Tout ca est quand même lié à la précision des quartz qui pilotent les synthétiseurs.. Ca faut beaucoup d'erreurs possibles... (la précision du quartz est données en ppm(pour ma part, dans mon système radio, je dois rester a 10ppm, ente -40 et 85°C , mais ils font surement mieux dans le spatial.).
Compte tenu de la vitesse de la lumière, et des vitesses relatives avion/satellile, ca doit pas faire beaucoup de shift.(en hertz).
Probabilté de se gourrer = non négligeable.


Bonjour,

Pour ce qui est de la distance, sa détermination peut avoir deux origines :
- la puissance du signal reçu (qui conduit à une estimation probablement très large),
- à partir du temps mis pour l'aller-retour : calculée à partir de votre "delta T" et de la vitesse de la lumière ("c"), la précision maximale est, avec une porteuse ~1.6GHz ("F1"), de l'ordre du décimètre (c/F1). Mais, pour une étude après coup, elle doit être calculée avec les enregistrements disponibles qui ne sont très vraisemblablement pas le signal lui-même mais des données "numériques". Le "delta T" sera donc calculé en faisant la différence entre la donnée temporelle attachée à la réponse et la donnée temporelle attachée à l'émission du "ping" du satellite. La précision dépend donc de ... la précision de la datation des signaux. Je ne crois pas qu'elle ait été publiée et je n'ai pas eu le courage de fouiller dans ce qui est dispo sur Internet (Inmarsat, brevets, site de "radio-amateurs et autres passionnés par les satellites (dont certain sont très pointus : un bon exemple provient des "gens" qui calculent les "flares" des satellites Irridium (il s'agit de déterminer là où le reflet du soleil dans les panneaux solaires sont visibles de la surface de la Terre, sachant que les satellites tournent sur eux-mêmes ! ). De quoi "impressionner la galerie" en disant :"tiens, dans trois minutes, il va apparaître une nouvelle étoile dans ce coin du ciel..." (exemple pour Toulouse en heure légale : http://www.heavens-above.com/IridiumFla ... 155&tz=CET ).
Avec un horodatage à la microseconde, l'incertitude serait de 2 x (300000/1000000) = 600 mètres (A-R, donc 300 mètres sur la distance de l'avion). Mais il faut ajouter, comme vous le remarquez, l'incertitude sur le temps de traitement du signal entre la réception et l'émission. Il a pu être déduit des premiers "handshakes" quand la position de l'avion était connue. Pour les suivants, le traitement étant différent a pu conduire à des temps de traitement eux-mêmes différents : on peut faire confiance à Inmarsat de parfaitement connaître le matériel et d'avoir apporté les corrections convenables.
Le satellite se déplaçant, l'incertitude sur sa position se répercute sur celle de l'avion. Je pense que c'est marginal, les caractéristiques de l'orbite étant très bien connues "publiquement" et sans doute encore mieux chez Inmarsat.

Pour ce qui est des calculs à partir de l'influence de l'effet Doppler, c'est une autre histoire. Si c'était un effet "brut" sur la porteuse, l'ordre de grandeur du décalage de fréquence serait de l'ordre de 0 (avion se déplaçant parallèlement au satellite et à la même vitesse) à quelque chose comme 2000Hz (vitesse maxi du satellite ~350km/h et vitesse maxi de l'avion ~950km/h soit un différentiel maxi de 1300km/h appliqué à la fréquence 1.6GHz, le calcul approximatif étant F x delta V/c).
Malheureusement, le système compense l'effet Doppler dû aux déplacements :
- du satellite par rapport à la station terrestre,
- en partie du satellite par rapport à l'avion (le "en partie" n'étant ni clair ni publié, mais voir, entre autres, le brevet déjà indiqué : https://www.google.com/patents/US6008758). C'est grâce à ce "en partie" que des calculs ont pu être faits.

Cordialement,
PL


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 05 Mai 2014 16:48

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 16:48 
PaxLambda a écrit:
...
Avec un horodatage à la microseconde, l'incertitude serait de 2 x (300000/1000000) = 600 mètres (A-R, donc 300 mètres sur la distance de l'avion).
...

Sur le système que je développe actuellement, (un chronométrage de fous furieux qui roulent à 300km/h), il me faut, a 2.4Ghz, et un débit de 500Kb/s, dans les 300 micro secondes pour envoyer 16 octets (avec le préamble et le crc).
J'arrive à horodater à la milliseconde, lors de l'it de fin de réception. mais pas mieux...

Pour le satellite, il est très haut avec un angle de vision assez faible. Il faut donc projeter l'erreur sur la surface terrestre.


  
home Haut
  
 

Lun 05 Mai 2014 17:46

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 17:46 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 21:11
jplandez a écrit:
.../...
Pour le satellite, il est très haut avec un angle de vision assez faible. Il faut donc projeter l'erreur sur la surface terrestre.


Oui, absolument !
On obtient, avec la distance satellite-avion, une sphère de possibilité de présence et c'est l'intersection de cette sphère avec le géoïde terrestre à l'altitude de l'avion qui donne un, grosso modo, cercle où se trouve l'avion.
Il faut donc prendre en compte l'altitude de l'avion (inconnue, mais qui a, je pense, une influence assez faible) et il faut bien sûr utiliser la bonne forme du globe terrestre.
Mon exemple à la microseconde était juste pour indiquer un ordre de grandeur. Si l'horodatage est à la milliseconde, l'incertitude devient immense !

EDIT : (oublié la moitié...). On peut se représenter l'incertitude sur la distance calculée à partir de la différence des horodatages comme "l'épaisseur de la sphère". À l'erreur près de forme du géoïde par rapport à une sphère, on peut visualiser cette incertitude en dessinant deux cercles dont les centres sont distants de ~42000km, l'un représentant la Terre et de rayon ~6370km et d'épaisseur 10km (incertitude sur l'altitude de l'avion), l'autre de rayon "distance calculée" et d'épaisseur "incertitude sur la distance". L'erreur sur la position de l'avion est la "largeur" de l'intersection des épaisseurs. Il est bien évident que cette "largeur" dépend de l'endroit où se coupent les cercles :
- l'erreur due à l'épaisseur du cercle Terre est minimale à la verticale du satellite, et maximale pour un angle de vision du satellite depuis l'avion sur l'horizon,
- c'est, en quelque sorte, le contraire pour l'erreur due à l'incertitude sur la distance avion-satellite : minimale pour une vision à l'horizon et maximale à la verticale du satellite.
Je laisse le soin aux matheux de calculer où la somme de ces erreurs est minimale. Peut-être dans la région où le satellite est visible depuis l'avion sous un angle de 45° par rapport à l'horizon ? Ce serait un coup de bol, car c'est dans ce coin qu'a eu lieu le "handshake" de 0:11 UTC !

PL


  
home Haut
 Profil  
 

Lun 05 Mai 2014 21:09

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Lun 05 Mai 2014 21:09 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 21:11
PaxLambda a écrit:
.../... L'erreur sur la position de l'avion est la "largeur" de l'intersection des épaisseurs..../...
Correction (trop tard pour éditer !) : ce n'est bien sûr pas l'intersection mais la plus grande "largeur" (de chaque côté du cercle obtenu sans incertitude) que l'on peut obtenir en appliquant la distance D-d (d=erreur sur la distance) à une altitude H-h (h=erreur sur l'altitude) de l'avion, puis la distance D+d à l'altitude H+h de l'avion. Cela donne un segment de droite perpendiculaire au cercle sans incertitude qu'il faut alors, comme le disait jplandez, projeter au sol.

Oui, bon, est-ce bien clair toutes ces considérations géométriques ? :roll:

PL


  
home Haut
 Profil  
 

Mar 06 Mai 2014 10:41

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Mar 06 Mai 2014 10:41 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 18:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
Le JACC a inauguré une autre subdivision dans son lien qui présente la réunion tripartite tenue à Canberra le 5 mai entre Chine Malaisie et Australie. Il fait un point sur ce qui a été fait, sur ce qui est en place et surtout pour ce qu'ils vont déployer dans peu de temps et les modalités d'organisation et de gestion pour le faire.
Les trois principaux pays impliqués mettent au point un accord clairDont les moyens financiers pour les recherches avec des compagnies privées. Il s'agira en particulier d'y inclure l'analyse de toutes les données recueillies pour préciser encore la meilleure zone de recherche, les moyens d'analyse bathymétrique pour sonder la zone de recherche ainsi que les engins sous-marin nécessaires pour scanner toute cette zone
La Malaisie a créé l'IIT -International Investigation Team - l'équipe d'expert internationaux en charge des rapports et propositions pour répondre aux obligations de la convention OACI.
Un plan a été discuté pour la période intermédiaire en cours avant la nouvelle phase.
Pour les familles dont les Parties se préoccupent des lignes de conduite ont été convenues entre ceux-ci. En plus des arrangements de transport dont chaque partie aura la responsabilité selon les pays, pour les conditions d'accès pour les familles, il est convenu que si l'épave est retrouvée elles seront conviées sur les lieux mais pas avant un délai de 2 à 4 semaines après confirmation.
La coopération sera entretenue et le JAAC va être localisé à Canberra pour assurer ses fonction à haut niveau et avec la Chine et la Malaisie de manière plus proche et rapidement sans changer cependant sa base qui est à Perth.

MH370 Tripartite Meeting
5 May, 2014
http://www.jacc.gov.au/communiques/2014/may/com001.aspx

(Les deux conférences de presse tenues les 2 et 5 mai déjà signalées ont leur lien dans une autre subdivision sur le site JACC).

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
 

Mar 06 Mai 2014 17:20

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Mar 06 Mai 2014 17:20 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mar 30 Juin 2009 17:03
En tout cas les responsables des recherches continuent à miser sur la zone au large de l'australie. Sont arrivées ces jours-ci sur les cotes australiennes plusieurs barges "armoured", on military ops, dixit marine traffic. Ces plateformes géantes en provenance de Singapour avec leur remorqueur semblent bien destinées à ramener l'épave après sa découverte.


  
home Haut
 Profil  
 

Mar 06 Mai 2014 19:52

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Mar 06 Mai 2014 19:52 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Sam 17 Mai 2008 18:19
Localisation: BUC chez BLERIOT
Sur le blog intéressant de tfmassociates (et celui de ducansteel qui communique souvent avec eux), et à la suite de l'article consacré à MH370, les mises à jour et les commentaires dépassent allègrement les 800 et ils en font la valeur.
Je sélectionne celui-ci récent de "airlandseaman"

"airlandseaman said,
May 4, 2014 at 9:03 pmNew details on the 17 handshakes. Yes, 17.
https://dl.dropboxusercontent.com/u/323 ... 4-2014.pdf
I noticed that the 16:30 handshake is said to have been triggered by a turn while taxiing. This explains the small L band Doppler observed at 16:30."

le lien du pdf vous fera aller à cette page du blog blog.sciencenet.cn (ou mieux http://www.sciencenet.cn/english/ )
http://translate.google.com/translate?d ... d%3D790755
Noter en bas de page les deux autres liens et ceux en colonne de droite.

Je n'y comprends pas grand chose: je livre avant d'essayer de déchiffrer... ou de lire les commentaires de nos spécialistes.

Remarquer au commentaire précédent du même auteur le lien pour la notice du Honeywell AES

_________________
Dans l'espace, avec humanité.


  
home Haut
 Profil  
 

Jeu 08 Mai 2014 05:43

 Re: Un avion de Malaysia Airlines disparait en vol (Partie 1
MessagePosté: Jeu 08 Mai 2014 05:43 
Hors ligne
Réparateur de Dirigeable
Réparateur de Dirigeable

Inscription: Lun 01 Aoû 2011 21:11
aldeux a écrit:
.../...Sont arrivées ces jours-ci sur les cotes australiennes plusieurs barges "armoured", on military ops, dixit marine traffic.../...

Bonjour,

Ce serait possible d'avoir de plus amples précisions sur ces barges ? Et un lien peut-être ?

Merci d'avance,
PL


  
home Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 3016 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 195, 196, 197, 198, 199, 200, 201, 202  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO