For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 17  Suivante

Lun 10 Juin 2019 13:41

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 10 Juin 2019 13:41 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
TWaerts Image a écrit:
Blindage juridique : l’affaire s’annonce chaude !

Comme Boeing fait l’objet d’une enquête criminelle fédérale liée au 737 MAX, l'entreprise a réuni une équipe de la défense très soudée, dirigée par un avocat qui a représenté le vice-président Mike Pence dans l'enquête sur l'ingérence russe, un autre qui a servi comme procureur général adjoint du pays et un troisième qui a joué un rôle central dans l'enquête russe et dans la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

Le rôle joué en coulisse par ces avocats de premier plan reflète les enjeux capitaux pour Boeing. Ils cherchent à convaincre simultanément les autorités de réglementation et le public que le 737 MAX peut être remis en service en toute sécurité, tout en manœuvrant discrètement dans le maquis juridique, pendant que les procureurs du ministère de la Justice des États-Unis examinent sans aménité la façon dont cet avion a été jugé sûr avant deux accidents mortels.

Par l'intermédiaire d'un grand jury fédéral siégeant à Washington, D.C., les procureurs examinent les processus de conception et de certification du 737 MAX, après l’accident du 29 octobre au large de l'Indonésie et de celui du 10 mars en Éthiopie. Ces catastrophes ont tué 346 personnes et ont entraîné l'immobilisation de l'avion dans le monde entier. L'enquête est tenue secrète, mais certains procureurs du ministère de la Justice sont connus pour émettre des citations à comparaître afin d’obtenir des documents.

Boeing est peu bavard sur l'enquête, mais le Seattle Times a reconstitué une image de la personne chargée de la réponse juridique de l'entreprise en interrogeant des personnes qui ont révélé de façon anonyme, en raison de la nature sensible de l'enquête, les actions de l'entreprise.

Les trois avocats qui dirigent l'équipe de la défense sont Mark Filip du cabinet d'avocats Kirkland & Ellis, qui a été sous-procureur général adjoint du président George W. Bush, Richard Cullen de McGuireWoods, un cabinet d'avocats et de gestion de crise basé en Virginie, et William Burck, codirecteur associé du cabinet Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan à Washington.

"Ces avocats et leurs cabinets forment une équipe composée de certains des avocats et cabinets d'avocats les plus respectés du pays ", a déclaré J. Michael Luttig, ancien juge de la Cour d'appel fédérale, qui est maintenant conseiller principal de Boeing, supervisant les questions juridiques découlant des crashes. Cette équipe a déjà représenté Boeing dans divers dossiers depuis plus d'une décennie, a-t-il dit.

Source : https://www.seattletimes.com/business/b ... stigation/



Touches du bois ou casse du bois! :arrow:

Image

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mar 11 Juin 2019 13:03

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 13:03 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
tibo m Image a écrit:
Un B737 Max de la compagnie Norwegian est actuellement en "ferry flight" depuis Malaga vers Stockholm mais celui-ci semble être bloqué au-dessus de la France à la frontière allemande :

Image

https://www.flightradar24.com/NAX8922/20d961bc


Ils semble avoir fait demi-tour ou il s'est posé en France. SE-RTB Elsa Beskow.

https://www.flightradar24.com/data/airc ... b#20d961bc

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Juin 2019 13:29

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 13:29 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Iceman 29 Image a écrit:
tibo m Image a écrit:
Un B737 Max de la compagnie Norwegian est actuellement en "ferry flight" depuis Malaga vers Stockholm mais celui-ci semble être bloqué au-dessus de la France à la frontière allemande :

Image

https://www.flightradar24.com/NAX8922/20d961bc


Ils semble avoir fait demi-tour ou il s'est posé en France. SE-RTB Elsa Beskow.

https://www.flightradar24.com/data/airc ... b#20d961bc


Il semble avoir atterri à Paris-Vatry

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Juin 2019 15:47

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 15:47 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
NOTAM France VS Allemagne concernant les Max:

Image

https://twitter.com/Lustublog/status/1138438079235182597

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Juin 2019 18:12

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 18:12 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
C'est quand même dingue, que se soit qu'une fois arrivé à la frontière allemande en plein vol, que l'on se rende compte qu'il ne peut pas passer !! :roll:

Citation:
Bloqué par l'Allemagne, un Boeing 737 MAX de Norwegian est contraint d’atterrir en France

Les autorités allemandes ont refusé l'entrée de l'appareil dans leur espace aérien. Le Boeing 737 Max qui effectuait un "vol de repositionnement" a finalement atterri à l'aéroport Paris-Vatry.
Il n’aura finalement pas pu rejoindre sa base. Après avoir été cloué au sol pendant trois mois, un Boeing 737 MAX 8 de la Norwegian parti ce mardi matin sans passagers de Malaga en Espagne a été contraint de modifier son itinéraire.

Comme en témoignent les images du site Flightradar24, l’appareil qui devait se rendre à Stockholm en Suède s'est mis soudainement à tourner en rond à proximité de la frontière franco-allemande. L’Allemagne refusait en effet qu’il pénètre dans son espace aérien.

Atterrissage en France
Pour rappel, les Boeing 737 MAX impliqués dans les crashs de la Lion Air et d’Ethiopian Airlines sont interdits de vol depuis la mi-mars. Mais quelques exceptions sont possibles. Dans le cas présent, Norwegian assure avoir eu l’autorisation de l’Agence européenne de la sécurité aérienne d’effectuer un "vol de repositionnement", c’est-à-dire un vol sans passagers pour rejoindre sa base. "Le plan de vol de l’appareil a été approuvé par Eurocontrol", poursuit la compagnie.

Malgré l'accord des autorités européennes, chaque pays demeure souverain. D'où la décision de l'Allemagne de refuser l'entrée de l’appareil dans son espace aérien. Une interdiction qui a contraint la Norwegian à revoir sa trajectoire. La France a finalement autorisé l’avion à se poser à l’aéroport Paris-Vatry "afin de se ravitailler". On ignore pour le moment quand il pourra repartir et par quelle route aérienne il va pouvoir rejoindre la capitale suédoise.


_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 11 Juin 2019 19:12

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 11 Juin 2019 19:12 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons
Article Les Echos d'aujourd'hui:

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/crise-du-737-max-le-principal-actionnaire-de-boeing-fait-monter-la-pression-1028075

Le 737 Max redécollera-t-il ?
Cloués au sol depuis la mi-mars, les Boeing 737 Max ne semblent pas prêts de redécoller. Dans l'attente d'une nouvelle certification de l'Aviation civile, la compagnie américaine American Airlines a en tout cas annulé tous ses vols avec cet avion jusque début septembre. D'autres devraient suivre. Mais les ennuis c'est bien connu volent en escadrille. Et c'est maintenant au tour des actionnaires du constructeur _ qui a perdu 20 % en Bourse depuis début mars _ de faire part de leur grogne. Le fonds Vanguard, qui en détient 7 %, vient d'écrire aux dirigeants et administrateurs de Boeing pour s'interroger sur leur gestion de la sécurité. Quant au vétéran de la protection des consommateurs, Ralf Nader, il a carrément déclaré que le 737 Max "ne doit plus jamais voler" car les "moteurs de l'avion sont trop lourds pour le fuselage traditionnel". Il a perdu sa petite nièce Samya Stumo (24 ans) dans le crash d'Ethiopian.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 12 Juin 2019 06:26

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 12 Juin 2019 06:26 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Crise du 737 MAX : le principal actionnaire de Boeing fait monter la pression.

Les gestionnaires du fonds Vanguard, principal actionnaire de l'avionneur avec 7 % du capital, se disent « très préoccupés » après des informations qui font état de lacunes de l'avionneur en matière de surveillance, rapporte le « Financial Times ». De son côté Ralph Nader, le défenseur des droits des consommateurs, estime que le 737 MAX « ne doit plus jamais voler ».

Contraint d'immobiliser tous ses 737 Max depuis la mi-mars, après deux accidents en cinq mois qui ont fait 346 victimes, Boeing vit sous pression. Pression des autorités de l'aviation civile mondiales qui doivent recertifier le 737 MAX. Pression des compagnies aériennes qui veulent savoir quand le mono-couloir pourra redécoller. Pression des actionnaires enfin qui demandent des comptes sur ce fiasco. C'est ce que vient de faire Vanguard, le premier actionnaire de l'avionneur avec 7 % du capital.
Dans une lettre datée de la semaine dernière et que le « Financial Times (FT) a pu consulter , le responsable de la politique de gouvernance du fonds, Robert Main, écrit : « En tant qu'actionnaires, nous attendons des sociétés qu'elles supervisent efficacement les risques matériels de leurs activités. Dans le cas de Boeing, nous nous attendons à ce que ses dirigeants, y compris son conseil d'administration, surveillent de près et maintiennent la sécurité de ses avions ».
Lors de l'assemblée générale de Boeing le 29 avril, Dennis Muilenburg, qui pilote le groupe depuis l'été 2015, a pourtant sauvé son poste de PDG. Une proposition visant à le scinder en deux et de nommer un président indépendant chargé de gérer la crise n'a pas été votée. Mais le vote en faveur de cette motion « est passé de 25 % l'année précédente à 34 %, alors que les problèmes de sécurité du MAX n'étaient pas encore apparus », souligne le FT.....’

La suite ici: https://www.lesechos.fr/amp/1028075

L

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 14 Juin 2019 12:22

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 14 Juin 2019 12:22 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 16 Juin 2019 22:17

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Dim 16 Juin 2019 22:17 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Citation:

https://www.businessinsider.fr/us/boein ... how-2019-6

Le PDG de Boeing reconnaît une "erreur" avec 737 Max avant le salon du Bourget, alors que les analystes notent qu'un "nuage sombre menaçant" plane sur l'ensemble du secteur

Alex Morrell 16 juin 2019, 19h25

Le PDG de Boeing, Dennis Muilenberg, a admis que son entreprise avait commis des erreurs "inacceptables" dans le traitement d'un dispositif de sécurité impliqué dans deux accidents mortels du 737 Max.

En prévision du premier événement de l'industrie aéronautique, Boeing promet plus de transparence, car il s'efforce de relancer son avion le plus vendu.

Mais les problèmes de Boeing pourraient être atténués par une tempête économique plus large qui, de l'avis de nombreux analystes, menace de ralentir le secteur des avions commerciaux, évalué à 150 milliards de dollars.

Parmi les préoccupations en matière de sécurité et les tensions commerciales, les analystes estiment que les ventes d’aéronefs pourraient être les plus basses depuis des années et que la demande de l’industrie semble «réellement effrayante».

Boeing est en plein contrôle des avaries alors que l'industrie aérospatiale est confrontée à une vague d'inquiétudes qui menace de l'enfoncer.

Dennis Muilenburg, PDG de Boeing, a déclaré aux journalistes que son entreprise avait commis une "erreur" dans la gestion de la fonctionnalité de sécurité du poste de pilotage impliquée dans deux accidents mortels de la signature de la compagnie, avant le salon aéronautique de Paris cette semaine, l'un des événements les plus importants de l'industrie aéronautique.

La société a tiré une condamnation générale pour ne pas avoir averti les pilotes et les régulateurs du fait qu’un indicateur de sécurité dans les avions ne fonctionnait pas, ce qui a été reproché pour avoir contribué aux accidents survenus en Indonésie et en Éthiopie, qui ont coûté la vie à près de 350 personnes.

Le 737 Max de Boeing est bloqué depuis des mois alors que la compagnie tient compte des retombées. Muilenberg a critiqué la communication de son entreprise et l'a qualifié de "non acceptable" et a promis plus de transparence alors qu'elle tentait de récupérer son avion le plus vendu.

Les régulateurs affirment que l’appareil ne devrait plus être opérationnel avant la fin de l’année , ce qui est beaucoup plus long que prévu initialement.

Mais Boeing n'est pas le seul à craindre des vents contraires avant le plus grand événement du secteur de l'année. Ed Bastian, PDG de Delta, a déclaré la semaine dernière que l’ensemble du secteur du transport aérien était toujours "traumatisé" par le fiasco du 737 Max, qui les avait envoyés dans l’embarras du chemin pour faire face aux avions immobilisés et à la confiance du public ternie.

Et les problèmes de Boeing pourraient être atténués par une tempête économique plus large qui, de l'avis de nombreux analystes, menace de ralentir le secteur des avions commerciaux, évalué à 150 milliards de dollars.

« La crise MAX de Boeing est pas le plus inquiétant nuage sombre, car il peut être résolu, mais les chiffres de trafic sont vraiment effrayant », a déclaré l' analyste aéronautique Teal Group Richard Aboulafia a déclaré à Reuters . "Si mars et avril sont un signe d'avenir, nous envisageons une demande plus large de l'industrie et des problèmes de capacité."

Dans un contexte de tensions commerciales et de préoccupations en matière de sécurité, il est possible que la série de commandes aériennes en hausse depuis plusieurs années soit enrayée.

L’année dernière, le spectacle aérien de Farnborough avait généré plus de 950 commandes et engagements d’avions. Certains analystes n'en attendent que 800 lors de l'événement à Paris, tandis que d'autres tablent sur un total beaucoup plus sombre, soit 400.

"Les commandes nettes pourraient être les plus basses depuis des années", a déclaré Aboulafia.

Le président américain, Donald Trump, devrait rencontrer le président chinois Xi Jinping au sommet du G20 qui se tiendra plus tard ce mois-ci. Leur bataille en matière de tarifs douaniers pourrait atteindre un dénouement ou une nouvelle escalade, ébranlant toute une panoplie d'industries et ralentissant le sentiment des investisseurs .

D'autres analystes avaient des perspectives plus optimistes, notant que les économies asiatiques en plein essor et les prochains lancements d'avions plus économes en carburant pourraient aider à soutenir l'industrie.

"Nous discutons avec tellement de compagnies aériennes qui veulent encore plus d'avions, et ces discussions n'ont en rien été amoindries", a déclaré John Plueger, PDG d'Air Lease Corp.




_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 12:38

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 12:38 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
On y arrive.. On en avait déjà parlé sur ce forum.. 8)

Citation:
https://economictimes.indiatimes.com/ne ... 839342.cms

Boeing dit qu'il est ouvert au changement de nom du 737 Max immobilisé au sol.

Un changement de nom serait un repli pour le planificateur, qui a travaillé dur pour capter l’imagination des voyageurs avec des surnoms tels que Max et Dreamliner.

Boeing Co. est disposée à abandonner la marque «Max» de son dernier avion de ligne 737, en fonction d'une évaluation des réactions des consommateurs et des compagnies aériennes face à un nom d'appareil qui a été terni par deux accidents mortels et un échouement pendant trois mois.

"Je dirais que nous sommes ouverts à toutes les contributions que nous recevons", a déclaré lundi Greg Smith, directeur financier, dans une interview, en marge du Paris Air Show . «Nous sommes déterminés à faire ce que nous devons faire pour le restaurer. Si cela implique de changer de marque pour la restaurer, nous y remédierons. Si ce n'est pas le cas, nous traiterons de toute question hautement prioritaire. "

Pour l'instant, les dirigeants insistent sur le fait qu'ils ne prévoient pas pour l'instant de supprimer le nom Max par quelque chose de moins associé à la tragédie, tel que les numéros de produits qui ont marqué les générations précédentes des avions les plus vendus de la société. Un changement de nom serait une repli pour le planificateur, qui a travaillé dur pour capter l’imagination des voyageurs portant des surnoms tels que Max et
Dreamliner, comme l’appelle le 787.

"Notre objectif immédiat est le retour en toute sécurité de Max au service et de regagner la confiance des compagnies aériennes et du public voyageur", a déclaré Boeing dans un communiqué publié après l'interview de Smith. "Nous restons ouverts à toutes les contributions des clients et des autres parties prenantes, mais nous n'avons pas l'intention de changer le nom du 737 Max pour le moment."

Les dommages causés au nom de la société, ainsi qu’aux marques de son avion de ligne, ne sont qu’un aspect de la crise que les équipes de Boeing gèrent depuis une salle de guerre de la région de Seattle. Smith téléphone quotidiennement avec le directeur général, Dennis Muilenburg, et Greg Hyslop, qui supervise le corps technique du géant de l'aérospatiale. Ils ont engagé des conseillers externes pour les questions techniques et de
stratégie de marque, ainsi que des experts en gestion de crise, Sard Verbinnen & Co.

Si Boeing change effectivement la marque de Max, ce serait suite à une suggestion faite il y a deux mois par le président américain Donald Trump , qui a tweeté que la compagnie devrait «renommer l'avion avec un nouveau nom».



Alors que c'est aux régulateurs mondiaux de déterminer quand le 737 Max volera à nouveau, Boeing tente d'anticiper et de planifier tous les scénarios possibles liés à cet ancrage sans précédent, ce qui a déclenché l'une des pires crises de son siècle. La société basée à Chicago sait que le succès ultime de ses efforts réside dans la reconquête de la confiance des voyageurs, en particulier ceux qui craignent l’avion le plus vendu de Boeing après la mort de 346 voyageurs dans deux accidents mortels survenus en cinq mois.

Mais c’est un territoire inconnu pour une entreprise plus habituée à se disputer avec les compagnies aériennes, les législateurs et les chefs d’État.
«Comment parlez ­vous à cette personne au siège 17A», a déclaré Smith. "En fin de compte, la marque Boeing est la nôtre."

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 14:47

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 14:47 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 14:17
Citation:
What do I know about branding, maybe nothing (but I did become President!)


Quelle suffisance sans bornes...................... :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 18:20

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 18:20 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Boeing vient d'annoncer lors du salon du Bourget, un deal pour 200 Max avec IAG (maison mère de British Airways, Iberia). Coup dur pour Airbus sachant que pour le moment IAG avait dans sa flotte principalement des avions de la famille A320. D'ailleurs Boeing ne se prive pas de le souligner dans son communiqué de presse!




_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 18:29

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 18:29 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
tibo m Image a écrit:
Boeing vient d'annoncer lors du salon du Bourget, un deal pour 200 Max avec IAG (maison mère de British Airways, Iberia). Coup dur pour Airbus sachant que pour le moment IAG avait dans sa flotte principalement des avions de la famille A320.


Intéressant !
On n'est plus dans les rumeurs, changement de nom ou pas, remise en vol en aout, en décembre etc.

Pour le coup, la question de simu ou pas pour qualifier les pilotes ne se pose pas, puisqu'on passe de Airbus à Boeing.

Mais au fait IAG est présidé par le patron de British Airlines (55% du capital), ne pourrait-il pas y avoir un lien avec la sortie de l'Europe ?

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 21:02

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 21:02 
En ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
MCR boy Image a écrit:
tibo m Image a écrit:
Boeing vient d'annoncer lors du salon du Bourget, un deal pour 200 Max avec IAG (maison mère de British Airways, Iberia). Coup dur pour Airbus sachant que pour le moment IAG avait dans sa flotte principalement des avions de la famille A320.


Intéressant !
On n'est plus dans les rumeurs, changement de nom ou pas, remise en vol en aout, en décembre etc.

Pour le coup, la question de simu ou pas pour qualifier les pilotes ne se pose pas, puisqu'on passe de Airbus à Boeing.

Mais au fait IAG est présidé par le patron de British Airlines (55% du capital), ne pourrait-il pas y avoir un lien avec la sortie de l'Europe ?


Je pense que beaucoup de choses se cachent derrière ce deal! Tant mieux pour Boeing car cela va leur faire une bouffée d'oxygène. L'annonce pour IAG n'est pas anodin car compagnies européennes et donc très bon pour l'image du Max. Je pense surtout qu'ils ont eu un prix canon , sur les Max déjà, mais très certainement pour d'autres modèles de la marque américaine!

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 18 Juin 2019 23:17

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 18 Juin 2019 23:17 
Bonsoir à tous.
Il semblerait que ce soit une lettre d'intention, pas une commande ferme. Un moyen de faire croire au grand public que l'avion est sûr, puisque une groupement se permet d'en commander 200. De l'enfumage en règle. Je veux bien parier sur le nombre qui arriveront réellement en compagnie.


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO