For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 779 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 52  Suivante

Ven 06 Mar 2020 00:20

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 06 Mar 2020 00:20 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Les modifications du Boeing Max provoque une faille entre les États-Unis et le Canada à causes des procédures pour les pilotes.

Par Alan Levin et Julie Johnsson
5 mars 2020, 15h01 EST

Les régulateurs canadiens de l'aviation sont en désaccord avec leurs homologues américains sur les directives à donner aux pilotes du Boeing Co. 737 Max en cas d'urgence, menaçant ainsi d'ouvrir un schisme entre les nations cruciales pour la remise en service de l'avion.

Les responsables canadiens ont insisté, lors de réunions litigieuses, sur le fait que les pilotes de Max devraient avoir pour instruction de désactiver un système d'alerte clé afin d'éviter toute distraction en cas d'urgence. Leurs homologues de la Federal Aviation Administration américaine affirment qu'un tel changement créerait des risques supplémentaires, selon deux personnes connaissant bien les discussions qui ont demandé à ne pas être nommées en raison de leur sensibilité.


Bien que le désaccord ne semble pas menacer la remise en service de l'avion cloué au sol aux États-Unis et peut-être dans d'autres pays, il pourrait ralentir le calendrier au Canada, ont déclaré les personnes interrogées. Il met également en évidence les tensions persistantes entre les régulateurs mondiaux, provoquées par deux accidents mortels qui ont ébranlé la confiance dans la FAA et menacent désormais une tradition de coopération internationale dans le domaine de l'aviation.

Le ministre canadien des transports, Marc Garneau, s'est adressé aux journalistes à Washington jeudi, et a déclaré que le pays était en pourparlers avec d'autres nations à bord de l'avion et pourrait faire cavalier seul sur certaines questions.

"S'il y a certaines choses que nous ferons différemment des autres pays, ce qui est une possibilité, cela n'est pas exclu", a déclaré M. Garneau.


Alors que chaque pays du monde prendra sa propre décision sur l'autorisation de remettre en service les jets Max, la FAA est l'organisme responsable car l'avion a été certifié aux États-Unis. L'Agence européenne de la sécurité aérienne, le Canada et le Brésil, qui ont tous de grandes industries de construction aéronautique, travaillent également avec la FAA sur cette décision.

Le différend avec le Canada porte sur ce que l'on appelle le "stick shaker", qui fait vibrer agressivement le manche et le manche à balai et provoque également un fort bruit sourd. Il est conçu pour attirer l'attention des pilotes lorsqu'ils s'approchent d'un décrochage aérodynamique dangereux, qui provoquerait une perte de portance et a été l'une des principales causes d'accidents de ligne dans le monde.

En raison du dysfonctionnement des capteurs, le vibreur de manche du 737 Max s'est activé du côté du commandant de bord des avions dans les deux accidents mortels : celui d'un avion de Lion Air en octobre 2018 qui s'est écrasé dans la mer de Java près de l'Indonésie et celui d'un jet d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé près d'Addis-Abeba en mars 2019.

Le vibreur de manche semble avoir ajouté à la confusion dans le cockpit dans les deux cas.

Inquiets à ce sujet, les responsables canadiens ont déclaré qu'ils estiment que les pilotes devraient pouvoir couper l'alimentation du vibreur de manche dans des circonstances similaires à celles des accidents, ont déclaré trois personnes familières avec les discussions. De tels cas incluraient les cas où il a été activé par erreur sur un seul côté de l'avion, a déclaré l'une des personnes.


Le changement demandé par les Canadiens ne nécessiterait pas une modification physique de l'avion mais ajouterait aux procédures de pilotage des instructions pour désactiver le vibreur de manche.

Garneau n'a pas abordé la question du vibreur de manche directement lors de l'événement de Washington, mais a déclaré que le Canada s'inquiète du fait que les pilotes ne soient pas trop distraits par des situations d'urgence similaires à celles qui se sont produites lors des écrasements.

"La charge de travail de l'équipage dans un environnement très exigeant physiquement est un facteur qu'il est essentiel de prendre en considération parce que vous n'avez pas beaucoup de temps pour réagir", a-t-il déclaré.

La distraction des pilotes


Cependant, les fonctionnaires de la FAA n'ont pas accepté cette suggestion, selon des personnes connaissant leur position.

Cela créerait un mauvais précédent de donner aux pilotes la permission de couper l'alimentation d'un système d'alerte aussi critique, a déclaré une personne. En outre, les responsables américains craignent également que le fait d'essayer d'atteindre le tableau des disjoncteurs pour le couper en cas d'urgence ne provoque de dangereuses distractions.

Amy Butcher, la directrice de la communication de Garneau, a déclaré qu'il serait prématuré de parler des recommandations spécifiques que l'agence fait par rapport au Max.

"Nous n'hésiterons pas à prendre toutes les mesures supplémentaires nécessaires pour nous assurer que toutes nos préoccupations ont été prises avant d'approuver une éventuelle remise en service de cet avion", a-t-elle déclaré.

La FAA n'a pas fait de commentaire direct sur la question lorsqu'on l'a interrogée. "Nous n'avons pris aucune décision officielle et continuons à avoir des discussions transparentes avec tous les régulateurs sur diverses questions", a déclaré l'agence dans un communiqué.

Un porte-parole de Boeing a déclaré : "Nous continuons à travailler avec la FAA pour leur fournir les informations dont ils ont besoin pour remettre en service le Max en toute sécurité. Le constructeur affirme que son estimation d'une remise en service en milieu d'année est inchangée.


Le logiciel Max mis à jour est conçu pour être plus simple à utiliser par les pilotes en cas de dysfonctionnements tels que ceux des accidents. Au lieu de commander une plongée à répétition, comme le faisaient les avions avant les deux accidents, le nouveau système ne s'activera qu'une seule fois et il sera plus facile à contourner. La société consacre également des ressources à la reconception des futurs cockpits afin qu'ils soient plus intuitifs.

- Avec l'aide de Peter Robison et de Kait Bolongaro

https://www.bloomberg.com/amp/news/arti ... ssion=true

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Ven 06 Mar 2020 22:00

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 06 Mar 2020 22:00 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
"C'est pire que je n'imaginais" : le nouveau patron de Boeing charge son prédécesseur

Par AFP | 06/03/2020.

David Calhoun, qui a pris ses fonctions le 13 janvier, affirme avoir hérité d'une situation bien plus mal embarquée qu'il ne l'avait imaginé: des relations tendues avec les compagnies aériennes, le lien rompu avec les autorités de l'aviation internationales et la nécessité d'apaiser le président Donald Trump, furieux contre Boeing, qu'il accuse de lui avoir gâché son bilan économique.
David Calhoun, le nouveau patron de Boeing, a vertement critiqué son prédécesseur dans un entretien au New York Times publié jeudi, et suggère que les pilotes d'Ethiopian Airlines et de Lion Air auraient également une part de responsabilité dans les accidents du 737 MAX ayant fait au total 346 morts.

M. Calhoun, qui a pris ses fonctions le 13 janvier, affirme avoir hérité d'une situation bien plus mal embarquée qu'il ne l'avait imaginé: des relations tendues avec les compagnies aériennes, le lien rompu avec les autorités de l'aviation internationales et la nécessité d'apaiser le président Donald Trump, dont le bilan économique est quelque peu mis à mal par les déboires du 737 MAX qui affectent l'activité manufacturière aux États-Unis.

"C'est pire que je n'imaginais, honnêtement", a déclaré M. Calhoun, en référence aux problèmes auxquels il est confronté. "ça reflète la faiblesse de la direction" précédente, a-t-il ajouté.

Son prédécesseur Dennis Muilenburg a été limogé en décembre, après une gestion de crise jugée calamiteuse. Ses relations avec l'agence fédérale de l'aviation (FAA), principal régulateur de Boeing, avaient atteint un point de non-retour, avaient assuré à l'AFP en janvier des sources réglementaires.

M. Calhoun n'est toutefois pas étranger à l'ancienne direction puisqu'il est membre du conseil d'administration depuis 2009, soit deux ans avant le développement du MAX, dont deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts ont conduit à son immobilisation au sol depuis le 13 mars 2019. Boeing travaille actuellement sur les changements exigés par les régulateurs pour obtenir une remise en service de cet avion vedette.

Lire aussi : En pleine crise, le nouveau patron de Boeing appelle le groupe à être "humble"

Plan de secours
"Les Conseils d'administration croient en un directeur général jusqu'à ce qu'ils n'y croient plus", se défend maintenant M. Calhoun, qui avait été promu président du conseil en octobre dernier. Il avait dans la foulée défendu M. Muilenburg, qui essuyait les critiques des politiques américains, des familles des victimes et des pilotes.

"Nous avions un plan de secours [...] J'étais le plan de secours", assure-t-il désormais, accusant par ailleurs son prédécesseur d'avoir augmenté les cadences de production alors même que les fournisseurs n'étaient pas prêts.

"Je ne pourrai jamais savoir ce qui motivait Dennis, si c'était le cours de l'action qui montait, montait ou alors si c'était pour battre le concurrent sur la nouvelle augmentation de cadence" de production, avance M. Calhoun, prenant nettement ses distances.

M. Calhoun et le reste du conseil d'administration de Boeing n'avaient jamais remis en question la stratégie de M. Muilenburg, dénoncée pourtant par des analystes qui déploraient la culture du coût zéro adoptée depuis les années 2000.

"Si nous avons été complaisants de quelque façon que ce soit, peut-être, peut-être pas; je ne sais pas", dit-il. "Nous avons soutenu un directeur général qui voulait prendre des risques, et dont le pedigree suggérait qu'il s'en sortirait bien en le faisant".

Si les premières conclusions des enquêtes ont montré que le système anti-décrochage MCAS était une des principales causes des accidents de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, M. Calhoun suggère que les pilotes des deux avions auraient également une part de responsabilité.

Ces deux compagnies "sont celles où les pilotes sont très loin d'avoir la même expérience qu'aux États-Unis", dit-il, refusant d'élaborer davantage si les journalistes veulent le citer.

Cette ligne de défense qui consiste à rejeter une partie de la faute sur les pilotes est semblable à celle utilisée par Dennis Muilenburg lors des premiers jours ayant suivi l'accident d'Ethiopian Airlines.

https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... html?amp=1

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 06 Mar 2020 22:06

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 06 Mar 2020 22:06 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 02 Juin 2009 19:35
Citation:
Le différend avec le Canada porte sur ce que l'on appelle le "stick shaker", qui fait vibrer agressivement le manche et le manche à balai et provoque également un fort bruit sourd. Il est conçu pour attirer l'attention des pilotes lorsqu'ils s'approchent d'un décrochage aérodynamique dangereux, qui provoquerait une perte de portance et a été l'une des principales causes d'accidents de ligne dans le monde.


Ce système de vibreur de manche me semble extrêmement archaïque car il n'est ni arrêtable ni modulable en puissance.
Je suppose qu'il repose sur le même principe qu'un vibreur de téléphone avec une masse déséquilibrée mise en rotation.
Pourquoi pas une temporisation, par exemple le manche vibre pendant 10 secondes puis s'arrête alors que l'indication STALL reste affiché sur l'écran ?
Si le décrochage disparait, l'indication s'éteint, mais si il réapparait, le vibreur reprend pendant 10 secondes avec l'indicateur.
Une fois que tout le monde connait cette temporisation, plus de surprise et la coupure du disjoncteur du vibreur devient inutile.
Bien sur il faut retoucher le logiciel et c'est surement ce qui retient Boeing.
Qu'en pensent les pros ?
Il y a l'équivalent d'un vibreur de manche chez Airbus ? Un vibreur de mini-manche ? 8)


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 06 Mar 2020 22:30

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 06 Mar 2020 22:30 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
On peut se demander si cet avion revolera un jour:


Citation:

Le Boeing 737 MAX jugé "fondamentalement défectueux et dangereux" par le Congrès américain
06/03/2020 à 20h09 Mis à jour le 06/03/2020 à 20h39.

Le Congrès américain vient de dévoiler les conclusions de son rapport préliminaire. Pour la commission des Transports, le 737 Max démontre la nécessité de réformer la législation.

Le 737 MAX de Boeing, cloué au sol depuis près d'un an, est un avion "fondamentalement défectueux et dangereux", qui démontre la nécessité de réformer la législation et les réglementations relatives à la certification des avions de ligne, a estimé vendredi la commission des Transports du Congrès américain.

"Le fait que plusieurs erreurs de conception technique ou erreurs de certification aient été jugées "conformes" par la FAA (régulateur aérien, ndlr) illustre un besoin crucial de réformes législatives et réglementaires", indique-t-elle dans les conclusions de son rapport préliminaire, dévoilées vendredi.

"Développer un avion commercial conforme aux règlements de la FAA mais fondamentalement défectueux et dangereux met en évidence un système de surveillance de l'aviation qui a désespérément besoin de changements", ajoute cette commission.

Le 737 MAX est cloué au sol depuis mars 2019 à la suite de deux accidents meurtriers qui ont fait 346 morts survenus en octobre 2018 et mars 2019.

Le système anti-décrochage MCAS a été mis en cause et Boeing travaille actuellement sur un correctif. Le géant de Seattle (nord-ouest) a dû suspendre les livraisons. Et en janvier, il s'est résolu à arrêter la production. Il a en outre remplacé son directeur général. Cette crise est la plus grave en 104 ans d'histoire du célèbre avionneur. Elle a mis en lumière une myriade de dysfonctionnements.

Dans son rapport, la Commission des transports liste les cinq principales critiques qui ont déjà été mises en exergue par d'autres enquêtes: les pressions sur les employés de Boeing pour augmenter la cadence de production du MAX au détriment de la sécurité; des présupposés erronés sur des technologies critiques dont le MCAS; les dissimulations d'informations cruciales auprès de la FAA, les compagnies clientes et les pilotes; des conflits d'intérêt ainsi que l'influence de Boeing sur la FAA.

Le régulateur aérien a souligné dans un communiqué que ses procédures de certification avaient conduit à une sécurité aérienne sans précédent aux Etats-Unis mais a affirmé être une institution "qui apprend et qui est ouverte à un examen approfondi".

David Calhoun, le nouveau patron de Boeing, a pris les rênes le 13 janvier en remplacement de Dennis Muilenburg. Il a promis un changement de culture interne pour restaurer la réputation de l'entreprise ternie par cette crise, ainsi que les liens de confiance avec les autorités et les compagnies clientes.

https://www.bfmtv.com/economie/le-boein ... 70663.html



_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 06 Mar 2020 23:55

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 06 Mar 2020 23:55 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 17:35
Localisation: HKG/CDG
Cette phrase est très lourde de sens :

"Développer un avion commercial conforme aux règlements de la FAA mais fondamentalement défectueux et dangereux met en évidence un système de surveillance de l'aviation qui a désespérément besoin de changements"



Le mot "fondamentalement" est très fort! Cela fait un moment qu'on se demandait ce qu'il allait advenir de cet avion mais maintenant on peut vraiment se poser des questions !?

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)
Twitter: @tibom


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 07 Mar 2020 11:57

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Sam 07 Mar 2020 11:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 17:35
Localisation: HKG/CDG
Si l'avion n'ait pas autorisé au transport de passagers, le sera-t-il pour du fret? Pas sur du tout!
On récupère la tôle?

C'est quand même un gros coup dur pour le constructeur. Avoir poussé pendant 1an pour faire certifier cet avion, ce qui implique des coûts d'immobilisation dingue, de la production, de la communication, pour finalement peut-être devoir repartir d'une feuille blanche!

C'est perdant-perdant ce choix, qui se terminerait par une facture globale encore jamais vue, car c'est plus d'1 milliard de $ pour l'immobilisation et encore plus pour créer un nouvel aéronef, sans parler du temps que cela prendrait!

Je me demande comment ils vont bien pouvoir contrer ça!

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)
Twitter: @tibom


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 07 Mar 2020 12:05

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Sam 07 Mar 2020 12:05 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 29 Juin 2013 16:16
Localisation: Proche LFDH
tibo m Image a écrit:
Si l'avion n'ait pas autorisé au transport de passagers, le sera-t-il pour du fret? Pas sur du tout!
On récupère la tôle?


On les transforme en autocar ! :mrgreen:

Image

_________________
"Aéronauticalement"
« Anything that can go wrong, will go wrong » Edward Murphy Jr.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 07 Mar 2020 12:15

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Sam 07 Mar 2020 12:15 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 14:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
C'est prudent ça? :mrgreen:

Je vois que le bidule est mexicain, ironiquement le Mexique serait le potentiel sauveur des Etats-Unis.. :lol: :arrow:

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 02:03

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 02:03 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Dim 29 Mar 2015 21:57
Localisation: Montréal Yul
Citation:
Boeing pourrait être contraint de refaire le câblage sur tous les 737 MAX

L'agence américaine de l'aviation (FAA) envisage d'exiger que Boeing déplace certains câblages électriques sur tous les 737 MAX avant de réautoriser l'appareil à voler, affirme dimanche le Wall Street Journal.

Citation:
Cette décision s'appliquerait aux près de 800 appareils déjà produits, ceux livrés au clients et ceux encore aux mains de Boeing, ce qui compliquerait encore le retour de l'avion dans le ciel, précise le quotidien économique.

La façon dont sont disposés certains câbles ne respecterait pas, aux yeux de la FAA, les normes de sécurité destinées à éviter les courts-circuits, explique le Wall Street Journal.

Dans des circonstances extrêmes, un problème de câblage pourrait conduire les systèmes de contrôle en vol à fortement tirer vers le bas le nez de l'avion, comme lors des deux accidents mortels sur des 737 MAX des compagnies Lion Air, puis Ethiopian Airlines, écrit le quotidien.

Le régulateur pourrait encore revoir sa décision après des discussions en interne ou en fonction de nouvelles données transmises par Boeing.

Dans un message transmis à l'AFP, la FAA affirme pour sa part qu'elle continue à échanger avec Boeing sur ce problème de câblage.

Le feu vert sera donné seulement quand la FAA estimera que tous les problèmes de sécurité auront été réglés, ajoute le régulateur.

L'ensemble de la flotte de 737 MAX a été interdite de vol dans le monde quelques jours après l'accident d'un Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines qui a provoqué la mort de ses 157 occupants, le 10 mars 2019.

Comme dans le crash de Lion Air en Indonésie en octobre 2018, qui avait fait 189 morts, c'est le système anti-décrochage MCAS qui avait été mis en cause.

Boeing n'avait pas dans l'immédiat répondu aux sollicitations de l'AFP sur le problème de câblage. Le constructeur prévoit pour l'instant un retour de l'appareil dans le ciel mi-2020.

À quelques jours de la commémoration de la tragédie d'Ethiopian Airlines, les élus de la Chambre des représentants aux États-Unis ont conclu, dans un rapport préliminaire dévoilé vendredi, que le 737 MAX était un avion fondamentalement défectueux et dangereux, qui démontrait la nécessité de réformer la législation et les réglementations relatives à la certification des avions de ligne.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1654634/boeing-avion-737-max-cablage


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 06:38

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 06:38 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 28 Avr 2012 13:38
Localisation: cap 170 à 5km du VOR-DME Rambouillet
Image

La même chose avec 700 max ça sera dans le Guiness !

_________________
Jeff
http://f6aoj.ao-journal.com/crbst_486.html


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 06:50

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 06:50 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 11:30
Rayman Image a écrit:
Citation:
Boeing pourrait être contraint de refaire le câblage sur tous les 737 MAX

Citation:
L'agence américaine de l'aviation (FAA) envisage d'exiger que Boeing déplace certains câblages électriques sur tous les 737 MAX avant de réautoriser l'appareil à voler, affirme dimanche le Wall Street Journal.


Ben, on est pas sorti de l'auberge... :roll:

https://www.wsj.com/articles/faa-poised-to-require-electrical-wiring-fixes-before-boeing-737-max-jets-can-fly-again-11583704341


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 10:00

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 10:00 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 17:35
Localisation: HKG/CDG
Non mais ça tourne définitivement au cauchemar! Ça fait maintenant 1an qu'on dit ici que cet avion est mort-né et qu'il a besoin de repartir d'une feuille blanche. A quand l'annonce maintenant?

Les problèmes listés sont tellement nombreux :

- Problème de dessin de l'avion pour adapter les nouveaux moteurs
- Logiciels et systèmes de compensation mal conçus
- Soucis de communication interne
- Formation des PNT mal orientée
- Débris et autres mal-façons
- Discordance entre la FAA et Boeing
- Etc....

Boeing peut presque être content de la crise Coronavirus qui immobilise les flottes autour du globe mais cela ne va pas durer...

Et surtout depuis 1an on annonce aucunes avancées sur les réelles modifications apportées au Max pour que celui-ci puisse voler à nouveau...!

Ils vont voir flous chez Boeing quand les compagnies chinoises (qui n'attendent que ça au passage) vont annuler les commandes Max pour passer au local :




_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui... (B.Pivot)
Twitter: @tibom


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 13:54

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 13:54 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages

Inscription: Mar 29 Jan 2008 11:51
Iceman 29 Image a écrit:
Beaucoup connaissent l'aile volante de Northrop de la fin des années 40.
Cependant, cette photo (de l'usine Northrop) montre à quel point le travail / l'argent était impliqué. La plupart d'entre eux sont des YB-35 à hélice, en attente de conversion en jet B-49. Le projet a été annulé au profit du B-36.

Image


L'argent est toujours impliqué. Ici, tous sont des 737 Max en attente de conversion avec des hélices.

Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 20:33

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 20:33 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Lun 07 Oct 2013 22:34
un autre 737 mort-ne :lol: est en train de faire ses essais de roulage et devrait prendre l air pour son fight test . le 737 max 10 . ( avec son train retractable ).
Image

Le patron de Ryanair , a laisse entendre que les premiers 737 mort-nes qui ressusciteront :mrgreen: ,seront ceux des gros clients .. united. southwest , ryanair ect... . lui meme a deja 20 morts-nes construits qui attendent ; il s agit d une serie speciale a 197 passagers qui necessite une certification particuliere. 737 max8 200 .appellee " gamechanger." Normalement , la compagnie aurait du en recevoir 50 cette annee.
Le gamechanger :deja commande a 135 exemplaires ,mais . une commande est en cours de negociation pour certainement .autant.
L
. Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 09 Mar 2020 20:57

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 09 Mar 2020 20:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 06 Jan 2008 06:47
Localisation: St Mamoudzou-de-la-Réunion s/Moselle
Merci Cildword pour ces efforts de grammaire en français associés à ces intéressantes informations, qui rendent ton post enfin agréable à consulter.
Thanks a lot! :hand:

_________________
https://www.youtube.com/channel/UCQNl-20DLW3lHyC385oI47Q
http://blog.iledelareunion.net/reunion-kerguelen/


  
home Haut
 Profil Site Internet  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 779 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 52  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO