For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 445 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 30  Suivante

Mer 29 Mai 2019 16:38

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 29 Mai 2019 16:38 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Courtial Image a écrit:
Je ne l'ai vu nulle part évoqué, mais est-ce qu'il y a un processus similaire chez Airbus, où des employés d'Airbus "representant" de l'EASA, certifieraient une partie des avions?
Merci


Sais pas.

Lors d'une réunion de certif EASA en aviation générale, j'ai vu les experts structure et moteur passer 8 heures à discuter ferme devant les diagrammes et les modèles Catia, et réclamer calculs complémentaires, tests et mesures, et révision de certains systèmes.

Et les responsables structure et moteur de la boite ont dû revoir leur copie sur de nombreux points : recasser une aile, refaire le test de flottement, modifier l'équilibrage des gouvernes, etc.
Cela leur a coûté plus d'un an.

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 29 Mai 2019 23:59

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 29 Mai 2019 23:59 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Les perspectives de retour en vol du 737 selon le Seattle Times du 29 mai 2019

Boeing 737 Max Likely to Be Grounded for Months, Association Says


Citation:
Boeing 737 Max risque d'être bloqué pendant des mois, selon une association
29 mai 2019 à 01h02. Mis à jour le 29 mai 2019 à 13h50.

Par Anurag Kotoky
et Julie Johnsson
Bloomberg

(Bloomberg) - Boeing Co. a commencé à définir les étapes à suivre pour faciliter la remise en service de son 737 Max une fois que les régulateurs lèveront l'immobilisation mondiale de l’avion de ligne le plus vendu de la compagnie.

L'avionneur a planifié le retour de Max avec les compagnies aériennes lors d'une série de réunions de Miami à Moscou, tout en mettant en place des plans soigneusement adaptés pour les fournisseurs, a déclaré mercredi le directeur général, Dennis Muilenburg. Il n’a pas précisé de calendrier pour le retour de l’avion, qui sera déterminé par les régulateurs.

«Nous considérons cela comme un moment décisif pour la société Boeing», a-t-il déclaré à la conférence sur les décisions stratégiques de Bernstein. "Ces mois ont été difficiles."

Muilenburg traverse l’une des pires crises des 103 ans d’existence de Boeing, après que les régulateurs eurent immobilisé le Max, la plus grande source de profit de la société, à la suite de deux accidents mortels ayant coûté la vie à 346 personnes. La tragédie a eu le plus grand impact de tous les incidents survenus au cours de ses 34 années de carrière chez le fabricant basé à Chicago, a-t-il déclaré dans un entretien séparé avec CBS Evening News.

«Je peux vous dire que cela m'affecte directement en tant que dirigeant de cette société. C’est très difficile », a déclaré Muilenburg en s'excusant auprès des familles des victimes de l’accident. "Nous ne pouvons pas changer ce qui est arrivé dans ces accidents, mais nous pouvons être absolument résolus dans ce que nous allons faire en matière de sécurité."

Dans le même temps, le chef d’un groupe aérien mondial a mis en garde contre la discorde entre les régulateurs mondiaux et a averti que les vols commerciaux pour le Boeing à fuselage étroit ne devraient pas reprendre avant au moins 10 à 12 semaines.

"Nous préparons une réunion entre les régulateurs, le constructeur aéronautique et les exploitants pour évaluer la situation", a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général de l'Association du transport aérien international (IATA), lors d'une communication avec les journalistes.

Boeing a reculé de 1,7% à 348,80 $ à la clôture à New York, en raison de la baisse généralisée des marchés. Il s’agissait de la troisième baisse en importance du Dow Jones Industrial Average, composé de 30 membres.

Un retour «discipliné»

Muilenburg a décrit un calendrier «discipliné» qui commencerait avec des équipes de Boeing pour aider à sortir environ 500 737 immobilisés. Ce total comprend environ 100 avions nouvellement construits qui ne peuvent pas être livrés tant que l’interdiction de vol n’est pas levée. Ils sont dispersés dans la région de Seattle et dans une vaste base de maintenance Boeing à San Antonio. L'avionneur a deux autres sites où il pourrait garer des avions si nécessaire, a déclaré Muilenburg.

Boeing n'envisage pas d'augmenter le tempo de son usine principale, ni de rétablir ses prévisions financières, jusqu'à ce qu'il soit clair que sa chaîne d'approvisionnement est saine et en phase de synchronisation, a déclaré Muilenburg. Boeing a suspendu ses perspectives et racheté ses actions lorsque les régulateurs ont interrompu les vols commerciaux en mars.

Le constructeur de moteurs CFM International, en rupture avec ses retards antérieurs, commence à fournir des turboréacteurs dans les délais prévus, a déclaré Muilenburg. La coentreprise de General Electric Co. et de Safran SA alimente également un pool de moteurs de rechange.

Boeing s’efforce de rassurer les voyageurs, les pilotes et les régulateurs sur ses accomplissements techniques en matière d’ingénierie et sur son engagement en faveur de la sécurité après qu'un système informatique obscur, appelé MCAS, ait été lié à deux accidents. La société fait également face à une enquête criminelle, ainsi qu’à des enquêtes civiles du Congrès américain et de la Securities and Exchange Commission, pour son rôle dans les accidents et ses liens étroits avec les autorités de réglementation fédérales.

Des examens séparés

Boeing a en grande partie achevé ses travaux sur le logiciel repensé, mais répond toujours à une série de questions et réponses de la Federal Aviation Administration et des régulateurs internationaux. Muilenburg s’est dit encouragé par le sommet d’une journée organisé par l’agence américaine la semaine dernière sur les étapes à suivre pour remettre en service l’avion de ligne Boeing, notamment sur la nécessité d’une formation supplémentaire des pilotes.

Mais au moins un organisme de réglementation a réaffirmé son intention de procéder à un examen séparé et approfondi. L’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (EASA) envisage d’examiner l’ensemble du système de contrôle de vol du 737 Max, y compris les affichages, les systèmes d’alerte et de données aériennes, ainsi que la fonction de pilote automatique de l’appareil, a écrit le directeur de l’AESA, Patrick Ky, le 27 mai.

"Les régulateurs ne sont pas sur la même page", a déclaré De Juniac, le chef de l'IATA. "Sinon, ils auraient un calendrier similaire, un ensemble de mesures similaires."

Les compagnies aériennes, les régulateurs et Boeing se réuniront dans cinq à sept semaines pour tenter de définir un calendrier commun pour la remise en service du Max et la restauration de la confiance dans l'avion, a déclaré De Juniac. Bien que le lieu n'ait pas encore été confirmé, l'IATA souhaiterait qu'un seul organisme de réglementation prenne la décision sur la navigabilité pour éviter "une complexité inutile et des coûts supplémentaires", a-t-il déclaré.

L’IATA représente quelque 290 compagnies aériennes, soit plus de 80% du trafic aérien total. Le groupe tiendra sa réunion annuelle à Séoul ce week-end, au sein du plus grand rassemblement de dirigeants de compagnies aériennes et de compagnies aériennes depuis les tragédies de Boeing en octobre et mars.

Retour en juillet?

Les trois exploitants américains du Max ont retiré l’avion de leurs horaires de vol au moins jusque début août, conformément au calendrier cité par De Juniac. Dans le même temps, SpiceJet Ltd. a déclaré que les représentants de Boeing lui avaient dit que le 737 Max devrait être de retour dans les airs en juillet, annonçant un retour plus rapide de l'avion.

"Le calendrier nous a été communiqué en fonction de leur expérience, soit entre juillet et fin juin", a déclaré Kiran Koteshwar, directeur financier de SpiceJet, lors d'un entretien. "Nous nous attendons à ce que ce soit juillet."

Les représentants de Boeing en Inde n’ont fait aucun commentaire.

(Mises à jour avec le commentaire du dirigeant de Boeing au cinquième paragraphe.)

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Dim 02 Juin 2019 23:36

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Dim 02 Juin 2019 23:36 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
Citation:

Emirates prédit que le Boeing 737 Max ne volera pas avant Noël.
La compagnie aérienne cite les retombées d'une coopération entre la FAA et d'autres régulateurs.

Le 737 Max de Boeing Co. ne sera probablement pas de retour dans les cieux avant la fin de cette année en raison de l'échec de la coopération entre la Federal Aviation Administration des États-Unis et d'autres autorités de réglementation nationales, selon Tim Clark, président d'Emirates.

"Il va y avoir un peu de retard en termes de régulateurs, Canada, Europe, Chine", a déclaré Clark aux journalistes lors de la réunion annuelle de l'IATA à Séoul. «Il faudra du temps pour remettre cet avion dans les airs. Si à Noël il est dans les airs, je serai surpris.

Si Clark a raison, l'avion serait immobilisé plus longtemps que ne le lui avait dit au moins un client, que Boeing leur avait dit: l'avion pourrait voler à nouveau dès le mois de juillet. Emirates, la plus grande compagnie aérienne long-courrier au monde, n’exploite pas elle-même le 737 Max, mais entretient des partenariats avec la compagnie low-cost Flydubai, qui compte plus d’une douzaine d’appareils Max et dont de nombreux autres doivent être livrés.

« Boeing devrait accepter le fait que si tous les régulateurs ne sont pas « à bord, «  quels que soient leur niveau de performance ou leur jugement, ça ne fonctionneront pas", a déclaré Clark. "Cela va mettre beaucoup de monde en rogne si ils insistent sur le fait que l'avion soit sûr à voler."

Le 737 Max, un modèle vieux de deux ans qui a accumulé des milliers de commandes, a été bloqué en mars après le second crash qui a déclenché une vague d'interdiction de vol qui a débuté en Chine et s'est terminée avec l'US Airlines, Boeing appelant maintenant les régulateurs du monde entier à travailler ensemble pour ramener le jet dans les cieux et pour empêcher de ralentir son retour.

Au-delà d’une approbation réglementaire pour les améliorations de l’avion sur laquelle Boeing travaille, des modifications des exigences en matière de formation des pilotes pourraient entraîner des retards supplémentaires, a déclaré Clark. Les régulateurs vont probablement rendre obligatoire la formation sur les simulateurs 737 Max, et il n’existe que quelques machines de ce type disponibles dans le monde, a-t-il déclaré.

Clark a également déclaré que les régulateurs s'apprêtaient maintenant à adopter un point de vue plus strict sur le prochain avion de Boeing, le 777X, qui devrait débuter ses vols commerciaux en 2020. Boeing cherche à obtenir l'approbation réglementaire pour le jet, qui, comme le 737 Max, est une mise à jour d'un modèle existant.

https://gulfnews.com/business/aviation/ ... 9455383348


_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 03 Juin 2019 17:58

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 03 Juin 2019 17:58 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Une commande qui semble être annulée définitivement :


_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 04 Juin 2019 18:01

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mar 04 Juin 2019 18:01 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Une interview détaillée du PDG Muilenburg sur CNBC 03 juin 2019:

https://www.cnbc.com/video/2019/06/03/watch-cnbcs-full-interview-with-boeing-ceo-dennis-muilenburg.html?&qsearchterm=boeing

Il répète souvent les mots "safety" "integrity", "quality" et "disciplined approach".
"Depuis 20 ans, le transport aérien est devenu de plus en plus sûr".
"We deeply regret the impact"

Les journalistes posent des questions très directes. Les réponses sont plus diplomatiques, "safety, quality, integrity"...
"Admettez-vous que vous avez fait des erreurs ?"
"Etes vous la bonne personne pour le job ?"
"Allez vous renommer l'avion ?"
"Allez-vous publier les résultats des audits internes ?"

Au passage, la découverte des rails de bec de bord d'attaque serait due aux enquêtes internes de Boeing.
On peut noter que les tests se font en ce moment au simu, et que le vol de certif est à venir.
En réponse à la question sur le retour en vol avant la fin de l'année :" nous l'espérons, mais nous n'avons pas de planning établi, safety, quality, integrity, etc."

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Juin 2019 11:18

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 05 Juin 2019 11:18 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Sur Simple Flying :

Icelandair Fires Its Boeing 737 MAX Pilots

Citation:
Icelandair congédie ses pilotes de Boeing 737 MAX

par Mark Finlay 4 juin 2019


Après avoir conclu que le 737 MAX serait immobilisé plus longtemps que prévu, Icelandair a renvoyé ses pilotes de Boeing 737 MAX.

Icelandair a annoncé qu'elle mettrait fin à 45 de ses 737 pilotes MAX lors d'une session de formation, selon Aviation24.be .

Parmi le nombre de pilotes licenciés, 21 comprenaient les nouveaux venus dans la compagnie aérienne qui venaient juste de commencer à travailler sur le 737 MAX avant qu'il ne soit immobilisé. Les 24 autres pilotes qui ont perdu leur emploi faisaient partie de la compagnie aérienne depuis l'automne dernier et pilotaient le malheureux Boeing.

Après avoir apporté des modifications à son horaire d'été pour ne pas inclure le 737 MAX, le transporteur nordique a annoncé qu'il avait accepté de louer à bail un B757-200 d'un transporteur non spécifié. L’appareil loué sera utilisé pendant la saison estivale, d’ici à septembre.

Ce dernier avion vient juste après deux avions B767-300ER que Icelandair avait déjà loués à la compagnie aérienne portugaise EuroAtlantic Airways.

Lorsque ch-aviation a demandé à Icelandair où ils louaient le 757-200, tout ce qu'à répondu Icelandair, c'est que l'avion sera équipé de 185 sièges.

[...]


_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Juin 2019 16:12

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 05 Juin 2019 16:12 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 14:17
Citation:
Icelandair a annoncé qu'elle mettrait fin à 45 de ses 737 pilotes MAX lors d'une session de formation


Je crains qu'ils n'aient pas trop envie de venir en formation ou au simulateur ces temps-ci les gars si on leur annonce qu'on "va mettre fin" aux pilotes! :lol:

Bon je pense que c'est Gogole qui a traduit un truc qui voulait dire qu'Icelandair allait metre fin aux contrats de 45 pilotes de 737 Max........ sacré Gogole! :mrgreen:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Juin 2019 18:18

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 05 Juin 2019 18:18 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
eolo Image a écrit:
Citation:
Icelandair a annoncé qu'elle mettrait fin à 45 de ses 737 pilotes MAX lors d'une session de formation


Je crains qu'ils n'aient pas trop envie de venir en formation ou au simulateur ces temps-ci les gars si on leur annonce qu'on "va mettre fin" aux pilotes! :lol:

Bon je pense que c'est Gogole qui a traduit un truc qui voulait dire qu'Icelandair allait metre fin aux contrats de 45 pilotes de 737 Max........ sacré Gogole! :mrgreen:


Qui te dit que c'est traduit avec Google ?

Il suffit de proposer mieux...

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Juin 2019 21:12

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 05 Juin 2019 21:12 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Seattle Times, Dominic Gates :

Je laisse à d'autres le soin de proposer une traduction ;-)

Boeing on hold as it awaits 737 MAX verdict from global regulators
June 5, 2019 at 11:04 am Updated June 5, 2019 at 12:02 pm

Citation:
Boeing on hold as it awaits 737 MAX verdict from global regulators
By Dominic Gates
Seattle Times aerospace reporter

Top Boeing executive Greg Smith said Wednesday the jetmaker is in a holding pattern, waiting for the verdict from aviation regulators worldwide on its fix to the 737 MAX before it can move ahead with getting the plane back in service.

Separately, he raised the possibility that production of the second version of the forthcoming 777X may be delayed due to lack of near-term demand.

Smith, chief financial officer and executive vice president for strategy, said Boeing has turned over to the regulators its software fix for the 737 MAX flight-control system, as well as recommendations for additional pilot training and is now answering detailed technical questions from all corners of the globe every day.

The fix should prevent the erroneous malfunction of the system that contributed to the fatal crashes of two MAX jets in Indonesia and Ethiopia, killing 346 people. The plane has been grounded worldwide for more than 11 weeks.

“We’ve completed the software and training and passed that over,” said Smith. “Now we’ve got regulators from around the world coming in with more questions before we go to the next milestone.”

“We’ve pulled out all the stops as far as what anyone needs in any part of the globe and being responsive,” he said.

His remarks make clear that Boeing is working to achieve at least a measure of consensus among safety regulators round the world before moving to have the MAX fly passengers again. And one reason for that, he said, is concern that the brands of both the 737 MAX and Boeing itself have been damaged and need careful repair.

Smith said Boeing is looking outside the company for image and reputation support, “hiring folks on the brand management side, or on crisis management, getting some experts in there to help us manage that.”

“We’re putting whatever resources are required, inside and outside the company, to help us restore the MAX brand and work on the company brand,” he said. “We need to bring the best and brightest to do that, to understand where we are globally with the brand and what do we need to do in the U.S. versus in China and by airline.”

Speaking at the UBS Global Industrials conference in New York, Smith said that even after the regulators give clearance to end the grounding of the MAX, the process of returning the fleet to service will be an enormous logistical challenge that will take weeks or months depending on the needs of each airline.

He said Boeing teams are doing detailed planning for when that moment comes, negotiating with each customer airline and getting ready to deploy teams of technicians to take planes out of storage, install the software fix and provide the necessary pilot-training resources.

Meanwhile, Boeing is coordinating with its 737 suppliers, many of which are struggling to maintain a production rate to supply parts for 52 jets per month even though Boeing itself has cut back to rolling out 42 finished planes a month.

Separately, Smith also hinted at some issues with the new widebody 777X jet program in Everett. Two of the new airplanes with giant carbon composite wings have already rolled out of the factory, with two more in final assembly, and first flight is expected soon.

Smith said that GE has had “challenges” in producing the huge GE-9X engines for the airplane. “They are having to do some re-testing,” he said.

The plane is still expected “to fly this year and enter service in 2020,” said Smith.

In addition, demand for the 777X, and in particular for the smaller 777-8X version, has been soft and recent sales have been sparse.

Boeing will build the 777-9X first and was expected to deliver the -8X model perhaps a year later. Smith said Boeing is “looking at the timing and demand for the -8 to see if that still makes sense and do we want to push that out?”

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 05 Juin 2019 21:51

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Mer 05 Juin 2019 21:51 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG
Ce tweet est anecdotique mais en dit beaucoup je pense...


_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 06 Juin 2019 08:09

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Jeu 06 Juin 2019 08:09 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Mar 17 Jan 2012 14:17
Je suis désolée que ton sens de l’humour ne t’ai pas permis de comprendre MCR Boy.... :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 06 Juin 2019 11:44

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Jeu 06 Juin 2019 11:44 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
eolo Image a écrit:
Je suis désolée que ton sens de l’humour ne t’ai pas permis de comprendre MCR Boy.... :roll:


Il est à craindre en effet, que l'intérêt de tes messages m'ait échappé ;-)

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 07 Juin 2019 11:34

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Ven 07 Juin 2019 11:34 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Fév 2008 17:07
Localisation: Quart Sud-Est
Seattle Times du 6 juin 2019


Boeing turns to high-powered defense attorneys in 737 MAX investigation

Boeing s'est tourné vers l'un des plus gros cabinets d'avocats en matière criminelle pour sa défense dans le cadre des enquêtes concernant le 737 MAX.
Le Department of Justice n'a pas voulu commenter.

_________________
Amicalement,
MCR boy
"En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique..."


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Sam 08 Juin 2019 13:57

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Sam 08 Juin 2019 13:57 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Juin 2009 18:35
Localisation: HKG/CDG


Quand je vois les problèmes rencontrés sur le B777-9, c'est à dire, la greffe de très gros moteurs sur une structure vieillissante, surement un système MCAS/AOA équivalent au Max pour contrer ça, on fait beaucoup de rapprochements avec le Max et donc des déductions pas terribles pour l'image du grand constructeur Boeing ...

Simple parole de pax sans rentrer dans les dimensions techniques...

_________________
Un voyage en avion, c'est une manière laïque de croire au ciel et de s'en remettre à lui...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Lun 10 Juin 2019 12:28

 Re: Un point sur les Boeing 737 MAX immobilisés
MessagePosté: Lun 10 Juin 2019 12:28 
Hors ligne
Novice Aérien
Novice Aérien

Inscription: Mer 09 Avr 2014 10:08
Localisation: Pacifique Sud
Blindage juridique : l’affaire s’annonce chaude !

Comme Boeing fait l’objet d’une enquête criminelle fédérale liée au 737 MAX, l'entreprise a réuni une équipe de la défense très soudée, dirigée par un avocat qui a représenté le vice-président Mike Pence dans l'enquête sur l'ingérence russe, un autre qui a servi comme procureur général adjoint du pays et un troisième qui a joué un rôle central dans l'enquête russe et dans la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

Le rôle joué en coulisse par ces avocats de premier plan reflète les enjeux capitaux pour Boeing. Ils cherchent à convaincre simultanément les autorités de réglementation et le public que le 737 MAX peut être remis en service en toute sécurité, tout en manœuvrant discrètement dans le maquis juridique, pendant que les procureurs du ministère de la Justice des États-Unis examinent sans aménité la façon dont cet avion a été jugé sûr avant deux accidents mortels.

Par l'intermédiaire d'un grand jury fédéral siégeant à Washington, D.C., les procureurs examinent les processus de conception et de certification du 737 MAX, après l’accident du 29 octobre au large de l'Indonésie et de celui du 10 mars en Éthiopie. Ces catastrophes ont tué 346 personnes et ont entraîné l'immobilisation de l'avion dans le monde entier. L'enquête est tenue secrète, mais certains procureurs du ministère de la Justice sont connus pour émettre des citations à comparaître afin d’obtenir des documents.

Boeing est peu bavard sur l'enquête, mais le Seattle Times a reconstitué une image de la personne chargée de la réponse juridique de l'entreprise en interrogeant des personnes qui ont révélé de façon anonyme, en raison de la nature sensible de l'enquête, les actions de l'entreprise.

Les trois avocats qui dirigent l'équipe de la défense sont Mark Filip du cabinet d'avocats Kirkland & Ellis, qui a été sous-procureur général adjoint du président George W. Bush, Richard Cullen de McGuireWoods, un cabinet d'avocats et de gestion de crise basé en Virginie, et William Burck, codirecteur associé du cabinet Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan à Washington.

"Ces avocats et leurs cabinets forment une équipe composée de certains des avocats et cabinets d'avocats les plus respectés du pays ", a déclaré J. Michael Luttig, ancien juge de la Cour d'appel fédérale, qui est maintenant conseiller principal de Boeing, supervisant les questions juridiques découlant des crashes. Cette équipe a déjà représenté Boeing dans divers dossiers depuis plus d'une décennie, a-t-il dit.

Source : https://www.seattletimes.com/business/b ... stigation/


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 445 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 30  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO