WWW.CRASH-AERIEN.AERO
http://www.crash-aerien.news/forum/

Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
http://www.crash-aerien.news/forum/un-avion-d-ethiopian-s-ecrase-en-route-vers-nairobi-t39691-2385.html
Page 160 sur 288

Auteur:  MCR boy [ Dim 14 Avr 2019 22:14 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Un tweet de Dominic Gates du Seattle Time, sur les liens trop "cosy" entre Boeing et la FAA



Auteur:  Aviation Analyst [ Dim 14 Avr 2019 23:02 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

PITCH CONTROL SCHEMATIC


Image


Sans ambiguïté le schéma montre que le Stall Management Yaw Damper (SMYD) récupère les information AoA, de même que l'EFS ( Elevator Feel Shift ). Ces systèmes sont indépendant du FCC donc du MCAS...

Ils sont si je puis dire l'ADN du 737.... Que se passe t-il sur un 737 NG en cas d'information erronée ?

SMYD et EFS, intègrent-ils les valeurs des deux sondes AoA, la valeur erronée est-elle éliminée ?

On peut en douter, parce que sinon le stick shaker ne se serait pas déclenché ?

Auteur:  niuniu [ Dim 14 Avr 2019 23:13 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

TAMERL Image a écrit:
Le schéma électrique de la sonde gauche posté par MCR boy quelques pages plus amont montre une liaison directe entre le voyant L ALPHA VANE et le MASTER CAUTION

Je ne retrouve pas ce schéma, help me please !

Auteur:  MCR boy [ Dim 14 Avr 2019 23:37 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

niuniu Image a écrit:
TAMERL Image a écrit:
Le schéma électrique de la sonde gauche posté par MCR boy quelques pages plus amont montre une liaison directe entre le voyant L ALPHA VANE et le MASTER CAUTION

Je ne retrouve pas ce schéma, help me please !


Alors, j'ai posté ça :
Image

Et ça :

Image

Et aussi ça :

Edit : P 149 http://www.crash-aerien.news/forum/post602847.html#p602847
Citation:
c) Généralités: Les sondes d'incidences utilisent les deux réchauffeurs intégraux suivants:

Réchauffeur de palette

Réchauffeur de case

L'installation de la sonde d'incidence est à l'extérieur de l'avion. CAUTION:

- Ne touchez pas les sondes quand les réchauffeurs sont allumés.

- Examinez les réchauffeurs pour l'opération par rayonnement thermique pour éviter la possibilité de personnel étant brûlé.
III-4-5/ Description fonctionnelle de la sonde:

Le système anti-givrage de la sonde d'incidence utilise des éléments de chauffe d'énergie électrique et de résistance. Le système utilise l'alimentation de 115 VAC et 28 VDC.

Quand on met le commutateur de commande à la position `ON'. Ceci permet de laisser le courant alternatif 115v passé dans le circuit de détection aux réchauffeurs de la sonde. Quand le réchauffeur de palette utilise le courant, le circuit de détection fait éteindre le voyant ambre de la palette (ALPHA VANE). Si le réchauffeur de la palette n'utilise pas le courant, le circuit affiche ces indications: Voir figure (III-23).

Image

La lumière ambre (ALPHA VANE) s'allume

L'annonciateur (MASTER CAUTION) et (ANTI-ICE) s'allument

Le circuit de détection ne surveille pas l'élément de réchauffeur de case. Si l'élément de réchauffeur de palette endommagé, vous devez remplacer la sonde.


Auteur:  MCR boy [ Lun 15 Avr 2019 00:02 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Pour continuer sur les pistes à explorer avant de se lancer dans des conclusions définitives (impensable, sur ce forum^^!)

- Le logiciel des FCC a pu être écrit il y a des dizaines d'années. Un jeune Excel/Catia/PPT pourrait avoir été chargé de le modifier, avec ses connaissances de notre époque, et aurait pu créer des incompatibilités (virgule flottante, etc.) => bugs imprévisibles.

- Les choses bizarres qui pourraient être liées à la tension des bus alimentant les systèmes incriminés.

- La fiabilité des boutons de trim au manche est-elle assurée pendant les vibrations du stickshaker ?

- Formés sur le 737 NG, l'équipage aurait-il pu s'imaginer que le MAX réagissait comme son prédécesseur (column cutout, inters Main elec/Auto Pilot) ?

- Etc.

Auteur:  M092 [ Lun 15 Avr 2019 08:10 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

TAMERL a écrit:
Le schéma électrique de la sonde gauche posté par MCR boy quelques pages plus amont montre une liaison directe entre le voyant L ALPHA VANE et le MASTER CAUTION

Et c'est tout à fait logique ; c'est le rôle du "master caution" d'alerter, notamment à chaque panne de systèmes...
La première chose à faire, en cas d'une panne, est de réarmer le "master caution", pour le rendre disponible en cas de panne suivante , et cela avant même de traiter la première.

Auteur:  M092 [ Lun 15 Avr 2019 08:23 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

niuniu Image a écrit:
TAMERL Image a écrit:
Eh bien il y ... un stick shaker qui s'embraye, des alarmes master caution, des comparateurs qui s'allument puis un avion qui va piquer du nez ... :roll: :roll:


4/ MCAS ou pas MCAS, les pilotes ne sont pas d'accord sur le cap à suivre (axe de la piste pour Captain soit 72°, demandé au moins 2 fois , une sélection à 192° recorded FDR et pourtant le rapport montre une dérive lente et constante s'accélérant pour atteindre un cap de 150° au crash...)


Ou voyez-vous qu'il y a désaccord entre les pilotes ? Le CDB défini la trajectoire différente du départ programmé. Le F/O n'est pas forcément disponible immédiatement à la première demande d'affichage d'où la deuxième demande... C'est une situation très fréquente , même en situation normale.
Le CDB pilote à la main avec un avion en difficulté, la tenue du cap, passe largement au second plan... Ça aussi c'est "normal".Ils ont un autre souci bien plus grave. Cela ne traduit aucunement un désaccord entre eux!

Auteur:  Aviation Analyst [ Lun 15 Avr 2019 08:36 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

MCR boy Image a écrit:
Pour continuer sur les pistes à explorer avant de se lancer dans des conclusions définitives (impensable, sur ce forum^^!)

- Le logiciel des FCC a pu être écrit il y a des dizaines d'années. Un jeune Excel/Catia/PPT pourrait avoir été chargé de le modifier, avec ses connaissances de notre époque, et aurait pu créer des incompatibilités (virgule flottante, etc.) => bugs imprévisibles.

- Les choses bizarres qui pourraient être liées à la tension des bus alimentant les systèmes incriminés.

- La fiabilité des boutons de trim au manche est-elle assurée pendant les vibrations du stickshaker ?

- Formés sur le 737 NG, l'équipage aurait-il pu s'imaginer que le MAX réagissait comme son prédécesseur (column cutout, inters Main elec/Auto Pilot) ?

- Etc.



Bonjour

Votre question que je me suis permis de mettre en rouge est on ne peut plus pertinente, et de mon point de vue la réponse ne peut être que oui.

Tous les pilotes de 737 sont familiers du Column Cutout switch, mais ceux du vol 302, ont-ils perçu qu'il était inactif ?

Il faut noter que le stick shaker se déclenche bien avant l'action du MCAS, alors la question qui s'impose est évidemment qu'est ce qui a déclenché le stick shaker gauche et pas celui de droite ?
L'écart de vitesse somme toute modeste ? Mais alors il aurait dû s'arrêter en fonction de l'accélération de l'avion qui va très vite vers 240 kts lorqu'ils rentrent les volets ?
Force serait donc de constater que c'est la donnée AoA gauche qui est en cause ?

Auteur:  Aviation Analyst [ Lun 15 Avr 2019 08:56 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

TAMERL Image a écrit:
Eh bien il y ... un stick shaker qui s'embraye, des alarmes master caution, des comparateurs qui s'allument puis un avion qui va piquer du nez ... :roll: :roll:


Citation:
4/ MCAS ou pas MCAS, les pilotes ne sont pas d'accord sur le cap à suivre (axe de la piste pour Captain soit 72°, demandé au moins 2 fois , une sélection à 192° recorded FDR et pourtant le rapport montre une dérive lente et constante s'accélérant pour atteindre un cap de 150° au crash...)


Citation:
Ou voyez-vous qu'il y a désaccord entre les pilotes ? Le CDB défini la trajectoire différente du départ programmé. Le F/O n'est pas forcément disponible immédiatement à la première demande d'affichage d'où la deuxième demande... C'est une situation très fréquente , même en situation normale.
Le CDB pilote à la main avec un avion en difficulté, la tenue du cap, passe largement au second plan... Ça aussi c'est "normal".Ils ont un autre souci bien plus grave. Cela ne traduit aucunement un désaccord entre eux!



L'avion est passé en LNAV, et la barre de tendance part à droite pour suivre le plan de vol, sur le départ prévu. Le PF ( captain) aux prises en effet avec les commandes de vol annule le départ et souhaite maintenir l'axe de piste en envisageant un retour, il demande donc au copi de passer le F/D en maintien de cap, sur l'axe de piste. Rien que de très normal.

« When flying manually the PF direct the PM to make the changes on the Mode Control Panel »

Auteur:  deltafox [ Lun 15 Avr 2019 09:59 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

slaboure Image a écrit:
Mais donc ma précision initiale reste: le 737 MAX [...] est suffisament stable SANS MCAS

Faux. L'avion n'est pas certifiable sans MCAS, ça a déjà été dit et répété.

Qu'il reste pilotable sans MCAS, avec un pilote suffisamment "qualifié" pour éviter le décrochage même dans le coin instable du domaine de vol, c'est probable, mais ce n'est pas ce que prescrit la norme (à tort ou à raison)

slaboure Image a écrit:
Si il n'y avait pas eu de système MCAS, ces deux avions ne seraient pas au tapis.
Absolument, puisqu'ils n'auraient jamais été autorisés à voler :mrgreen:

Auteur:  deltafox [ Lun 15 Avr 2019 10:18 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Skywalker Image a écrit:
On va changer de perspective: imaginez un conducteur qui a bien tous les tampons sur son permis et qui panique en arrivant à un carrefour parce qu'il ne sait pas qui a la priorité. Et là, au lieu de faire ce qui est prévu, par exemple s'arrêter au feu rouge, il fait comme s'il était tout seul et il accélère à 200km/h.
Tu lui donnes son permis?
Tu montes dans sa voiture?
Tu dis,le pauvre, ce n'est pas de sa faute, il a été stressé, ce sont les facteurs humains...?
S'il est chauffeur de taxi, je dis qu'il doit changer de métier.

La pertinence de cette comparaison n'a d'égale que celle de vos contributions à ce fil :mrgreen:

Auteur:  niuniu [ Lun 15 Avr 2019 11:02 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Alors, j'ai posté ça :
Et ça :
Et aussi ça :

Edit : P 149 http://www.crash-aerien.news/forum/post602847.html#p602847
Citation:
c) Généralités: Les sondes d'incidences utilisent les deux réchauffeurs intégraux suivants:

Réchauffeur de palette

Réchauffeur de case

L'installation de la sonde d'incidence est à l'extérieur de l'avion. CAUTION:

- Ne touchez pas les sondes quand les réchauffeurs sont allumés.

- Examinez les réchauffeurs pour l'opération par rayonnement thermique pour éviter la possibilité de personnel étant brûlé.
III-4-5/ Description fonctionnelle de la sonde:

Le système anti-givrage de la sonde d'incidence utilise des éléments de chauffe d'énergie électrique et de résistance. Le système utilise l'alimentation de 115 VAC et 28 VDC.

Quand on met le commutateur de commande à la position `ON'. Ceci permet de laisser le courant alternatif 115v passé dans le circuit de détection aux réchauffeurs de la sonde. Quand le réchauffeur de palette utilise le courant, le circuit de détection fait éteindre le voyant ambre de la palette (ALPHA VANE). Si le réchauffeur de la palette n'utilise pas le courant, le circuit affiche ces indications: Voir figure (III-23).

Image

La lumière ambre (ALPHA VANE) s'allume

L'annonciateur (MASTER CAUTION) et (ANTI-ICE) s'allument

Le circuit de détection ne surveille pas l'élément de réchauffeur de case. Si l'élément de réchauffeur de palette endommagé, vous devez remplacer la sonde.



merci pour tout, c'est le dernier schéma qui me manquait.

Auteur:  slaboure [ Lun 15 Avr 2019 12:14 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

deltafox Image a écrit:
slaboure Image a écrit:
Mais donc ma précision initiale reste: le 737 MAX [...] est suffisament stable SANS MCAS

Faux. L'avion n'est pas certifiable sans MCAS, ça a déjà été dit et répété.

Qu'il reste pilotable sans MCAS, avec un pilote suffisamment "qualifié" pour éviter le décrochage même dans le coin instable du domaine de vol, c'est probable, mais ce n'est pas ce que prescrit la norme (à tort ou à raison)


Pourriez-vous me donner le lien sur cette information? Je n'ai rien vu de tel circuler. J'ai toujours lu que le MCAS était obligatoire afin de donner ~la même "réponse" que les non-MAX, mais rien de ce qu'ai pu lire indique qu'une certification complète (et donc reformation/recertification des pilotes) n'aurait pas été possible sans MCAS.

Merci d'avance.

Auteur:  Aviation Analyst [ Lun 15 Avr 2019 12:17 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

BOEING 737-8 " STALL IDENTIFICAION "

Image

Auteur:  MCR boy [ Lun 15 Avr 2019 12:58 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

slaboure Image a écrit:
deltafox Image a écrit:
Faux. L'avion n'est pas certifiable sans MCAS, ça a déjà été dit et répété.

Qu'il reste pilotable sans MCAS, avec un pilote suffisamment "qualifié" pour éviter le décrochage même dans le coin instable du domaine de vol, c'est probable, mais ce n'est pas ce que prescrit la norme (à tort ou à raison)


Pourriez-vous me donner le lien sur cette information? Je n'ai rien vu de tel circuler. J'ai toujours lu que le MCAS était obligatoire afin de donner ~la même "réponse" que les non-MAX, mais rien de ce qu'ai pu lire indique qu'une certification complète (et donc reformation/recertification des pilotes) n'aurait pas été possible sans MCAS.

Merci d'avance.


Quelques infos dans cet article de
Fred George Aviation Week & Space Technology 11 avril 2019, posté il y a quelques jours

http://www.crash-aerien.news/forum/post602968.html#p602968

Citation:
[...]
"Le MCAS est une nouvelle fonction des ordinateurs de contrôle de vol (FCC) ajoutée au MAX pour lui permettre de répondre aux exigences de certification concernant le stabilité longitudinale.

Cependant, le système n'est nécessaire que pour améliorer la stabilité avec les becs et les volets rentrés à faible masse et avec le centre de gravité (CG) en limite arrière. L'aéronef présente une stabilité longitudinale naturelle suffisante dans toutes les autres parties de l'enveloppe de vol sans le MCAS pour respecter les règles. Boeing souligne que le MCAS n'est pas un système anti-décrochage ou de prévention du décrochage, comme souvent décrit dans les reportages."

[...]

Page 160 sur 288 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/