WWW.CRASH-AERIEN.AERO
http://www.crash-aerien.news/forum/

Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi
http://www.crash-aerien.news/forum/un-avion-d-ethiopian-s-ecrase-en-route-vers-nairobi-t39691-900.html
Page 61 sur 251

Auteur:  Skywalker [ Ven 15 Mar 2019 12:01 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

De toute façon, on ne va pas tarder à passer en Phase 2

Pour remettre les avions en vol, il faut rétablir la confiance, expliquer pourquoi deux avions neufs ont été perdus. Il faut une raison. Et là c'est simple, on va très vite avoir les "boîtes noires",
les deux pilotes sont morts et c'est de leur faute.
Pas nouveau.
La bourse a déjà anticipé et les actions Boeing remontent
Après le Tambour médiatique va repartir: Et comment se fait-il qu'un pilote ne sache pas empêcher un avion de décrocher, comment se fait-il qu'il soit si mauvais où si mal qualifié qu'il ne sache pas sortir vivant d'une procédure "unreliable air speed"
ça vous rappelle quelque chose?

Auteur:  twar [ Ven 15 Mar 2019 12:02 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Hello!

j'ai bien tout lu les 60 pages, un truc me fait sursauter concernant le MCAS (je ne suis ni ingé, ni pilote, ni informaticien, juste un lambda):

Le MCAS est donc une protection contre le décrochage si position inusuelle ou vitesse trop basse, ou bien les 2 combinées pour palier au bidouillage modificatif sur un avion de conception ancienne.. Soit, mais à aucun moment quand il déroule la gouverne à piquer pour contrer le "pseudo" décrochage, il ne vérifie l'altitude de l'avion??? Genre, l'avion vole à 150m du sol, la sonde envoie une info bidonnée et le MCAS donne un ordre à piquer??? A 150m d'altitude?

Je suis surpis que les ingé/informaticiens laissent un tel trou dans la raquette...

Auteur:  M092 [ Ven 15 Mar 2019 12:07 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Skywalker a écrit:
Le Lion Air n'a pas fait ce qu'il fallait, stress, incompréhension des messages d'alerte, mauvaise analyse de la situation, je comprends.
Mais qu'après la mise au point par la FAA un deuxième équipage se fasse avoir, là, je ne comprends plus.

+1!
Wait and see...

Auteur:  lechuck [ Ven 15 Mar 2019 12:09 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

A propos du MCAS est ce que l'analogie suivante serait acceptable?

Un constructeur automobile met au point un nouveau design de voiture avec un aérodynamique améliorée permettant une économie drastique de carburant et moins de bruit dans l'habitacle. Inconvénient de cette aérodynamique, dans certaines situations la voiture se déporte toute seule vers la droite. Le constructeur adjoint donc un capteur et un logiciel permettant de corriger automatiquement la trajectoire, sans que cette correction n'apparaisse pour le conducteur sous la forme de mouvement du volant. Tout est donc transparent pour le conducteur et la voiture roule droit comme toute autre voiture normale.

Auteur:  M092 [ Ven 15 Mar 2019 12:16 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Skywalker a écrit:
Et comment se fait-il qu'un pilote ne sache pas empêcher un avion de décrocher,

Pour savoir s'il a décroché, il faudra attendre les 3 minutes manquantes pour l'instant et le dépouillement du DFDR...

Auteur:  Rayman [ Ven 15 Mar 2019 12:23 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Citation:
Le gouvernement américain détenait depuis deux jours les données qui ont convaincu mercredi le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, de clouer au sol les Boeing 737 MAX, mais ne les a pas communiquées, malgré de fréquentes discussions de haut niveau entre les deux pays.



https://www.lapresse.ca/actualites/201903/15/01-5218321-boeing-737-max-les-e-u-nauraient-pas-partage-des-donnees-cruciales-avec-ottawa.php

Auteur:  chefours [ Ven 15 Mar 2019 12:32 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Je trouve qu'on ne parle pas assez du témoignage du paysan qui a vu l'avion faire des mouvements avec l'arrière en feu et des débris sortir : soit c'est du pipeau, soit ça montre que le pilote a réussi à sortir du décrochage, mais que l'avion restait non manoeuvrable, soit à cause de l'avarie initiale, soit une avarie provoquée par le décrochage brutal (incendie au niveau de la dérive).
Mon intuition me dit qu'on parle trop du MCAS, les pilotes connaissaient cet outil et son potentiel danger !

Auteur:  NTAA22 [ Ven 15 Mar 2019 12:43 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

tripeul-seveun a écrit:
Citation:
Flyingchair


J’ai bien cru deceler dans tes posts une certaine jalousie anti-pilote, ca se confirme ici..


C est ce que je me disais aussi.

Mais ce que notre ami Flyingchair oublie, c est que ce raisonnement est très probablement valable pour son domaine d activité professionnelle également, et peut être même avec une échéance plus proche que celle des pilotes. Et c est sans doute aussi valable pour chacun d entre nous.

Le tout est de savoir la place de l homme qu on veut, mais ce n est pas l objet du forum

S'il peut nous faire grâce de sa morale transhumaniste, et si on pouvait éviter des lignes sur le sujet, je trouverais ça sympa.... mais bon, c est pas moi qui commande...

;-)

Auteur:  tibo m [ Ven 15 Mar 2019 12:44 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Un graphique intéressant de la répartition et du nombre de -Max concernés par ce "global grounding". Plus simple à comprendre qu'une liste.

Image

Auteur:  Mamie_Danielle [ Ven 15 Mar 2019 12:48 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Personnellement si je pouvais envoyer un robot à mon bureau pendant que je me la coule douce ça m'irait bien ! :mrgreen:

Auteur:  Iceman 29 [ Ven 15 Mar 2019 12:52 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Citation:

À la suite du deuxième crash en moins de 20 semaines d'un Boeing 737 MAX et du clouage au sol mondial de ce type d'avion, les législateurs américains ont exigé une «enquête rigoureuse» sur la manière dont le modèle avait été certifié par la US Federal Aviation Administration (FAA). .

Après la perte du vol ET302 d'Ethiopian Airlines le 10 mars, moins de 20 semaines après une tragédie similaire impliquant Lion Air en Indonésie, en octobre 2018, l' attention s'est concentrée sur un système de protection contre le décrochage.

.....
Peter DeFazio, président du comité de la Chambre sur les transports et les infrastructures, et Rick Larsen, président du sous-comité de l'aviation, ont publié une déclaration commune dans laquelle il déclarait: «Il doit y avoir une enquête rigoureuse sur les raisons pour lesquelles cet avion, doté de systèmes de sécurité critiques n’existait pas sur les modèles précédents, a été certifié sans nécessiter de formation supplémentaire des pilotes.

https://transportation.house.gov/news/p ... g-aircraft

«Nous prévoyons de mener une surveillance rigoureuse avec tous les outils à notre disposition pour aller au fond du processus décisionnel de la FAA.»

Les experts en sécurité de l'aviation parlent du danger de “regulator capture”, dans lequel les responsables chargés de superviser la sécurité deviennent trop proches des constructeurs et ne réussissent pas à être suffisamment difficiles.


Dans les années 1970, il était reconnu qu'une défaillance de la porte de soute présentait un risque pour le McDonnell Douglas DC-10, mais rien ne fut fait jusqu'à ce que l'un des pires désastres de l'histoire de l'aviation: la perte d'un vol Paris-Heathrow Turkish Airlines avec 346 des morts.

Mardi, lorsque l' Autorité de l'aviation civile a interdit l'accès du Boeing 737 MAX à l'espace aérien britannique , le fabricant a insisté: «Nous avons pleinement confiance en la sécurité du 737 MAX.

"Nous comprenons que les organismes de réglementation et les clients ont pris les décisions qu'ils jugent les plus appropriées pour leurs marchés d'origine."

La FAA a déclaré: «Notre examen ne montre aucun problème de performance systémique et ne fournit aucune base pour ordonner la mise à la masse de l'avion. D’autres autorités de l’aviation civile n’ont pas non plus fourni de données qui justifieraient une action ».

Il a fallu 24 heures supplémentaires avant que la FAA décide d'interdire l'avion .

L'organisme de réglementation a déclaré que de nouvelles preuves indiquaient des similitudes entre les tragédies éthiopienne et indonésienne qui "justifient un complément d'enquête sur la possibilité d'une cause commune des deux incidents".

L'administrateur par intérim de la FAA, Daniel Elwell, a déclaré aux journalistes: "Il est devenu évident pour toutes les parties que la trajectoire du vol éthiopien était très proche et se comportait de manière très similaire à celle du vol Lion Air."

Les nouvelles preuves sont des données saisies par une société privée, Aireon, qui a suivi le vol avec un système de surveillance dépendante automatique par satellite (ADS-B).

Cela montre que les pilotes ont eu des problèmes avec l'avion immédiatement après le décollage. L'avion a monté très lentement, mais de plus en plus vite, ce qui indique que l'équipage a peut-être été dérouté par des mesures contradictoires des instruments et des fausses alertes de décrochage.

Boeing a déclaré: «Le 737 MAX est un avion sûr qui a été conçu, construit et supporté par nos employés qualifiés, qui effectuent leur travail avec la plus grande intégrité.»

La constructeur a déclaré que depuis le crash de Lion Air, elle développait une «amélioration du logiciel de contrôle de vol du 737 MAX, conçue pour rendre un avion déjà sûr, encore plus sûr». Cela limitera le nombre de fois où le système de contrôle de vol peut appliquer la manœuvre de piqué ».

"Boeing a travaillé en étroite collaboration avec la Federal Aviation Administration (FAA) au développement, à la planification et à la certification de l'amélioration du logiciel, qui sera déployé sur la flotte du 737 MAX dans les prochaines semaines."

Le principal commentateur de l'aviation, Bjorn Fehrm, a demandé en réponse : «On se demande maintenant pourquoi une telle vérification et de telles limites n'ont pas été mises en œuvre?»

https://leehamnews.com/2019/03/15/bjorn ... more-29660

"Les signaux ont été utilisés pour déclencher des fonctions puissantes et potentiellement dangereuses dans le système de contrôle de vol."

Il a déclaré que le logiciel "peut maîtriser la commande de trim du pilote et rendre l'avion incontrôlable".

Boeing a déclaré: "Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour comprendre la cause des accidents en partenariat avec les enquêteurs, déployer des améliorations en matière de sécurité et aider à faire en sorte que cela ne se reproduise plus."

Il est peu probable que l’avion soit certifié pour reprendre son service avant le mois de mai au plus tôt, ce qui pourrait perturber considérablement les voyageurs.

https://www.independent.co.uk/travel/ne ... 24176.html

Auteur:  NTAA22 [ Ven 15 Mar 2019 12:58 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

domhu a écrit:
"Vous trouvez vraiment que les moteurs du 737 sont beaucoup plus en position avancée que sur le 320 ?

Je ne suis pas vraiment convaincu..."

attention aux raccourcis 'esthétiques'; sur 320 les moteurs ont été positionnés dès le début à cette position, en tenant compte structurellement du décalage centre de gravité/centre de poussée. sur le MAX, on a pris un avion existant, on a modifié les moteurs, on s'est rendu compte qu'ils frottaient par terre, donc on a modifié leur positionnement sur une structure déjà existante et non conçue pour ces modifications.
La portance induite, le déplacement du centre de poussée ont rendu l'avion 'cabreur', d'où la pastille logicielle, mais ça reste une bidouille sur un avion qui est ''fin à piloter' dans certaines phases de vol, et malheureusement les plus critiques!


Je suis tout a fait d accod avec toi...

La grosse différence visuellement notable, c est la position de la voilure beaucoup plus reculée sur le 737. Certainement pas sans influence.... si le centrage est plus reculé, il sera plus maniable, mais aussi plus instable.

Et la position de la voilure, elle, n a pas changé...

Qui se souvient du Flydubai 981 ?

Auteur:  Radar [ Ven 15 Mar 2019 13:05 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

NTAA22 a écrit:
Qui se souvient du Flydubai 981 ?

CRASH s'en souvient. :mrgreen:

http://www.crash-aerien.news/forum/un-avion-de-flydubai-s-ecrase-a-l-atterrissage-a-rostov-t33119.html

Auteur:  Iceman 29 [ Ven 15 Mar 2019 13:07 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Petit rappel sur le centre de poussée, centre de gravité, centrage, etc.

https://www.lavionnaire.fr/MecaGravite.php

Auteur:  NTAA22 [ Ven 15 Mar 2019 13:08 ]
Sujet du message:  Re: Un Boeing 737MAX d'Ethiopian s'écrase en route vers Nairobi

Radar a écrit:
NTAA22 a écrit:
Qui se souvient du Flydubai 981 ?

CRASH s'en souvient. :mrgreen:

http://www.crash-aerien.news/forum/un-avion-de-flydubai-s-ecrase-a-l-atterrissage-a-rostov-t33119.html


Excepté le fait que c était a l aterrissage, ca ne vous rappelle rien ?

Page 61 sur 251 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/