WWW.CRASH-AERIEN.AERO
http://www.crash-aerien.news/forum/

Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou
http://www.crash-aerien.news/forum/atterrissage-d-un-sukhoi-superjet-de-aeroflot-en-feu-a-moscou-t39905-90.html
Page 7 sur 17

Auteur:  tibo m [ Lun 06 Mai 2019 21:59 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou


Auteur:  Smith&Wesson [ Lun 06 Mai 2019 22:06 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

D'après les rumeurs et le témoignage du pilote, l'avion serait rentré en loi de vol Direct Law (100% manuel).

Avez-vous des infos à partager à propos de :

- des lois de vol sur SSJ ? Est-ce un peu comme sur Airbus ? Existe-t-il une "alternate Law" sur SSJ ?

- de la difficulté de réaliser un atterrissage en loi directe ? Est-ce si difficile sur un jet-liner ?

- pourquoi un éventuel coup de foudre pourrait couper l'AP et faire régresser l'avion en Direct Law ?

- existe-t-il d'autres cas connus d'un coup de foudre qui fasse passer l'avion en Direct Law ? Qui coupe les automatismes ?

Auteur:  cildword [ Lun 06 Mai 2019 22:07 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Le temoignage du pilote est peu convaincant et ne devrait pas etre autorise .. et de plus , c est une personne en etat de choc.
pour lui l atterissage etait normal et il ne sait pas ce qui s est passe.



La premiere pensee qui n est venue en regardant la video .. a ete de me dire , mais cela ressemble au crash du challenger a Aspen .

Si les rebounds initiaux peuvent etre appelles rebound quelques decimetres du sol , le troisieme n est plus un rebound ... pour moi , il s agit plutot d un go around rate.... comme a Aspen...

https://www.youtube.com/watch?time_continue=21&v=QaOJhVk8mB4

video ou l on voit les 3 rebounds mais a regarder dans youtube
Ce serait assez logique avec un atterissage non stablise deux rebonds et une bonne partie de la piste deja consommee sans reduction de vitesse de decider d un go around. .


.

Auteur:  cildword [ Lun 06 Mai 2019 22:15 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

sur lavideo , on voit le copilote sortir par la fenetre avec une echelle de corde.
, une personne est remontee dans l avion par le tobogan droit . alors qu il y a deja des pompiers qui eux auraient du aller a l interieur .... et deux personnes resortent . il est vraisemblable que ce soit le copilote sorti par la fenetre qui soit remonte pour ouvrir la porte du cockpit au commandant.






Apres ralentissement , la personne qui est remontee a ete aidee par quelqu un qui se trouvait al interieur et ils ont reussi a sortir peut etre une ou deux personnes . avant de ressortir..

le commandant et le copilote sont donc apparemment les deux derniers a sortir ..

Auteur:  cap172 [ Lun 06 Mai 2019 22:30 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

cet atterrissage raté montre malheureusement une chose évidente :
Le domaine de vol, c'est le domaine dans lequel l'avion est pilotable . (. à la ligne)

Là, l'avion est en approche avec une masse au maxi, voir au delà pour la masse maxi à l'atterrissage.
Le malheur veut que dans ces conditions il soit passé sur un mode de pilotage alternatif, c. a. d. en mode dégradé, alors qu'il aurait bien besoin de tous les éléments d'aide au pilotage justement.

Le croisement de ces deux points place cette partie du vol à l'extrême limite du domaine de vol.

Avec pour conséquence immédiate une vitesse d'approche élevée, à laquelle, l'effet de sol et la brutalité induite au moment du toucher renvoie l'avion brutalement à plusieurs mètres au dessus de la piste, provoquant ce que l'on voit ensuite.

Je serais curieux de savoir au bout de combien d'heures de simu un équipage réussira à poser l'avion sans casse dans ces conditions. Et si la réponse et "jamais" ce ne serait pas vraiment une surprise.

Auteur:  Smith&Wesson [ Lun 06 Mai 2019 22:38 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

cap172 Image a écrit:
Je serais curieux de savoir au bout de combien d'heures de simu un équipage réussira à poser l'avion sans casse dans ces conditions. Et si la réponse et "jamais" ce ne serait pas vraiment une surprise.

C'est la question que je me pose aussi...
Peut-on poser ce genre d'avion sans casse en Direct Law ? (pour un équipage "normal", pas pour les pilotes d'essais !)

Auteur:  Tinos [ Lun 06 Mai 2019 23:12 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

cap172 Image a écrit:
cet atterrissage raté montre malheureusement une chose évidente :
Le domaine de vol, c'est le domaine dans lequel l'avion est pilotable . (. à la ligne)

Là, l'avion est en approche avec une masse au maxi, voir au delà pour la masse maxi à l'atterrissage.
Le malheur veut que dans ces conditions il soit passé sur un mode de pilotage alternatif, c. a. d. en mode dégradé, alors qu'il aurait bien besoin de tous les éléments d'aide au pilotage justement.

Le croisement de ces deux points place cette partie du vol à l'extrême limite du domaine de vol.

Avec pour conséquence immédiate une vitesse d'approche élevée, à laquelle, l'effet de sol et la brutalité induite au moment du toucher renvoie l'avion brutalement à plusieurs mètres au dessus de la piste, provoquant ce que l'on voit ensuite.

Je serais curieux de savoir au bout de combien d'heures de simu un équipage réussira à poser l'avion sans casse dans ces conditions. Et si la réponse et "jamais" ce ne serait pas vraiment une surprise.


Pourquoi la masse Max empêche t’elle l’approche à vitesse contrôlée ? Pourquoi le vol en Direct law entraînerait automatiquement une approche avec vitesse non contrôlée ?
Ce n’est d’ailleurs pas le cas si on en croit les données de FR 24.
Ne pas oublier que jusqu’au deuxième toucher, la situation est certes pénible et stressante, mais que nous n’avons aucune raison de croire qu’il y d’autres problèmes de vol qu’une panne instruments, et en tout cas, pas d’incendie.

Auteur:  Kalinka [ Lun 06 Mai 2019 23:42 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou


Ils ont pris 5G aux dernières news

Auteur:  Skywalker [ Lun 06 Mai 2019 23:53 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Tinos Image a écrit:
Ma question était mal posée : cet atterrissage dramatiquement loupé peut il être considéré comme une conséquence statistiquement inévitable des automatismes et de la politique d’aeroflot se désintéressant du pilotage manuel, ou s’agit il d’une exception malheureuse ?
Dans la réponse de Skywalker, je crois comprendre que c’est plutôt la première option que tu choisirais. Mais je peux avoir mal compris.

A relier à d’autres accidents récents.

Je ne peux pas donner d'avis définitif, il faudrait être qualifié sur l'avion. Je ne peux que répéter ce qui est dit plus haut: La situation était difficile, aux limites, masse att importante donc vitesse élevée, beaucoup de pétrole. déjà en conditions normales c'était délicat. Je ne connais pas la loi directe du Superjet mais on peut dire que c'est forcément moins facile donc très délicat. Je ne sais même pas si c'est possible raisonnablement.
Le fait que les équipages pratiquent très peu le pilotage manuel et soient peu entrainés à poser l'avion en Direct Law en rajoute une couche, forcément. Et l'entrainement des pilotes coûte cher.
Après, il y a l'attero en lui même. Ce n'est jamais bien de rebondir, la récupération est délicate, un deuxième rebond est souvent catastrophique. La bonne méthode c'est de repartir, remettre les gaz tout de suite au premier boum. Facile à dire, plus difficile à faire quand on a déjà loupé une première approche.

Auteur:  benmaestro [ Mar 07 Mai 2019 00:10 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Récupéré sur les médias Anglophones:

-La vidéo filmée depuis l'intérieur place droite au dessus de l'aile proviendrait du type en 10F, dont Kalinka nous a traduit le témoignage. Je ne met pas le lien vers la vidéo...c'est dur, surtout le son. Ceux qui le veulent la trouveront. Cela correspond en effet avec l'emplacement du siège.
-Encore plus glaçant quand on sait que seuls trois passagers derrière le rang 10 survivront, (encore corroboré par Kalinka en page 3).
-Apparement le type qui était en 10C se fait mettre au pilori dans les médias pour être sorti avec son sac à dos. C'est l'hystérie.
-Une hôtesse étant restée à bord jusqu'au bout se serait plainte des gens sortant avec leur bagages ayant ralenti les efforts. Une rumeur du Daily Mail, donc absolument rien de moins fiable.
-Dernière rumeur: un passager aurait exigé un remboursement au guichet Aeroflot avant d'être amené à l'hôpital.

Auteur:  Kalinka [ Mar 07 Mai 2019 00:23 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Smith&Wesson Image a écrit:
D'après les rumeurs et le témoignage du pilote, l'avion serait rentré en loi de vol Direct Law (100% manuel).

Avez-vous des infos à partager à propos de :

- des lois de vol sur SSJ ? Est-ce un peu comme sur Airbus ? Existe-t-il une "alternate Law" sur SSJ ?

- de la difficulté de réaliser un atterrissage en loi directe ? Est-ce si difficile sur un jet-liner ?

- pourquoi un éventuel coup de foudre pourrait couper l'AP et faire régresser l'avion en Direct Law ?

- existe-t-il d'autres cas connus d'un coup de foudre qui fasse passer l'avion en Direct Law ? Qui coupe les automatismes ?

J'y connais absolument rien, mais lu d'après les pilotes russes SSJ que c'est assez différent du direct law d'un A320 : assez peu de différence en vol entre mode auto et manuel sur SSJ.
Par contre à l'atterrissage ça peut surprendre car l'IA ne corrige et ne compense plus les gestes "brusques" du pilote. Ils sont en train de se demander (si pas de pb technique) si le pilote n'a pas tiré sur le joystick par automatisme et panique au rebond et se fit surprendre par une vive réaction de l'avion non compensée. Hypothèse ...
Ils notent aussi que sur les photos un des réacteurs serait en mode reverse.

On devrait savoir demain, le MAK a déjà tout.
Le maire de l'interview pense que la foudre a frappé le réacteur droit, ce qui rejoint l'autre témoignage d'un passager. Si soucis de moteur+radio ça expliquerait pourquoi se poser aussi vite sans brûler le carburant, et pas de go arround. Ou alors facteur humain :|


benmaestro Image a écrit:
Récupéré sur les médias Anglophones:
-Dernière rumeur: un passager aurait exigé un remboursement au guichet Aeroflot avant d'être amené à l'hôpital.

Oui, la vidéo fait jaser. Le type a passé 40 minutes juste après l'accident :!: au comptoir d'Aeroflot à exiger le remboursement du billet, ce qui lui fut refusé, et donc a parlé aux journalistes en disant que c'est une très mauvaise compagnie. Depuis il a eu 1 millions de roubles comme tous les survivants.
C'est lui

Auteur:  Smith&Wesson [ Mar 07 Mai 2019 00:25 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

benmaestro Image a écrit:
Récupéré sur les médias Anglophones:

-La vidéo filmée depuis l'intérieur place droite au dessus de l'aile proviendrait du type en 10F, dont Kalinka nous a traduit le témoignage. Je ne met pas le lien vers la vidéo...c'est dur, surtout le son. Ceux qui le veulent la trouveront. Cela correspond en effet avec l'emplacement du siège.
-Encore plus glaçant quand on sait que seuls trois passagers derrière le rang 10 survivront, (encore corroboré par Kalinka en page 3).
-Apparement le type qui était en 10C se fait mettre au pilori dans les médias pour être sorti avec son sac à dos. C'est l'hystérie.
-Une hôtesse étant restée à bord jusqu'au bout se serait plainte des gens sortant avec leur bagages ayant ralenti les efforts. Une rumeur du Daily Mail, donc absolument rien de moins fiable.
-Dernière rumeur: un passager aurait exigé un remboursement au guichet Aeroflot avant d'être amené à l'hôpital.


Ce n'est que des Tabloids, de la presse à sensation, alors on s'en tape !
Très bientôt viendront les articles à propos des héros qui ont remontés les toboggans, qui ont sauvés des tas de gens...

Auteur:  Smith&Wesson [ Mar 07 Mai 2019 00:34 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

J'y connais absolument rien, mais lu d'après les pilotes russes SSJ que c'est assez différent du direct law d'un A320 : assez peu de différence en vol entre mode auto et manuel sur SSJ.
...
Ils notent aussi que sur les photos un des réacteurs serait en mode reverse.

On devrait savoir demain, le MAK a déjà tout.
...

Ouf ! Aïe !

Ben va falloir bien débriefer, là ! :shock:

Auteur:  benmaestro [ Mar 07 Mai 2019 00:43 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Smith&Wesson a écrit:

Ce n'est que des Tabloids, de la presse à sensation, alors on s'en tape !
Très bientôt viendront les articles à propos des héros qui ont remontés les toboggans, qui ont sauvés des tas de gens...


Hé, au calme, je n'ai mis qu'une seule rumeur du Daily Fail - qui est effectivement un papier à ch**ttes, c'est pour cela que j'ai ajouté l'avertissement très clair - mais je la trouvait intéressante vu qu'elle contredit l'interview du passager. Le reste provient de sources plus fiables, autres médias, forums....

Auteur:  Kalinka [ Mar 07 Mai 2019 00:45 ]
Sujet du message:  Re: Atterrissage d'un Sukhoi SuperJet de Aeroflot en feu à Moscou

Smith&Wesson Image a écrit:
J'y connais absolument rien, mais lu d'après les pilotes russes SSJ que c'est assez différent du direct law d'un A320 : assez peu de différence en vol entre mode auto et manuel sur SSJ.
...
Ils notent aussi que sur les photos un des réacteurs serait en mode reverse.

On devrait savoir demain, le MAK a déjà tout.
...

Ouf ! Aïe !

Ben va falloir bien débriefer, là ! :shock:

Ça serait visible ici :
https://www.instagram.com/p/BxHeMn0hca5/

Page 7 sur 17 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/