For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Sam 22 Aoû 2020 16:03

 Accident du Douglas C-54 à l'Obiou en 1950
MessagePosté: Sam 22 Aoû 2020 16:03 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 12:30
(A déplacer dans la rubrique "Accidents aériens passés". Merci.)


L'accident du Douglas C-54B à la Tête de l'Obiou en 1950.

Le 13 novembre 1950, un Douglas C-54B "Skymaster" quadrimoteur de la compagnie Curtiss-Reid Flying Services de Cartierville (Montréal) qui effectue l'étape Rome-Orly, type C-54B-1-DC immatriculé CF-EDN fabriqué en 1945 et transportant 58 passagers et membres d'équipage s'écrase sur la crête ouest de l'Obiou un peu en dessous de son sommet (2789 mètres), à 48 km au sud de Grenoble.
Les 51 passagers et 7 membres d'équipage ont été tués. L'avion était à 50 milles (80 km) de sa trajectoire.
Curtiss-Reid Flying Service exploitait un service régulier entre Paris et Rome depuis 1945.

Image

L'avion transportait cinquante et un pèlerins, dont tous sauf deux étaient des Canadiens et quinze étaient des prêtres catholiques, au retour à l'aéroport de Montréal-Dorval après un pèlerinage de l'année sainte à Rome.
Après avoir quitté Rome Ciampino à 14h16, il a traversé la Méditerranée via Bastia en Corse, d'où le plan de vol prévoyait de passer au-dessus de la balise non directionnelle d'Istres. Alors que l'équipage a signalé sa position à Istres à 16 h 26, l'avion était déjà à environ 40 milles marins à l'est.
Un deuxième rapport de position, à 16'44, l'a mis au-dessus de Montélimar, alors qu'il se trouvait en réalité à proximité de l'aéroport de Gap-Tallard. Une quinzaine de minutes plus tard, l'avion percute le sommet de la montagne de la Tête de l'Obiou, haute de 9150 pieds, à moins de six pieds du sommet.
La nuit tombait et la montagne était enveloppée de nuages ​​au moment de l'accident. Tous à bord ont été tués sur le coup. Les sauveteurs sont rapidement arrivés sur les lieux malgré des conditions difficiles, l'un étant tué par une avalanche pendant l'ascension. Cependant, la rugosité du terrain et les forces d'impact élevées ont grandement entravé l'opération de récupération.
Quinze des morts n'ont jamais été identifiés.
En juillet 1951, six ouvriers forestiers italiens ont été poursuivis pour avoir pillé le site de l'accident et volé de l'argent, des bijoux et des objets religieux sur l'épave.

Image

Image

Ce dramatique accident a eu lieu seulement 10 jours après l'accident du Constellation "Malabar Princess" de Air India sur le Mont-Blanc.

Quatre ans auparavant, le 29 août 1946, une forteresse volante B-17G de l’aviation militaire américaine s’écrasait 300 mètres sous la crête de l'Obiou, vers 2700 mètres lors d’un vol de liaison entre Orly-Lyon-Istres-Casablanca.
Ce n'est que le 26 septembre 1946 que le site de l'accident est repéré par des randonneurs dans une zone située entre le Petit Obiou et la Grande Tête de l'Obiou. Les quatre membres d'équipage et les sept passagers avaient tous été tués dans l'accident.

L'accident du Douglas C-54B sur l'Obiou a fait l'objet d'un énorme effort d'enquête et de publication de rapports dont il est possible aujourd'hui de consulter les copies détaillés sur internet (cf Sources ci-dessous).
C'est particulièrement intéressant pour se plonger dans l'analyse des accidents de l'époque, pas tous aussi bien documentés, des difficultés de navigation à l'époque, dans les années 50...


Conclusions du rapport final du BEA (PDF, page 29 à 31):

Citation:
RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE :
L’enquête a révélé que :
- l'avion, l'équipage et la compagnie étaient an situation régulière par rapport à la régiementation en vigueur.
- Si l'équipage a respecté le règlement imposant des liaisons radio avec le CCR, il n’n pas suivi la route normale de la vallée du Rhône qui lui était imposée par son plan de vol.
- Aucune demande de relèvement HF par l'avion n'a été reçue.
- Aucune demande de relèvement MF par l'avion n'a été reçue.
- Les postes VHF du bord ne comportaient pas les fréquences permettant d’utiliser le réseau français des fixers.

OPINION DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE :

La cause probable de cet accident est une erreur de l'équipage qui n'a pas cherché à contrôler son passage réel à la verticale d'ISTRES, ni à prendre le bras nord du radiophare à partir de ce point.

Cette erreur a été ensuite aggravée du fait que 1'équipage n'avait pas utilisé les réseaux radio électriques HF et MF bien que l'installation radio de bord le lui permi et n'a pu utiliser le réseau de sécurité des fixers VHF en raison de 1'absence de quartz correspondants à leur fréquence. La navigation s'est faite vraisemblablement à l'estime et une trop grande confiance a été accordée au fonctionnement des radio-pompes.

Enseignements :

- Ne pas se fier uniquement à la marche des radio-compas et utiliser notamment dans les régions montagneuses tous les moyens radios du sol.
- Rappeler aux équipages étrangers l'existence du réseau des fixers VHF et équiper les postes radîo des quartz correspondants.
- Dans une région accidentée comme celle des Alpes le CCR devrait avoir la possibilité de contrôler au moins partiellement la position de l’avion (par un relèvement gonio VHF effectué sur la fréquence de liaison à défaut d'une couverture radars).
- Cet accident a montré une fois encore l'imprécision de l'expression QAY qui signifiait au moment de l'accident "au-dessus ou en face de". Cette imprécision a été levée en mai 1951 par l'O.A.C.I.


Sources :
- Wikipédia : 1950 Tête de l'Obiou C-54 crash
- Site en français regroupant les très nombreux rapports en PDF (BEA 33 pages, Gendarmerie 55 pages, Contrôle aérien 7 pages, DGAC 13 pages, Orly, rapport Italien, etc) : http://francou.org/articles.php?lng=fr&pg=672
- Nombreux sites et blogs en français relatant cet accident, nombreuses photos publiées sur le net.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Sam 22 Aoû 2020 17:23

 Re: Accident du Douglas C-54 à l'Obiou en 1950
MessagePosté: Sam 22 Aoû 2020 17:23 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 06 Jan 2012 08:21
Localisation: St No/Les Avirons

_________________
Rest' zot' kaz pou totoche le virus!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO