For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Dim 30 Aoû 2020 22:42

 Crash d'un Dakota C-53 dans les Alpes suisse en 1946
MessagePosté: Dim 30 Aoû 2020 22:42 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Ven 11 Oct 2019 12:30
(A déplacer dans la bonne rubrique. Merci.)

Crash d'un Dakota C-53 dans les Alpes suisse en 1946

Le 19 novembre 1946, le pilote d'un avion Dakota C-53 transportant des officiers de haut rang de l'armée américaine envoie un appel de détresse. Il annonce que son appareil a dû faire un atterrissage forcé en pleine montagne, sans pouvoir donner sa position exacte. Quatre jours plus tard, l'avion est repéré à 3300 mètres d'altitude, sur le glacier Gauli dans les Alpes bernoises. Commence alors l'une des plus impressionnantes opérations de sauvetage réalisée en Suisse dans la période d'après-guerre.

Image

Le 18 novembre, l'avion de transport militaire C-53 Skytrooper (c/n 42-68846) - une variante militaire réservée aux passagers de l'avion de ligne civil Douglas DC-3 - décolle de la base aérienne de Tulln près de Vienne, en Autriche, à destination de Pise, Italie. La planification d'itinéraire a été affectée par le mauvais temps, ils ont donc choisi un itinéraire (950 km) via Munich, Strasbourg, Dijon et Marseille-Istres, pour arriver à Pise deux jours plus tard.

Ayant déjà évité plusieurs sommets alpins dans des conditions météorologiques aux instruments, près d'Innsbruck, l'équipage est devenu désorienté, et le 18 novembre à 14h45, l'avion s'est écrasé sur le glacier Gauli à une vitesse de 174 mph (280 km/h) à un altitude de 10.990 ft (3.350 m) en raison de l'apparition soudaine d'un vent catabatique, l'avion glissant sur la glace et la neige vers le haut, ralentissant rapidement.

Image

L'équipage pensait que l'avion s'était écrasé dans les Alpes françaises. Une heure après le crash, l'équipage a pu envoyer des messages radio d'urgence qui ont été reçus à l'aéroport d'Orly et à la base aérienne d'Istres-Le Tubé près de Marseille, en triangulant leur position dans le triangle Airolo-Sion-Jungfrau. Une vaste opération de recherche et de sauvetage a commencé immédiatement.

"Le pilote, dont la route aurait dû éviter les Alpes, a soit perdu l’orientation à cause du brouillard, soit décidé d’écourter le trajet. Il se retrouve à voler trop bas entre des sommets contre lesquels il aurait pu plusieurs fois s’écraser. Finalement, l’appareil heurte le flanc sud du Berglistock et s’immobilise sur le glacier du Gauli à 3.350 mètres d’altitude, après avoir frôlé plusieurs crevasses profondes. Un membre d’équipage a un genou fracassé, les autres passagers ont plus ou moins bien supporté le choc."

Localisé d’abord par erreur dans les Alpes françaises, l’appareil n’est repéré que trois jours après sa chute.

Image

Deux jours plus tard, la tour de contrôle de la base aérienne suisse de Meiringen, à 12,7 km (8 mi), a reçu leurs appels radio, donnant un nouveau relèvement radio, réduisant la zone de recherche au glacier Gauli.

À 9h31, le 22 novembre, un Lancaster de la RAF a repéré l'avion pendant une pause dans la couverture nuageuse. L'équipage a réussi à tracer l'emplacement en utilisant des tracés radio. Plus tard dans la journée, lorsque les nuages ​​se sont dissipés, des avions de recherche ont été envoyés à cet endroit.

Image

Un Boeing B-29 Superfortress a aperçu l'avion par hasard à une altitude de 16000 pieds (5 km) alors qu'il se dirigeait vers Munich, confirmé plus tard par l'équipage d'un EKW C-36 de l'armée de l'air suisse (SwAF).

Une fois le lieu de l'accident connu, une grande opération de sauvetage alpin a été lancée.
Les unités d'intervention américaines étaient équipées de jeeps et de snowcats Willys MB (certains récits décrivent les "snowcats" comme étant les versions à coque amphibie des véhicules à chenilles américains M29 Weasel mais ceux-ci étaient potentiellement inutiles dans les conditions alpines (malgré leur conception prévue pour une utilisation hivernale).
L'utilisation potentiellement encombrante de planeurs militaires a été envisagée mais n'a pas été considérée plus loin, donc les équipes de sauvetage ont dû procéder à pied.

Le 23 novembre à 14h20, deux soldats suisses à skis ont atteint l'avion accidenté et ses passagers après une ascension de 13 heures depuis Innertkirchen, mais comme il était trop tard pour une descente le même jour, il a été décidé d'attendre à l'épave pendant la nuit, supportant des températures de -15°C.
Le lendemain, tout le monde est descendu vers la cabane Gauli du Club Alpin, à 2.205 m, sans contact radio avec les coordinateurs de la vallée.
À 10h20, les pilotes du SwAF, le capitaine Victor Hug et le major Pista Hitz, ont réussi à faire atterrir deux avions Fieseler Storch sur le glacier à côté des sauveteurs, et avec huit vols, tout le monde a été mis en sécurité.
L'armée suisse avait testé les atterrissages sur neige et les départs durant l'hiver 1944/45.

Après la Seconde Guerre mondiale, les relations diplomatiques entre la Suisse et les États-Unis étaient incertaines. Mais après le sauvetage réussi, le climat politique s'est amélioré, en partie parce que le travail de sauvetage a été largement couvert par les médias internationaux.

L'opération de sauvetage aurait des répercussions une décennie plus tard lorsque les Suisses ont été invités à soutenir les efforts de sauvetage après la collision en vol du Grand Canyon de 1956.

L'accident sur le glacier Gauli est considéré comme la naissance du sauvetage aérien suisse, et en 1952, la Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega) a été fondée.

En 2012 et en 2018 des restes de la machine qui s'est écrasée en 1946 ont émergé sur le glacier Gauli, et par la suite l'armée suisse a travaillé pour récupérer l'épave et nettoyer le site.


Les archives de la télévision suisse RTS racontent cet accident (texte, photos et vidéos).


Sources : Wikipédia, Archives de RTS, Journal "Le Temps"


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Lun 31 Aoû 2020 08:42

 Re: Crash d'un Dakota C-53 dans les Alpes suisse en 1946
MessagePosté: Lun 31 Aoû 2020 08:42 
Hors ligne
Maréchal de l'Air
Maréchal de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 14 Mai 2012 10:02
Localisation: autour de BSN
Merci pour les détails !
Il en était question ici, en plus bref :
https://aviation-safety.net/database/record.php?id=19461119-0

_________________
Abusus non tollit usum.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO