For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Mar 20 Mai 2014 10:13

 Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Mar 20 Mai 2014 10:13 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 05 Déc 2013 15:17
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Neuf heures d'attente. La patience des 124 passagers du vol Bordeaux-Venise a été soumise à rude épreuve, dimanche.

Le départ de leur avion affrété par Volotea était initialement prévu à 14 h 10. Mais l'engin qui doit les transporter, en provenance de Venise, tarde à arriver, en raison de problèmes techniques.

Au bout d'une heure d'attente à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, les passagers expriment leur mécontentement auprès du personnel de l'aéroport. C'est en fin d'après-midi seulement que la compagnie espagnole à bas coût fait savoir qu'un avion de remplacement, en provenance de la base nantaise de Volotea, doit atterrir à Bordeaux vers 19 h 20.

Mais, encore une fois, l'avion arrive avec du retard. C'est seulement à 21 heures que les passagers montent à bord. Avec de faux espoirs. Ils en ressortent une heure plus tard. Des problèmes de batterie sont constatés sur le Boeing nantais.

Une fois de plus, les passagers doivent attendre jusqu'à 22 heures avant que la situation revienne à la normale.

Denis Teisseire, fondateur de l'association bordelaise Trans'Cub, faisait partie des passagers du vol Bordeaux-Venise. Selon lui, les voyageurs ont cherché à rencontrer le responsable de Volotea, qui aurait refusé de dialoguer avec eux : « On n'a jamais eu aucun interlocuteur en face de nous, il n'y a pas eu de réponse immédiate. » « Après avoir attendu une heure dans l'avion, on nous a dit qu'on nous servirait de quoi manger à l'aérogare, sauf que tout était fermé, donc on a embarqué. »

L'avion a finalement décollé à 23 h 15. Il est arrivé à 0 h 45 à l'aéroport de Venise.

« Certains se sont retrouvés en plein Venise à 1 heure du matin sans savoir comment rejoindre leur hôtel », fustige Denis Teisseire.

Lorsque les passagers ont finalement embarqué dans l'avion nantais, 89 d'entre eux ont signé une pétition, à l'initiative de Denis Teisseire, dans laquelle ils réclament la démission du responsable Volotea de Bordeaux, ainsi qu'un remboursement du voyage.

De son côté, la compagnie aérienne, jointe hier par « Sud Ouest », a confirmé les faits et s'est engagée à indemniser ses clients en leur offrant un bon de réduction compensatoire de 100 euros qu'ils pourront utiliser sur un prochain vol de la compagnie. Un geste insuffisant pour Denis Teisseire, dans le sens où celui-ci, comme beaucoup de passagers, « ne refera probablement jamais d'autres voyages avec cette compagnie ». Le responsable de Trans'Cub, connu pour son opiniâtreté et sa maîtrise des procédures, entend engager une démarche de conciliation face à Volotea. Si celle-ci ne veut rien entendre, « une action en justice n'est pas exclue », indique-t-il.

Les passagers déplorent avant tout le manque de communication. « On a le sentiment d'avoir été traités comme du bétail, et que le représentant s'est défilé en refusant de répondre à nos questions », estime Denis Teisseire.

sudouest.fr

_________________
" 747, ce n'est pas que trois chiffres mais un état d'esprit "


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal

Mer 21 Mai 2014 00:06

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Mer 21 Mai 2014 00:06 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé

Inscription: Dim 24 Fév 2008 01:17
damette a écrit:
« On a le sentiment d'avoir été traités comme du bétail, et que le représentant s'est défilé en refusant de répondre à nos questions », estime Denis Teisseire.


:mrgreen:
C'est étonnant...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 21 Mai 2014 14:41

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Mer 21 Mai 2014 14:41 
Prix minimum, service minimum.


  
home Haut
  
Répondre en citant le message  

Jeu 22 Mai 2014 22:54

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Jeu 22 Mai 2014 22:54 
Hors ligne
Observateur Avisé
Observateur Avisé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Nov 2006 18:36
Localisation: En France
Il existe une règlementation communautaire opposable et à laquelle la compagnie ne peut se soustraire en cas de retard ou d'annulation. Le passager peut et doit réclamer la compensation...
Volotea n'a pas peur du ridicule en ne proposant qu'un bon d'achat de 100 euros de dédommagement.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Que-faire-en-cas-de-retard-refus-d.html

http://www.liligo.fr/magazine-voyage/retard-avion-indemnisation-remboursement-quels-sont-vos-droits-6373.html

_________________
We are all made of stars !


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Ven 23 Mai 2014 02:51

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 02:51 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway

Inscription: Mer 12 Mar 2014 03:45
Ce genre de dédommagement, (sandwiches boissons, repas ) facturés aux compagnies qui donnaient des tickets systématiquement aux passagers lors des "techniques", ( problèmes techniques) lorsque je travaillais à l'aéroport de GENEVE, a participé à faire la fortune d'une famille connue à GENEVE COINTRIN ( les habitués la reconnaitront, bars, restos, catering, avion privé...), notamment durant les samedis d'hiver lorsque les 50 charters de touristes voulant skier ( avec les godasses de ski !!) attendaient que les pistes et avions soient " en ordre... :lol: "...

Tellement de monde aux restos, que beaucoup de passagers n'utilisaient pas les tickets ...

_________________
Trop âgé pour se faire traiter comme un gamin , même par un admin.


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mar 05 Aoû 2014 18:43

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Mar 05 Aoû 2014 18:43 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 05 Déc 2013 15:17
Localisation: Nouvelle Aquitaine
170 Passagers bloqués à l'aéroport de Bordeaux.

Un vol de la compagnie Volotéa prévu lundi soir n' a toujours pas décollé.
Les passagers attendent des informations.

170 passagers du vol Volotea à destination d'Olbia, en Sardaigne, se trouvaient toujours à l'aéroport de Mérignac en fin de matinée ce mardi. Ils devaient à l'origine s'envoler vers leur destination lundi en fin d'après-midi, mais après plusieurs heures d'attente, la compagnie leur a signifié que l'avion ne pouvait pas décoller.

Touché par la foudre lors d'un vol précédent, l'appareil nécessitait une inspection ainsi qu'une autorisation de vol de la part du constructeur Boeing, selon l'Aéroport de Mérignac.

Une partie des passagers a passé la nuit à l'hôtel. Ils ont dû avancer les frais de ce séjour forcé.

Convoqués à 8 h 15 ce mardi matin, les passagers patientaient encore à la mi-journée, sans savoir à quelle heure leur vol doit décoller.

Au mois de mai, la compagnie Volotea avait déjà connu des difficultés de ce genre et 124 passagers étaient restés bloqués à l'aéroport de Mérignac.
sudouest.fr

sont pas près de me voir dans leurs avions...

_________________
" 747, ce n'est pas que trois chiffres mais un état d'esprit "


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Mer 06 Aoû 2014 18:58

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Mer 06 Aoû 2014 18:58 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice

Inscription: Jeu 27 Nov 2008 20:25
Localisation: LE PERREUX
damette a écrit:
170 Passagers bloqués à l'aéroport de Bordeaux.

Un vol de la compagnie Volotéa prévu lundi soir n' a toujours pas décollé.
Les passagers attendent des informations.

170 passagers du vol Volotea à destination d'Olbia, en Sardaigne, se trouvaient toujours à l'aéroport de Mérignac en fin de matinée ce mardi. .



Balèze..170 pax pour avion de capacité de 125 sièges!!! il faut que l'on m'explique :mrgreen: :roll:


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 07 Aoû 2014 15:14

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Jeu 07 Aoû 2014 15:14 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Oct 2007 00:34
Localisation: Luxembourg
150 pax bloqués à Turin cause avion pas disponible de Volotea pour Olbia depuis 24 heures

http://www.corriere.it/cronache/14_agos ... 4d19.shtml

cette fois il n'y a que un overbooking de 25...


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 07 Aoû 2014 17:21

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Jeu 07 Aoû 2014 17:21 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Oct 2007 00:34
Localisation: Luxembourg
maintenant la même histoire (22h de retard) sur un Vénise-Olbia... Olbia, l'aéroport maudit pour Volotea!

http://corrieredelveneto.corriere.it/ve ... 9327.shtml

mais au moins le nombre de pax (117) rentre dans l'avion!


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  

Jeu 07 Aoû 2014 18:31

 Re: Bordeaux/Venise : 9 heures de retard...et une pétition.
MessagePosté: Jeu 07 Aoû 2014 18:31 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 05 Déc 2013 15:17
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Ils sont finalement partis vers la Sardaigne, hier à 13 h 17. Les 170 ( c'est pas moi :lol: ) passagers du vol Volotea à destination d'Olbia ont donc poussé un ouf de soulagement quand l'avion a enfin décollé, vingt heures après l'heure prévue. La faute à pas de chance, diront certains, le prix de la sécurité, affirment les autres, Aéroport de Bordeaux en tête. « À l'origine de ce long retard, explique Jean-Luc Poiroux, directeur du développement commercial de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, il y a le fait que l'appareil a été touché par la foudre lors du vol précédent qu'il effectuait vers Bordeaux, depuis Strasbourg ».

Les règles en la matière commandent alors une inspection, voire une révision de certains équipements et appareils. Rien d'anormal en cela. « Le traitement de l'impact a été pris très au sérieux par Volotea » confirme d'ailleurs Jean-Luc Poiroux. Mais, la procédure exige qu'une fois les visites techniques effectuées, l'appareil reçoive l'agrément du constructeur, en l'occurrence Boeing, basé à Seattle, sur la côte Ouest des États-Unis. L'arrivée du document a pris plusieurs heures et ce n'est qu'au terme de cet épisode que l'avion a pu reprendre son activité commerciale.

Du côté des passagers

Pendant ce temps-là, les passagers ont dû prendre leur mal en patience et se satisfaire des informations parcellaires fournies par la compagnie. Après l'enregistrement et les contrôles de sécurité en fin d'après-midi, ils ont patienté jusqu'à 22 heures lundi soir, avant de se voir signifier que l'avion ne décollerait que le lendemain. Ceux qui ont pu rentrer chez eux ou se faire héberger ont quitté l'aéroport, les autres ont passé la nuit à l'hôtel, mais à leurs frais pour le moment. La compagnie ne leur a pas donné de bons de paiement ou de formulaire de remboursement. Ils ont donc déboursé le prix de la chambre et du petit-déjeuner et se sont présentés de nouveau à l'aéroport vers 8 heures comme on le leur avait demandé. Ils espéraient alors partir vers 10 heures, le décollage n'interviendra que trois heures plus tard. « Tout cela est regrettable pour les passagers » admet Jean-Luc Poiroux, qui estime aussi que « la compagnie a traité l'incident comme il le fallait ».

Mais, à Olbia, les passagers qui attendaient l'arrivée du vol en provenance de Bordeaux ne partagent pas le même sentiment. L'appareil devait en effet assurer un voyage vers Naples. Il a été annulé sans aucune information. « Volotea n'a aucun personnel sur place, nous n'avons eu aucune explication, ni excuse » résume Stéphane Pusatéri, un Bordelais qui a dû affréter un taxi et se trouver une nuit d'hôtel sur place, avant de revenir à l'aéroport hier matin pour effectuer la liaison vers Naples. Elle s'est déroulée à bord d'un appareil d'une autre compagnie, affrété par Volotea.

Fin juillet, c'est un vol entre Corfou et Bordeaux qui a été décalé au lendemain, laissant les passagers se débrouiller avec un peu d'information et encore moins de confort.

Des droits très précis

Pourtant, les droits des voyageurs sont clairs. La norme européenne dispose que les passagers « ont droit à une prise en charge par la compagnie aérienne (appels téléphoniques, rafraîchissements, repas, hébergement, transport jusqu'au lieu d'hébergement) si le retard dépasse deux heures sur les vols inférieurs à 1 500 km ». La disposition est identique pour les vols entre 1 500 et 3 500 km si le retard dépasse les trois heures. Volotea ne commente pas sur le sujet. Contacté par e-mail, le service de presse est resté muet hier. Au standard de son siège social à Barcelone, on admet que la personne chargée de répondre aux journalistes est en vacances. La direction est soit absente, soit en réunion et ne peut être dérangée. À l'aéroport de Mérignac, il n'est pas possible de joindre au téléphone le chef d'escale de Volotea.

Silence donc, et quelques points d'interrogations sur le comportement commercial de la compagnie qui n'hésitait pas il y a quelques semaines de cela à célébrer en grande pompe à Bordeaux son deux-millionième passager européen. Même si l'impératif de sécurité prime, l'investissement dans un accompagnement commercial et humain des clients éviterait les frustrations.

« C'est anormal qu'on ne nous informe pas, relève un passager. Ils nous demandent des numéros de portable et des adresses e-mails quand on réserve en ligne, alors franchement ce n'est pas bien compliqué d'envoyer un message à la liste des passagers pour expliquer ce qui se passe et ce qu'ils doivent faire ! »

sudouest.fr

Généralement affrêté par Fram...Marmara...
aucune prise en charge du client,
pas de contact...rien !!!
c'est pas parce que tu payes un voyage bon marché qu' il faut prendre les clients pour des lapins de 3 semaines.
en attendant le client perd une nuit , le repas du soir et le petit-dèj....
que du bénèf pour les tours opérateurs !!
grrrrrr

_________________
" 747, ce n'est pas que trois chiffres mais un état d'esprit "


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO