For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Mar 20 Avr 2021 07:20

 Avions commerciaux : le constat d'échec de la Russie
MessagePosté: Mar 20 Avr 2021 07:20 
Hors ligne
Amiral de l'Air
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 03 Juin 2009 15:15
Localisation: Près de Morlaix-Ploujean (LFRU)
La part des avions commerciaux européens et américains dans les flottes des compagnies aériennes russes s'est accrue de 25 % depuis 2017 malgré les efforts pour bâtir une filière aéronautique civile.

21e Boeing 777-300ER pour Aeroflot

Alors que l'emblématique compagnie aérienne russe Aeroflot s'apprête à réceptionner son 21e gros-porteur Boeing 777-300ER (reste encore un exemplaire à prendre/ndlr), le directeur général de Rosaviatsiya, l'Agence fédérale du transport aérien, ne peut que constater la part croissante des avions de construction américaine et européenne dans les flottes des transporteurs russes qui totalisent près d'un millier d'appareils enregistrés. Cette part s'est accrue de 25 % depuis 2017 pour passer de 582 avions à 745 au 1er janvier 2021, souligne Alexandre Neradko, le directeur général de Rosaviatsiya.

Sur le segment avions régionaux aussi

Et ce malgré les efforts de l'Etat russe pour bâtir une filière aéronautique civile. D'abord, sur le segment des jets régionaux avec le Sukhoi SuperJet et désormais sur le moyen-courrier avec le programme Irkut MC-21-300. Le premier a montré des faiblesses tandis que le second est en phase d'essais en vue de sa certification avec une entrée en service commerciale qui pourrait bien n'avoir lieu qu'en 2022, même si l'objectif d'une première livraison à une compagnie aérienne russe est annoncé d'ici à la fin de cette année. Si sur le segment des avions régionaux, la part des avions de construction russe reste majoritaire, soit 59 % du total, celle des appareils "occidentaux" est croissante. A l'instar des ATR 42/72 qui comptent désormais trois opérateurs en Russie. Des appareils de première génération qui ouvrent la voie aux ATR 42-600 et ATR 72-600 dans leurs différentes versions standards mais aussi (STOL pour le premier et Cargo pour le second) au regard des besoins du marché russe.

Besoin pour 700 avions d'ici 2030

Avec une flotte globale qui affiche une moyenne d'âge de 16,8 ans, tous modèles et toutes origines confondus, le transport aérien russe devra en effet renouveler ses appareils et notamment sur le segment des turbopropulseurs avec un grand nombre d'Antonov An-24 et An-26 encore en service et dont l'âge moyen, 35 à 40 ans, "plombe" la moyenne générale du parc global. Le directeur général de Rosaviatsiya évalue les besoins du transport aérien russe à 700 nouveaux avions, toutes tailles confondues, d'ici 2030. Ce qui offre des perspectives à court terme.

https://www.air-cosmos.com/article/avio ... ssie-24659

_________________
Image


  
home Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Aider le Site avec PayPal
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO